Mahiedine Mekhissi-Benabbad
Mahiedine Mekhissi Portail athlétisme
Mahiedine Mekhissi-Benabbad 2010.jpg
Réception des médaillés français à l'Élysée, en août 2010
Informations
Discipline(s) 3 000 m steeple, 1 500 m.
Période d'activité En activité
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 15 mars 1985 (1985-03-15) (26 ans)
Lieu Reims
Taille 1,90 m
Poids 75 kg
Club EFS Reims Athlétisme
Entraîneur Farouk Madaci
Palmarès
Jeux olympiques 0 1 0
Championnats du monde 0 0 1
Championnats d'Europe 1 0 0

Mahiedine Mekhissi-Benabbad, né le 15 mars 1985 à Reims, est un athlète français, spécialiste du 3000 mètres steeple. Affilié au club de l'EFS Reims Athlétisme, il est par ailleurs, en 2010, vice-champion de France du 3000m steeple derrière Bob Tahri, champion d'Europe espoir du 3000m steeple en 2007 à Debrecen, vice-champion olympique en 2008 à Pékin, champion d'Europe en 2010 à Barcelone, et médaillé de bronze aux Championnats du monde d'athlétisme 2011 à Daegu. Il devient ainsi le quatrième tricolore après Jean Galfione, Marie-José Pérec et Mehdi Baala à avoir obtenu des médailles européenne, mondiale et olympique dans une discipline individuelle[1].

Sommaire

Carrière

Débuts

Fils d'une famille modeste originaire d'Algérie et composée de dix enfants, il rejoint en 2006 l'INSEP à Paris où il est entraîné par Bruno Gajer. Adhérant au club du VGA Compiègne pour une période de 4 ans (de 2003 à 2006 ) avant de revenir début 2008 à l'EFS Reims Athlétisme et auprès de son entraîneur Zouhir Foughali avec lequel il resta 3 ans (de 2007 à 2010 ), mais après de brèves discussions Mahiedine trouva plus stable de revenir à ses racines et aux côtés de Farouk Madaci, son entraineur très prometteur qui lui a permis de décrocher l'or a Barcelone[2]. D'abord pressenti au 1 500 m avec un record personnel à 3 min 35 s 06, il se spécialise ensuite au 3 000 m steeple avec un record de valeur internationale de 8 min 02 s 52 établi en 2010 lors du meeting de Bruxelles. En 2007, il est sélectionné en équipe de France pour les Championnats du monde d'Osaka. Il est éliminé dès les séries, avec un temps de 8 min 33 s 11. Il est par ailleurs champion d'Europe espoirs du 3 000 m steeple la même année. Il s'allie très vite avec de nombreux sponsors, notamment avec Adidas par exemple ou encore avec Alma Athlé tour où il décroche un contrat pro. Dans le circuit pro, tout le monde constate très vite que Mahiedine est un coureur polyvalent. Très vite il va se placer comme l'un des meilleurs demi-fondeurs européens et même mondiaux par la suite.

Jeux olympiques de 2008, la surprise

Mahiedine Mekhissi réussit les minimas chronométriques pour participer aux Jeux olympiques d'été 2008. À Pékin, il se classe deuxième de sa série qualificative du 3 000 m steeple en établissant son meilleur temps de l'année en 8 min 16 s 95. En finale, le 18 août 2008, le Français ne quitte pas le peloton de tête en compagnie des autres favoris de la course. Bousculé dans le dernier tour par le Kenyan Richard Mateelong après l'avant-dernière haie, il livre un sprint final et se classe deuxième de la course en 8 min 10 s 49, à quinze centièmes de secondes du Kényan Brimin Kipruto, médaillé d'or. L'une des deux médailles olympiques françaises en athlétisme obtenues à Pékin (l'autre étant celle de Mehdi Baala en 1500 m), Mekhissi est également le premier athlète à empêcher un doublé kenyan sur 3 000 m steeple depuis son compatriote Joseph Mahmoud lors des Jeux de Los Angeles en 1984. L'une des seules médailles de l'athlétisme tricolore fait semer le doute de tous journalistes ou autres ; accusé de dopage le rémois préfère passer inaperçu durant la saison hivernale, blanche de toutes compétitions en salle[réf. nécessaire].

2010, la confirmation

Mahiedine Mekhissi en 2010 lors de sa victoire au meeting Mémorial Van Damme de Bruxelles

Mahiedine Mekhissi débute l'année 2010 en prenant la huitième place du 1 500 mètres des Championnats du monde en salle de Doha, au Qatar au départ d'une course très tactique se gagnant en 3 min 41 s. Le 30 juin, à Reims, il établit la meilleure performance mondiale de tous les temps sur 2 000 mètres steeple, distance peu courue au niveau international, en réalisant 5 min 10 s 68. Il améliore ainsi de près de trois secondes le temps de son compatriote Bob Tahri réalisé cinq jours auparavant[3].

Le 1er août 2010, lors de la dernière journée des Championnats d'Europe de Barcelone, Mahiedine Mekhissi remporte le titre continental du 3 000 m steeple dans le temps de 8 min 07 s 87[4] après avoir déposé le peloton dès les premiers mètres de course en compagnie de son compatriote Bouabdellah Tahri[5]. Mahiedine Mekhissi avait été battu par Tahri le 10 juillet lors des Championnats de France de Valence lors d'une course disputée jusqu'au dernier mètre entre les deux hommes[6].

Le 27 août 2010, Mahiedine Mekhissi remporte le Mémorial Van Damme de Bruxelles dans le temps de de 8 min 02 s 52, devant le spécialiste de la discipline Paul Kipsiele Koech, vainqueur notamment de la Ligue de diamant 2010. Améliorant de près de quatre secondes son record personnel, il échoue à près d'une seconde du record d'Europe de Bob Tahri mais s'impose enfin avec un temps de renommée international et s'affirme d'avantage dans le circuit mondial du 3000m steeple[7].

Retour aux sources

Après une expérience tentée avec notamment Bruno Gajer à l'INSEP de Paris ou encore Zouhir Foughali présent sur la région parisienne, Mahiedine ressentit le besoin de trouver un pied-à-terre, des entrainements stables mais également de retrouver un but à l'entrainement avec notamment la présence d'un groupe avec qui partager et courir. Pour ses diverses raisons, Mahiedine prendra la décision, le 15 mars 2010 précisément, de revenir s'entrainer à Reims et entama une collaboration avec son ami d'enfance et partenaire d'entrainement, Farouk Madaci. En prenant cette décision, il y trouva des partenaires d'entrainements, une communication avec l'entraineur et surtout l'envie de courir et s'entrainer dur. La « Madaci Team », tel est le nom de son actuel groupe d'entrainement, composé entre autres d'Azzedine Vey, spécialiste de 1500 m (3 min 48 s 03) ou encore de Benjamin André sur 3 000 m steeple (8 min 41 s 70).

En devenant champion d'Europe à Barcelone en 2010 sur 3 000 m steeple dans un temps de 8 min 07 s 87, en battant son record personnel sur la distance dans un temps de 8 min 02 s 52 lors du meeting de Bruxelles et enfin en réalisant la meilleure performance mondiale de tous les temps sur 2 000 m steeple en 5 min 10 s 68, Mahiedine s'affirme comme un des leaders mondiaux du demi-fond. Il s'approche de son record personnel sur 1 500 m (3 min 35 s 06 en 2009 lors du meeting de Rabat) en réalisant 3 min 35 s 24 à Tomblaine. Le fait de revenir à ses racines lui aurait finalement permis de « débloquer le compteur » avec la complicité de son entraîneur, également confident depuis des années, Farouk Madaci.

Médaille de bronze à Daegu

En 2011, il termine 3e de la finale du 3000 m steeple des Championnats du monde, derrière les Kényans Ezekiel Kemboi et Brimin Kiprop Kipruto (8 min 16 s 05) et devant son compatriote Bouabdellah Tahri[8]. Une réclamation pour gêne intentionnelle de la part de Kipruto qui s'est rabattu devant Mekhissi sur la ligne d'arrivée n'a finalement pas abouti[9].

Polémiques

Sa médaille d'argent aux Jeux de Pékin fait semer le doute ; les journalistes et les médias accusent Mahiedine de venir de « nulle part » et trouvent bizarre de pouvoir s'imposer d'une si belle manière lors du plus grand championnat qui soit. À la suite de ces doutes exprimés massivement, l'athlète ne participera pas à la saison d'hiver.[réf. nécessaire]

Lors du meeting Diamond League de Monaco, le 22 juillet 2011, Mahiedine Mekhissi-Benabbad et Mehdi Baala tentent de régler un différend à coups de tête et de poings sur la piste, au vu et au su des tous les spectateurs du stade Louis II et des caméras de télévision, à l'issue de l'épreuve du 1 500 mètres[10]. Suspendus provisoirement par la Fédération française d'athlétisme, les deux athlètes français écopent de la part de la Commission de discipline de la FFA de dix mois de suspension (dont cinq avec sursis avec trois ans de mise à l’épreuve) de meeting en dehors de l’Hexagone. Ils sont également condamnés à effectuer cinquante heures de travaux d’intérêt général et payer une amende de 1 500 euros. Ils sont néanmoins autorisés à participer aux Championnats du monde de 2011[11].

Performances

Records personnels

Épreuve Temps Lieu Date
1 000 m 2 min 17 s 14 Tomblaine 26 juin 2009
1 500 m 3 min 33 s 86 Rabat 5 juin 2011
2 000 m steeple 5 min 10 s 68 Reims 30 juin 2010
3 000 m 7 min 44 s 98 Hengelo 30 mai 2010
3 000 m steeple 8 min 02 s 09 Paris Saint-Denis 8 juillet 2011

Palmarès

Date Compétition Lieu Place Épreuve Temps
2007 Championnats d'Europe espoirs Debrecen 1er 3 000 m steeple 8 min 33 s 91
2008 Jeux olympiques Pékin 2e 3 000 m steeple 8 min 10 s 49
2010 Championnats du monde en salle Doha 8e 1 500 m 3 min 45 s 22
Championnats d'Europe Barcelone 1er 3 000 m steeple 8 min 07 s 87
2011 Championnats du monde Daegu 3e 3 000 m steeple 8 min 16 s 09

Notes et références

  1. (fr) Mekhissi dans l'histoire sur lequipe.fr, 1er septembre 2011
  2. (fr)« Mekhissi invité surprise », Eurosport, 18 août 2008.
  3. « Réunion de Reims : Mekhissi répond à Tahri », Marathons.fr, 1er juin 2010.
  4. Victoire de Mekhissi devant Tahri aux 3.000 m steeple, AFP, 1er août 2010
  5. « Une course d'hommes », Le Figaro, 1er août 2010.
  6. « Steeple : Tahri bat Mekhissi », L'Équipe.fr, mis en ligne le 10 juillet 2010.
  7. (fr)Résultats du meeting de Bruxelles 2010, diamondleague.com, 27 août 2010
  8. (en)3000 Metres Steeplechase - M Final sur IAAF. Mis en ligne le 1er septembre 2011
  9. Athlétisme : les Kenyans rois du 3000m steeple aux Mondiaux sur RFI. Mis en ligne le 1er septembre 2011
  10. (en)Monaco : Altercation Baala-Mekhissi sur sport365.fr, 22 juillet 2011
  11. (en)Mekhissi et Baala iront aux Mondiaux d'athlétisme sur leparisien.fr, 5 août 2011

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mahiedine Mekhissi-Benabbad de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mahiedine Mekhissi-Benabbad — Mahiedine Mekhissi Benabbad, Meeting Areva 2009. Personal information Nationality …   Wikipedia

  • Mahiedine mekhissi-benabbad — Mahiedine Mekhissi …   Wikipédia en Français

  • Mahiedine Mekhissi-Benabbad — Mekhissi Benabbad 2009. Mahiedine Mekhissi Benabbad (* 15. März 1985 in Reims) ist ein französischer Hindernisläufer. 2007 wurde er U23 Europameister im 3000 Meter Hindernislauf. Bei den Weltmeisterschaften in Ōsaka schied er im Vorlauf aus. Bei… …   Deutsch Wikipedia

  • Mekhissi-Benabbad — Mahiedine Mekhissi Benabbad Mahiedine Mekhissi …   Wikipédia en Français

  • Mahiedine Mekhissi — Benabbad Mahiedine Mekhissi …   Wikipédia en Français

  • 3.000-Meter-Hindernis — Frauenrennen im 3000 Meter Hindernislauf Der Hindernislauf (engl. steeplechase, kurz steeple) ist ein leichtathletischer Laufwettbewerb über 3000 m, bei dem auf ca. siebeneinhalb Stadienrunden jeweils vier Hürden sowie eine Hürde mit Wassergraben …   Deutsch Wikipedia

  • 3.000 Meter Hindernis — Frauenrennen im 3000 Meter Hindernislauf Der Hindernislauf (engl. steeplechase, kurz steeple) ist ein leichtathletischer Laufwettbewerb über 3000 m, bei dem auf ca. siebeneinhalb Stadienrunden jeweils vier Hürden sowie eine Hürde mit Wassergraben …   Deutsch Wikipedia

  • 3000-Meter-Hindernis — Frauenrennen im 3000 Meter Hindernislauf Der Hindernislauf (engl. steeplechase, kurz steeple) ist ein leichtathletischer Laufwettbewerb über 3000 m, bei dem auf ca. siebeneinhalb Stadienrunden jeweils vier Hürden sowie eine Hürde mit Wassergraben …   Deutsch Wikipedia

  • 3000-Meter-Hindernislauf — Frauenrennen im 3000 Meter Hindernislauf Der Hindernislauf (engl. steeplechase, kurz steeple) ist ein leichtathletischer Laufwettbewerb über 3000 m, bei dem auf ca. siebeneinhalb Stadienrunden jeweils vier Hürden sowie eine Hürde mit Wassergraben …   Deutsch Wikipedia

  • 3000 Meter Hindernis — Frauenrennen im 3000 Meter Hindernislauf Der Hindernislauf (engl. steeplechase, kurz steeple) ist ein leichtathletischer Laufwettbewerb über 3000 m, bei dem auf ca. siebeneinhalb Stadienrunden jeweils vier Hürden sowie eine Hürde mit Wassergraben …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”