Jean-Pierre Jouyet


Jean-Pierre Jouyet
Jean-Pierre Jouyet
M JOUYET 08 AMF 2009.JPG
Jean-Pierre Jouyet

Mandats
Président de l'Autorité des marchés financiers
Actuellement en fonction
Depuis le 15 décembre 2008
Prédécesseur Michel Prada
Secrétaire d'État chargé
des Affaires européennes
18 mai 200713 décembre 2008
Président Nicolas Sarkozy
Gouvernement François Fillon I
François Fillon II
Prédécesseur Catherine Colonna
Successeur Bruno Le Maire
Biographie
Date de naissance 13 février 1954 (1954-02-13) (57 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la France Montreuil-sous-Bois (France)
Nationalité Française
Parti politique Sans étiquette
Diplômé de IEP de Paris
ENA
Profession Haut fonctionnaire

Jean-Pierre Jouyet, né le 13 février 1954 à Montreuil-sous-Bois, est un haut fonctionnaire, avocat et un homme politique français.

Président de l'Autorité des marchés financiers depuis le 15 décembre 2008, il était auparavant secrétaire d'État chargé des Affaires européennes des gouvernements François Fillon.

Sommaire

Parcours académique

Diplômé d'études approfondies de droit public et diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (IEP), il est un ancien élève de l'ENA, promotion Voltaire (1980).

Directeur d'études à l'Institut d'études politiques de Paris de 1981 à 1988, il y est chargé de cours de 1996 à 1997 puis depuis 2006, professeur associé[réf. nécessaire]. Il siège également au Conseil d'administration de la Fondation Nationale des Sciences Politiques depuis 2006[1].

Il est maître de conférences à l'ENA en 1982 puis de 2006 à 2007. Il préside la Commission chargée de réfléchir à l'évolution de la procédure de sortie de l'ENA[2]. Il préside le Conseil de surveillance de l'Institut Aspen France depuis le 18 mai 2010. Il est également membre du comité scientifique de l'Institut du Bosphore et du comité de parrainage du collège des Bernardins.

Depuis le 8 juillet 2011, il préside le Conseil d'administration de l'Institut Pasteur[3].

Carrière administrative et politique

Nommé à l'Inspection générale des Finances à la sortie de l'ENA, il occupe ensuite le poste de chef de bureau au service de la législation fiscale au sein du ministère des Finances. Il prend, de 1988 à 1991, la direction du cabinet de Roger Fauroux, ministre de l'Industrie et de l'Aménagement du territoire.

En 1991, il devient chef adjoint du cabinet de Jacques Delors, président de la Commission européenne, puis chef de cabinet de 1994 à 1995[4].

De 1995 à 1997, il est avocat associé au cabinet Jeantet Associés.

En 1997, il est appelé dans l'équipe de Lionel Jospin, Premier ministre, dont il sera le directeur adjoint de cabinet[5] jusqu'en 2000[4]. À ce titre, il contribue à la préparation de l'entrée de la France dans la zone euro.

En 2000, il occupe ensuite le poste de directeur du Trésor, jusqu'à l'arrivée de Nicolas Sarkozy, ministre de l'Économie et des Finances en 2004. Celui-ci le fait nommer ambassadeur chargé des questions économiques internationales.

Brièvement président de Barclays France en 2005, il est ensuite nommé chef du Service de l'Inspection générale des finances, poste qu'il occupe jusqu'en 2007.

Président d'honneur du club Témoin, où il avait succédé à François Hollande, depuis 1999 et président du club Démocratie en 2000, il est l'un des initiateurs et signataires de l’appel « des Gracques » à une alliance PS-UDF pendant la campagne présidentielle de 2007[6].

Le 18 mai 2007, il devient secrétaire d'État chargé des affaires européennes auprès du ministre des Affaires étrangères et européennes, Bernard Kouchner, dans le gouvernement de François Fillon. Il a pour mission la préparation et le bon déroulement des négociations de la présidence française du Conseil de l'Union européenne, au deuxième semestre 2008[7].

A la fin de cette échéance, il est nommé par le président de la République Nicolas Sarkozy à la tête de l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 14 novembre 2008[8]. Il y remplace Michel Prada. Dans le cadre de ses fonctions, il redonne un souffle à cette autorité indépendante en l'ouvrant davantage vers l'extérieur et travaille à l'adoption de la loi du 22 octobre 2010 sur la régulation bancaire et financière qui lui confère, ainsi qu'à l'institution qu'il préside, de nouvelles prérogatives et missions[9]. Plusieurs réformes au sein de l'autorité sont ainsi mises en application au niveau des sanctions: publicité des sanctions, relèvement du plafond des amendes, mise en place du principe de transaction, droit du collège à faire appel des décisions de la commission des sanctions et au niveau de la défense: davantage de place laissée au contradictoire[10],[11].

Dans la foulée, il demande au législateur l'augmentation des ressources de l'AMF [12] afin qu'elle puisse assurer les nouvelles missions qui lui sont conférées par la loi de régulation bancaire et financière et qu'elle puisse s'adapter aux nouvelles technologies utilisées sur les marchés financiers[13].

Publications

Cet ouvrage raconte les six mois de présidence française du Conseil de l'Union européenne.

  • Nous les avons tant aimés, ou la chanson d'une génération, Editions Robert Laffont, novembre 2010. (ISBN 2221115716)

Ce livre a reçu le Prix du livre politique décerné par les Députés, le 2 avril 2011[16]

Vie privée

Il est marié avec Brigitte Taittinger, une des petites-filles de Pierre Taittinger, actuellement PDG des parfums Annick Goutal.

Références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Pierre Jouyet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-pierre jouyet — Président de l Autorité des marchés financiers Actuellement en fonction Depuis le 15 décembre  …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Jouyet — (* 13. Februar 1954 in Montreuil sous Bois) ist ein französischer Politiker und war Staatssekretär für Europäische Angelegenheiten, sogenannter französischer „Europa Minister“ bis 12. Dezember 2008. Anschließend übernahm er das Amt des… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Pierre Jouyet — (born February 13, 1954) is a French politician. After having graduated from the Paris Institute of Political Studies (Institut d études politiques de Paris, otherwise known as Sciences Po), and later from the prestigious École Nationale d… …   Wikipedia

  • Jean-Pierre Mignard — est un avocat français né à Saint Cloud (Hauts de Seine) en 1951. Sommaire 1 Parcours professionnel 2 Parcours universitaire 3 Engagement politique et associatif …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre — Le prénom Jean Pierre, combinant les deux prénoms très courants d origine biblique, Jean et Pierre, a connu en France une exceptionnelle et brève popularité au début du baby boom : à la fin des années 1940 et pendant les années 1950. De 1944 …   Wikipédia en Français

  • Jouyet — Jean Pierre Jouyet Jean Pierre Jouyet Président de l Autorité des marchés financiers Actuellement en fonction Depuis le 15 décembre  …   Wikipédia en Français

  • Jouyet — Jean Pierre Jouyet Jean Pierre Jouyet (* 13. Februar 1954 in Montreuil sous Bois) ist ein französischer Politiker. Er ist Staatssekretär für Europäische Angelegenheiten, sogenannter französischer „Europa Minister“. Jouyet graduierte zunächst am… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Marie Bockel — Jean Marie Bockel, en septembre 2007. Mandats Sénateur du Haut Rhin …   Wikipédia en Français

  • Jean-Louis Borloo — Jean Louis Borloo, le 18 décembre 2007. Mandats Président du Parti radical …   Wikipédia en Français

  • Pierre Lellouche — Mandats Secrétaire d État chargé du Commerce extérieur …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.