Ministere de la Defense (France)


Ministere de la Defense (France)

Ministère de la Défense (France)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres articles nationaux, voir Ministère de la Défense.
Ministère de la Défense
Création 1589 : secrétaire d'État à la Guerre
1669 : secrétaire d'État à la Marine
1790 : ministère de la Marine et des Colonies
1791 : ministère de la Guerre
1893 : ministère de la Marine
1928 : ministère de l'Air
1930 : ministère de la Marine militaire
1947 : ministère de la Défense nationale et des Forces armées
1958 : ministère des Armées
1969 : ministère de la Défense nationale
1974 : ministère de la Défense
Type Ministère français
Siège Hôtel de Brienne,
14 rue Saint-Dominique, Paris 7e
Langue(s) Français
Budget 32,02 milliards d'euros (2009)
Effectifs Militaires :
Armée de Terre : 133 627
Gendarmerie : 97 723
Armée de l'Air : 59 118
Marine : 42 752
Autres (DGA, services communs, administration centrale...) : 14 683
Civils : 81230 (2003)
Les fonctionnaires :42 188
Sous contrat : 6 120
Les ouvriers d'État :32 921
Réserve :
Réserve opérationnelle : 54000
Réserve citoyenne : 13000
Ministre de la Défense Hervé Morin
Personne(s) clé(s) Louvois
Charles de Freycinet
Georges Clémenceau
Édouard Daladier
Charles de Gaulle
Pierre Messmer
Charles Hernu
Michèle Alliot-Marie
Site web http://www.defense.gouv.fr/

Le ministère de la Défense est le département du gouvernement français chargé de l'organisation et de la préparation de la défense militaire. Son siège est situé à l'hôtel de Brienne au n° 14 de la rue Saint-Dominique dans le 7e arrondissement à Paris.

Sommaire

Histoire

Le ministère de la Défense dirigeant l'armée française trouve son origine dans le ministère de la Guerre, lui-même issu des services du secrétaire d'État de la Guerre de l'Ancien Régime. Il existait également un ministère de la Marine, héritier du Secrétaire d'État de la Marine et souvent lié au ministère des Colonies. À partir de 1915, il est créé un sous-secrétariat d'État à l'aéronautique militaire, dont le titre évolue et dont les attributions s'étendent à l'aéronautique civile, et qui devient en 1928 le ministère de l'Air.

En 1948, le ministère de la Guerre devient ministère de la Défense nationale (parfois intitulé « ministère de la Défense et des Forces armées »), qui, dans certains gouvernements, est assisté de secrétaires d’État chargés respectivement de la Guerre, de la Marine et de l'Air. En 1958 ces secrétariats d'État disparaissent et le ministère prend le nom de ministère des Armées au début de la Cinquième République. Il redevient ministère de la Défense nationale en juin 1969 sous le ministère de Michel Debré, mais redevient sous le ministère suivant ministère des Armées. Ce n'est qu'à partir de mai 1974 avec le ministre Jacques Soufflet que le ministère prend son nom actuel.

En 2014, l'ensemble des services du ministère, ainsi que tous les états-major, devrait déménager dans le 15e arrondissement (non loin de Hôpital Pompidou), sur un site occupé actuellement par le bâtiment accueillant l'état-major de l'Armée de l'air. Cette opération nécessiterait la construction d'un immeuble sur un terrain de 8 hectares propriété du ministère, devant accueillir à terme 10 000 fonctionnaires civils et militaires[1].

Missions

« Le ministre de la défense est responsable, sous l'autorité du Premier ministre, de l'exécution de la politique militaire et en particulier de l'organisation, de la gestion, de la mise en condition d'emploi et de la mobilisation de l'ensemble des forces ainsi que de l'infrastructure militaire qui leur est nécessaire. Il assiste le Premier ministre en ce qui concerne leur mise en œuvre. Il a autorité sur l'ensemble des forces et services des armées et est responsable de leur sécurité. Article L1142-1 du code la défense  »

L'ensemble des structures de ce ministère concourt à :

Organisation

Le ministre de la Défense est assisté[2] par :

  • un chef d'état-major des armées (CEMA), en manière d'études, de plans et de directives concernant l'organisation et la mise en œuvre des forces armées;
  • un délégué général pour l'armement (DGA) pour l'étude, la recherche et l'acquisition d'armements ;
  • un secrétaire général à l'administration (SGA) chargé des affaires administratives, domaniales, financières et sociales.

Il dispose des chefs d'état-major :

ainsi que des directeurs :

Cas spécifique

  • la gendarmerie nationale est passée sous l'autorité organique, opérationnelle et budgétaire du ministère de l'Intérieur depuis le 1er janvier 2009. L'institution voit son statut militaire conservé et même renforcé. Le ministère de la Défense continue d'assurer certaines missions à son profit. Le ministre de la Défense assure une compétence statutaire sur les gendarmes particulièrement en matière disciplinaire. Les gendarmes restent également associés aux missions militaires du ministère de la Défense. La Gendarmerie nationale est désormais une direction du ministère de l'Intérieur, de l'Outre-Mer et des Collectivités territoriales.

Organismes relevant directement de son autorité

Secrétaire d'État aux anciens combattants

Actuel secrétaire d'État chargé de la Défense et des Anciens combattants : Jean-Marie Bockel, depuis le 18 mars 2008 dans le Gouvernement François Fillon (2). Ce secrétariat d'État dépend toujours de celui du ministère de la Défense et siège traditionnellement depuis sa création (en tant que ministère des Pensions à l'origine) dans une partie des bâtiments de l'ancienne abbaye de Penthemont, au n° 37 rue de Bellechasse dans le 7e arrondissement à Paris.

Budget de la défense

Article détaillé : Budget de la défense.

Le ministère de la défense française est propriétaire d'un domaine de 265000 hectares en France, dont 100.000 ha de grands camps d'entraînement.

Archives

Article détaillé : Service historique de la défense.

Le Service historique de la défense est un organisme dépendant du SGA. Jusqu'à présent, les archives des armées de terre et de l'air et de la marine sont installées au château de Vincennes, celles de l'armement à Châtellerault, celles de la gendarmerie à Maisons-Alfort, l'établissement de communication et de production audiovisuelle de la défense occupe le fort d'Ivry-sur-Seine et les archives des anciens combattants se trouvent à Caen. À terme, tout sera réuni à Vincennes, sauf les archives de l'armement qui demeureront à Châtellerault.

En général, un dossier est ouvert au bout de 30 ans, ceux qui sont susceptibles de nuire à la sécurité de l'État subissent un embargo de 60 ans. Les procès et les dossiers d'état civil ne sont consultables qu'au bout de 100 ans, et les dossiers individuels au bout de 120 ans.

Ministres de la défense

L'actuel ministre, Hervé Morin

L'actuel titulaire du poste est Hervé Morin.

Références

Liens externes

Armée française
Commandement : Ministère de la DéfenseChef d’État-Major des armées
Composantes : Armée de terreArmée de l’airMarineGendarmerie
Historiques : Histoire militaireArmée de terreMarineArmée de l’air
Divers : Grades de l’armée françaiseForce de dissuasion nucléaire
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Minist%C3%A8re de la D%C3%A9fense (France) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ministere de la Defense (France) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ministère de la défense (France) —  Pour les autres articles nationaux, voir Ministère de la Défense. Ministère de la Défense Création 1589 : secrétaire d État à la Guerre 1669 : secrétaire d État à la Marine 1790 : ministère de la Marine et des Colonies… …   Wikipédia en Français

  • Ministère de la défense (france) —  Pour les autres articles nationaux, voir Ministère de la Défense. Ministère de la Défense Création 1589 : secrétaire d État à la Guerre 1669 : secrétaire d État à la Marine 1790 : ministère de la Marine et des Colonies… …   Wikipédia en Français

  • Ministère de la Défense (France) — Pour les articles homonymes, voir Ministère de la Défense. Ministère de la Défense et des Anciens Combattants Création 1589 : secrétaire d État à la Guerre 1791 : ministère de la Guerre 1893 : ministère de la Marine 1947 :… …   Wikipédia en Français

  • Ministère de la Guerre (France) — Ministère de la Défense (France)  Pour les autres articles nationaux, voir Ministère de la Défense. Ministère de la Défense Création 1589 : secrétaire d État à la Guerre 1669 : secrétaire d État à la Marine 1790 : ministère de …   Wikipédia en Français

  • Ministère de la Marine (France) — Ministère de la Défense (France)  Pour les autres articles nationaux, voir Ministère de la Défense. Ministère de la Défense Création 1589 : secrétaire d État à la Guerre 1669 : secrétaire d État à la Marine 1790 : ministère de …   Wikipédia en Français

  • Ministere de l'Interieur (France) — Ministère de l Intérieur (France) Ministère de l Intérieur Création 1790 Type Ministère français Siège Hôtel de Beauvau …   Wikipédia en Français

  • Ministère de l'intérieur (france) — Ministère de l Intérieur Création 1790 Type Ministère français Siège Hôtel de Beauvau …   Wikipédia en Français

  • Ministère de l’Intérieur (France) — Ministère de l Intérieur (France) Ministère de l Intérieur Création 1790 Type Ministère français Siège Hôtel de Beauvau …   Wikipédia en Français

  • Ministere de la Culture (France) — Ministère de la Culture (France) Pour les articles homonymes, voir Ministère de la culture. Ministère de la Culture et de la Communication Création …   Wikipédia en Français

  • Ministère de la culture (France) — Pour les articles homonymes, voir Ministère de la culture. Ministère de la Culture et de la Communication Création …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.