Herve Novelli


Herve Novelli

Hervé Novelli

Hervé Novelli
Hervé Novelli.jpg
Hervé Novelli, en janvier 2009
Secrétaire d'État au Commerce, à l'Artisanat, aux Petites et Moyennes entreprises, au Tourisme, aux Services et à la Consommation
Actuellement en fonction
Depuis le 23 juin 2009
Président(s) Nicolas Sarkozy
Gouvernement(s) François Fillon II
Prédécesseur(s) Lui-même
Luc Chatel (Consommation)
Secrétaire d’État au Commerce, à l’Artisanat, aux Petites et Moyennes entreprises, au Tourisme et aux Services
18 mars 2008 - 23 juin 2009
Président(s) Nicolas Sarkozy
Gouvernement(s) François Fillon II
Prédécesseur(s) Christian Jacob
Successeur(s) lui-même
Secrétaire d'État aux Entreprises et au Commerce extérieur
18 juin 2007 - 18 mars 2008
Président(s) Nicolas Sarkozy
Gouvernement(s) François Fillon II
Prédécesseur(s) Christian Jacob (Entreprises)
Christine Lagarde (Commerce extérieur)
Successeur(s) Hervé Novelli (Entreprises)
Anne-Marie Idrac (Commerce extérieur)
Député européen
20 juillet 1999 - 17 juin 2002
Député de la 4e circonscription d'Indre-et-Loire
2 avril 1993 - 21 avril 1997
16 juin 2002 - 19 juillet 2007
Successeur(s) Michel Lezeau
Biographie
Date de naissance 6 mars 1949 (60 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la France Paris
Nationalité Française
Parti politique UMP
Diplômé(e) de Micromécanique
Profession Dirigeant d'entreprises
Chargé de mission
Banquier
Ministère de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi

Hervé Novelli, né le 6 mars 1949 à Paris, est un homme politique français, secrétaire d'État au Commerce, à l'Artisanat, aux Petites et Moyennes entreprises, au Tourisme, aux Services et à la Consommation dans le deuxième gouvernement de François Fillon.

Sommaire

Carrière professionnelle

Hervé Novelli est, à partir de 1982, PDG d'une PME de vingt salariés spécialisée dans la fabrication de prothèses et orthèses à Richelieu. Titulaire d'un CAP de micromécanique, il est successivement chargé de mission à la Chambre syndicale de la sidérurgie française (1977-1986[1]) et conseiller du président de cette chambre. Son expérience lui vaut des missions dans le domaine de l'emploi, de la formation professionnelle et de la protection sociale.

Il a également occupé les fonctions de banquier d'affaires au sein de Drexel Burnham Lambert.

Carrière politique

Il commença par militer à l'extrême droite : Fédération des étudiants nationalistes (1962-1964), Occident (1964-1968), puis Ordre nouveau (1969-1973), le Front national (1973-1974) et enfin le Parti des forces nouvelles (1974-1981). Encore étudiant à Dauphine, Claude Harmel lui confie la gestion de la bibliothèque de l'Institut supérieur du travail (IST)[1]. Ce passé militant sera évoqué par le journal télévisé « 19/20 » de France 3 Centre le 18 mars 2009, ce qui vaudra à la chaîne une menace de procès en diffamation par Hervé Novelli. Sommée par le CSA, qui invoque une différence de traitement dans le cadre d'une campagne électorale, la chaîne supprime le reportage de son site internet, et Novelli abandonne les poursuites[2].

Avec d'autres cadres du PFN, il rejoint le Centre national des indépendants et paysans au début des années 1980, puis l'UDF.

Il fut le chef de cabinet d'Alain Madelin (son ancien compagnon d'Occident) au ministère de l'Industrie, des PTT et du Tourisme, entre 1986 et 1988. Après la défaite de la droite aux élections de 1988, ils fondent ensemble l'Institut Euro 92, qui a pour vocation de préparer l'entrée des entreprises françaises dans le Marché unique européen et dont Hervé Novelli deviendra le secrétaire général.

Secrétaire général du Parti républicain en 1990, puis membre du Bureau exécutif du PR présidé par Gérard Longuet — autre ancien d'Occident — en 1993, il était chargé des relations avec les Assemblées territoriales et les élus.

Élu député d'Indre-et-Loire en mars 1993, son mandat parlementaire sera particulièrement marqué par son action auprès des entreprises. Il fondera ainsi le groupe Audace pour l'emploi, réunissant une cinquantaine de députés issus du milieu entrepreneurial. À la demande de Gérard Longuet, il coordonnera aussi de 1993 à 1995 l'action des députés membres du PR.

Chargé d'une mission interministérielle sur la création d'emplois dans les PME par Gérard Longuet et Alain Madelin, Hervé Novelli rédigera un rapport sur le développement économique local et l'emploi au sein des PME. Il sera également désigné par l'Assemblée nationale rapporteur de la Commission d'enquête sur les aides à l'emploi et rapporteur de la mission d'information sur l'application de la loi quinquennale pour l'emploi.

Après la dissolution de 1997 il ne retrouve pas son siège de député à l'Assemblée nationale. La même année il est élu conseiller général du canton de Richelieu puis vice-président du conseil général en mars 1998, jusqu'en 2001. En 1999, il est élu Député européen sur la liste d'Union RPR-DL, conduite par Nicolas Sarkozy et Alain Madelin. Depuis mars 2001, Hervé Novelli est maire-adjoint de la commune de Richelieu, président du Syndicat mixte du pays du Chinonais et président de la communauté de communes de Richelieu.

Il est élu député le 16 juin 2002, pour la XIIe législature (2002-2007), dans la 4e circonscription d'Indre-et-Loire. Membre du groupe UMP, il lance, avec une trentaine de député, un groupe informel intitulé « Les Réformateurs », regroupant des députés libéraux venant de toutes les familles politiques de l'UMP.

Hervé Novelli est rapporteur spécial des crédits du budget de l'industrie et président de la commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi d'initiative économique.

À l'arrivée de Nicolas Sarkozy à la présidence de l'UMP, le 28 novembre 2004, Hervé Novelli est nommé secrétaire national chargé des fédérations en tandem avec Christian Estrosi, puis Roger Karoutchi.

Le 7 mars 2006, il officialise à la maison de la Mutualité la création du premier courant de l'UMP en annonçant la création de l'association « Les Réformateurs » regroupant environ 80 députés représentant la sensibilité libérale du mouvement. Il en est le fondateur et le premier président.

Hervé Novelli est réélu député de la 4e circonscription d'Indre-et-Loire le 17 juin 2007, avec 52,56 % des voix.

Il est désigné par les militants UMP par 3 005 voix (72,6 %) contre 1 134 (27,4 %) à Serge Lepeltier pour conduire la liste de la majorité présidentielle en région Centre lors des élections régionales de 2010[3].

Synthèse des fonctions

Fonctions gouvernementales

Immédiatement après sa réélection à l'Assemblée nationale en 2007, il est nommé le 19 juin 2007 secrétaire d'État chargé des Entreprises (Industrie-PME-PMI-Artisanat et Commerce) et du Commerce extérieur dans le deuxième gouvernement Fillon, auprès du ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi.

Après le remaniement du 18 mars 2008, il est en charge du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes entreprises, du Tourisme et des Services. Il est à l'origine du statut d'auto-entrepreneur entré en vigueur le 1er janvier 2009, qui rencontre un certain succès, adopté par 145 000 personnes en six mois[4].

Fonction politiques

  • Président du PR puis de DL d'Indre-et-Loire (1993-2002) ; membre du comité exécutif de DL
  • Coordinateur des députés PR à l'Assemblée nationale (1995-1996)
  • Vice-président du groupe UDF à l'Assemblée nationale (jusqu'en 1997])
  • Membre du bureau politique de l'UDF (1996-1999)
  • Délégué général de Démocratie libérale (1997-1998)
  • Secrétaire national de l'UMP, chargé des fédérations et de l'animation (depuis décembre 2004
  • Membre du comité exécutif de DL, chargé de mission auprès du président, chargé des réseaux et des cercles professionnels (1998-2002); président de l'Institut de Touraine (1999-2001)
  • Président du syndicat mixte du pays du Chinonais (2001-2008)
  • Secrétaire national de l'UMP, chargé des fédérations et de l'animation (2004-2007)
  • Vice-président du groupe UMP à l'Assemblée nationale (2005-2007)

Anciens mandats

Mandats en cours

  • Depuis 2001 : président de la communauté de communes du pays de Richelieu
  • Depuis 2008 : maire de Richelieu
  • Depuis juin 2007 : secrétaire d’État chargé des Entreprises et du Commerce extérieur.

Ouvrage

  • Hervé Novelli et Arnaud Folch, L'auto-entrepreneur, des clés pour réussir : entretiens, Le Rocher, Monaco-Paris, Octobre 2009 (ISBN 978-2-268-06856-5) 

Annexes

Notes et références

  1. a  et b « Novelli attaque France 3 pour avoir évoqué son passé politique », Rue 89, 22 mars 2009.
  2. David Servenay, Hervé Novelli gomme son passé avec l'aide du CSA, Rue 89, 28 juin 2009.
  3. « Candidats aux primaires pour les régionales de 2010 : les résultats » sur le site de l'UMP.
  4. « Auto-entrepreneur, un statut qui séduit », Le Monde, 14 mai 2009.

Bibliographie

  • Frédéric Charpier, Génération Occident, éditions du Seuil, 2005.

Liens externes

Commons-logo.svg

Précédé par Hervé Novelli Suivi par
Renaud Dutreil (ministre)
Secrétaire d'Etat chargé du Tourisme, du Commerce, de l'Artisanat, des PME, du Commerce européen et des Services
depuis le 18 mai 2007
en fonction
Christian Jacob
Secrétaire d'Etat chargé du Commerce extérieur
18 mai 2007 - 18 mars 2008
Anne-Marie Idrac
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail d’Indre-et-Loire et de la Touraine Portail d’Indre-et-Loire et de la Touraine
Ce document provient de « Herv%C3%A9 Novelli ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Herve Novelli de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hervé Novelli — Hervé Novelli, en janvier 2009 Mandats Député de la 4e circonscription d Indre et Loire …   Wikipédia en Français

  • Hervé Novelli — (b. Paris March 6, 1949) is a French politician and a past member of the UDF group. He was a deputé in the Assemblée Nationale for the Indre et Loire département from 2002 to 2007, having previously been a député from 1993 1997. He has also… …   Wikipedia

  • Novelli — Hervé Novelli Hervé Novelli Hervé Novelli, en janvier 2009 Secrétaire d État au Commerce, à l Artisanat, aux Petites et Moyennes entreprises, au Tourisme, aux Services et à la Consommation Actuellement en fonction …   Wikipédia en Français

  • Novelli — ist der Familienname folgender Personen: Ermete Novelli (1851–1919), italienischer Schauspieler und Bühnenautor Gastone Novelli (1925 1968), italienischer Maler Hervé Novelli (* 1949), französischer Politiker Luca Novelli (* 1947), italienischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Hervé — is a French given name of Germanic origin. In English it is sometimes rendered Harvey or Hervey. It is derived from a Frankish name that appears in Latin sources of the eighth century as Charivius . A later Latin form is Herveus . This form may… …   Wikipedia

  • Hervé Boullanger — Hervé Boullanger, né le 10 avril 1965 à Tours, est un haut fonctionnaire de l Etat, magistrat à la Cour des comptes et Secrétaire général du Conseil supérieur de l’Ordre des experts comptables[1]. Sommaire 1 Jeunesse et Études 2 …   Wikipédia en Français

  • Hervé Morin — Pour les articles homonymes, voir Morin. Hervé Morin Hervé Morin, le 31 janvier 2008, lors de sa première visite au Pentagone en tant que ministre de …   Wikipédia en Français

  • Union pour un mouvement populaire — Pour les articles homonymes, voir Union pour un mouvement populaire (homonymie) et UMP. Union pour un mouvement populaire Présentation …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement François Fillon (2) — Pour les articles homonymes, voir Gouvernement François Fillon. Gouvernement François Fillon (2) Régime Cinquième République Premier ministre François Fillon Début 18& …   Wikipédia en Français

  • Élection régionale de 2010 en région Centre — La région Centre Les élections régionales ont eu lieu les 14 et 21 mars 2010[1] …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.