Rue 89


Rue 89

Rue89

Rue89.jpg
Logo de Rue89
URL rue89.com
Type de site actualité
Langue(s) français, anglais, espagnol
Propriétaire Fondateurs
Créé par Pierre Haski, Pascal Riché, Arnaud Aubron, Michel Lévy-Provençal, Laurent Mauriac
Lancement 6 mai 2007
État actuel actif

Rue89 est un site d'information et de débat participatif créé par d'anciens journalistes de Libération, lancé le 6 mai 2007[1], jour du second tour de l'élection présidentielle française.

Sa spécialité affichée est « l'info à trois voix », avec des contributions de journalistes, mais aussi d'experts et d'internautes.

D'après le panel Médiamétrie-NetRatrings, Rue89 se classe dixième en termes de fréquentation parmi les sites internet français d'information générale en septembre 2008[2],[3].

Sommaire

Histoire

Rue89 a été officiellement fondé le 6 mai 2007 par Pierre Haski (président de la société Rue89 et directeur de la publication), Laurent Mauriac (directeur général), Pascal Riché (rédacteur en chef), Arnaud Aubron (webmaster/éditeur) et Michel Lévy-Provençal.

Selon Pascal Riché, le nom « Rue89 » a été choisi car la rue est un lieu de rencontre et de discussion, et que 89 est un chiffre chargé de valeur, qui évoque notamment la liberté et la chute du mur de Berlin[4]. Cette explication se retrouve en des termes semblables sur la FAQ du site[5], qui met aussi en avant la Révolution française et l'invention du Web.

Dès le 14 mai 2007, Rue89 a connu une certaine affluence en annonçant l'abstention de Cécilia Sarkozy lors du deuxième tour de l'élection présidentielle, et la suppression à la toute dernière minute d'un article sur le sujet dans le Journal du dimanche. Cette affaire a relancé la polémique sur d'éventuelles pressions, censures ou autocensures dont seraient victimes certaines rédactions, le Journal du Dimanche appartenant à Arnaud Lagardère, un proche de Nicolas Sarkozy.

Le site a aussi dévoilé en septembre 2007 que le consultant Alexis Debat, employé notamment par ABC News et par The National Interest, avait falsifié plusieurs entretiens de personnalités, parmi lesquelles Alan Greenspan, Bill Clinton, Michael Bloomberg, Bill Gates et Kofi Annan.

En février 2008, Michel Lévy-Provençal, un des fondateurs, qui a quitté le site dès le démarrage en mai 2007, sort du capital en créant une polémique à propos de l'évolution du journalisme participatif[6].

Le 27 juin 2008, Rue89 annonce sur son site une levée de fonds de 1,1 million d'euros, tout en précisant que ses fondateurs restent actionnaires majoritaires à 51,3%[7],[8].

Le 1er octobre 2008, Rue89 a lancé Eco89, un site basé sur les principes de Rue89 mais dédié à l'économie[9].

Notes et références

  1. Rue89: reprendre l'initiative (éditorial annonçant la création de Rue89)
  2. « 2.693.679 visiteurs uniques pour nouvelobs.com », Nouvelobs.com, 17 septembre 2008.
  3. « Rue89, un million de visiteurs et plein de projets », Rue89, 15 septembre 2008.
  4. Interview de Pascal Riché par Olivia Gesbert lors de l'émission Cha cha tchatche sur France Inter le vendredi 24 août 2007 : « …la rue […] est un lieu où on aime bien être, où on descend de chez soi, on se croise, on discute, on s'engueule parfois ; et 89 c'est un chiffre plein de valeur, c'est la liberté, c'est la chute du mur, c'est un beau chiffre. »
  5. Les FAQ. Consulté le 13 novembre 2008.
  6. Pourquoi je veux (à nouveau) quitter rue89
  7. Rue89 réalise une levée de fonds de 1,1 million d'euros, Zdnet. Consulté le 28 juin 2008
  8. De nouveaux actionnaires pour développer Rue89, Rue89. Consulté le 28 juin 2008
  9. Sophie Verney-Caillat, « Lancement d'Eco89 : le compte à rebours a démarré », Rue89. Consulté le 20 août 2008

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de la presse écrite Portail de la presse écrite
Ce document provient de « Rue89 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rue 89 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rue — rue …   Dictionnaire des rimes

  • rué — rué …   Dictionnaire des rimes

  • rue — 1. (rue) s. f. 1°   Chemin bordé de maisons ou de murailles dans une ville, dans un bourg, etc. Rue Saint Honoré. Rue Notre Dame des Victoires. •   Envoyer des soldats à chaque coin des rues, CORN. Héracl. III, 4. •   Pour traverser la rue au… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Rue du Bœuf — Façades de la rue du Bœuf Situation Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Rue — Saltar a navegación, búsqueda Rue …   Wikipedia Español

  • Rue — ist das französische Wort für Straße Der Name Rue bezeichnet verschiedene geographische Objekte: die Gemeinde Rue FR im Glânebezirk, Kanton Freiburg, Schweiz die Gemeinde Rue (Somme) im Département Somme, Frankreich den Kanton Rue im Département… …   Deutsch Wikipedia

  • Rue — Rue, n. [F. rue, L. ruta, akin to Gr. ?; cf. AS. r?de.] 1. (Bot.) A perennial suffrutescent plant ({Ruta graveolens}), having a strong, heavy odor and a bitter taste; herb of grace. It is used in medicine. [1913 Webster] Then purged with euphrasy …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Rue 89 — is a French website created by former journalists from Libération . It was officially launched on 6 May, 2007, on the day of the second round of the French presidential election. Its news editor is Pascal Riché, former Op ed editor of Libération …   Wikipedia

  • Rüe — (s. ⇨ Hund und ⇨ Rüde). 1. As de Rü e1 wässet, wässet ock de Klüppel. (Grafschaft Mark.) – Woeste, 75, 258. 1) Rüë, Ruië, mittelhochdeutsch rüde, ursprünglich der Hetzhund, steht bei uns ohne Unterschied für jeden Hund, kommt aber nur in den… …   Deutsches Sprichwörter-Lexikon

  • Rue — Rue, v. i. 1. To have compassion. [Obs.] [1913 Webster] God so wisly [i. e., truly] on my soul rue. Chaucer. [1913 Webster] Which stirred men s hearts to rue upon them. Ridley. [1913 Webster] 2. To feel sorrow and regret; to repent. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • rue — ‘regret’ [OE] and rue the plant [14] are distinct words. The former goes back to a prehistoric Germanic source, of uncertain ultimate origins, which meant ‘distress’, and which also produced German reuen and Dutch rouwen. In the early Middle… …   The Hutchinson dictionary of word origins


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.