Mythologie Grecque

Mythologie grecque

La mythologie grecque est l'ensemble des mythes provenant de la Grèce antique. Elle couvre une très large (et imprécise) période du XIIe siècle av. J.-C. au IVe siècle av. J.-C. Ces récits, familiers à tous les anciens Grecs forment les fondements de leurs rites ainsi que de la représentation qu'ils se faisaient du monde, au moins jusqu'à Protagoras. Cette mythologie est aussi à l'origine, pour une grande part, de la mythologie romaine.

Sommaire

Présentations

Dans la mythologie grecque, les dieux du panthéon polythéiste sont anthropomorphes et sont avant tout la personnification de forces qui gouvernent l'univers. Bien que certains d'entre eux semblent avoir un certain sens de la justice, ils peuvent se montrer mesquins et rancuniers comme Héra par exemple. La faveur des dieux est gagnée par des sacrifices et la piété, mais ceci ne garantit rien ; en effet, ils sont réputés pour leurs fréquents changements d'humeur ; leurs colères sont terribles et leurs amours peuvent être tout aussi dangereuses.

Le monde de la mythologie grecque est complexe : monstres, guerres, intrigues et dieux inquisiteurs y sont nombreux, il y a aussi plusieurs héros tel que Bellérophon ou Héraclès et les généalogies s'entrecroisent. Cette complexité étant probablement due à la multiplicité des influences : babyloniennes, minoennes, achéennes, autochtones… À partir de ces influences diverses se sont forgés une multitude de récits que l'on pourrait qualifier de "nationaux", propres à une cité (le cycle thébain pour Thèbes, le cycle héracliéen pour Sparte). Toute l'activité des auteurs mythologiques grecs, depuis les aèdes jusqu'au pseudo-Apollonios, consistant à synthétiser cette multiplicité.

Il est notable que les Anciens mêlaient les événements de leur mythologie à ceux de leur histoire. Ainsi, l'Iliade et l'Odyssée étaient considérées comme historiques. Le Grec Évhémère semble avoir été le premier à émettre l'hypothèse que les récits mythologiques sont des déformations de faits historiques réels. Les très nombreuses recherches archéologiques des XIXe et XXe siècles ont voulu conforter et affiner cette approche. Le très célèbre ouvrage de Robert Graves, les Mythes grecs, récapitule les éléments en faveur de cette hypothèse. La question de la continuité entre le temps des dieux et le temps des hommes, apparemment difficile à résoudre, semble pouvoir s'expliquer par des phénomènes de synthèse, de simplification et de symbolisation d'événements concrets (conquêtes, rituels, ...). Les événements décrits dans les différentes théogonies se déroulent donc dans un temps apparemment parallèle à celui de l'humanité, dont les durées ne sont pas transposables.

À l'époque « historique », une attitude vis à vis des récits mythologiques pourrait avoir été une interprétation littérale et non-critique des textes (tout au moins certains personnages publics étaient condamnés pour impiété). Cette approche est parfois comparée à la façon dont, par exemple, certains chrétiens créationnistes d'aujourd'hui interprètent littéralement la Bible comme un récit historique. Il semble que les Grecs se considéraient eux-mêmes descendants de héros mythiques, tendance qui se serait accrue avec l'évhémérisme.

Le théâtre grec, avec Eschyle, Sophocle et Euripide, montre la façon dont les hommes conçoivent l'action des dieux dans leur monde. Dans l'œuvre d'Eschyle, le concept d'ananké préside ce qui peut être conçu comme un équivalent du destin dont serait absent le concept de déterminisme.

En plus de son utilisation constante dans les arts et les sciences humaines comme la psychanalyse et son complexe d'Œdipe, la mythologie grecque fournit des récits très riches sur lesquels sont basés la plupart des problématiques et des thèmes de la littérature occidentale, que l'on peut encore apprécier aujourd'hui.

Culte et religion

Article détaillé : Religion grecque antique.

La religion grecque reposait sur des rites, et non sur un texte sacré et des dogmes. Ceci étant, la mythologie offrait un certain nombre de réponses à des questions existentielles, métaphysiques ou morales courantes : continuité de la vie après la mort, vertu (voir le mythe hésiodique des races), etc.

Les personnages de la mythologie grecque

Dieux

Première génération

Au début il y avait le Chaos, qui engendra :

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Titans

Ouranos détestait sa progéniture, il les envoya donc dans le Tartare, les profondeurs de la Terre. Gaïa, ne supportant pas le traitement infligé à ses enfants, complota une revanche avec ses enfants les Titans : ces derniers maitrisèrent Ouranos pendant que le plus jeune d'entre eux, Cronos, lui sectionna les testicules avec une serpe. Du sperme qui s'en échappa et qui coula sur Gaïa, elle engendra :

Selon Hésiode, Aphrodite (déesse de la beauté et de l'amour) serait née de cet événement, elle serait issue du mélange du sperme à l'écume de mer. Selon Homère, elle serait plutôt née de l'union de Zeus et de Dioné.

Illustrations
Statue de Cronos au cimetière de Staglieno
Rhéa
Giorgio Vasari, La Mutilation d'Uranus par Saturne, XVIe siècle, Palazzo Vecchio (Florence)
Clytemnestre essayant de réveiller les Érinyes endormies, détail de la face A d'un cratère en cloche apulien à figures rouges, 380-370 av. J.-C
Statue de Géant, Château de Versailles
La naissance de Vénus d'Alexandre Cabanel en 1863

Dès lors, Cronos régna à la place d'Ouranos, et épousa sa sœur Rhéa avec qui il eut comme enfants :

Première génération des dieux olympiens

Cronos, ayant été informé par son père Ouranos d'une terrible prédiction lui annonçant qu'un jour un de ses enfants le détrônerait, les avala dès leur naissance. Grâce à sa mère Rhéa, Zeus, le dernier des enfants échappa à ce sort, sa mère l'ayant substitué par une pierre.

Première génération des dieux olympiens
Hestia, O. Seyffert, Dictionary of Classical Antiquities, Londen, 1894, p. 292
Buste de Déméter, marbre, copie romaine d'un original grec du IVe siècle av. J.-C
Tête du type de l'Héra Borghèse. Marbre, copie romaine du Ier ou IIe siècle ap. J.-C
Buste d'Hadès. Marbre, copie romaine d'un original grec du Ve siècle av. J.-C. ; le manteau en marbre noir est une addition moderne
Sculpture de Poséidon à Copenhagen
Jupiter et Thétis, 1811, huile sur toile, Musée Granet d'Aix-en-Provence, Ingres

À l'âge adulte, Zeus libéra ses frères et sœurs du haut de l'Olympe, et engagea avec eux une lutte contre Cronos et les Titans, la guerre des Titans qui dura dix ans jusqu'à la victoire finale des Olympiens, aidés par les Cyclopes et les Hécatonchires. Zeus emprisonna les Titans dans le Tartare.

Deuxième génération des dieux olympiens

Naissance d'Athéna (Métis est figurée allégoriquement sous le siège de Zeus), tripode à figures noires, v. 570-560 av. J.-C., musée du Louvre (CA 616)
  • De l'union de Zeus et sa première épouse Métis (une Océanide, déesse de l'ingéniosité) naquit :
    • Athéna, déesse de la guerre, de la sagesse et de la ruse (en naissant elle sortit de la tête de son père)
  • De l'union entre Zeus et Héra naquirent :
    • Héphaïstos (selon certaines traditions, il aurait été engendré par Héra seule pour se venger des infidélités de Zeus), dieu de la forge, marié à Aphrodite.
    • Arès, dieu de la Guerre
    • Hébé, Déesse de la jeunesse
  • De l'union de Zeus et Déméter naquit :
    • Perséphone, reine du royaume des Ombres. Elle fut enlevée par Hadès au royaume des enfers. Déméter, désespérée, se retira dans la solitude et avec elle disparut la fertilité de la terre. Zeus envoya Hermès, le messager des dieux, aux Enfers pour convaincre Hadès de libérer Perséphone. Il accepta à la condition qu'elle mange un fruit qui la contraindrait à vivre aux Enfers un tiers de l'année. Pendant ce tiers de l'année, Déméter se retire et la terre ne produit rien, il s'agit de l'hiver.
  • De l'union de Zeus et de Maïa (l'une des Pléïades, fille du Titan Atlas et de l'Océanide Pléioné, fille des Titans Océan et Thétys. Maïa symbolise la croissance) naquit :
    • Hermès, dieu de la richesse, du commerce, de la chance, il est aussi le messager des dieux
Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
  • De l'union de Zeus et Thémis (l'une des Titanides, déesse de la justice) naquirent :
    • Les Heures :
    • Les Moires : Clotho, Lachésis, Atropos. La première tisse le fil, c'est la naissance, la deuxième déroule et mesure le fil, ce sont les jours de la vie, la troisième coupe le fil, c'est la mort.
Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
  • De l'union de Zeus et Leto (Fille des Titans Coéos et Phébé) naquirent :
    • les jumeaux, Apollon (Dieu de la médecine, et de la beauté masculine. Il est le grand-père d'Hygie, déesse de la santé) et Artémis (Déesse de la chasse, des vierges, de la nuit)
Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Sarcophage des Muses, représentant les neuf Muses et leurs attributs. Marbre, première moitié du IIe siècle apr. J.-C., découvert sur la Via Ostiense. De gauche à droite : Calliope, Thalia, Terpsichore, Euterpe, Polymnie, Clio, Erato, Uranie et Melpomene.

Zeus eut également des enfants avec des mortelles :

  • De l'union de Zeus et Sémélé (fille de Cadmos, fondateur de Thèbes) naquit :
    • Dionysos, dieu des jonctions, des opposés et des ambiguïtés (mort-vie, homme-femme, vin et ses excès, dieu de la traversée de la ténèbre hivernale, de l'hiver, de la fête des morts et de son dépassement par la conquête de l'immortalité). Sa mère ayant voulu contempler Zeus au grand jour, elle fut foudroyée. Pour sauver son fils, Zeus le mit à l'intérieur de sa cuisse les mois manquant à l'enfant pour naître à terme. Il est le seul dieu à avoir une mère mortelle. Zeus s'est déguisé en mortel pour séduire Sémélé.
Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Les Demi-dieux, enfants de Zeus et de mortelles

Zeus eut également des enfants avec des mortelles :

  • De l'union de Zeus et Io (fille d'Inachus, premier roi d'Argos) naquit :
    • Epaphos, souverain d'Égypte et d'Afrique
  • De l'union de Zeus et Antiope (une princesse thébaine) naquirent:

Ils régnèrent tous les deux sur Thèbes. Ce sont eux qui firent construire les remparts de la ville. Zeus se transforma en satyre pour séduire Antiope.

  • De l'union de Zeus et Léda (femme du roi de Sparte Tyndare) :

Elle eut quatre enfants les Dioscures renfermés dans deux œufs. De l'un sortirent Pollux et Hélène et de l'autre Castor et Clytemnestre qui eux étaient les enfants du roi de Sparte Tyndare.

Zeus se transforma en pluie d'or pour la séduire.

Zeus se changea en taureau blanc pour l'enlever.

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Héros et demi-dieux

Tout au moins chez Hésiode, le terme de héros désigne une race différente de celle des mortels et des dieux.

Par la suite, on a nommé ainsi les demi-dieux ou les mortels honorés après leur mort, dont le destin est extraordinaire (par la naissance, le courage, les qualités). Ainsi, Tantale, Œdipe ou Cécrops sont des héros, au même titre qu'Héraclès, Achille ou Persée. Leur comportement les mène souvent à l’hybris et leur mort est la plupart du temps violente. Les héros sont souvent des fondateurs : Thésée est celui du synœcisme d'Athènes, Orphée des rites orphiques, Pélops donne son nom au Péloponnèse.

Par extension, tout personnage ayant connu un destin digne d'être raconté est nommé héros, comme les chefs militaires de l'Iliade ou les héros éponymes d'Athènes, même si leur origine divine est lointaine.

Les demis-dieux sont très souvent les fils de Zeus (comme Héraclès, appelé Hercule dans la mythologie Romaine) avec les mortelles, qu'il approcha sous des formes variées, comme pour la mère de Persée, Danaé, il se transforma en une pluie d'or pour entrer à l'intérieur de la tour où la jeune femme était emprisonnée (un piège pour Iphigénie).

Mythologie et philosophie

Que pensaient les grands philosophes grecs de leur mythologie ? On trouve un élément de réponse chez Nietzsche :

« Subtilité dans la pénurie. — Gardez-vous surtout de vous moquer de la mythologie des Grecs, sous prétexte qu'elle ressemble si peu à votre profonde métaphysique ! Vous devriez admirer un peuple qui, dans ce cas particulier, a imposé un arrêt à sa rigoureuse intelligence et qui a eu longtemps assez de tact pour échapper au danger de la scolastique et de la superstition sophistique.» Nietzsche, Aurore §85

Arbres généalogiques

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Chaos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nyx
 
Érèbe
 
Tartare
 
Abysses
 
Éros
 
Gaïa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pontos
 
 
 
Ouranos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nérée
 
Thaumas
 
Phorcys
 
Céto
 
Eurybie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cronos
 
Rhéa
 
Autres Titans
 
Cyclopes
 
Hécatonchires
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Hestia
 
Déméter
 
Héra
 
Poséidon
 
Hadès
 
Zeus
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Alcmène
 
 
 
Perséphone
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Léto
 
Sémélé
 
Métis
 
Dioné
 
Maïa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Héraclès
 
 
Arès
 
Ilithyie
 
Hébé
 
Héphaïstos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Apollon
 
Artémis
 
Dionysos
 
Athéna
 
Aphrodite
 
Hermès

En gras, les douze divinités olympiennes. En italique, les mortels.

Arbre généalogique des Dieux et héros grecs. Sources : Dictionnaire de la mythologie grecque de Jacquenod et encyclopédie Quillet. Légende : les noms en rouge sont les dieux et héros les plus connus, les flèches servent de report pour les personnes marié(e)s qui, de par ce fait, se retrouvent plusieurs fois et le symbole Z représente Zeus

Les sources

Plusieurs types de sources antiques sont intéressantes pour l'étude de la mythologie grecque.

Les sources visuelles, iconiques, fournies par les innombrables représentations figurées qui ornent les objets et les édifices produits par la culture grecque antique sont précieuses.

Pour ce qui est des sources écrites, signalons d'une part l'épigraphie, d'autre part la littérature antique :

Bibliographie

  • Timothy Gantz, Mythes de la Grèce archaïque, Belin, 2004 [détail de l’édition].
  • Robert Graves, Les Mythes grecs [détail des éditions].
  • Pierre Grimal, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Presses universitaires de France, coll. « Grands dictionnaires », Paris, 1999 (1re édition 1969) (ISBN 2-13-050359-4) .
  • Alain Moreau, La Fabrique des mythes, Les Belles Lettres, Paris, 2006, (ISBN 2-251-32440-2).
  • Giulia Sissa et Marcel Detienne, La Vie quotidienne des dieux grecs, Hachette, 1999.
  • Jean-Pierre Vernant, L'Univers, les Dieux, les Hommes, Seuil, 2002.
  • Paul Veyne, Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?, Seuil, 1984.
  • Pierre Vidal-Naquet et Jean-Pierre Vernant :
    • Mythe et tragédie en Grèce ancienne (tome 2), La Découverte,
    • La Grèce ancienne, t. 1 : Du mythe à la raison et t. 2 : Rites de passages et trangression, Le Seuil.
  • Georges Hacquard, Guide mythologique de la Grèce et de Rome, Hachette Éducation, 1990 (ISBN 2010159713).
  • Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae (LIMC), Artemis Verlag, 1981-1997.

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Mythorama : sources et thésaurus.
  • LIMC-France : bases de données iconographiques LIMC-France.
  • [1] : Daremberg et Saglio (1877)
  • Les mythologies, sur le site Bibliotheca Classica Selecta.
  • Portail de la mythologie grecque Portail de la mythologie grecque
  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique

Ce document provient de « Mythologie grecque ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mythologie Grecque de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mythologie grecque — Le buste de Zeus découvert à Otricoli, en Italie. La mythologie grecque est la mythologie, c est à dire l ensemble organisé des mythes, provenant de la Grèce antique. Elle se développe au cours d une très longue période allant de la civilisation… …   Wikipédia en Français

  • Mythologie Grecque De Troade — Sommaire 1 Légende 2 Version homérique 3 Version apollodorienne 4 Notes // …   Wikipédia en Français

  • Mythologie grecque de troade — Sommaire 1 Légende 2 Version homérique 3 Version apollodorienne 4 Notes // …   Wikipédia en Français

  • Mythologie grecque de Troade — Sommaire 1 Légende 2 Version homérique 3 Version apollodorienne 4 Notes Légende en gras : personnage divin en ital …   Wikipédia en Français

  • Éthiopiens (mythologie grecque) — Dans la mythologie grecque, on appelle le plus souvent Éthiopiens les peuples noirs d Afrique au sud de l Égypte. Ce nom signifie « visage brûlé » (Αἰθιοπία / Aithiopía, de αἴθω / aíthô « brûler » et ὤψ / ốps,… …   Wikipédia en Français

  • Geant (mythologie grecque) — Géant (mythologie grecque) Pour les articles homonymes, voir Géant. Dionysos combattant un Géant durant la Gigantomachie, détail d …   Wikipédia en Français

  • Géants (mythologie grecque) — Géant (mythologie grecque) Pour les articles homonymes, voir Géant. Dionysos combattant un Géant durant la Gigantomachie, détail d …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Créatures Fantastiques De La Mythologie Grecque — Cet article se veut une liste, aussi complète que possible, des créatures fantastiques présentes dans la mythologie grecque. Les noms sont regroupés par catégorie quand c est possible, et triés par ordre alphabétique. L aigle du Caucase ;… …   Wikipédia en Français

  • Liste des creatures fantastiques de la mythologie grecque — Liste des créatures fantastiques de la mythologie grecque Cet article se veut une liste, aussi complète que possible, des créatures fantastiques présentes dans la mythologie grecque. Les noms sont regroupés par catégorie quand c est possible, et… …   Wikipédia en Français

  • Titan (mythologie grecque) — Pour les articles homonymes, voir Titan. Dans la mythologie grecque, les Titans (en grec ancien Τιτάν / Titán et Τιτᾶνες / Titãnes au pluriel) sont les divinités primordiales géantes qui ont précédé les Dieux de l Oly …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”