Persephone

Perséphone

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perséphone (homonymie).
Triptolème et Coré, médaillon d'un kylix attique du Peintre d'Aberdeen, v. 470-460 av. J.-C., musée du Louvre

Dans la mythologie grecque, Perséphone (en grec ancien Περσεφόνη / Persephónê, chez Homère Περσεφόνεια / Persephóneia) est la déesse des Enfers, fille de Zeus et de Déméter. Elle est d'abord connue sous le simple nom de Coré (Κόρη / Kórê) « la jeune fille », ou encore « la fille », par opposition à Déméter, « la mère » (ἡ Μητὴρ / hê mêtềr).

Elle est assimilée à Proserpine (en latin Proserpina) dans la mythologie romaine.

Sommaire

Mythe

Perséphone chez Hadès, médaillon d'un kylix attique, v. 440-430 av. J.-C., British Museum

Perséphone est une des principales divinités chtoniennes des Grecs. Son histoire est contée notamment dans l'Hymne homérique à Déméter.

Perséphone est d'une rare beauté, et sa mère Déméter l'élève en secret en Sicile, son île favorite, où la jeune fille est en sécurité. Dans les bois d'Enna, Perséphone se divertit en compagnie des Océanides. Un jour, alors qu'elles sont occupées à cueillir des fleurs, Perséphone s'écarte du groupe, pour cueillir un narcisse. Là elle est remarquée par le puissant Hadès, son oncle, qui souhaite en faire sa reine. Il enlève la jeune fille qui d'un cri alerte sa mère mais celle-ci arrive trop tard. La scène se serait déroulée près du lac de Pergusa, en Sicile. Personne n'ayant rien vu, Déméter partira à la recherche de sa fille unique pendant neuf jours et neuf nuits avant de déclarer : « La Terre sera affamée tant que je n'aurai pas retrouvé ma fille. » Le soleil décidera alors de révéler à Déméter que c'est Hadès qui a enlevé sa fille. La déesse ira aux Enfers la chercher mais Hadès refusera de la rendre. L'affaire est portée devant Zeus.

Zeus n'est pas capable de prendre une décision car il ne veut froisser ni Déméter ni Hadès. Constatant que Coré (Perséphone) a mangé six pépins de grenade, le fruit des morts, Zeus pense qu'elle doit rester aux Enfers. Cependant il décide d'un compromis. La jeune fille passera six mois aux Enfers (la période automnale et hivernale) aux côtés de son époux en tant que Perséphone. Les six autres mois de l'année, elle retournera sur Terre en tant que Coré aider sa mère pour le printemps et l'été.

Perséphone semble avoir accepté son rôle de reine des Morts, car dans les légendes, elle agit toujours en accord avec son époux. Elle se montre même dure et inflexible. Toutefois, certains auteurs ne la reconnaissent pas comme la fille de Déméter, mais comme celle du Styx, et selon eux Perséphone est depuis toujours la déesse des Enfers.

Elle passe aussi pour la mère de Zagreus, conçu avec Zeus métamorphosé en serpent , d'ou vient le nom : le serpent qui rampe sous la terre (et en latin : bestia proserpens)

Perséphone intervient peu dans les légendes (voir cependant Adonis et Pirithoos).

Culte

Perséphone occupe une place importante dans les cultes de nombreuses villes, en particulier ceux d'Éleusis, de Thèbes et de Mégare, ainsi qu'en Sicile et en Arcadie.

Divinité infernale, elle est aussi à l'origine une déesse du blé, comme sa mère. Chez les Grecs, la fertilité du sol est étroitement liée à la mort, et les grains de semence sont conservés dans l'obscurité pendant les mois d'été, avant les semailles de l'automne. Ce retour de la vie après l'ensevelissement est symbolisé par le mythe de Perséphone, enlevée, puis restituée, et donne naissance aux rites des mystères d'Éleusis. Pour les fidèles, le retour sur terre de la déesse est une promesse formelle de leur propre résurrection.

Le mythe de Perséphone est également célébré aux mystères de Samothrace, où elle est identifiée à la déesse Axiokersa, ainsi qu'à Pella en relation avec des mystères dionysiaques[1].

Représentations artistiques

La triade éleusinienne : Déméter, Perséphone et Triptolème, relief votif, v. 440-430 av. J.-C., musée national archéologique d'Athènes

Sculpture

L'enlèvement de Perséphone est un sujet fréquent dans l'art :

Peinture

Musique

Sources

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • (en) Karl Kerenyi, Eleusis : Archetypal Image of Mother and Daughter, 1967.
  • (en) Günter Zuntz, Persephone : Three Essays on Religion and Thought in Magna Graecia, 1973.

Liens externes

Commons-logo.svg

Notes

  1. M. W. Dickie, «The Dionysiac mysteries in Pella», ZPE 109 (1995), p. 81-86.
  • Portail de la mythologie grecque Portail de la mythologie grecque
Ce document provient de « Pers%C3%A9phone ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Persephone de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Persephone — (griechisch Περσεφόνη) bezeichnet: in der griechischen Mythologie eine Fruchtbarkeitsgöttin und Göttin der Unterwelt, siehe Persephone (Mythologie) in der griechischen Mythologie Gemahlin des Iasios und Tochter des Minyas, siehe Persephone… …   Deutsch Wikipedia

  • Persephŏne — (Persephassa), im griech. Mythus die Unterweltsgöttin, Tochter des Zeus und der Demeter, ward auf der nysischen Flur (nach Spätern bei Enna in Sizilien) beim Blumensuchen von Hades (Pluton) geraubt und zur Beherrscherin der Unterwelt erhoben. Fig …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • PERSEPHONE — Iovis et Cereris filia, Latinis Proserpina, quam ab Orco in Sicilia raptam fuisse poetae fabulantur. Ovid. Fast. l. 4. v. 591. At neque Persephone digna est praedone maritô. Idem in Ep. 21. Heroid. Cydippes, v. 46. Persephone nostras pulsat… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Persephone — {{Persephone}} Tochter der Demeter** und des Zeus*, von Hades* in sein dunkles Reich entführt, wo sie nun als seine Gattin mit ihm über die Toten herrscht. Als das Mädchen (gr. kore) beim Blumenpflücken geraubt worden war, suchte die Mutter… …   Who's who in der antiken Mythologie

  • Persephone — PERSEPHŎNE, es, soll des Chronus Tochter gewesen seyn, die noch als Jungfer gestorben, da ihr ihr Vater selbst den Kopf abgehauen. Sanchun. ap. Euseb. Præp. Ev. l. I. c. 10. p. 33. Sonst ist sie nach dem Griechischen so viel, als lateinisch… …   Gründliches mythologisches Lexikon

  • Persephone — wife of Hades, queen of the netherworld, identified with Kore, daughter of Zeus and Demeter, from Gk. Persephone (see PERSON (Cf. person)) …   Etymology dictionary

  • Persephone — [pər sef′ə nē] n. [L < Gr Persephonē] Gr. Myth. the daughter of Zeus and Demeter, abducted by Hades (Pluto) to be his wife in the lower world: identified with the Roman Proserpina …   English World dictionary

  • Persephŏne — (Persephonīa, Phersephone [d.i. Todbringerin], Proserpina, Deïone, Kore), Tochter des Zeus u. der Demeter. Pluto raubte sie ihrer Mutter; der Ort, wo der Raub geschah, wird verschieden angegeben: Eleusis, Hermione, Nysa in Karien, Heraklea… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Persephone — Persephŏne, lat. Proserpina, Tochter des Zeus und der Demeter, nach dem griech. Mythus von Hades geraubt und zu seiner Gemahlin eingesetzt. Zeus gestattete ihr auf die Bitten ihrer Mutter, die eine (größere) Hälfte des Jahres bei ihr in der… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Persephone — Persephone, griech., was Proserpina …   Herders Conversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”