Election presidentielle francaise de 1958


Election presidentielle francaise de 1958

Élection présidentielle française de 1958

France
Flag of France.svg

Cet article fait partie de la série sur la
politique de la France,
sous-série sur la politique.

Pouvoir exécutif

Pouvoir législatif

Collectivités territoriales

Élections

Partis politiques

Divers

 v · d · m 

Portail politique - Portail national

L'élection présidentielle française de 1958 fut la première élection présidentielle qui s'est tenue en France après l'adoption de la constitution de 1958 qui institue la Cinquième République et la seule qui ne se soit pas déroulée au suffrage universel direct. Elle vit l'élection de Charles de Gaulle au poste de Président de la République.

Elle s'est tenue le 21 décembre 1958. Conformément au texte initial de la constitution, le président fut élu par un collège électoral d'environ 80 000 grands électeurs composé des parlementaires, des conseillers généraux et de représentants des conseils municipaux.

Le choix de ne pas imposer le suffrage universel direct a été dicté par la trop grande rupture lors du changement du système électif que cela aurait causé par rapport à la Quatrième République. D'autre part l'empire colonial de la France était pressenti comme votant exclusivement pour le Général de Gaulle, ce qui prédestinait ce dernier à des scores proches de l'unanimité dans les colonies si le suffrage universel avait été choisi.[1].

Après l'adoption de l'élection du président de la République au suffrage universel direct par référendum en 1962, le mode de scrutin a été modifié.

Sommaire

Résultats (21 décembre 1958)

Le collège électoral était composé de 81 764 électeurs. Seuls trois candidats se présentaient ; Charles de Gaulle partait largement favori de par son expérience politique :

Nombre  % Inscrits  % Votants
Inscrits 81 764 100,00
Abstentions      474 0,58
Votants 81 290 99,42
Blancs ou nuls   1 820 2,24
Exprimés 79 470 97,76
Majorité absolue 39 736
Candidat % Suffrages
Charles de Gaulle (Union pour la nouvelle République) 78,51% 62 394
Georges Marrane (Parti communiste français) 13,03% 10 355
Albert Châtelet (Union des forces démocratiques) 08,46% 6 721

Le Général ayant acquis la majorité absolue de voix nécessaire pour être élu, il fut proclamé président dès le premier tour.

Cette élection présidentielle sera la première, mais aussi la dernière à se dérouler au suffrage universel indirect, de Gaulle proposant l'élection au suffrage universel direct aux français lors du référendum d'octobre 1962.

Notes et références

  1. Yves Guéna, le 17 février 2008, Interview d'Europe 1 dans le cadre de l'émission des Enfants d'Europe1

Voir aussi

Liens internes


  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « %C3%89lection pr%C3%A9sidentielle fran%C3%A7aise de 1958 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Election presidentielle francaise de 1958 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.