Franck Ribery


Franck Ribery

Franck Ribéry

Franck Ribéry Football pictogram.svg
Franck Ribéry à l'entrainement
Situation actuelle
Club actuel Allemagne Bayern Munich
Numéro 7
Biographie
Nationalité France France
Naissance 7 avril 1983 (26 ans)
à Boulogne-sur-Mer
Taille 170 cm
Poste Milieu offensif
Surnom(s) Scarface, Kaiser Franck, James Dean
Parcours junior
Saison Club
1989-1995 France FC Conti de Boulogne-sur-Mer
1995-1999 France Lille OSC
Parcours professionnel*
Saison Club Matchs
(Buts)
2001-2002 France US Boulogne 24 (5) [1]
2002-2003 France Alès 18 (1)
2003-2004 France Stade Brestois 35 (3)
2004-2005 France FC Metz 21 (2)
2005-2005 Turquie Galatasaray 17 (1)
2005-2007 France Marseille 89 (18)
Depuis 2007 Allemagne Bayern Munich 85 (34)
Sélection(s) en équipe nationale**
Année(s) Équipe Matchs
(Buts)
2004-2005 France France espoirs 8 (1)[2],[3]
2006- France France 41 (7)
* Statistiques en championnat national et en compétitions nationales et continentales.

** Statistiques en match officiel.

Franck Ribéry, ou Franck Bilal Ribéry ou encore Bilal Yusuf Mohamed depuis sa conversion à l'islam, né le 7 avril 1983[4] à Boulogne-sur-Mer dans le Pas-de-Calais, est un footballeur international français qui évolue au poste de milieu de terrain offensif.

Sommaire

Biographie

Frank Ribéry est un footballeur français né le 7 avril 1983 à Boulogne-sur-Mer. À l'âge de 2 ans, il est victime d'un accident de voiture qui lui laisse des cicatrices sur le visage. Il commence le football à 6 ans au FC Conti de Boulogne-sur-Mer, rejoint à 12 ans le centre de formation du Lille OSC, et est renvoyé 4 ans plus tard en raison de ses mauvais résultats scolaires. Il connaît alors un début de carrière délicat. Il évolue tout d'abord à l'Union Sportive Boulogne Côte d'Opale (2001, CFA puis National) puis à Alès (2002, National), un club qui fait faillite.

En février 2006, Franck Ribéry à l'orgine catholique, se convertit à l'islam et adopte « Bilal » comme deuxième prénom. Son nom islamique complet est Bilal Yusuf Mohammed. Il est marié à Wahiba et père de deux enfants (Hiziya et Shahinez).

Son frère cadet, François, évolue au Calais RUFC.

Au Stade Brestois 29

Recruté par le Stade Brestois (National), il se fait remarquer lors du match Nantes - Brest par une roulette à destination de Armand et un grand pont sur Yepes. lors de la saison 2003-2004 par l'accession du club breton en Ligue 2 et est ovationné par le public brestois au Stade Francis-Le Blé. Il se fait remarquer par l'entraîneur messin Jean Fernandez et son sélectionneur Etienne Ceccaldi qui s'empresse de le faire venir en Lorraine, sans aucune indemnité de transfert[5].

Au FC Metz

C'est sous le maillot grenat du FC Metz que Franck Ribéry effectue ses grands débuts en L1 en 2004. Immédiatement, il s'affirme comme l'une des grandes révélations de la compétition et est élu « joueur du mois » de la Ligue 1 en août 2004. Évoluant au poste de milieu droit, Ribéry est un redoutable et infatigable accélérateur de jeu, capable également d'être décisif devant le but. Et tandis que certains le comparent déjà à Robert Pirès (autre ancien du FC Metz), il connaît ses premières sélections en équipe de France espoirs.

De la Turquie à Marseille

Transféré de manière surprenante vers le club turc de Galatasaray après seulement six mois passés en Lorraine[6], il ne tarde pas à devenir l'un des joueurs préférés des supporters turcs, gagnant les surnoms de « Ferraribéry » ou de « Scarface » (en hommage au célèbre personnage et en référence à ses dents et à la longue cicatrice qu'il a gardé sur la partie droite de son visage). Il inscrit sous le maillot du Galatasaray un but permettant à son équipe de l'emporter 5 à 1 en finale de la Coupe de Turquie contre le grand rival Fenerbahçe. Ribéry rejoint dès le mois de juin 2005 le championnat de France et l'Olympique de Marseille où il retrouve Jean Fernandez[7]. À cette occasion, il change d'agent en quittant John Biko pour engager le Luxembourgeois Bruno Heiderscheid. Malgré une procédure lancée par le club turc pour « rupture de contrat abusive »[8], Franck Ribéry obtient de la FIFA une autorisation de jouer.

Le public du stade Vélodrome ne met que très peu de temps à l'adopter. Auteur de performances exceptionnelles, il finit meilleur espoir du championnat[9], se voit trois fois élu « joueur du mois »[10], et est l'auteur du « but de l'année » face à Nantes[9]. Il inscrit par ailleurs l'un des buts les plus rapides de la saison 2006/2007 au bout de 13 secondes de jeu seulement. C'est donc fort logiquement qu'il se retrouve sélectionné sous le maillot bleu pour la Coupe du Monde.

Sa première grande compétition : la Coupe du monde 2006

Franck Ribéry sous les couleurs de l'équipe de France

Ses prestations en Ligue 1 ainsi qu'avec l'équipe de France espoirs lui ouvrent finalement la porte de l'équipe de France A et de la Coupe du monde 2006, puisque le sélectionneur national Raymond Domenech décide de le retenir dans la liste des 23 joueurs sélectionnés pour la compétition. Il y porte le numéro 22 lors de sa première sélection, le samedi 27 mai 2006, à l'occasion de la rencontre amicale France-Mexique au Stade de France, durant laquelle il fait une entrée plus que remarquée à la 75e minute, sous l'acclamation du public. Ce match est aussi le dernier de Zinedine Zidane au Stade de France.

Pour sa deuxième sélection, il remplace Zidane et obtient un pénalty face au Danemark aboutissant à une victoire de 2-0 pour la France. Ribéry prouve que le départ de Zidane pourrait être moins dommageable que prévu et qu'il peut devenir un des maillons essentiels des bleus après avoir servi de « joker de luxe ». Ribéry est à l'origine de deux buts marqués contre la Chine pour le dernier match de préparation des bleus (victoire 3-1). Il connaît sa première titularisation lors du premier match des Bleus du tournoi, contre l'équipe de Suisse le 13 juin au Mercedes-Benz Arena de Stuttgart.

Il franchit un palier en marquant son premier but en sélection nationale le 27 juin 2006 contre l'Espagne grâce à sa pointe de vitesse, but qui permet à l'équipe de France de revenir au score puis de l'emporter 3 buts à 1 et de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe du monde 2006. Plus tard, il efface à maintes reprises plusieurs Brésiliens dont Ronaldinho, et met même Ricardo (le gardien portugais) en difficulté. Après la victoire en demi-finale contre le Portugal, il participe le 9 juillet à la finale contre l'Italie (défaite de la France 5 tirs au but à 3). Pour ses premières sélections en tant que titulaire, Franck Ribéry réalise un très beau parcours.

La presse l'annonce déjà comme le successeur de Zinedine Zidane. De plus, ses débuts en bleu lui valent l'admiration de ses coéquipiers, notamment celle de Thierry Henry, le Gunners se reconnaissant dans ce joueur qui débarque en équipe de France pour la Coupe du monde sans avoir été convoqué auparavant. Même Zidane, son capitaine, est impressionné par le talent du jeune Nordiste : « Franck respire la joie de vivre. Il ne calcule pas, même dans sa relation avec les anciens. Il est très fort. C'est quelqu'un qui marquera les esprits à chaque fois qu'il sera sur les terrains. Il deviendra quelqu'un d'important dans le foot. » (Télé Magazine, n°2646)

L'après-campagne allemande

Au début du mois d'août 2006, il se dit décidé à quitter l'Olympique de Marseille[11] après le départ de Jean Fernandez pour l'AJ Auxerre (pour des raisons non dévoilées), ce qui déplaît à Pape Diouf, président du club où il est sous contrat jusqu'en 2010. Mais à la suite du match de son équipe à Berne, il revient sur ses déclarations, et déclare mettre un terme définitif au « feuilleton Ribéry » en confirmant qu'il reste à l'OM.

Sous son impulsion, Marseille effectue un bon début de saison en championnat. Mais vers la fin du mois de novembre, Franck Ribéry souffre d'une pubalgie et devient indisponible.

À la fin de la saison 2006-2007, Pape Diouf offre un bon de sortie à Ribéry, bien que le club olympien ait réussi à se qualifier pour la prestigieuse Ligue des champions. D'abord courtisé par l'Olympique lyonnais, Pape Diouf refusa de le vendre à la concurrence. Le manager général de l'OM réclame un minimum de 25 millions d'euros pour son départ, Le Real Madrid ne souhaitant pas mettre une aussi grosse somme[12], c'est finalement le Bayern de Munich qui se décide à l'accueillir, son nouvel agent Jean-Pierre Bernès s'étant occupé de la transaction[13]. Le montant du transfert atteint 30 millions d'euros (16 M€ immédiats, 10 M€ en 2008, et 4 M€ si le Bayern se qualifie en ligue des Champions)[14], ce qui constitue un record en Allemagne. Ribéry touchera 4 millions d'euros nets par saison. Le Bayern, qui a terminé quatrième de Bundesliga en 2007, ne joue pas de Ligue des champions, mais participe « seulement » à la Coupe UEFA.

Joueur de niveau international au Bayern de Munich

Ribéry sur la façade du Theatinerkirche.

Ses débuts exceptionnels au Bayern de Munich lui attirent les faveurs du public et de la presse allemande. Franz Beckenbauer, légende du football allemand, déclare à son propos : « Quand nous l'avons engagé, c'est comme si nous avions gagné au Loto »[15]. Son entente avec les deux autres recrues du Bayern, Luca Toni et Miroslav Klose, permet à son équipe de gagner la Coupe de la Ligue 2007 et d'en être le meilleur buteur, puis d'enchaîner les victoires pour remporter le Championnat d'Allemagne. Ribéry réalise quelques prouesses, comme lors d'un match de Coupe d'Allemagne où il réussit une panenka, qui permet de qualifier son équipe pour les demi-finales[16] (le Bayern remportera finalement la coupe face au Borussia Dortmund).

Le 26 mars 2008, lors du match France - Angleterre, il marque sur pénalty et rend hommage à son ami Hicham ainsi qu'à Thierry Gilardi, mort la veille d'une crise cardiaque[17].

En mai 2008, après un sondage réalisé auprès de 268 joueurs du championnat d'Allemagne et publié par le magazine Kicker, il est élu meilleur joueur de la Bundesliga[18].

La blessure de l'Euro 2008

Au Championnat d'Europe de football 2008, le 17 juin 2008, lors du troisième match de poule de l'équipe de France contre l'Italie, Franck Ribéry se blesse assez gravement à la neuvième minute de jeu. Il est évacué sur une civière[19]. Touché à un ligament de la cheville gauche, il est opéré avec succès par le chirurgien du Bayern de Munich, mais il est indisponible plusieurs mois[20].

Retour du « Kaiser »

Pour sa deuxième saison au Bayern, Ribéry est contraint de rester en tribune jusque mi-octobre, suite à la blessure contractée lors de l'Euro. Absent des terrains, son équipe peine en championnat, et enchaîne les contre-performances. Le Français signe son grand retour le 30 septembre 2008 en Ligue des Champions face à Lyon. Alors à la 9e place en championnat, le Bayern réintègre le podium, grâce à une série de huit matches sans défaite. Toujours à son plus haut niveau, Ribéry multiplie comme en 2007/08 les excellents matches, étant décisif quand il le faut (but vainqueur à Francfort, Schalke). « C'est Dieu qui lui a donné son talent », confiera quelques jours plus tard son entraîneur Jürgen Klinsmann[21]. Nommé pour le Ballon d'or en 2008, il n'obtiendra finalement que 7 points et sera classé seizième sur la sélection de 30 joueurs. Cependant, il sera sacré une semaine plus tard meilleur joueur français de l'année, pour la deuxième fois consécutive. Lors des huitièmes de finales aller de la Ligue des champions face au Sporting Lisbonne il réalise un match époustouflant avec entre autres deux buts et deux passes décisives. Le Bayern de Munich s'impose ainsi 5 à 0. En quart de finales aller de la Ligue des champions, le Bayern de Munich perd contre le FC Barcelone par 4 à 0. Franck Ribéry fait alors part de son admiration pour le club catalan et son jeu, ce qui alimente les rumeurs d'un futur départ du joueur durant le mercato d'été.

Les « blagues de beau gosse »

Ribéry s'est forgé une solide réputation de blagueur. Dans l'émission humoristique des Guignols de l'info, Ribéry se vante sans cesse de ses « blagues de beau gosse ». Voici quelques-unes de ses meilleures réalisations :

  • Pendant le stage de reprise de la saison 2008-2009, Ribéry a eu un accident en conduisant le bus du Bayern Munich[22]
  • Vainqueur de la Coupe d'Allemagne 2008, Ribéry s'empare du trophée des mains de son coéquipier Luca Toni, puis s'enfuit en courant [23]!
  • Du haut du toit du centre d'entrainement, Frank avait jeté un seau d'eau sur Oliver Kahn, son ex-capitaine[22]

Buts internationaux

# Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. 27 juin 2006 AWD-Arena, Hanovre, Allemagne Espagne Espagne 3-1 Victoire Coupe du Monde 2006
2. 2 juin 2007 Stade de France, Saint Denis, France Ukraine Ukraine 2-0 Victoire Qualifications Euro 2008
3. 26 mars 2008 Stade de France, Saint Denis, France Angleterre Angleterre 1-0 Victoire Match amical
4. 3 juin 2008 Stade de France, Saint Denis, France Colombie Colombie 1-0 Victoire Match amical
5. 11 octobre 2008 Stadionul Farul, Constanţa, Roumanie Roumanie Roumanie 2-2 Nul Qualificatif à la CM 2010
6. 28 mars 2009 S. Darius and S. Girėnas Stadium, Kaunas, Lituanie Lituanie Lituanie 1-0 Victoire Qualification à la CM 2010
7. 1er avril 2009 Stade de France, Saint Denis, France Lituanie Lituanie 1-0 Victoire Qualification à la CM 2010

Palmarès

Avec l'Équipe de France

Avec Galatasaray

Avec l'Olympique de Marseille

Avec le Bayern Munich

Distinctions personnelles

Autres

  • Il est apparu dans le clip Les Cités d'or (de l'album Les Cités d'Or) des Psy 4 De La Rime, enregistré en 2007 [24].
  • Il a également participé au clip de Magic System, "Même pas fatigués" en 2009 [25].
  • Il a participé aux concerts des Enfoirés 2009, chantant sur scène parmi les autres artistes[26].
  • Il a déclaré que selon lui son vrai prénom est Bilal, qu'il le préférait à Franck, à un journaliste turque à la fin d'un match du Bayern Munich.

Statistiques détaillées

Championnat Coupes nationales Coupes d’Europe France France
Saison Club Pays Division Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
2001 - 2002 US Boulogne France France National 24 5 - - - - - -
2002 - 2003 Olympique Alès France France National 18 1 - - - - - -
2003 - 2004 Stade Brestois France France National 35 3 - - - - - -
2004 - 2005 FC Metz France France Ligue 1 20 2 1 0 - - - -
Galatasaray Turquie Turquie Süper Lig 14 0 3 1 - - - -
2005 - 2006 Marseille France France Ligue 1 35 6 6 3 7 1 10 1
2006 - 2007 Marseille France France Ligue 1 25 5 7 1 4 0 8 1
2007 - 2008 Bayern Munich Allemagne Allemagne 1.Bundesliga 28 11 7 5 11 3 12 2
2008 - 2009 Bayern Munich Allemagne Allemagne 1.Bundesliga 24 9 3 1 8 4 6 3
Total 219 40 27 11 28 7 36 7

Dernière mise à jour : le 09/05/2009

Liens externes

Commons-logo.svg

Notes et références

  1. Fiche de Ribéry
  2. Ribery en espoirs
  3. Ribery sur la FFF
  4. fiche du joueur sur le site de la FFF
  5. Ribery : Le nouvel espoir du FC Metz, Le 02/06/2004, fcmetz.com
  6. Ribéry à Galatasaray, Le 31/01/2005, lequipe.fr
  7. Ribéry rejoint Fernandez à Marseille, Le 15/06/2005, uefa.com
  8. Galatasaray ne lâche pas Ribéry, Le 16/06/2005, uefa.com
  9. a  et b Les 15èmes Trophées UNFP du football, unfp.org
  10. Ribéry... Et un, et deux et trois Trophées !, Avril 2006, unfp.org
  11. Maxime Dupuis, « Ribéry veut quitter l'OM », Le 05/08/2006, Eurosport.fr. Consulté le 17/04/2008
  12. Franck Ribéry proche du Real Madrid, Le 01/06/2007, fifa.com
  13. Ribéry est Bavarois, Le 8/06/2007, uefa.com
  14. Anthony Procureur, « OM : Et maintenant ? », Le 15/06/2007, sports.yahoo.com
  15. Claude Ladret, « Franck Ribéry, la tête de l'art du Bayern », Le 25/03/2008, 01men. Consulté le 17/04/2008
  16. Le Bayern Munich l'emporte dans la douleur, Le 27/02/2008, cyberpress.ca. Consulté le 16/04/2008
  17. Une victoire pour Gilardi, Le 26/03/2008, Sport.fr. Consulté le 16/04/2008
  18. Ribéry meilleur joueur de la saison, Le 26/05/2008, uefa.com
  19. Entorse du genou pour Ribéry, Le 18/06/2008, Le Parisien
  20. Ribéry de retour courant septembre, Le 22/07/2008, uefa.com
  21. Ribéry, Klinsmann et Dieu, Le 10/11/2008, lequipe.fr
  22. a  et b http://www.menstyle.fr/lifestyle/sport/articles/090109-football-les-bonnes-blagues-de-rib.aspx
  23. http://fr.fifa.com/worldfootball/clubfootball/news/newsid=746611.html
  24. http://www.dailymotion.com/relevance/search/Les+Cit%C3%A9s+d%27or/video/x6d427_les-cites-dor-psy-4-de-la-rime_music
  25. http://www.dailymotion.com/relevance/search/Magic+System/video/x8xk67_meme-pas-fatigue_music
  26. http://www.dailymotion.com/relevance/search/ribery+enfoir%C3%A9s/video/x8j8u1_ribery-chez-les-enfoires_music


  • Portail du football Portail du football
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail du Nord-Pas-de-Calais Portail du Nord-Pas-de-Calais
Ce document provient de « Franck Rib%C3%A9ry ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Franck Ribery de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Franck Ribéry — Franck Ribéry …   Wikipédia en Français

  • Franck Ribéry — im Jahre 2010 Spielerinformationen Geburtstag 7. April 1983 Geburtsort Boulogne sur Mer, Frankreich …   Deutsch Wikipedia

  • Franck Ribery — Franck Ribéry Spielerinformationen Geburtstag 7. April 1983 Geburtsort Boulogne sur Mer, Frankreich Größe 170 c …   Deutsch Wikipedia

  • Franck Ribéry — Saltar a navegación, búsqueda Franck Ribéry Nombre Franck Bilal Ribéry …   Wikipedia Español

  • Franck Ribéry — Infobox Football biography playername = Franck Ribéry fullname = Franck Bilal Ribéry dateofbirth = birth date and age|1983|4|1 cityofbirth = Boulogne sur Mer countryofbirth = France height = height|m=1.70 currentclub = Bayern Munich clubnumber =… …   Wikipedia

  • Franck rybéry — Franck Ribéry Franck Ribéry …   Wikipédia en Français

  • Ribery — Franck Ribéry Franck Ribéry …   Wikipédia en Français

  • Ribéry — Franck Ribéry Franck Ribéry …   Wikipédia en Français

  • Ribery — Franck Ribéry Spielerinformationen Geburtstag 7. April 1983 Geburtsort Boulogne sur Mer, Frankreich Größe 170 …   Deutsch Wikipedia

  • Ribéry — Franck Ribéry Spielerinformationen Geburtstag 7. April 1983 Geburtsort Boulogne sur Mer, Frankreich Größe 170 …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.