Gerd Müller


Gerd Müller
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Gerd Müller (homme politique)
Gerhard Müller
BOMBERGERDMUELLER.JPG
Situation actuelle
Club actuel Retraité
Biographie
Nationalité Drapeau d'Allemagne Allemagne
Naissance 3 novembre 1945 (1945-11-03) (66 ans)
à Nördlingen
Taille 1.76m
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1963-1964 Drapeau : Allemagne TSV 1861 Nördlingen 31 (51)
1964-1979 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 616 (573)
1979-1981 Drapeau : États-Unis Fort Lauderdale Strikers 80 (40)
Sélections en équipe nationale **
Années Équipe M. (B.)
1966 Drapeau d'Allemagne Allemagne U23 1 (1)
1966-1974 Drapeau d'Allemagne Allemagne 62 (68)
* Compétitions officielles nationales et internationales.
** Matchs officiels.

Gerhard Müller, appelé également Gerd Müller, était un joueur de football allemand né le 3 novembre 1945 à Nördlingen. Il évoluait au poste d'attaquant.

Cet attaquant est considéré comme l'un des meilleurs footballeurs allemands, toutes générations confondues. Avant-centre et buteur exceptionnel, au style parfois peu élégant selon les amateurs, souvent décisif, il était surnommé « Der Bomber » (le bombardier) en raison de son efficacité. Il était aussi surnommé « Kleines dickes Müller » (le petit gros Müller) à cause de son physique (1 m 76). Avec ses jambes courtes et volumineuses et son torse long, Gerd Müller avait une apparence massive qui était trompeuse. Il possédait en réalité, une explosivité et une vivacité incroyables.

Avec ses compatriotes : Franz Beckenbauer et Sepp Maier, Müller possède l'un des palmarès les plus complets du football. Il a remporté la Coupe du monde en 1974 et le Championnat d'Europe des nations en 1972 avec l'équipe de RFA, ainsi que trois Coupe d'Europe des Clubs Champions en 1974, 1975 et 1976 avec le Bayern Munich. Il fut aussi le premier Ballon d'or allemand en 1970.

Sommaire

Parcours professionnel

En club

Gerd Müller débute sa carrière très tôt au TSV 1961 Nördlingen. Très jeune, il est déjà un attaquant phénoménal et très prolifique. En 1964, il est recruté par le Bayern Munich qui joue en division régionale sud. Le club bavarois n'est à l'époque qu'un modeste club allemand, mais compte dans ses rangs des joueurs prometteurs comme Franz Beckenbauer et Sepp Maier, avec qui il va nourrir une profonde amitié. Néanmoins, ses débuts sous ses nouvelles couleurs sont difficiles. L'entraîneur du Bayern Zlatko Cajkovski n'est pas convaincu par le physique de Müller, qu'il trouve trop gros. Il attendra dix matchs avant de débuter le 18 octobre 1964 contre le FC Fribourg, mais ne tardera pas à montrer son talent puisque le jour même, il inscrit son premier but. À la fin de sa première saison, le « gros » (comme le surnomme Cajkovski) aura marqué 33 fois en 26 matchs !

Promu en Bundesliga 1, Gerd Müller s'affirme rapidement comme un buteur exceptionnel. En 1967, il est meilleur marqueur du championnat avec 28 buts en 32 matchs. Il remportera 7 fois cette distinction en 1967, 1969, 1970, 1972, 1973, 1974 et 1978, inscrivant entre 1965 et 1979, 365 buts en 427 matchs de Bundesliga (qui est encore à l'heure actuelle, le record du nombre de buts inscrits par un joueur dans le championnat allemand). Il sera aussi 2 fois Soulier d'Or européen (trophée récompensant le plus prolifique buteur d'une équipe dans un championnat européen) en 1970 et 1972. En plus de ces distinctions individuelles, il remportera une impressionnante série de trophées, en compagnie notamment de Franz Beckenbauer et de Sepp Maier et permettra au Bayern Munich de s'affirmer comme l'un des plus grands clubs européens de son époque. Il permet à son club de gagner 4 titres de champion de RFA et 4 coupes de RFA entre 1965 et 1979.

Mais c'est surtout en Coupe d'Europe des Clubs Champions que le Bayern Munich va véritablement affirmer sa domination sur le football européen. Le club bavarois remporte 3 fois d'affilée la compétition en 1974, 1975 et 1976, une performance qui n'a été réalisée que le Real Madrid (5 titres d'affilée entre 1956 et 1960) et l'Ajax Amsterdam (3 titres d'affilée entre 1971 et 1973). Müller est l'un des grands artisans de ces titres puisqu'il a inscrit 33 buts en 36 matchs dans ces compétitions (la meilleure moyenne de buts par matchs de l'histoire de ce tournoi).

Le plus prolifique de tous les attaquants est néanmoins contraint à l'exil en 1979. Sur le déclin, il n'est plus aussi essentiel au Bayern et à son entraîneur Pál Csernai. Il tente de relancer sa carrière avec les Fort Lauderdale Strikers aux États-Unis. Il y joue pendant deux ans et demi notamment avec George Best avant de se retirer de la scène footballistique.

En sélection

Il débute sa carrière internationale le 10 octobre 1966 contre la Turquie (match perdu 2-0) et devient rapidement un cadre régulier de la Mannschaft. S'il ne marque pas lors de son premier match, il inscrit quatre buts lors de son second match contre l'Albanie en 1967.

Il se fait surtout remarquer sur la scène internationale lors de la Coupe du monde 1970. Associé au vétéran Uwe Seeler en attaque, il inscrit 10 buts lors du tournoi. Lors de la demi-finale d'anthologie contre l'Italie, il inscrira deux buts. Cette performance malgré la défaite lui permettra entre autres d'être le premier Allemand à recevoir le Ballon d'Or en 1970. Deux ans plus tard, la Mannschaft remporte le Championnat d'Europe des nations. Il termine là encore meilleur buteur du tournoi avec 4 réalisations.

En 1974, il obtient la consécration en remportant la Coupe du monde avec ses coéquipiers du Bayern, Franz Beckenbauer, Sepp Maier et Paul Breitner. Même s'il est moins prolifique que lors de la précédente édition (4 buts), il marque tout de même le but de la victoire en finale contre une équipe des Pays-Bas donnée comme favorite.

Ce sera sa dernière apparition en sélection. Gerd Müller annoncera sa retraite à l'issue de la rencontre, à 28 ans. Certaines rumeurs laisseront entendre que cette décision ferait suite à la non invitation des femmes de joueurs au banquet célébrant la victoire en finale. Mais il semblerait que cette décision était programmée bien avant la finale et que le sélectionneur Helmut Schön était dans la confidence. Gerd Müller figure parmi les seuls joueurs ayant à la fois remporté une Coupe du monde et étant détenteurs du record de buts avec leur équipe nationale tels que Pelé (77 buts), David Villa (51 buts), Bobby Charlton (49 buts) et Thierry Henry (51 buts)[1].

L'après carrière

Retiré des terrains, Gerd Müller connaîtra des difficultés dans les années 1980 et deviendra alcoolique. Ses amis du Bayern, particulièrement Uli Hoeness, vont l'aider à s'en sortir. En 1992, il rejoindra l'encadrement du Bayern dont il fait désormais toujours partie.

La légende

Joueur atypique, Gerd Müller fut un buteur exceptionnel et le prototype de ce que l'on appelle dans le milieu du football, un « renard des surfaces ». Cette appellation caractérise les joueurs opportunistes capable de marquer dans n'importe quelle situation, à condition d'être dans la surface de réparation.

Gerd Müller n'était ni un joueur rapide, ni un joueur technique et c'est ce qui le rendait atypique. Il possédait surtout un flair incroyable pour « sentir » les bons coups et se déjouer des défenseurs. Mais ce qui le rendait si redoutable était cette capacité à pouvoir tirer dans des positions difficiles et à réussir à cadrer des ballons improbables. Pour cela, il possédait une rapidité gestuelle, une vivacité et une explosivité au-dessus de la moyenne. Son physique était aussi un atout dans son jeu. Avec son centre de gravité bas et ses jambes courtes, il résistait aux charges de ses adversaires et avait une grande facilité à se retourner, à changer de direction et à tirer en pivot. Le but qu'il marque en finale de la coupe du monde 1974 face aux Pays-Bas est assez représentatif de son style de jeu: alors qu'il reçoit une balle en retrait, à contre pied, qu'il a du mal à contrôler, il parvient à revenir en arrière, à pivoter et à marquer malgré la pression de deux défenseurs bataves. Malgré sa taille relativement modeste, il était aussi très bon de la tête et marquait aussi souvent de cette manière. Toutes ces qualités donnaient à ses buts un style unique, peu académique et peu élégant, mais terriblement efficace.

Gerd Müller est l'un des rares footballeurs (avec le Hongrois Sándor Kocsis notamment) à avoir dépassé la barre d'un but par match en équipe nationale (68 buts marqués en équipe d'Allemagne en 62 rencontres). En phase finale de coupe du monde, il a inscrit 14 buts en 14 matches, exploit rarement réalisé (seuls Kocsis, Eusébio, Ronaldo et Just Fontaine ont inscrit plus de buts qu'ils n'ont disputé de matches en phase finale de coupe du monde).

Müller était réputé pour marquer des buts décisifs dans les finales. Il a ainsi marqué deux buts en finale de l'Euro 1972, le but de la victoire lors de la finale de la Coupe du monde 1974, deux buts en finale de la Coupe d'Europe des Clubs Champions 1974 et un but à celle de 1975.

Gerd Müller fit aussi partie d'une génération exceptionnelle de joueurs allemands, comme Franz Beckenbauer, Paul Breitner, Sepp Maier ou Uli Hoeness, qui, aussi bien en club qu'en sélection, ont assis leur domination sur le monde du football dans les années 1970.

Statistiques en club

Club Saison Ligue DFB-Pokal Liga-Pokal Europe Autres Total
Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
Bayern espoirs 1962–63 3 2 5 6
TSV 1861 Nördlingen 1963–64 31 51 29 47
Bayern Munich 1964–65 26+6 33+6 3 2 35 41
1965–66 33 15 6 1 39 16
1966–67 32 28 4 7 9 8 45 43
1967–68 34 19 4 4 8 7 46 30
1968–69 30 30 5 7 35 37
1969–70 33 38 3 4 2 0 38 42
1970–71 32 22 7 10 8 7 47 39
1971–72 34 40 6 5 8 5 48 50
1972–73 33 36 5 7 5 12 6 12 49 67
1973–74 34 30 4 5 10 8 48 43
1974–75 33 23 3 2 7 5 43 30
1975–76 22 23 6 7 6 5 1 0 35 35
1976–77 25 28 4 11 4 5 4 4 37 48
1977–78 33 24 3 4 6 4 6 5 48 37
1978–79 19 9 2 4 21 13
Total 427+32 365+39 64 80 5 12 74 66 11 9 616 573
Fort Lauderdale Strikers 1979 27 19 27 19
1980 36 16 36 16
1981 17 5 17 5
Total 80 40 80 40
Total Carrière 1962-81 495 405 64 80 5 12 74 66 11 9 730 666

Palmarès

  • En équipe nationale : 68 buts en 62 sélections (il est toujours le meilleur buteur de la Mannschaft à ce jour)
  • En championnat d'Allemagne (Bundesliga) : 365 buts en 427 matchs
  • En coupe d'Europe des clubs champions : 37 buts avec le Bayern Munich

Distinctions

  • 1970 : Coupe du monde (Mexique) : meilleur buteur avec 10 réalisations (dont deux coups du chapeau). Marque le 800e but de la Coupe du monde lors du match contre la Bulgarie.
  • Ancien détenteur du record du plus grand nombre de buts marqués en Coupe du monde : 14 réalisations en deux éditions : 1970 (10 buts) et 1974 (4 buts). Dépassé en 2006 par le brésilien Ronaldo (15 buts, mais en trois éditions).
  • Meilleur buteur du Championnat d'Europe 1972 avec quatre buts.
  • Meilleur buteur de la Ligue des Champions : 1973 (12 buts), 1974 (8 buts), 1975 (5 buts) et 1977 (5 buts) (Bayern).
  • Ancien détenteur du record du plus grand nombre de buts marqués en Coupes d'Europe (62 buts). Il faut attendre décembre 2007 pour voir ce record dépassé par un certain Filippo Inzaghi.
  • 7 fois meilleur buteur du championnat de RFA en : 1967, 1969, 1970, 1972, 1973, 1974 et 1978
  • 2 fois meilleur footballeur allemand de l'année en 1967 et 1969
  • 2 fois Soulier d'or en 1970 (38 buts) et en 1972 (40 buts)
  • 1 fois Ballon d'or en 1970

Notes et Références

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gerd Müller de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gerd Müller — (2006) Spielerinformationen Voller Name Gerhard Müller Geburtstag 3. November 1945 Geburtso …   Deutsch Wikipedia

  • Gerd Müller — Este artículo o sección necesita referencias que aparezcan en una publicación acreditada, como revistas especializadas, monografías, prensa diaria o páginas de Internet fidedignas. Puedes añadirlas así o avisar …   Wikipedia Español

  • Gerd Müller — 80||40||colspan= 2 | ||colspan= 2 | ||80||40Football player statistics 5533||438||62||78||74||66||669||582 References External links * [http://www.fussballdaten.de/spieler/muellergerhard/ Career stats at fussballdaten.de] *… …   Wikipedia

  • Gerd Müller-Motzfeld — 2009 in Göttingen bei der Dankesrede zur Verleihung der Meigen Medaille (Werner) Gerd Müller Motzfeld (* 19. Juli 1941 in Meißen[1]; †  24. Juli 2009 in Kirgisistan) war ein deutscher …   Deutsch Wikipedia

  • Gerd Müller (CSU) — Gerd Müller, 2009 Gerd Müller (* 25. August 1955 in Krumbach) ist ein deutscher Politiker (CSU). Seit 2005 ist er Parlamentarischer Staatssekretär bei der Bundesministerin für Ernährung, Landwirtschaft und Verbraucherschutz …   Deutsch Wikipedia

  • Gerd Müller (Begriffsklärung) — Gerd Müller ist der Name folgender Personen: Gerhard Müller (* 1945), deutscher Fußballspieler (Bayern München) Gerd Müller (SPD) (1940–2003), deutscher Politiker (SPD) Gerd Müller (CSU) (* 1955), deutscher Politiker (CSU) Gerd B. Müller,… …   Deutsch Wikipedia

  • Gerd Müller (Politiker) — Gerd Müller (* 25. August 1955 in Krumbach) ist ein deutscher Politiker (CSU). Seit 2005 ist er Parlamentarischer Staatssekretär beim Bundesminister für Ernährung, Landwirtschaft und Verbraucherschutz. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Beruf 2… …   Deutsch Wikipedia

  • Gerd Müller (Schriftsteller) — Gerd Müller (* 2. August 1952 in Chemnitz) ist ein deutscher Schriftsteller. Er schreibt seine Romane unter dem Pseudonym Max Adam. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Veröffentlichungen 2.1 Kriminalromane …   Deutsch Wikipedia

  • Gerd Müller (SPD) — Gerd Müller (* 1. Oktober 1940 in Mülheim an der Ruhr; † 23. Januar 2003) war ein deutscher Politiker und ehemaliger Landtagsabgeordneter (SPD). Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Beruf 2 Abgeordneter 3 Sonstiges …   Deutsch Wikipedia

  • Gerd Müller (homme politique) — Gerd Müller (2009) Gerd Müller, né le 25 août 1955 à Krumbach, est un homme politique allemand de l’Union chrétienne sociale en Bavière (CSU). Membre du Bundestag depuis 1994 après avoir siégé au Parlement européen, il a été de 2002 à… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.