Union Sportive Boulogne Cote d'Opale


Union Sportive Boulogne Cote d'Opale

Union sportive Boulogne Côte d'Opale

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Opale (homonymie).
US Boulogne Côte d'Opale Football pictogram.svg
Logo
Généralités
Nom complet Union Sportive Boulogne Côte d'Opale
Surnom(s) USBCO
Nom(s) précédent(s) Union Sportive Boulonnaise
Union Sportive du Grand Boulogne
Date de fondation 1898
Statut professionnel 1935-1939
1959-1979
Depuis 2007
Couleurs Rouge et Noir
Stade Stade de la Libération
(15 004 places)
Siège Complexe Sportif de la Waroquerie
BP 463
62200 Boulogne-sur-Mer
Championnat actuel Ligue 1
Président France Jacques Wattez
Entraîneur France Laurent Guyot
Site web www.usbco.com
Maillots
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur
Actualités
Soccerball current event.svg
Pour la saison en cours, voir :
Saison 2009-2010 de l'US Boulogne

L'Union sportive Boulogne Côte d'Opale (ou US Boulogne) est un club de football français fondé en 1898 et situé à Boulogne-sur-Mer (Nord-Pas-de-Calais). Le club dispute ses matchs à domicile au stade de la Libération.

Le club est présidé par Jacques Wattez et l'équipe première est entraînée par Laurent Guyot depuis 2009. 3e de Ligue 2 à l'issue de la saison 2008-2009, le club monte pour la première fois de son histoire en Ligue 1.

La meilleure performance de l'US Boulogne en coupe de France est une demi-finale en 1937.

Sommaire

Palmarès

Trophées individuels

Histoire

Sous l'impulsion de jeunes sportifs, l'Union sportive boulonnaise voit le jour en décembre 1898 et s'oriente rapidement vers la pratique exclusive du football. Champion maritime en 1904, 1905, 1906, 1909 et 1922, Boulogne enlève également le championnat du Nord en 1926 devant le R.C. Roubaix. En Coupe de France, Boulogne atteint les quarts de finale en 1929 et les huitièmes en 1925, 1928 et 1931. L'USB fournit même quelques joueurs à l'équipe de France tels Louis Bloquel, Paul Mathaux, Alexis Mony, Pierre Mony, Maurice Tillette.

Représentant de la division d'Honneur de la Ligue du Nord (champion en 1926), l'USB profite du passage au statut professionnel de trois clubs nordistes pour sauver sa tête en DH en 1932. Sous l'impulsion du président Marcel Lacroix, Boulogne rejoint les rangs professionnels en 1935. L'USB se contente de prendre part au championnat de D2 jusqu'à la guerre sans y faire de merveilles. Lors de la saison 1938-1939, Newell inscrit 39 buts. Lucien Leduc (1937-1939) y démarre sa carrière professionnelle à 18 ans.

En Coupe de France, en revanche, Boulogne dispute les demi-finales en 1937 après avoir écarté, entre autres, le FC Mulhouse, le R.C. Roubaix et le RC Paris, soit trois clubs de D1 dont le tenant du trophée. Le 4 avril 1937, Boulogne est sèchement battu 6-0 par le FC Sochaux.

Boulogne reste amateur pendant vingt ans après-guerre. Sous l'impulsion du président Pierre Wattez, Boulogne est admis en D2 en 1959 après une candidature malheureuse en 1957. Boulogne se maintient en D2 jusqu'en 1979. Au départ de la saison 1969/1970 l'Union Sportive Boulonnaise (USB) devient l'Union Sportive du Grand Boulogne (USGB)[2]. Cette mutation, qui s'appuie sur les socios, permet au club d'éviter le retour en amateurs comme c'est le cas au Lille OSC et au RC Lens[3]. Au cours de vingt ans dans l'antichambre de l'élite, Boulogne signe sa meilleure saison en 1972-1973 en décrochant la deuxième place du groupe A. En 1965, le club avait été barragiste et avait raté la promotion en D1 de peu. En Coupe de France, le club ne parvient pas a dépasser le stade des seizièmes de finale (1960, 1962 et 1974).

Le club plonge en D3 en 1979, en D4 la saison suivante et se retrouve en DH en 1982. Robert Sénéchal prend alors la direction du club qui se stabilise en D4 de 1983 à 1991, ratant d'un cheveu la promotion en D3 en 1984. En 1990, Philippe Neyring devient président et obtient le soutien de la mairie de Boulogne. Le club fait alors une courte apparition en D3 (1991-1993) mais replonge ensuite au niveau inférieur. En juin 1994, le club est proche du dépôt de bilan avec un déficit cumulé de plus de trois millions de francs, mais la mairie et le milliardaire Jean Muselet interviennent pour sauver l'USGB (Union sportive du grand Boulogne). A la suite de ce sauvetage, Jacques Wattez hérite du fauteuil présidentiel. Sous sa conduite, le club adopte le nom de d'Union sportive Boulogne Côte d'Opale le 1er juillet 1997[4]. Les dernières dettes du club sont épongées suite à la campagne de Coupe de France 1998 avec plus de 7 000 spectateurs présents au stade de la Libération pour assister au match Boulogne-Olympique de Marseille en seizièmes de finale. Boulogne s'incline 1-0. La saison suivante, Boulogne atteint les huitièmes de finale de la coupe et s'incline face au Lille OSC juste avant de fêter son centenaire avec faste et un match de gala contre Liverpool FC au printemps 1999.

Boulogne retrouve la Ligue 2, le 11 mai 2007, à l'issue d'un match victorieux face au SC Toulon. Le club gagne donc sur le terrain sa promotion pour la Ligue 2 mais le 26 juin 2007, la DNCG, organe de contrôle de la Ligue de football professionnel (LFP), interdit au club boulonnais son engagement en Ligue 2 et le recrutement de footballeurs professionnels en raison de problèmes financiers[5]. Le 4 juillet, elle donne finalement son feu vert, permettant au club d'évoluer officiellement en Ligue 2, 28 ans après sa dernière montée. Après une éprouvante saison en Ligue 2, Boulogne assure son maintient en remportant un match décisif lors de la dernière journée, face aux Chamois Niortais sur le score de 1-0 (But du défenseur Damien Perinelle en toute fin de match).

Au terme de sa seconde saison en Ligue 2, le 29 mai 2009, Boulogne-sur-Mer, vainqueur de l'Amiens SC sur le score de 4-0, décroche sa première accession en Ligue 1. Le club devient le bizut de la compétition, sans aucune expérience au haut niveau, cela n'était plus arrivé depuis la saison 2003-2004 avec la montée du Mans. La montée du club dans l'élite nationale du football provoque de vastes scènes de liesse en ville et dans le Boulonnais.

Logos

Grands noms

Joueurs importants dans l'histoire du club

Effectif 2009-2010

Nom Poste Naissance Nationalité
1 Florian Bague Gardien 27/07/1984 France France
16 Ibrahim Koné Gardien 19/08/1985 Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
30 Jean-François Bédénik Gardien 02/11/1978 France France
40 Mathieu Valverde Gardien 14/05/1983 France France
-
2 Nicolas Rabuel Défenseur gauche 15/01/1978 France France
3 Yoann Lachor Défenseur central / gauche 17/01/1976 France France
5 Damien Perrinelle Défenseur central 12/09/1983 France France
6 Kevin Das Neves Défenseur central / droit 08/05/1986 France France
12 Guillaume Borne Défenseur droit 12/02/1988 France France
22 Anthony Lecointe Défenseur droit 05/10/1980 France France
23 Bira Dembélé Défenseur central 22/03/1988 France France
24 Bakary Soumaré Défenseur central 09/11/1985 Mali Mali
28 Mame N'Diaye Arrière gauche 30/12/1986 Sénégal Sénégal
-
4 Laurent Agouazi Milieu relayeur 16/03/1984 France France
8 Johann Ramaré Milieu défensif 05/06/1984 France France
9 Frédéric Da Rocha Milieu relayeur 16/09/1974 France France
11 Guillaume Ducatel Milieu défensif / gauche 21/01/1979 France France
13 Olubayo Adefemi Milieu droit 13/08/1985 Nigeria Nigeria
15 Ovidy Karuru Milieu défensif 23/01/1989 Zimbabwe Zimbabwe
19 Alexandre Cuvillier Milieu gauche 17/06/1986 France France
21 Dorian Lévêque Milieu offensif 22/11/1989 France France
25 Damien Marcq Milieu défensif 08/02/1988 France France
29 Zargo Touré Milieu défensif 17/06/1986 Sénégal Sénégal
-
7 Daniel Moreira Attaquant / Meneur 08/08/1977 France France
10 Grégory Thil Attaquant 15/03/1980 France France
14 Jérémy Blayac Attaquant 03/05/1982 France France
17 Fabien Robert Attaquant / Ailier droit 6/01/1989 France France
27 Lakdar Boussaha Attaquant 18/07/1987 France France
?? Matt Moussilou Attaquant 01/06/1982 Flag of the Republic of the Congo.svg Congo

Staff technique

Nom Poste Naissance Nationalité
Laurent Guyot Entraîneur 15/11/1964 France France
Serge Le Dizet Entraîneur adjoint 03/09/1967 France France
Mickaël Bouly Entraîneur des gardiens 19/08/1975 France France
Réginald Ray Entraîneur des attaquants 31/10/1968 France France
-
Jérémie Caudin Médecin 17/08/1960 France France
Frédéric Petit Docteur 12/08/1980 France France
Gilles Mauduit Kiné 08/04/1967 France France

Stade

Le Stade de la Libération s'appelait avant la seconde guerre mondiale le Stade Léo Lagrange et fut reconstruit dans les années 50. De nombreux travaux sont imposés pour atteindre les minima requis pour la Ligue 2, la montée en Ligue 1 nécessitera des investissements supplémentaires[6].

Références

  1. Boulogne avait fini deuxième du groupe A et fut battu en barrage pour la montée par Monaco, deuxième du groupe B.
  2. Football 70, Guide L'Equipe, p. 71
  3. Frédéric Lenel, Un siècle de passion en rouge en noir, Wimille, Punch éditions, 2000, p. 76 (ISBN 2913132243)
  4. Frédéric Lenel, op. cit., p. 104
  5. Article de la LFP
  6. En effet la ville a mis beaucoup de moyens pour que le Stade de la Libération puisse doubler son nombres de places ( passant de 8000 places à 15 000 places) Le stade de la Libération

Bibliographie

  • Frédéric Lenel, Un siècle de passion en rouge et noir, Wimille (62), Punch, 2000 (ISBN 2913132243)

Lien externe


  • Portail du football Portail du football
  • Portail du Nord-Pas-de-Calais Portail du Nord-Pas-de-Calais
Ce document provient de « Union sportive Boulogne C%C3%B4te d%27Opale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Union Sportive Boulogne Cote d'Opale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.