Equipe d'Angleterre de football


Equipe d'Angleterre de football

Équipe d'Angleterre de football

Équipe d'Angleterre Football pictogram white.png
Logo
Généralités
Confédération
Couleurs Blanc, rouge et bleu
Surnom Three Lions
Classement FIFA Diminution 7e (1 juillet 2009)[1]
Personnages
Sélectionneur Flag of Italy.svg Fabio Capello
Record de sélections Peter Shilton : 125
Meilleur buteur Bobby Charlton : 49
Matchs historiques
Premier match officiel 30 novembre 1872
Flag of Scotland.svg Écosse 0 - 0 Angleterre
Plus large victoire 18 février 1882
St Patrick's saltire.svg Irlande 0 - 13
Angleterre
Plus large défaite 23 mai 1954
Flag of Hungary.svg Hongrie 7 - 1 Angleterre
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 12
Vainqueur, 1966
Championnat d'Europe 3e en 1968, Demi-finaliste en 1996
Jeux olympiques médaille d'or en 1908 et 1912
Maillots

England home kit 2007.svg
Domicile

England away kit 2008.svg
Extérieur

Actualités
Soccerball current event.svg
Pour les résultats en cours, voir :
Équipe d'Angleterre de football en 2009

L'équipe d'Angleterre de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs anglais sous l'égide de la FA. Alors que la plupart des équipes nationales à travers le monde représentent un état indépendant, les quatre Home Nations qui forment le Royaume-Uni sont chacun représentés par une équipe nationale distincte au cours des tournois internationaux. L'équipe d'Angleterre joue habituellement ses matches au Wembley Stadium. Pendant la rénovation de celui ci, l'équipe jouait plutôt à Old Trafford, stade de Manchester United. Ses joueurs sont sélectionnés selon les Conditions d'admissibilité en sélection d'un joueur britannique.

L'équipe d'Angleterre fait partie des équipes ayant connu le plus de succès dans l'histoire du football, faisant partie des sept équipes ayant remporté la coupe du monde, la victoire de l'Angleterre ayant eu lieu en 1966 alors que le pays organisait la compétition. L'équipe a battu en finale l'Allemagne de l'Ouest 4-2 après prolongation. L'Angleterre partage avec la France le fait d'avoir gagné sa seule coupe du monde sur ses terres (les autres vainqueurs ont tous gagné le trophée au moins deux fois dont au moins une fois sur terre étrangère). Depuis l'équipe d'Angleterre a atteint les demi-finales seulement en 1990, perdant contre la R.F.A. au tirs au but. L'équipe reste cependant une équipe importante du football international, étant rarement au-dessous de la dixième place des classements FIFA et Elo. L'Angleterre à également atteint les demi-finale du championnat d'Europe en 1968 et 1996 (ce dernier organisé en Angleterre). L'équipe d'Angleterre à remporté de nombreux succès contre les Home Nations au cours du British Home Championship avec 54 victoires (dont 20 partagées) avant l'arrêt de cette compétition en 1984.

La principale équipe rivale de l'équipe d'Angleterre est depuis le début du football l'Écosse, qui a été son opposant au cours du premier match international de football en 1870, puis dans le premier match international officiel en 1872[2]. Des oppositions entre les deux équipes se sont régulièrement organisées jusque dans les années 1980, époque où d'autres rivalités se révélèrent. La rivalité avec l'Argentine et l'Allemagne ont ainsi émergé des rencontres lors des grandes compétitions internationales.

Sommaire

Histoire

Avant-guerre

Dès le 5 mars 1870, un premier match de football international non officiel entre l'Angleterre et l'Écosse, se finissant sur un match nul 1-1, à lieu au Kennington Oval à Londres. De nouvelles oppositions non-officielles entre l'Angleterre et l'Écosse ont lieu le 25 février et le 18 novembre 1871 et le 24 février 1872.

L'Angleterre dispute le premier match international officiel de l'histoire du football le 30 novembre 1872 toujours contre l'Écosse au Stade Hamilton Crescent de Glasgow. Cette rencontre s'est soldée par un match nul sans but.

L'équipe d'Angleterre, pendant longtemps, aligne ses meilleurs joueurs seulement contre les autres sélections britanniques. Dans les années 1920, les formations amateurs ou de professionnels en vacances connaissent leurs premiers revers face à des formations du continent. La défaite enregistrée à Paris en 1921 face à la France n'est pas reconnue par la FA, mais entraîne une réaction; désormais, l'Angleterre alignera ses meilleurs joueurs face à la France. Ce mouvement engagé dès 1921 se poursuit durant les années 1920 et 1930, car les amateurs anglais sont battus par des formations comme l'Autriche ou l'Espagne. L'Angleterre refuse de prendre part aux trois premières éditions de la Coupe du monde.

Années 1950-1960

La coupe du monde 1950

La fin de la Seconde Guerre mondiale marque l'entrée en scène, de la sélection anglaise sur la scène mondiale. Tous les espoirs sont permis à la veille du tournoi final de la Coupe du monde 1950 qui se déroule au Brésil. Mais l'Angleterre se fait éliminer dès le premier tour, battue même par les États-Unis qui s'imposent 1-0.

La première défaite sur le sol national

Ce premier rendez-vous officiel raté, l'Angleterre peine à signer des résultats probants. L'invincibilité sur ses terres face aux équipes continentales cesse en 1953 face aux hongrois qui s'imposent sur le score de 6-3 à Wembley.

La coupe du monde 1966

La Coupe du monde de football 1966 se dispute à domicile. En finale, l'entraîneur de l'Angleterre Alf Ramsey mène son équipe à la victoire. Elle s'impose face à la RFA (4-2) après un match marqué par un but litigieux dans la prolongation. Trois buts sont signés par Geoffrey Hurst ; c'est le seul footballeur à avoir inscrit un triplé en finale de Coupe du monde sur un seul match.

C'est le triomphe de joueurs comme le milieu Bobby Charlton (toujours recordman des buteurs en sélection anglaise avec 49 buts), le défenseur Bobby Moore ou le gardien de but Gordon Banks. Cette génération ne parviendra toutefois pas à conserver son titre quatre ans plus tard lors de la Coupe du monde 1970 au Mexique. Les Allemands les éliminent (3-2) en quart de finale.

Années 1970-1980, la prédominance des clubs

Durant ces deux décennies, bien que ses clubs dominent la scène européenne lors des années 70 et 80 (à eux trois, Liverpool FC, Nottingham Forest et Aston Villa remportent pas moins de 6 des 7 coupes des champions disputées entre 1978 et 1985), l'équipe d'Angleterre échoue dans la quête d'un second trophée international. Elle manque même plusieurs phases finales comme les coupes du monde 74 et 78 ou l'Euro 84.

Lors de la coupe du monde de football 1982, elle est éliminée au second tour. Pourtant, les Anglais réalisent un brillant premier tour: victoires 3-1 contre la France, 2-0 contre la Tchécoslovaquie et 1-0 contre le Koweït. Mais au second tour, ele ne peut faire mieux que 0-0 contre la RFA et l'Espagne qui évolue à domicile. Ce sont les Allemands qui vont en demi-finale grâce à leur succès contre les Espagnols.

Ce, malgré nombre de joueurs de talent, de Kevin Keegan à Gary Lineker en passant par Bryan Robson ou Glenn Hoddle.

Même si les clubs anglais ne disputent pas de compétitions européennes entre 1985 et 1991 (en raison du Drame du Heysel), le retour de balancier ne joue pas pleinement en faveur de l'équipe nationale coachée depuis 1982 par Bobby Robson, un entraîneur qui restera 8 ans à la tête de l'équipe, soit le plus long règne après celui de Sir Alf Ramsey.

Au Mexique, lors de la Coupe du monde 1986, les anglais perdent en quart de finale contre l'Argentine sur un but marqué de la main par Diego Maradona. Leur début dans la compétition est poussif avec une défaîte d'entrée face au Portugal 0-1 et un nul 0-0 contre le Maroc mais l'Angleterre termine à la seconde place de son groupe derrière le Maroc grâce au hat-trick de Gary Lineker contre la Pologne (3-0). Le onze de la rose se qualifie par la suite facilement en huitième de finale contre le Paraguay (3-0). Mais l'aventure s'achève en quart de finale contre les Argentins futurs vainqueurs (1-2). Les Anglais peuvent toutefois se consoler car Lineker termine meilleur buteur du mondial mexicain.

Le Euro 88 est en revanche calamiteux pour l'Angleterre avec 3 défaites en 3 matches: 0-1 contre l'Eire puis 1-3 contre les Pays-Bas futurs vainqueurs et l'URSS.

L'Angleterre est toute prête de disputer une deuxième finale de Coupe du monde lors du Mondial 90 en Italie.

Avec Peter Shilton dans les buts et des attaquants comme Gary Lineker, Paul Gascoigne, David Platt ou Chris Waddle, elle est battue en demi-finale par la RFA aux tirs au but après un nul 1-1. L'Angleterre avait terminé en tête du groupe F (nuls respectifs 1-1 et 0-0 contre l'Eire et les Pays-Bas puis victoire 1-0 contre l'Egypte) avant d'éliminer la Belgique en huitième de finale (1-0 après prolongations). En quart, les Anglais éliminent le Cameroun 3-2 après prolongations dans ce qui est peut-être le plus beau match du mondial italien. C'est après l'élimination en demi-finale face à la RFA que Gary Lineker a dit sa fameuse phrase. Les Anglais terminent quatrièmes, battus 1-2 par l'Italie pour la médaille de bronze.

Années 1990 et 2000

Les échecs du début des années 1990

Lors de l'Euro 1992 en Suède, l'Angleterre ne parvient pas à franchir le premier tour: après deux nuls 0-0 contre le Danemark et la France, elle est battue 1-2 par la Suède.

L'Angleterre ne s'est également pas qualifié pour la coupe du monde 1994 et fait partie, à ce titre, des grands absents tout comme la France et le Danemark.

Euro 96

Les espoirs sont grands en 1996 avec un championnat d'Europe organisé à domicile, trente ans après la victoire de 1966. Le premier match n'est pas convaincant avec 1-1 contre la Suisse mais les Anglais franchissent aisément le premier tour grâce au succès 2-0 contre l'Ecosse et à une victoire éclatante contre les Pays-Bas 4-1. En quart de finale, il faut les tirs au but pour écarter l'Espagne après un 0-0. Les espoirs s'arrêtent en demi-finale après une séance de tirs au but perdue contre l'Allemagne après un nul 1-1. Son avant-centre Alan Shearer termine tout de même meilleur buteur de la compétition avec 5 buts.

La génération Beckham

Les années 2000 voient émerger de nouveaux joueurs au niveau international comme David Beckham, Michael Owen et un peu plus tard Frank Lampard, Steven Gerrard et Wayne Rooney.

L'Angleterre est éliminée du Mondial 98 par l'Argentine en huitièmes de finale aux pénalties. Auparavant, elle avait terminé deuxième du groupe F (victoire 2-0 contre la Tunisie, défaîte 1-2 contre la Roumanie et victoire 2-0 contre la Colombie). Mais David Beckham est exclu contre l'Argentine, ayant répondu à une provocation de Simeone. Michael Owen marque ce jour là l'un des plus beaux buts de la coupe du monde mais malgré cela, l'Angleterre s'incline aux tirs au but après un nul 2-2 dans le temps réglementaire.

Les Anglais sont éliminés dès le premier tour de l'Euro 2000. Ils mènent 2-0 contre le Portugal au bout de 20 minutes mais les Portugais retournent la situation et l'emportent 3-2 . Alan Shearer redonne espoir à l'Angletrre par son but victorieux contre l'Allemagne (1-0) mais l'Angleterre s'incline à nouveau contre la Roumanie 2-3, concédant un pénalty à la dernière minute.

Un sélectionneur suédois

Après l'échec de l'Euro 2000, la Fédération Anglaise confie pour la première fois la sélection anglaise à un entraîneur étranger, le Suédois Sven-Göran Eriksson.

Eriksson confie le brassard de capitaine à David Beckham et l'Angleterre réalise lors du Mondial 2002 un parcours qui s'achève en quart de finale. L'Angleterre commence par un match nul 1-1 contre la Suède avant de prendre sa revanche sur l'Argentine (1-0) et de faire match nul contre le Nigéria 0-0. Comme un symbole, c'est David Beckham qui transforme le pénalty contre l'Argentine, lui qui avait été exclu lors de l'élimination de l'Angleterre quatre ans plus tôt. L'Angleterre termine deuxième du groupe à égalité de points avec la Suède et affronte le Danemark en huitième de finale. Les Anglais se qualifient sans suspense (3-0) pour les quarts de finale. Elle affronte le futur vainqueur brésilien. Michael Owen profite d'une erreur de Lucio, défenseur brésilien, pour ouvrir la marque. Mais Rivaldo égalise peu avant la mi-temps et Ronaldinho trompe David Seaman en faisant semblant de jouer un coup franc indirect pour exécuter un superbe tir qui lobe le portier anglais. L'exclusion de Ronaldinho un peu plus tard ne change rien, l'Angleterre est éliminée (1-2) et David Seaman a arrêté sa carrière internationale à l'issue de ce match.

L'Euro 2004 commence pour l'Angleterre comme avait terminé l'Euro 2000: l'Angleterre s'incline dans les dernières minutes. Ici, c'est contre la France (1-2) avec un doublé de Zinédine Zidane. Il faut noter que David Beckham avait raté un pénalty qui aurait donné certainement un avantage décisif à l'Angleterre à la 80 ème minute. Mais l'Angleterre se reprend contre la Suisse (3-0) et la Croatie (4-2). En quart de finale contre le Portugal qui joue à domicile, elle réalise une belle prestation mais est éliminée aux tirs au but après un 2-2 au terme des prolongations.

Lors de la Coupe du monde 2006, elle passe facilement le premier tour: succès 1-0 contre le Paraguay, victoire 2-0 contre Trinité et Tobago et nul 2-2 contre la Suède. En huitième de finale, l'Equateur est battu 1-0. Elle retrouve lors du match de 2006 à Gelsenkirchen le Portugal mais sans plus de chance qu'en 2004, étant également éliminée aux tirs au but. De surcroît, Wayne Rooney est exclu (Cristiano Ronaldo, son co-équipier à Manchester United, influence l'arbitre sur cette décision !). Après un score de 0-0, le gardien portugais Ricardo Pereira arrête les tirs de Lampard, Gerrard et Carragher.

La désillusion de McClaren

L'Angleterre est éliminée lors des éliminatoires pour l'Euro 2008, perdant ses deux derniers matchs décisifs contre la Russie (2-1) et la Croatie (2-3 à Wembley), alors qu'il ne lui fallait qu'un seul point. Le sélectionneur Steve McClaren est alors démis de ses fonctions. Fabio Capello, ancien entraîneur du Real, prend sa place. C'est la première fois depuis la Coupe du monde 1994 que l'Angleterre est absente d'une grande compétition internationale. Son précédent échec dans les qualifications à un championnat d'Europe de football remonte à celles de l'Euro 1984, alors que la phase finale ne retenait à l'époque que huit qualifiés.

Stade national

Articles détaillés : Wembley Stadium (1923) et Wembley Stadium.

Au cours de ses 50 premières années d'existence, l'équipe d'Angleterre joue ses matchs à domicile dans des stades répartis à travers tout le pays; pour ses premières années, elle utilise des terrains de cricket, avant d'aller plus tard jouer sur des stades de clubs de football. L'équipe d'Angleterre joue son premier match au Wembley Stadium en 1924 contre l'Écosse, pendant les 27 ans qui suivent, Wembley n'est utilisé que pour les matchs opposant l'Angleterre à l'Écosse.

Le Wembley Stadium est un stade de football, construit à Wembley qui forme la partie nord du district de Brent, banlieue du nord-ouest de Londres. Il est la propriété de la Fédération d'Angleterre de football qui le détient à travers la Wembley National Stadium Limited, sa fonction première est de recevoir les matchs à domicile de l'équipe d'Angleterre ainsi que les finales des principales compétitions anglaises.

Le Wembley Stadium d'origine a été inauguré en 1924 par un match opposant l'Angleterre et l'Écosse et a été fermé en 2000 après une confrontation avec l'Allemagne, perdu par l'Angleterre. Le nouveau Wembley Stadium comprenant 90 000 places assises à couté £800 million, et à accueilli son premier match international, un match nul 1-1 opposant l'Angleterre et le Brésil, le 1er juin 2007, avec l'ancien capitaine de la formation anglaise David Beckham faisant une passe décisive au nouveau capitaine de l'équipe John Terry pour le premier but de l'Angleterre dans son nouveau stade résidant.

Palmarès

Parcours en Coupe du monde

  • 1930 : Non inscrit
  • 1934 : Non inscrit
  • 1938 : Non inscrit
  • 1950 : 1er tour
  • 1954 : Quarts de finale
  • 1958 : 1er tour
  • 1962 : Quarts de finale
  • 1966 : Vainqueur
  • 1970 : Quarts de finale
  • 1974 : Tours préliminaires
  • 1978 : Tours préliminaires
  • 1982 : 2e tour
  • 1986 : Quarts de finale
  • 1990 : 4e
  • 1994 : Tours préliminaires
  • 1998 : Huitièmes de finale
  • 2002 : Quarts de finale
  • 2006 : Quarts de finale
  • 2010 : Qualifiée pour la phase finale

Parcours en Championnat d'Europe

  • 1960 : Non inscrit
  • 1964 : Tour préliminaire
  • 1968 : 3e
  • 1972 : Quart de finale
  • 1976 : Tour préliminaire
  • 1980 : 1er tour
  • 1984 : Tour préliminaire
  • 1988 : 1er tour
  • 1992 : 1er tour
  • 1996 : Demi-finale
  • 2000 : 1er tour
  • 2004 : Quart de finale
  • 2008 : Tour préliminaire

Principaux joueurs d'hier et d'aujourd'hui

Principaux joueurs d’hier

Gardiens de but

Défenseurs

Milieux défensifs

Milieux offensifs

Attaquants

Le groupe actuel

Pour les matchs de Qualification contre l'Ukraine (10 Octobre) et contre la Biélorussie (14 Octobre).

Sélectionneur Italie Fabio Capello
Nom Date de naissance Sélections (buts) Club
Gardiens
- David James 1er août 1970 (39 ans) 48 (0) Angleterre Portsmouth
- Robert Green 18 janvier 1980 (29 ans) 7 (0) Angleterre West Ham United
- Joe Hart 19 avril 1987 (22 ans) 1 (0) Angleterre Birmingham City
Défenseurs
2 Glen Johnson 23 août 1984 (25 ans) 18 (0) Angleterre Liverpool
3 Ashley Cole 20 décembre 1980 (28 ans) 76 (0) Angleterre Chelsea
- Matthew Upson 18 avril 1979 (30 ans) 17 (1) Angleterre West Ham United
5 Rio Ferdinand 7 novembre 1979 (29 ans) 74 (13) Angleterre Manchester United
13 Wes Brown 13 octobre 1979 (29 ans) 21 (1) Angleterre Manchester United
- Gary Cahill 19 décembre 1985 (23 ans) 0 (0) Angleterre Bolton Wanderers
6 John Terry Capitaine 7 décembre 1980 (28 ans) 56 (6) Angleterre Chelsea
14 Wayne Bridge 5 août 1980 (29 ans) 34 (1) Angleterre Manchester City
Milieux
17 David Beckham 2 mai 1975 (34 ans) 114 (17) États-Unis Los Angeles Galaxy
8 Frank Lampard 20 juin 1978 (31 ans) 74 (20) Angleterre Chelsea
16 Michael Carrick 28 juillet 1981 (28 ans) 19 (0) Angleterre Manchester United
4 Steven Gerrard 30 mai 1980 (29 ans) 76 (16) Angleterre Liverpool
- Shaun Wright-Phillips 25 octobre 1981 (27 ans) 27 (4) Angleterre Manchester City
11 Gareth Barry 23 février 1981 (28 ans) 33 (2) Angleterre Manchester City
- James Milner 4 janvier 1986 (23 ans) 3 (0) Angleterre Aston Villa
7 Aaron Lennon 16 avril 1987 (22 ans) 13 (0) Angleterre Tottenham Hotspur
Attaquants
10 Wayne Rooney 24 octobre 1985 (23 ans) 55 (25) Angleterre Manchester United
- Gabriel Agbonlahor 13 octobre 1986 (22 ans) 2 (0) Angleterre Aston Villa
- Peter Crouch 30 janvier 1981 (28 ans) 34 (16) Angleterre Tottenham Hotspur
9 Emile Heskey 11 janvier 1978 (31 ans) 56 (7) Angleterre Aston Villa
- Carlton Cole 12 novembre 1983 (25 ans) 4 (0) Angleterre West Ham United

Sélectionneurs

Sélectionneur Période Nombre de matchs Victoire Nul Défaite % de Victoires
Angleterre Walter Winterbottom 1946-1962 139 78 33 28 56
Angleterre Alf Ramsey 1963-1974 113 69 27 17 61
Angleterre Joe Mercer 1974 7 3 3 1 43
Angleterre Don Revie 1974-1977 29 14 8 7 48
Angleterre Ron Greenwood 1977-1982 55 33 12 10 60
Angleterre Bobby Robson 1982-1990 95 47 30 18 49
Angleterre Graham Taylor 1990-1993 38 20 19 7 47
Angleterre Terry Venables 1994-1996 23 11 11 1 48
Angleterre Glenn Hoddle 1996-1999 28 17 6 5 61
Angleterre Howard Wilkinson 1999 1 0 0 1 0
Angleterre Kevin Keegan 1999-2000 18 7 7 4 39
Angleterre Howard Wilkinson 2000 1 0 1 0 0
Angleterre Peter Taylor 2000 1 0 0 1 0
Suède Sven-Göran Eriksson 2001-2006 67 40 17 10 60
Angleterre Steve McClaren 2006-2007 18 9 4 5 50
Italie Fabio Capello 2008- 13 10 1 2 77

Records individuels

Joueurs les plus capés

Joueur Période Sélections (buts)
Peter Shilton 1970-1990 125 (0)
David Beckham 1996-... 114 (17)
Bobby Moore 1962-1973 108 (2)
Bobby Charlton 1958-1970 106 (49)
Billy Wright 1946-1959 105 (3)
Bryan Robson 1980-1991 90 (26)
Michael Owen 1998-... 89 (40)
Kenny Sansom 1979-1988 86 (1)
Gary Neville 1995-2007 85 (0)
Ray Wilkins 1976-1986 84 (3)
Gary Lineker 1984-1992 80 (48)
John Barnes 1983-1995 79 (11)
Stuart Pearce 1987-1999 78 (5)
Terry Butcher 1980-1990 77 (3)
Tom Finney 1946-1958 76 (30)
David Seaman 1988-2002 75 (0)
Gordon Banks 1963-1972 73 (0)
Sol Campbell 1996-... 73 (1)
Ashley Cole 2001-... 73 (0)

Meilleurs buteurs

Joueur Période Buts (Sélections)
Bobby Charlton 1958-1970 49 (106)
Gary Lineker 1984-1992 48 (80)
Jimmy Greaves 1959-1967 44 (57)
Michael Owen 1998-.... 40 (89)
Tom Finney 1946-1958 30 (76)
Nat Lofthouse 1950-1958 30 (33)
Alan Shearer 1992-2000 30 (63)
Vivian John Woodward 1903-1911 29 (23)
Steve Bloomer 1895-1907 28 (23)
David Platt 1989-1996 27 (62)
Bryan Robson 1979-1991 26 (90)
Geoff Hurst 1966-1972 24 (49)
Wayne Rooney 2003-... 24 (52)
Stan Mortensen 1947-1953 23 (25)
Tommy Lawton 1938-1948 22 (23)
Mick Channon 1972-1977 21 (46)
Kevin Keegan 1972-1982 21 (63)

Notes et références

  1. Classement mondial sur fr.fifa.com, 1 juillet 2009. Consulté le 1 juillet 2009.
  2. (en) http://timesofindia.indiatimes.com/articleshow/991601.cms sur http://timesofindia.indiatimes.com. Consulté le 17 mai 2009

Voir aussi

Commons-logo.svg

  • Portail du football Portail du football
  • Portail du Royaume-Uni Portail du Royaume-Uni
Ce document provient de « %C3%89quipe d%27Angleterre de football ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Equipe d'Angleterre de football de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.