Equipe de Pologne de football


Equipe de Pologne de football

Équipe de Pologne de football

Pologne Équipe de Pologne Football pictogram.svg
Logo
Généralités
Confédération UEFA
Emblème L'Aigle
Couleurs Rouge et blanc
Surnom Biało-czerwoni, Białe Orły
Classement FIFA Augmentation+4 36e (sept.2009)[1]
Personnages
Sélectionneur Pologne Stefan Majewski
Record de sélections Jacek Bąk : 96
Meilleur buteur Włodzimierz Lubański : 44
Matchs historiques
Premier match officiel 18 décembre 1921
Hongrie Hongrie 1-0 Pologne Pologne
Plus large victoire 1er avril 2009
Pologne Pologne 10-0 Saint-Marin Saint-Marin
Plus large défaite 26 juin 1948
Danemark Danemark 8-0 Pologne Pologne
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 7
Bronze medal world centered-2.svg Troisième en 1974
Championnat d'Europe Phases finales : 1
1er tour en 2008
Jeux olympiques Gold medal olympic.svg Médaille d'or en 1972
Maillots
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur
Actualités
Soccerball current event.svg
Pour les résultats en cours, voir :
Équipe de Pologne de football en 2009

L'équipe de Pologne de football est constituée des meilleurs joueurs polonais sous l'égide de la Fédération de Pologne de football. Elle est actuellement dirigée par le Néerlandais Leo Beenhakker.

La Pologne s'est particulièrement illustrée lors des Jeux Olympiques, qu'elle a remporté en 1972.

Sommaire

Histoire

Les débuts du football polonais

La fédération de Pologne de football (Polski Zwiazek Pilki Noznej) est fondée le 20 décembre 1919. Le 18 décembre 1921, l’Équipe de Pologne (Reprezentacja Polski w piłce nożnej) joue son premier match, contre la Hongrie à l’extérieur, et s'incline sur le score de 1 but à 0. La Fédération de Pologne s'affilie à la FIFA le 20 avril 1923.

Pour sa première phase finale de compétition officielle, l’équipe olympique de Pologne termine quatrième des Jeux Olympiques de Berlin, disputés en 1936, étant éliminée par la Norvège 3-2.

La Pologne de 1938 à 1970 : une difficile mise en route

La Pologne participe pour la première fois à la Coupe du monde de football en 1938, et est éliminée en huitièmes de finale par le Brésil, 6 buts à 5.

Mais la Seconde Guerre mondiale intervient, et pendant 6 années, le football est mis de côté. Avec l’intervention soviétique de 1945, le football reprend ses droits. Cependant, tous les joueurs principaux de l'équipe nationale arrêtent leur carrière internationale

Le 26 juin 1948, face au Danemark, la Pologne enregistre sa plus large défaite victoire danoise 8-0). La fédération polonaise devient membre de l'UEFA le 2 mars 1955. Le 4 septembre 1963 à Szczecin, contre la Norvège, la Pologne enregistre la plus large victoire depuis 1921, avec un score de 9 buts à 0, un record qui a tenu un peu plus de 45 ans, jusqu'au 1er avril 2009.

Que ce soit en Coupe du monde, d'Europe ou aux Jeux Olympiques, la Pologne s'arrête à chaque fois au tour préliminaire.

Des années 1970 à 1986 : l’apogée du football polonais

Très discrète lors des compétitions internationales jusqu'alors, la Pologne connait son heure de gloire des années 1970 au début des années 1980. Grâce à une génération de footballeurs talentueux, comme le milieu de terrain Kazimierz Deyna, les attaquants Grzegorz Lato, Robert Gadocha et Andrzej Szarmach ou encore le gardien de but Jan Tomaszewski, la Pologne obtient la médaille d'or aux Jeux Olympiques de Munich en 1972, soit le premier titre de son histoire.

Deux ans plus tard, l'équipe de Pologne se rend chez le voisin allemand, pour disputer la Coupe du monde 1974. La Pologne est la révélation de ce mondial. En effet, les Polonais se classent premiers de leur groupe devant l'Argentine et l'Italie grâce à un sans-faute, puis battent la Suède et la Yougoslavie dans le groupe final. Le 3 juillet, la Pologne dispute un match historique : celui qui peut la mener vers une finale de coupe du monde. Mais les Allemands, soutenus par 40 000 supporters, les écartent dans le dernier quart d'heure de jeu, grâce à l'inévitable Gerd Müller. Trois jours plus tard, la Pologne obtient tout de même la troisième place du tournoi, en battant le grand Brésil de Jairzinho et de Rivelino à l'Olympiastadion de Munich (1-0, but de Grzegorz Lato). Ce même Lato termine meilleur buteur de la compétition avec 7 buts.

À Montréal en 1976, la sélection olympique polonaise échoue en finale contre l’ancienne Allemagne de l'Est, sur le score de 3 buts à 1, après avoir une nouvelle fois éliminé le Brésil (2-0, doublé de Szarmach).

La Pologne se qualifie pour les trois Coupes du monde suivantes. De nouveau troisième lors du Mundial espagnol de 1982 (éliminée en demi-finale par l'Italie, vainqueur de la France pour la troisième place), elle est éliminée au deuxième tour en 1978 et en huitièmes de finale au Mexique en 1986.

La Pologne de 1986 à 2000 : la chute

Cette période est marquée par une absence totale de l’équipe de Pologne de toutes compétitions internationales (Coupe du monde et Championnat d’Europe). Le seul fait d’armes polonais est la médaille d'argent acquise lors des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992. Après être sorti premier de la poule A, devant les États-Unis, l’Italie et le Koweït, la Pologne a beaucoup de difficultés à battre le Paraguay (4 buts à 2 après prolongations), contrairement à la demi-finale contre l’Australie, plus facile (6-1). Lors de la finale, disputée le 8 août 1992 au Camp Nou, les Polonais s'inclinent 3-2, après avoir mené au score, puis égalisé. C'est finalement un but de Francisco Miguel Narváez Machón (joueur de Cadix CF à l’époque) qui scelle le résultat du match. Andrzej Juskowiak finit tout de même meilleur buteur de la compétition.

Pologne - Arménie, le 28 mars 2007.

La Pologne depuis 2000 : période des « premières »

La Pologne refait son apparition en Coupe du monde en Corée du Sud et au Japon en 2002 et en Allemagne en 2006, sans briller (élimination au premier tour à chaque fois). Curieusement, si la Pologne a souvent participé aux Jeux olympiques (ses meilleurs joueurs n'étant pas professionnels, ils avaient le droit d'y figurer contrairement aux meilleurs joueurs des équipes occidentales), elle n'a en revanche jamais réussi à se qualifier pour la phase finale d'un Championnat d'Europe des Nations.

La série se brise cependant, lorsque la Pologne se qualifie pour l'Euro 2008 grâce à sa victoire 2-0 le 17 novembre 2007 face à la Belgique. Lors de cet Euro, la Pologne ne prend qu'un point contre l'Autriche (1-1, but de Roger Guerreiro), défait par deux fois face à la Croatie et l'Allemagne (0-2, doublé de Podolski, polonais d'origine jouant pour la Mannschafft). Pour l’Euro 2012, elle est automatiquement qualifiée, puisqu’elle co-organise cette compétition avec l’Ukraine. C'est la première fois que la Pologne reçoit un tel évènement.

Elle enregistre le 1er avril 2009 sa plus grosse victoire en match officiel en atomisant la modeste équipe de Saint-Marin sur le score de 10-0, lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2010, grâce notamment à des buts de Boguski (x2), Smolarek (x4), Lewandowski, Jeleń, Lewandowski et Saganowski.

Parcours

En Coupe du monde

  • 1930 : Non inscrit
  • 1934 : Tour préliminaire
  • 1938 : Huitième de finale
  • 1950 : Tour préliminaire
  • 1954 : Non inscrit : forfait
  • 1958 : Tour préliminaire
  • 1962 : Tour préliminaire
  • 1966 : Tour préliminaire
  • 1970 : Tour préliminaire
  • 1974 : Bronze medal world centered-2.svg 3e
  • 1978 : 2e tour
  • 1982 : Bronze medal world centered-2.svg 3e
  • 1986 : Huitième de finale
  • 1990 : Tour préliminaire
  • 1994 : Tour préliminaire
  • 1998 : Tour préliminaire
  • 2002 : 1er tour
  • 2006 : 1er tour

Au Championnat d'Europe

  • 1960 : Tour préliminaire
  • 1964 : Tour préliminaire
  • 1968 : Tour préliminaire
  • 1972 : Tour préliminaire
  • 1976 : Tour préliminaire
  • 1980 : Tour préliminaire
  • 1984 : Tour préliminaire
  • 1988 : Tour préliminaire
  • 1992 : Tour préliminaire
  • 1996 : Tour préliminaire
  • 2000 : Tour préliminaire
  • 2004 : Tour préliminaire
  • 2008 : 1er tour
  • 2012 : Qualifiée d'office

Aux Jeux Olympiques

  • 1924 : 1er tour
  • 1928 : Tour préliminaire
  • 1936 : 4e
  • 1948 : Tour préliminaire
  • 1952 : Huitième de finale
  • 1956 : Tour préliminaire
  • 1960 : 1er tour
  • 1964 : Tour préliminaire
  • 1968 : Tour préliminaire
  • 1972 : Gold medal olympic.svg Médaille d'or
  • 1976 : Silver medal olympic.svg Médaille d'argent
  • 1980 : Tour préliminaire
  • 1984 : Tour préliminaire
  • 1988 : Tour préliminaire
  • 1992 : Silver medal olympic.svg Médaille d'argent
  • 1996 : Tour préliminaire
  • 2000 : Tour préliminaire
  • 2004 : Tour préliminaire
  • 2008 : Tour préliminaire
  • 2012 :

Principaux joueurs

¹ Toujours en activité.

Records

Au 9 septembre 2009
Joueurs les plus capés ¹
Sél. Joueur Période Buts
96 Jacek Krzynówek 1998- 15
96 Jacek Bąk 1993-2008 3
95 Grzegorz Lato 1971-1984 42
91 Michał Żewłakow 1999- 3
86 Władysław Żmuda 1973-1986 2
85 Kazimierz Deyna 1968-1978 33
80 Zbigniew Boniek 1976-1988 24
74 Tomasz Wałdoch 1991-2002 2
72 Maciej Żurawski 1998- 17
72 Antoni Szymanowski 1970-1980 0
Meilleurs buteurs
Buts Joueur Période Matches
44 Włodzimierz Lubański 1963-1980 65
42 Grzegorz Lato 1971-1984 95
33 Kazimierz Deyna 1968-1978 85
30 Ernest Pol 1955-1965 42
27 Gerard Cieslik 1947-1958 44
25 Andrzej Szarmach 1973-1982 55
24 Zbigniew Boniek 1976-1988 80
21 Ernest Wilimowski 1934-1939 22
20 Dariusz Dziekanowski 1981-1990 63
19 Roman Kosecki 1988-1995 69


  • ¹ Les rencontres des Jeux olympiques ne sont pas comptabilisées comme des rencontres officielles par la FIFA.
  • Chiffres officiels et vérifiés. Source : (en) RSSSF, le nombre exact de sélections étant inscrit sur la fiche du joueur.

L'équipe d'aujourd'hui

(Nombre de sélections arrêté avant les deux matches)
Nom Date de Naissance Sélections (buts) Club
Gardiens
Jerzy Dudek 23 mars 1973 (36 ans) 58 (0) Espagne Real Madrid
Wojciech Kowalewski 11 mai 1977 (32 ans) 10 (0) Grèce Iraklis Thessalonique
Défenseurs
Jarosław Bieniuk 4 juin 1979 (30 ans) 7 (1) Pologne Widzew Łódź
Seweryn Gancarczyk 11 octobre 1981 (27 ans) 4 (0) Pologne Lech Poznań
Arkadiusz Glowacki 13 mars 1979 (30 ans) 10 (0) Pologne Wisła Cracovie
Tomasz Jodłowiec 22 mars 1985 (24 ans) 5 (0) Pologne Polonia Varsovie
Mariusz Pawelec 14 juin 1986 (23 ans) 2 (0) Pologne Śląsk Wrocław
Piotr Polczak 25 août 1986 (23 ans) 4 (0) Pologne KS Cracovia
Jakub Rzeźniczak 26 octobre 1986 (22 ans) 3 (0) Pologne Legia Varsovie
Milieux
6 Roger Guerreiro 25 mai 1982 (27 ans) 20 (4) Grèce AEK Athènes
15 Ludovic Obraniak 10 novembre 1984 (24 ans) 3 (2) France Lille OSC
16 Jakub Błaszczykowski 14 décembre 1985 (23 ans) 24 (2) Allemagne Borussia Dortmund
18 Mariusz Lewandowski 18 mai 1979 (30 ans) 62 (5) Ukraine Chakhtior Donetsk
Maciej Iwański 7 mai 1981 (28 ans) 3 (1) Pologne Legia Varsovie
Sławomir Peszko 19 février 1985 (24 ans) 3 (0) Pologne Lech Poznań
Jakub Wilk 11 juillet 1985 (24 ans) 3 (0) Pologne Lech Poznań
Attaquants
9 Pawel Brozek 21 avril 1983 (26 ans) 19 (3) Pologne Wisła Cracovie
11 Robert Lewandowski 21 août 1988 (21 ans) 12 (3) Pologne Lech Poznań
Kamil Grosicki 8 juin 1988 (21 ans) 2 (0) Pologne Jagiellonia Białystok
Dawid Janczyk 23 septembre 1987 (22 ans) 3 (0) Belgique KSC Lokeren
Ireneusz Jeleń 9 avril 1982 (27 ans) 21 (4) France AJ Auxerre
Łukasz Piszczek 3 juin 1985 (24 ans) 6 (0) Allemagne Hertha Berlin

Voir aussi

Commons-logo.svg

Notes et références

  1. Classement mondial sur le site de la FIFA. Consulté le 2 septembre 2009.


  • Portail du football Portail du football
  • Portail de la Pologne Portail de la Pologne
Ce document provient de « %C3%89quipe de Pologne de football ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Equipe de Pologne de football de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.