Manchester City


Manchester City

Manchester City Football Club

Manchester City Football pictogram.svg
Logo
Généralités
Nom complet Manchester City Football Club
Surnom(s) The Citizens, City, The Skyblues
Nom(s) précédent(s) Ardwick A.F.C.
Date de fondation 1887
Couleurs Bleu ciel et blanc
Stade City of Manchester Stadium
(47 726 places)
Siège City of Manchester Stadium,
Manchester M11 3FF
Championnat actuel Championnat d'Angleterre
Président Flag of the United Arab Emirates.svg Khaldoon Al Mubarak
Entraîneur Flag of Wales.svg Mark Hughes
Maillots
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur

Manchester City Football Club est un club anglais de football basé à Manchester fondé en 1887 sous le nom d'Ardwick A.F.C. Son équipe première est actuellement entraînée par Mark Hughes et évolue en première division du championnat d'Angleterre de football. Le club joue ses matchs à domicile au City of Manchester Stadium depuis 2003. Il a remporté une coupe d'Europe des vainqueurs de coupes, deux titres de champion d'Angleterre et quatre coupes d'Angleterre.

Sommaire

Histoire

Il est largement convenu que Manchester City F.C. a été fondé sous le nom de St. Mark's (West Gorton) en 1880 par Anna Connell et deux bedeaux de l'église St Marc (St. Mark's Church), à Gorton, un district dans l'est de Manchester. Avant cela, toutefois, St. Mark's jouait au cricket depuis 1875 et l'équipe fut élaborée en dehors de cette équipe de cricket et l'organisateur clé était le directeur d'église William Beastow. En 1887 le club migra vers un nouveau terrain à Hyde Road, à Ardwick, juste à l'est du centre-ville, et fut renommé Ardwick A.F.C. pour refléter leur nouvel emplacement. Ardwick rejoigna la Football League comme membre fondateur de la Second Division en 1892. Des troubles financiers durant la saison 1893-94 mena à une réorganisation interne du club, et Ardwick fut reformé en tant que Manchester City F.C.

City, comme le club est couramment appelé, gagna son premier titre en remportant la Second Division en 1899, titre avec lequel vint la promotion vers le plus haut niveau du football anglais, la First Division. Le premier titre majeur du club fut remporté le 23 avril 1904 en battant les Bolton Wanderers 1-0 à Crystal Palace en finale de la FA Cup. City manqua de peu cette saison-là le doublé coupe-championnat en finissant parmi les premiers poursuivants au titre en championnat. Dans les saisons qui ont suivi le triomphe en FA Cup, le club fut accusé d'irrégularités financières, accusations qui culminèrent en 1906 avec la suspension de dix-sept joueurs, y compris le capitaine Billy Meredith, qui en conséquence traversa la ville rejoindre Manchester United. Un incendie à Hyde Road détruisit la tribune principale en 1920, et en 1923 le club déménagea vers son nouveau stade de Maine Road à Moss Side.

Dans les années 1930, Manchester City atteignit deux années de suite la finale de la FA Cup, perdant contre Everton en 1933 et gagnant contre Portsmouth en 1934. Le club remporta le titre en First Division pour la première fois en 1937, mais fut relégué la saison suivante, bien qu'il ait marqué plus de buts que tous les autres clubs de la division.

Vingt ans plus tard, une équipe de City inspirée par un système tactique connu sous le nom du Plan Revie (du nom du joueur Don Revie, qui avait le rôle le plus important dans ce système) atteignit une nouvelle fois la finale de la FA Cup deux années de suite, en 1955 et 1956. Et comme dans les années 30, City perdit la première, contre Newcastle United, et gagna la seconde. La finale de 1956, dans laquelle Manchester City battit Birmingham City 3-1, est l'une des plus fameuses finales de tous les temps, parce que le gardien de City Bert Trautmann continua de jouer après s'être, sans le savoir, cassé le nez.

Après la relégation en Second Division en 1963, le futur s'annonçait désolé avec un record de faible affluence à domicile de 8015 contre Swindon Town en janvier 1965. Durant l'été 1965, le duo d'entraîneurs formé par Joe Mercer et Malcolm Allison fut engagé. Pendant la première saison sous ses ordres, City remporta le titre en Second Division et enregistra des recrues de poids, Mike Summerbee et Colin Bell. Deux saisons plus tard, en 1967-1968, Manchester City remporta le titre pour la second fois, le décrochant à la dernière journée de la saison avec une victoire 4-3 ramenée de Newcastle. D'autres trophées suivirent pour City : la FA Cup en 1969, avant d'acquérir son premier succès européen en remportant la Coupe des coupes en 1970 en battant Górnik Zabrze 2-1 à Vienne. City remporta également la Coupe de la Ligue cette saison-là, devenant la seconde équipe anglaise à remporter un trophée européen et un trophée national la même saison.

Le club continua de courir après les honneurs durant les années 70, finissant à un point du champion à deux occasions et atteingnant la finale de la Coupe de la Ligue en 1974. L'un des matchs de cette période dont les supporters se rappellent le plus reste la dernier match de la saison 1973-1974 contre l'archi-rival Manchester United, qui avait besoin de gagner pour s'ôter tout doute quant à une éventuelle relégation. L'ancien joueur de United Denis Law marqua d'une talonnade le but d'une victoire 1-0 assurant la relégation du rival. Le trophée majeur de toute cette période remplie de succès fut la victoire en Coupe de la Ligue 1976, en battant Newcastle United en finale 2-1.

Une longue période de déclin suivi le succès des années 60 et 70. Malcolm Allison rejoignit le club en 1979 pour la seconde fois, mais dépensa de larges sommes d'argent sur des transferts ratés, comme celui de Steve Daley. S'ensuivit une succession d'entraîneurs, sept dans les seules années 80. City atteignit la finale de la FA Cup 1981 mais perdit en match à rejouer contre Tottenham Hotspur. Le club fut relégué deux fois, passant chaque fois deux saisons à l'étage inférieur (1983-85 et 1987-89), puis termina cinquième sous le commandement de Peter Reid, un répit malheureusement momentané puisque le club, durant les quinze ans qui suivirent, n'en finit plus de fâner. Ainsi, à la fin de la saison 1997-98, après deux saisons au second étage, City tomba au point le plus bas de son histoire et devint le premier club anglais vainqueur d'un trophée européen à être relégué au troisième niveau du championnat.

Après la relégation, le club subit un bouleversement hors-terrain, le nouveau président David Bernstein introduisant une grande discipline fiscale. City obtint sa promotion dès la première année de manière dramatique durant les play-off contre Gillingham. Une seconde promotion l'année suivant ramena City au plus haut niveau, mais la relégation attendait club en fin de saison. Kevin Keegan débarqua comme nouvel entraîneur et le club ne resta qu'un an au second niveau, remportant son championnat et battant au passage le nombre de points acquis (99) et de buts marqués (108) sur une saison par le club.

La saison 2002-03 fut la dernière à Maine Road, avec notamment une victoire 3-1 dans le derby contre Manchester United, après treize années sans un derby gagné. City se qualifia également en Coupe UEFA grâce au prix du fair play UEFA, ce qui signifiait un retour dans les compétitions européennes après 25 ans d’absence.

Le club déménagea au nouveau City of Manchester Stadium au début de la saison 2003-04. En mars 2005 Kevin Keegan quitta le club, et Stuart Pearce prit l’intérim : 8 matchs pendant lesquels City demeura invaincu, manquant de peu une qualification européenne. Pearce fut récompensé par une titularisation en tant qu’entraîneur. La saison 2005-2006 commença brillamment pour City, l’équipe restant dans les six premiers jusqu’à novembre, mais chuta en seconde partie de saison et finit à la 15e place.

Pendant la saison 2006-07, City ne parvenait pas guère à marquer des buts, en particulier à domicile, établissant un nouveau record du plus faible nombre de buts inscrits à domicile à ce niveau (battant les 14 buts de Sunderland en 2002-03 et 11 buts de Arsenal en 1912-13), en inscrivant seulement dix buts (et en ayant raté deux penalties dans les deux derniers matchs à domicile). City finit néanmoins à la 14e place, mais les troubles de cette saison-là culminèrent avec le licenciement de Stuart Pearce et de son équipe.

Son successeur, Sven-Göran Eriksson, arriva en juillet 2007, un an après avoir démissionné de son poste de sélectionneur de l’équipe d’Angleterre. City remporta les trois premiers matchs de la saison, dont un derby contre Manchester United, sans encaisser de buts, mais fut arrêté par Arsenal au quatrième match. Toutefois à domicile l’équipe remporta dix matchs consécutifs, du match d’ouverture contre Derby le 15 août à la défaite contre Tottenham 2-0 Coupe de la Ligue le 18 décembre, soit quatre mois plus tard. Après cela, et en dépit du doublé dans le derby contre Manchester United, les performances furent bien plus faibles en seconde partie de saison. Quand il devint clair, alors qu’il ne restait que deux matchs à jouer, que le président Thaksin Shinawatra avait l’intention de virer Eriksson à la fin de la saison, cela provoqua les protestations des fans de City. Deux de ses plus grands clubs furent très critiques à l’égard de la conduite de Shinawatra et dirent qu’il risquait de s’aliéner les supporters. Au sein de cette agitation City perdit son dernier match de la saison à Middlesbrough Football Club 8-1, mais se qualifia une fois encore en Coupe UEFA grâce au Prix du fair play UEFA. Eriksson emmena l’équipe en tournée en Thaïlande et à Hong Kong à la mi-mai mais fut officiellement licencié le 4 juin 2008.

A la date limite des transferts de la saison 2008-09, le club réalisa un gros coup en battant Chelsea sur la signature de la star brésilienne du Real Madrid Robinho, pour un transfert record de 32,5 millions de livres, montant le plus élevé pour un transfert en Angleterre. La star débuta convenablement, mais une suite de défaites laissa l’équipe au bord de la relégation fin 2008. De meilleurs résultats en 2009 permirent au club de remonter dans la première moitié de tableau, terminant 10e et ayant par ailleurs atteint les quarts de finale de la Coupe UEFA.

A l'aube de la saison 2009-2010, les Skyblues se présentent comme un outsider potentiel du Big four avec le recrutement de Gareth Barry, Kolo Touré, Emmanuel Adebayor, Carlos Tevez et Joleon Lescott. Ils commencèrent la saison avec 5 victoires en 5 matchs.

Historique

I II III Points Journées V N D B.M. B.P. Diff.
2009-2010 5 15 pts 6 5 0 1 14 7 +7
2008-2009 10 50 pts 38 15 5 18 58 50 +8
2007-2008 9 55 pts 38 15 10 13 45 53 -8
2006-2007 14 42 pts 38 11 9 18 29 44 -15
2005-2006 15 43 pts 38 13 14 21 43 48 -5
2004-2005 8 52 pts 38 13 13 12 47 39 +8
2003-2004 16 41 pts 38 9 14 15 55 54 +1
2002-2003 9 51 pts 38 15 6 17 47 54 -7
2001-2002 1 99 pts 46 31 6 9 108 52 +56
2000-2001 18 34 pts 38 8 10 20 41 65 -24
1999-2000 2 89 pts 46 26 11 9 78 40 +38
1998-1999 3 82 pts 46 22 16 8 69 33 +36
1997-1998 22 48 pts 46 12 12 22 56 57 -1

Palmarès

National

Européen

Autres trophées

Infrastructures

Stades

The City of Manchester stadium

Manchester City a joué dans cinq stades différents entre 1880 et 1887 avant de s'installer à Hyde Road pour 36 ans. Après un incendie ayant détruit la tribune principale en 1920, le club se cherche un nouveau site et déménage à Maine Road, un stade de 52 000 places, en 1923. Cette enceinte bat le record d'affluence pour un stade anglais le 3 mars 1934 en accueillant 84 569 spectateurs pour le match de coupe d'Angleterre opposant Manchester City à Stoke City.

Depuis la fin de la saison 2002-2003, le club évolue à domicile au City of Manchester Stadium, stade de 48 000 places construit à l'occasion des Jeux du Commonwealth 2002.

Centres d'entraînement et de formation

Actionnariat

Depuis fin 2006, le club est à vendre[1] et trois candidats se présentent : d'abord l'homme d'affaires Ray Ranson (qui avait essayé d'acheter Aston Villa en 2005[2]) dont l'offre est d'abord jugée peu crédible[3]. Puis Thaksin Shinawatra, ancien premier ministre thaïlandais dont l'offre est évaluée à 100 millions de Livres sterling. Shinawatra avait déjà essayé d'acheter le club de Liverpool en 2004.[4] Et enfin un consortium américain.

En septembre 2008, Shinawatra vend le club à l'homme d’affaires Suleïman al-Fahim, le PDG du conglomérat diversifié Abu Dhabi United Group. Au même moment, le club réussit un superbe coup médiatique en s'offrant l'attaquant brésilien Robinho, qui évoluait au Real Madrid, pour la somme de 32.5 M£, soit 42 M€, un record pour le club. Les nouveaux dirigeants sont très ambitieux, et prévoient lors des prochains mercato le recrutement de David Villa, Thierry Henry, Arda Turan, Lionel Messi, Fernando Torres, Francesc Fàbregas, Gianluigi Buffon, John Terry , Kaka, Michael Essien, Steven Gerrard, Frank Lampard et Fabio Cannavaro. Mais ces grands joueurs ont d'ores et déjà précisé qu'ils ne rejoindraient jamais ce club, quelle que soit l'offre formulée. Le nouvel objectif de Manchester City est de devenir le plus grand club de Premier League, d'Europe et du monde, tandis qu'avant le rachat du club par le milliardaire emirati Sulaiman Al-Fahim, l'objectif principal de Manchester City était de lutter pour rester en Premier League. Cependant, le club parvient à faire signer des internationaux anglais tels que Wayne Bridge et Gareth Barry ou encore l'attaquant international paraguayen Roque Santa Cruz.le 13 juillet 2009,le club réalise un gros coup en faisant signer Carlos Tévez , pour la modeste somme de 25 millions d'euros, puis a finalisé la venue de l'attaquant togolais Emanuel Adebayor en provenance d'Arsenal (29 millions d'euros) dans la foulée, avant que son collègue Kolo Touré ne l'imite pour la coquette somme de 15 millions d'euros.

Divers

Le groupe de rock Oasis, originaire de Manchester, a toujours clamé haut et fort son soutien à l'équipe de Manchester City. Les frères Gallagher ont ainsi fréquemment raillé les supporters de Manchester United lors de leurs concerts.

Personnalités historiques

Joueurs emblématiques

En janvier 2004 le club a créé un Hall of Fame recensant les joueurs les plus marquants de son histoire. 23 joueurs en font actuellement partie[5], ils sont ici classés suivant l'année de leurs débuts avec Manchester City.

Entraîneurs et présidents

Effectif actuel (2009/2010)

Nom Poste Nationalité
1 Shay Given Gardien Irlande Irlande
12 Stuart Taylor Gardien Angleterre Angleterre


Nom Poste Nationalité
2 Micah Richards Défenseur Angleterre Angleterre
3 Wayne Bridge Défenseur Angleterre Angleterre
4 Nedum Onuoha Défenseur Angleterre Angleterre
5 Pablo Zabaleta Défenseur Argentine Argentine
15 Javier Garrido Défenseur Espagne Espagne
16 Sylvinho Défenseur Brésil Brésil
19 Joleon Lescott Défenseur Angleterre Angleterre
28 Kolo Touré Défenseur Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
33 Vincent Kompany Défenseur Belgique Belgique


Nom Poste Nationalité
6 Michael Johnson Milieu Angleterre Angleterre
7 Stephen Ireland Milieu Irlande Irlande
8 Shaun Wright-Phillips Milieu Angleterre Angleterre
17 Martin Petrov Milieu Bulgarie Bulgarie
18 Gareth Barry Milieu Angleterre Angleterre
34 Nigel de Jong Milieu Pays-Bas Pays-Bas
40 Vladimir Weis Milieu Flag of Slovakia.svg Slovaquie


Nom Poste Nationalité
10 Robinho Attaquant Brésil Brésil
14 Roque Santa Cruz Attaquant Flag of Paraguay.svg Paraguay
25 Emmanuel Adebayor Attaquant Flag of Togo.svg Togo
27 Benjani Mwaruwari Attaquant Zimbabwe Zimbabwe
32 Carlos Tevez Attaquant Argentine Argentine
39 Craig Bellamy Attaquant Pays de Galles Pays de Galles
69 Mohamed Taidara Attaquant France France



Note : Le numéro 23 a été retiré en hommage à Marc-Vivien Foé mort lors d'un match de la Coupe des Confédérations 2003.

Lien externe

Commons-logo.svg

Notes et références

  1. (en) Man City 'in takeover discussion'</nowiki>, BBC News, 7 décembre 2006
  2. (en) Villa reject Ranson takeover bid, BBC News, 1er septembre 2005
  3. (en) Ranson reveals new Man City offer, BBC News, 26 avril 2007
  4. (en) Ex-Thai PM steps up Man City bid, BBC News, 1er mai 2007
  5. (en) Hall of fame sur www.mcfc.co.uk. Consulté le 5 septembre 2008.
  • Portail du football Portail du football

Ce document provient de « Manchester City Football Club ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Manchester City de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Manchester City F.C. — Manchester City Voller Name Manchester City Football Club Gegründet 1880 (als West Gorton Saint Marks) Stadion …   Deutsch Wikipedia

  • Manchester City — Voller Name Manchester City Football Club Ort Manchester Gegründet …   Deutsch Wikipedia

  • Manchester City FC — Manchester City Football Club Manchester City …   Wikipédia en Français

  • Manchester City L.F.C. — Manchester City Ladies Full name Manchester City Ladies Football Club Nickname(s) The Citizens, The Blues, City, Man City Founded …   Wikipedia

  • Manchester City — [Manchester City] (also infml Man City) a football team from Manchester, England. It was formed in 1894 and has had several wins in the ↑FA Cup, as well as many other successes in Britain and Europe …   Useful english dictionary

  • Manchester City F.C. — Manchester City F.C …   Wikipedia

  • Manchester City F.C. — El Manchester City F.C. es un club de fútbol de Inglaterra, de la ciudad de Manchester. Fue fundado en 1880 y juega en la Premier League inglesa …   Enciclopedia Universal

  • Manchester City — (also infml Man City) a football team from Manchester, England. It was formed in 1894 and has had several wins in the FA Cup, as well as many other successes in Britain and Europe. * * * …   Universalium

  • Manchester City — English soccer club …   English contemporary dictionary

  • Manchester City Football Club — Manchester City Nombre completo Manchester City Football Club Apodo(s) The Citizens, the Sky Blues, City, Man City Fundación 1880 (131 años) Esta …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.