Equipe du Mexique de football


Equipe du Mexique de football

Équipe du Mexique de football

Mexique Équipe du Mexique Football pictogram.svg
Logo
Généralités
Confédération
Couleurs Vert
Surnom los Tricolores, el Tri,
los Ratones Verdes
Classement FIFA Augmentation 30e (juillet 2009)[1]
Personnages
Sélectionneur Mexique Javier Aguirre [2]
Record de sélections Claudio Suárez : 178
Meilleur buteur Jared Borgetti : 46
Matchs historiques
Premier match officiel 1er janvier 1923
Guatemala Guatemala 2 - 3 Mexique Mexique
Plus large victoire 28 avril 1987
Mexique Mexique 13 - 0 Bahamas Bahamas
Plus large défaite 10 mai 1961
Angleterre Angleterre 8 - 0 Mexique Mexique
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 13
Quart de finaliste en 1970 et 1986
Gold Cup Phases finales : 16
Vainqueur en 1965, 1971, 1977, 1993, 1996, 1998, 2003 et 2009
Jeux olympiques -
Maillots
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur
Actualités
Soccerball current event.svg
Pour les résultats en cours, voir :
Équipe du Mexique de football en 2009

L'équipe du Mexique de football est sous l'égide de la Fédération du Mexique de football. Elle était classée au 26e rang de la FIFA en juin 2009.

Sommaire

Histoire

Les débuts

L’équipe du Mexique de football (Selección Mexicana de fútbol) a disputé son premier match contre le Guatemala, le 1er janvier 1923. Cela se solda par une victoire 3 buts à 2 des mexicains. La Fédération du Mexique de football (Federación Mexicana de Fútbol Asociación) est fondée en 1927. La Fédération mexicaine est affiliée à la FIFA depuis 1929. Le Mexique participa à la première Coupe du monde en 1930. Le Mexique termine dernière du groupe A, composé de l’Argentine, le Chili et la France. Lors du premier match, le Mexique perd 1-4 (but de Juan Carreño, premier buteur mexicain en Coupe du Monde). Le Chili bat ensuite le Mexique 3-0, et perd contre l’Argentine 6 buts à 3, malgré le doublé de Manuel Rosas Sánchez et le but de Roberto Gayón. Il ne réussit pas à se qualifier pour la Coupe du Monde 1934, ni même en 1938 où le Mexique s’est retiré comme beaucoup de pays dans ses éliminatoires.

La régularité du Mexique 1950-1966

Lors de la Coupe du monde 1950, l’équipe du Mexique repart avec trois défaites contre le Brésil (4-0), contre la Yougoslavie (4-1, but de Hector Ortiz) et contre la Suisse 2-1 (but de Horacio Casarín). En 1954, il repart avec deux défaites contre le Brésil (5-0) et contre la France (3-2, buts de José Lamadrid et José Balcázar). En 1958, le Mexique prend son premier point lors d’une Coupe du Monde contre le Pays de Galles (1-1, but de Jaime Belmonte) et deux défaites contre la Suède (3-0) et la Hongrie (4-0). La Fédération mexicaine est membre de la CONCACAF depuis 1961. Cette même année, le Mexique enregistra sa plus large défaite contre l’Angleterre, le 10 mai 1961, à Londres, qui se conclut par un 8 buts à 0. En 1962, malgré deux défaites contre le Brésil (2-0) et contre l’Espagne (1-0), le Mexique enregistra sa première victoire en Coupe du Monde contre la Tchécoslovaquie (3-1, buts de Isidoro Díaz, Alfredo Del Aguila et Hector Hernández). Cela ne permit pas de passer le premier tour. En 1966, en Angleterre, le Mexique tomba dans le groupe du pays organisateur, l’Angleterre, l’Uruguay et la France. Le Mexique repart avec une défaite contre le pays organisateur (2-0) et deux matchs nuls contre l’Uruguay (0-0) et la France (1-1, but de Enrique Borja). Il termine troisième du groupe mais n’a toujours passé le premier tour.

La Coupe du monde 1970 à domicile

La Coupe du monde de football 1970 s'est tenue au Mexique du 31 mai au 21 juin 1970. Elle fut l'une des Coupes du monde les plus spectaculaires. Dans le groupe 1, les hôtes mexicains ont suscité les espérances d'une nation entière. Ils tombent dans le groupe de l’URSS, de la Belgique et du Salvador. Le premier match se solda par un 0-0 contre l’URSS, puis 4-0 contre le Salvador (doublé de Javier Valdivia, Javier Fragoso et Juan Ignacio Basaguren) et 1-0 contre la Belgique (but de Gustavo Peña). L’équipe du Mexique termina premier ex-æquo avec l’URSS mais du fait que l’URSS a marqué plus de buts fait que le Mexique termine deuxième. Mais en quarts de finale le Mexique est battu par l’Italie 4-1, alors qu’il menait 1-0 par José Luis González.

1970-1986 : un Mexique qui se recherche

On s’attend à ce que le Mexique confirme sa performance de 1970, mais durant la période, l’équipe du Mexique ne participe qu’à une seule Coupe du Monde, celle de 1978. En 1974 et en 1982, il ne participa pas, surtout en 1974, fort d’un quart de finale en 1970. Donc en 1978, il repart avec trois défaites contre la Tunisie (1-3, but de Arturo Vásquez-Ayala), la RFA (0-6) et la Pologne (1-3, but de Victor Rangel).

La deuxième Coupe du monde à domicile en 1986

L'organisation de la treizième Coupe du monde de football avait initialement été confiée à la Colombie, qui a du déclarer forfait pour raisons économiques. L'épreuve fut alors déplacée au Mexique, seize ans après l'édition 1970. Un important tremblement de terre en septembre 1985 sema le doute sur la capacité du Mexique à organiser l'événement. Mais les stades ayant été peu affectés, la préparation s'est continuée sans dommages. À domicile, lors du premier tour, les mexicains terminent premiers du groupe avec deux victoires contre la Belgique (2-1, buts de Fernando Quirarte et de Hugo Sánchez), et contre l’Irak (1-0, but de Fernando Quirarte) et un match nul contre le Paraguay (1-1, but de Luis Flores). En huitièmes, le Mexique bat les bulgares 2 buts à 0, buts de Manuel Negrete et de Raúl Servín). Mais en quarts la RFA est tenue en échec par le pays organisateur 0-0 mais s’impose 4 - 1 aux tirs au but. L’équipe du Mexique ne réussira pas pour l’instant à faire mieux que les Coupes du monde 1970 et 1986.

1986-1993 : l’ascension au plan continental

Le 28 avril 1987, l’équipe du Mexique rencontre les Bahamas, cela constitue la plus large victoire des Mexicains, sur le score de 13 buts à 0. Il ne participe pas à la Coupe du Monde 1990, la FIFA a suspendu le Mexique pour avoir fait jouer lors d’un tournoi de jeunes des joueurs bien plus âgés. Pour la première Gold Cup 1991, le Mexique termine troisième.

1993-2007 : le Mexique, puissance footballistique mondiale

Depuis 1993, le Mexique est invité à par la CONMEBOL à disputer la Copa América. Il a été deux fois finaliste, en 1993 et en 2001. Depuis 1994, le Mexique a toujours été présent en phase finale mais s'est arrêté à chaque fois au stade des huitièmes de finale. Par ailleurs, les mexicains ont remporté la Coupe des Confédérations 1999 à domicile en battant le Brésil en finale (4-3). Sur le plan continental, le Mexique remporte trois fois de suite la Gold Cup en 1993, 1996, 1998 puis une quatrième fois en 2003 (2 fois contre les USA, 2 fois contre le Brésil). En 2007, l’équipe du Mexique échoue en finale contre les USA sur le score de 2 buts à 1. Concernant la Coupe du monde, le Mexique depuis 1994 s’est toujours arrêté aux huitièmes de finales (1994 : éliminé par la Bulgarie, 1998 : éliminé par l’Allemagne, 2002 : éliminé par les USA, 2006 : éliminé par l’Argentine, avec le plus beau but de la compétition marqué par l’Argentin Maxi Rodríguez). Mais le Mexique a toujours affirmé qu’il est une puissance footballistique à ne pas négliger.

Depuis 2007

Avec 13 participations sur 18 possibles, l’équipe du Mexique est l'un des pays les plus souvent présents à une phase finale de Coupe du monde mais il n'y a jamais réalisé de performances marquantes. L'équipe du Mexique de football est sous l'égide de la Fédération du Mexique de football. Elle était classée au 20e rang de la FIFA en mai 2007.

Palmarès

Parcours en Coupe du monde

  • 1930 : 1er tour
  • 1934 : Tour préliminaire
  • 1938 : Tour préliminaire
  • 1950 : 1er tour
  • 1954 : 1er tour
  • 1958 : 1er tour
  • 1962 : 1er tour
  • 1966 : 1er tour
  • 1970 : Quart de finale
  • 1974 : Tour préliminaire
  • 1978 : 1er tour
  • 1982 : Tour préliminaire
  • 1986 : Quart de finale
  • 1990 : Tour préliminaire
  • 1994 : Huitième de finale
  • 1998 : Huitième de finale
  • 2002 : Huitième de finale
  • 2006 : Huitième de finale
  • 2010 : En cours

Parcours en Gold Cup

Parcours en Copa América

  • 1993 : Finaliste
  • 1995 : Quart de finale
  • 1997 : Troisième
  • 1999 : Troisième
  • 2001 : Finaliste
  • 2004 : Quart de finale
  • 2007 : Troisième

Parcours en Coupe des Confédérations

Parcours en Championnat Panaméricain de football

  • 1952 : Cinquième
  • 1956 : Cinquième
  • 1960 : Troisième

Principaux joueurs

Gardiens

Défenseurs

Milieux

Attaquants


(*) en activité

Records individuels

chiffres au 2 avril 2009

Joueurs les plus capés
Sélections Joueur Période Buts
178 Claudio Suárez 1992-2006 6
145 Pável Pardo 1996-2009 8
130 Jorge Campos 1991-2003 0
121 Ramón Ramírez 1991-2000 15
109 Alberto García Aspe 1988-2002 21
Meilleurs buteurs
Buts Joueur Période Matches
46 Jared Borgetti 1997-2008 89
35 Luis Hernández 1995-2002 85
35 Carlos Hermosillo 1984-1997 90
34 Cuauhtémoc Blanco 1995-2008 98
31 Enrique Borja 1966-1975 65


source : http://www.rsssf.com/miscellaneous/mex-recintlp.html

Références

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes


  • Portail du football Portail du football
  • Portail du Mexique Portail du Mexique
Ce document provient de « %C3%89quipe du Mexique de football ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Equipe du Mexique de football de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.