Maurice Vincent


Maurice Vincent
Maurice Vincent
Portrait de Maurice Vincent.jpg
Mandats
Sénateur de la Loire
Actuellement en fonction
Depuis le 1er octobre 2011
(&&&&&&&&&&&&&0451 mois et 14 jours)
Élection 25 septembre 2011
Prédécesseur Christiane Longère
Maire de Saint-Étienne
Actuellement en fonction
Depuis le 21 mars 2008
(&&&&&&&&&&&013343 ans, 7 mois et 24 jours)
Élection 16 mars 2008
Prédécesseur Michel Thiollière
Président de Saint-Étienne Métropole
Actuellement en fonction
Depuis le 15 avril 2008
(&&&&&&&&&&&013093 ans, 7 mois et 0 jour)
Prédécesseur Michel Thiollière
Conseiller régional de Rhône-Alpes
2 avril 200425 mars 2010
(&&&&&&&&&&&021835 ans, 11 mois et 23 jours)
Élection 28 mars 2004
Biographie
Date de naissance 20 septembre 1955 (1955-09-20) (56 ans)
Lieu de naissance Saint-Étienne (Loire)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique PS
Diplômé de Université de Saint-Étienne
Profession Universitaire

Blason ville fr Saint-Étienne (Loire).svg
Maires de Saint-Étienne

Maurice Vincent, né le 20 septembre 1955 à Saint-Étienne (Loire), est un homme politique et un universitaire français. Membre du Parti Socialiste depuis 1980, il est élu maire de Saint-Étienne le 16 mars 2008. Il devient Sénateur de la Loire le 25 septembre 2011.

Il est marié et a deux enfants.

Sommaire

Parcours professionnel

Président de l'Université Jean Monnet de Saint-Étienne de 1997 à 2002, il dirige la Commission des moyens et personnels de la Conférence des présidents d'université (CPU) en 2001 et 2002.

  • Docteur en économie (1980), puis habilité à diriger des recherches (1992)
  • Auteur de La formation du prix du logement (Economica 1986)
  • Professeur à l’Université Jean Monnet Saint-Étienne depuis 1994, spécialiste d’économie régionale, économie du logement et d'économie de l'organisation industrielle.
  • Directeur du département Économie-gestion de l’Université Jean-Monnet (19901993)
  • Chargé des questions financières auprès du président de l’Université (19921997)
  • Président de l’Université Jean-Monnet (19972002)
  • Président de la Commission des moyens et personnels de la Conférence des Présidents d’Université (20012002) et du groupe de travail "Universités et Aménagement du territoire en France"
  • Conseiller d’établissement au ministère de l’Éducation nationale (direction de l’enseignement supérieur) de 2002 à 2004, en charge des académies de Versailles, Créteil, Orléans - Tours et Auvergne

Parcours politique

Maurice Vincent adhère au PS en 1980.

Lors des Élections municipales de 1995 à Saint-Étienne, il est candidat sur la liste de gauche conduite par le socialiste Gérard Lindeperg et devient conseiller municipal d'opposition.

En Juin 2002, il est candidat malheureux lors des Elections législatives sur la Deuxième circonscription de la Loire.

En 2004, il devient conseiller régional suite à la victoire de la liste de gauche conduite par le socialiste Jean-Louis Gagnaire.

Tête de liste du rassemblement de la gauche (PS, PCF, PRG et MRC) , intitulé "Saint-Etienne pour tous, un avenir pour chacun", lors des Élections municipales de 2008 à Saint-Etienne, il est élu maire de Saint-Étienne le 16 mars 2008.

Dès mars 2009, il prolonge la validité du titre de transport en commun (pass STAS) d'une demi-heure. Les usagers peuvent alors voyager pendant une heure et demie au lieu d'une heure précédemment avec le même titre de transport.

En mai 2009, après huit mois de difficiles négociations, la nouvelle municipalité de Saint-Étienne réussit à imposer à son délégataire privé filiale de Véolia, la Stéphanoise des eaux, une révision du prix du m3 d’eau de 4,39 à 3,33 euro, soit une baisse de la facture d’environ 23% pour l’usager domestique moyen. La ville de Saint-Étienne avait jusque alors un des prix du m3 d'eau le plus cher de France ce qui avait valu en 1994 la démission de l'ancien maire UDF Francois Dubanchet.

Animé du même esprit, la municipalité met en place dans les cantines scolaires des repas à 50% bio et 0.30 euro moins cher à partir de juin 2009.

En septembre 2009, il instaure la célébration du PACS à la mairie de Saint-Étienne. Le premier PACS de personnes de même sexe sera célébré le 3 septembre 2011.

En octobre 2009, Maurice Vincent et la ville de Saint-Étienne assignent la Deutsche Bank devant le tribunal de grande instance (TGI) de Paris pour faire annuler un "emprunt toxique" de 20 millions d’euros souscrit par son prédécesseur le radical Michel Thiollière. Saint-Étienne est alors la première ville française à annoncer l’assignation d’une banque dans le cadre de la lutte des collectivités locales contres ces emprunts à risques.

Dans le cadre du congrès du PS, Congrès de Reims de novembre 2008, il soutient la motion « Clarté, courage, créativité », dont le premier signataire est Bertrand Delanoë.

Investi dans ses mandats de maire et de président d'agglomération, il décide de ne pas se représenter aux élections régionales de 2010 en Rhône-Alpes.

En mars 2010, il lance le projet "Coeur de Ville", grande opération concrète de développement durable et d’amélioration de la qualité de vie à Saint-Étienne. L'objectif étant de rendre le centre ville de Saint-Étienne plus agréable, plus vert et plus attractif via l'extension du secteur piétonnier, la simplification du plan de circulation, le retour des bus au centre-ville et la mise en place d'un plan vélos en libre-service : le Vélivert.

Puis dès avril 2010, débute la création d'un parc de 12 hectares afin de requalifier le quartier Carnot-Manufacture-Plaine Achille. La mission est confiée à l'architecte-urbaniste-paysagiste Alexandre Chemetoff. Ce parc-esplanade doit mêler parc et ville, logement et loisirs ainsi que la présence du campus scientifique et culturel. Renommé Parc François Mitterrand, il est inauguré le 09 Juillet 2011 en présence d'un grand nombre de stéphanois.

En Juillet 2011, l'UEFA retient la candidature de Saint-Etienne pour accueillir des matchs de l'Euro 2016 au stade Geoffroy Guichard. La rénovation du stade voulue par Maurice Vincent peut alors débuter.

Lors des élections sénatoriales de 2011, qui se tiennent le 25 septembre, Maurice Vincent est en 3ème position sur la liste de gauche (PS, PCF, PRG) conduite par le sénateur Jean-Claude Frécon. Il devient sénateur après avoir ravi un siège à la droite.

Dans le cadre de la Primaire socialiste de 2011 visant à désigner le candidat à l' Élection présidentielle française de 2012, Maurice Vincent apporte son soutien à François Hollande.

Détail des fonctions et mandats

Mandats locaux


Bibliographie

  • La formation du prix du logement, Économica, Paris, 1986.
  • L’économie stéphanoise dans les années quatre-vingts, changements structurels et perspectives d’évolution (en coll.), PUSE, 1992

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maurice Vincent de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maurice Vincent Wilkes — Sir Maurice Vincent Wilkes, né à Dudley (Staffordshire) le 26 juin 1913 et mort à Cambridge, le 29 novembre 2010[1] à l âge de 97 ans, est un professeur, chercheur, pionnier britannique de l …   Wikipédia en Français

  • Maurice Vincent Buckley — Infobox Military Person name=Maurice Vincent Buckley caption= Studio portrait of M. V. Buckley born= 13 April1891 died= 27 January1921 placeofbirth= Melbourne, Victoria placeofdeath= Melbourne, Victoria nickname= allegiance= flagicon|Australia… …   Wikipedia

  • Wilkes , Maurice Vincent — (1913–) British computer scientist Wilkes was born at Dudley in Worcestershire, and educated at Cambridge University. After working on operational research during World War II, he returned to Cambridge where he was appointed professor of… …   Scientists

  • Maurice Antiste — Mandats Sénateur de la Martinique Actuellement en fonction …   Wikipédia en Français

  • Maurice Buckley — Maurice Vincent Buckley Studio portrait of M. V. Buckley Born 13 Apr …   Wikipedia

  • Maurice Wilkes — Maurice Vincent Wilkes Maurice Vincent Wilkes Sir Maurice Vincent Wilkes (né le 26 juin 1913) est un chercheur en informatique britannique. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Vincent Delahaye — Mandats Sénateur de l’Essonne Actuellement en fonction …   Wikipédia en Français

  • Vincent Capo-Canellas — Mandats Sénateur de la Seine Saint Denis Actuellement en fonction …   Wikipédia en Français

  • Maurice Wilkes — Nombre Maurice Vincent Wilkes …   Wikipedia Español

  • Maurice V. Wilkes — Sir Maurice Vincent Wilkes (* 26. Juni 1913 in Dudley; † 29. November 2010 in Cambridge[1]) war ein britischer Informatiker. 1967 erhielt er den Turing Award, 1992 den Kyoto Preis …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.