Gerard Larcher


Gerard Larcher

Gérard Larcher

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Larcher.
Gérard Larcher
Gérard Larcher.jpg
Gérard Larcher, en septembre 2008
Président du Sénat français
Actuellement en fonction
Depuis le 1er octobre 2008
Prédécesseur(s) Christian Poncelet
Ministre délégué à l'Emploi, au Travail et à l'Insertion professionnelle des jeunes
31 mai 2005 - 15 mai 2007
Président(s) Jacques Chirac
Gouvernement(s) Dominique de Villepin
Ministre délégué aux Relations du travail
31 mars 2004 - 31 mai 2005
Président(s) Jacques Chirac
Gouvernement(s) Jean-Perre Raffarin III
Vice-président du Sénat français
15 janvier 1997 - 30 septembre 2001
Biographie
Date de naissance 14 septembre 1949 (60 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la France Flers, Orne
Nationalité Française
Parti politique UMP
Profession Vétérinaire
Présidents du Sénat

Gérard Larcher, né le 14 septembre 1949 à Flers (Orne), est un homme politique français.

Membre du RPR puis de l'UMP, il est ministre dans les gouvernements Jean-Perre Raffarin et Dominique de Villepin. Sénateur des Yvelines, il est élu président du Sénat le 1er octobre 2008.

Sommaire

Biographie

Origines et études

Gérard Larcher naît dans une famille catholique, admirative de Jean XXIII. Il est envoyé en pensionnat chez les Eudistes. Plus tard, il se convertit au protestantisme en épousant une amie d'enfance luthérienne. Pour un temps, il préside l'aumônerie œcuménique de l'école vétérinaire (École nationale vétérinaire de Lyon, promotion 1973) où il était étudiant[1].

Carrière

Gérard Larcher a exercé comme vétérinaire de campagne pendant 14 ans. Il a ensuite exercé au sein de l'équipe de France de sports équestres qu'il a suivie aux Jeux Olympiques de Montréal en 1976. Il a abandonné cette activité après son élection comme sénateur[2].

Maire de Rambouillet à partir de 1983, il laisse cependant son poste à son premier adjoint, Jean-Frédéric Poisson, lors de sa nomination au gouvernement, en avril 2004.

De 1985 à 1989, il occupe les fonctions de conseiller régional d'Île-de-France. Élu sénateur des Yvelines le 28 septembre 1986 (plus jeune élu de la Haute Assemblée), il est réélu le 24 septembre 1995 et démissionnaire le 30 avril 2004. Il a, par ailleurs, occupé de hautes fonctions au Sénat (secrétaire puis vice-président[3], président de la Commission des Affaires économiques et du Plan).

Après avoir décliné le poste de ministre de l'Agriculture qui lui était proposé[4], il est redevenu sénateur le 1er octobre 2007, suite à la démission de sa suppléante Adeline Gousseau[5].

Ayant retrouvé son siège de maire de Rambouillet en juillet 2007, il est reconduit dans ses fonctions le 9 mars 2008, au premier tour de scrutin avec 57,7 % des suffrages[6].

Le 24 septembre 2008, au 1er tour de scrutin, il est choisi par les sénateurs UMP lors d'une primaire interne au groupe parlementaire, par 78 voix contre 56 à Jean-Pierre Raffarin et 17 à Philippe Marini, comme leur candidat à la présidence du Sénat[7].

Gérard Larcher est élu président du Sénat le 1er octobre 2008, par 173 voix contre 134 à Jean-Pierre Bel (SOC), 19 à René Garrec (UMP) et 2 à Jean-Pierre Raffarin (UMP)[8]. Le 18 novembre 2008, lors d'une conférence de presse, il annonce qu'il va baisser ses indemnités, ainsi que celle des trois questeurs du Sénat, de 30 %[9]. L'Express affirme qu'au premier semestre 2009, le cabinet de Gérard Larcher avait réduit ses dépenses de 44,45 %[10].

Rapport Larcher sur la réforme hospitalière (avril 2008)

Le 11 avril 2008, Gérard Larcher a remis au président Nicolas Sarkozy un rapport[11] sur la réforme hospitalière qui doit être débattue au Parlement français à l'automne 2008. L'objectif de cette réforme est de ramener les hôpitaux publics à l'équilibre budgétaire en 2012 alors qu'ils affichent un déficit cumulé de 800 millions d'euros chaque année.

Ce rapport préconise plusieurs mesures dont :

  • le regroupements d'hôpitaux pour mutualiser les moyens. Ces regroupements pourraient se faire dans le cadre de communautés hospitalières de territoire (CHT), encouragés par l'allocation prioritaire aux CHT des crédits d'investissement du plan hôpital 2012. Dans ces CHT, les établissements de grande taille assureraient les soins de pointe, et les hôpitaux locaux de petite taille concentreraient leurs activités dans les soins de suite et la gériatrie. 300 CHT seraient ainsi créés, regroupant le millier d'établissements hospitaliers actuels.
  • une gouvernance renforcée exercée par un directeur aux pouvoirs étendus. Le conseil d'administration des établissements hospitaliers serait transformé en conseil de surveillance et le président du conseil de surveillance du CHT ne serait plus systématiquement le maire de la commune.
  • une évolution du statut des 40 000 praticiens hospitaliers (PH), qui obtiendraient une rémunération supplémentaire en fonction de leur activité.
  • une incitation pour les cliniques privées à participer aux missions de service public (permanence des soins, accueil des démunis).

Synthèse des fonctions politiques

Fonctions gouvernementales

  • 31 mars 2004 - 31 mai 2005 : ministre délégué aux Relations du travail dans le gouvernement Raffarin III
  • 31 mai 2005 - 15 mai 2007 : ministre délégué à l'Emploi, au Travail et à l'Insertion professionnelle des jeunes dans le gouvernement Villepin

Mandats parlementaires

  • 28 septembre 1986 - 30 avril 2004 ; depuis le 1er octobre 2007 : sénateur des Yvelines
  • 15 janvier 1997 - 30 septembre 2001 : vice-président du Sénat
  • 4 octobre 2001 - 30 avril 2004 : président de la commission des Affaires économiques et du plan
  • depuis le 1er octobre 2008 : président du Sénat

Mandats locaux

Autres fonctions

  • depuis septembre 1995 : président de l'Union des maires des Yvelines
  • décembre 1997 - mai 2004 : président de la fédération hospitalière d'Île-de-France
  • depuis octobre 2001 : président du Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères (SICTOM) de Rambouillet et de communes dans le sud des Yvelines
  • Ancien membre du Conseil national de l'aménagement et du développement du territoire (CNADT)
  • Ancien membre de la Commission supérieure du service public des postes et communications électroniques (CSSPpce)
  • Ancien administrateur de la SEM Iris

Annexes

Notes et références

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail des Yvelines Portail des Yvelines
Ce document provient de « G%C3%A9rard Larcher ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gerard Larcher de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gérard Larcher — (born 14 September 1949 ) is a French politician who is currently the President of the Senate of France. A member of the center right Union for a Popular Movement (UMP) party, he was a Senator for the Yvelines département from 1986 to 2004 and… …   Wikipedia

  • Gérard Larcher — Pour les articles homonymes, voir Larcher. Gérard Larcher Gérard Larcher, en juin 2009 …   Wikipédia en Français

  • Gerard Longuet — Gérard Longuet Gérard Longuet Président du groupe UMP au Sénat Actuellement en fonction Depuis le 7 juillet 2009 …   Wikipédia en Français

  • Gérard César — Mandats Sénateur de la Gironde Actuellement en fonction …   Wikipédia en Français

  • Gérard Roche — Mandats Président du conseil général de Haute Loire Actuellement en fonction Depuis le 30 avril 2004 Prédécesseur Jacques Barrot (UMP) …   Wikipédia en Français

  • Gerard Bailly — Gérard Bailly Gérard Bailly est une personnalité politique française, membre du groupe UMP né le 28 janvier 1940. Agriculteur de profession, il a été élu sénateur du Jura le 23 septembre 2001. Sommaire 1 Autres mandats 2 Anciens mandats …   Wikipédia en Français

  • Gérard Dériot — Parlementaire français Date de naissance 1er novembre 1944 (1944 11 01) (67 ans) Mandat Sénateur Début du mandat 27 septembre 1998 …   Wikipédia en Français

  • Gérard Le Cam — Parlementaire français Date de naissance 24 février 1954 (1954 02 24) (57 ans) Mandat Sénateur Début du mandat 1998 Circonscription Côt …   Wikipédia en Français

  • Gérard Miquel — est un homme politique lotois, membre du Parti socialiste, né le 17 juin 1946, agriculteur de profession. Il est conseiller municipal de Nuzéjouls, président du conseil général du Lot depuis 2004 et sénateur du Lot depuis le 27 septembre 1992.… …   Wikipédia en Français

  • Gérard Collomb — Pour les articles homonymes, voir Collomb. Gérard Collomb Gérard Collomb, en 2008 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.