Jean-Vincent Placé


Jean-Vincent Placé
Jean-Vincent Placé
JVP6.jpg
Jean-Vincent Placé, en 2011.

Mandats
Sénateur de l'Essonne
Actuellement en fonction
Depuis le 1er octobre 2011
Élection 25 septembre 2011
2e vice-président de la région Île de France, chargé des transports et des mobilités
Actuellement en fonction
Depuis le 26 mars 2010
Biographie
Date de naissance 12 mars 1968 (1968-03-12) (43 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la Corée du Sud Séoul (Corée du Sud)
Nationalité française
Parti politique PRG (avant 2001)
Les Verts (2001-2010)
EELV (depuis 2010)

Jean-Vincent Placé, né le 12 mars 1968 à Séoul (Corée du Sud), est un homme politique français, membre d'Europe Écologie Les Verts. Il est élu sénateur de l'Essonne lors des élections de 2011.

Sommaire

Biographie

Jeunesse

Adopté sous forme plénière à l'âge de sept ans par une famille française, il est naturalisé en 1977. Il passe son enfance en Normandie auprès de ses parents et de ses frères et sœurs. Son père adoptif était avocat.

Après des études d'économie et de droit bancaire, il commence sa carrière professionnelle comme auditeur financier. Il devient assistant parlementaire pendant huit ans de députés de gauche, puis chef de cabinet de Michel Crépeau, député-maire radical de gauche de La Rochelle et président du groupe Radical-citoyen-vert à l'Assemblée nationale.

Carrière politique

Jean-Vincent Placé quitte le Parti radical de gauche et adhère aux Verts en 2001, à la mort de Michel Crépeau.

Il est membre du secrétariat exécutif des Verts d'Île-de-France en tant que délégué aux élections de 2002 à 2004. Il soutient la présentation de listes autonomes des Verts d'Île-de-France pour les élections régionales de 2004, choix rejeté par l'assemblée générale régionale de novembre 2003. C'est néanmoins lui qui, en tant que délégué régional aux élections, est l'un des principaux négociateurs de l'accord régional Verts-PS.

Il est élu conseiller régional en avril 2004 et est président du groupe des élus Verts au conseil régional d'Île-de-France. Depuis 2005, il est membre du comité des régions (CDR) de l'Union européenne, où il représente la Région Ile-de-France[1]. En 2009 et 2010, il est nommé rapporteur de l'avis du Comité des régions sur le « cadre stratégique actualisé pour la coopération européenne dans le domaine de l’éducation et de la formation »[2],[3]. Aujourd’hui, Jean-Vincent Placé est membre des Commissions « ENVE » (environnement, changement climatique, énergie) et « CIVEX » (citoyenneté, gouvernance, affaires institutionnelles et extérieures). Il est également membre du « groupe de contact » sur la coopération entre le Comité des régions et le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe. Ce « groupe de contact » est composé de six représentants politiques de chaque institution. Il examine des questions d'intérêt commun et assure une fonction de pilotage de la coopération globale entre les deux institutions.

Lors des élections législatives de 2007, par respect des engagements politiques de la motion d'orientation du congrès des Verts de Bordeaux en décembre 2006, il contribue à faire rejeter la proposition d'accord entre le PS et les Verts bien que le PS ait accepté de le soutenir dans la 5e circonscription de l'Essonne, circonscription dans laquelle Ségolène Royal était arrivée en tête lors du second tour de l'élection présidentielle.

Depuis le 30 juin 2008, il est président de Natureparif, l'agence régionale de la nature et de la biodiversité d'Île-de-France, la première agence sur la biodiversité en Europe.

Jean-Vincent Placé a été élu secrétaire national adjoint des Verts, délégué à l'organisation, aux régions, à la communication interne et aux relations extérieures lors du congrès des Verts à Lille en décembre 2008. Auprès de Cécile Duflot (dont il fut le compagnon[4]), il contribue à la réalisation du rassemblement Europe Écologie pour les européennes. Il suit pour les Verts les dossiers de la réforme territoriale et a été auditionné par le comité Balladur[5].

Il est depuis juin 2009 membre du bureau exécutif d'Europe Écologie. Il a contribué au côté de Pascal Durand, délégué national et porte-parole d’Europe Écologie, à la structuration en régions des listes régionales du rassemblement.

Après le bon score de son parti aux européennes, il prône la constitution de listes autonomes au premier tour des élections régionales de 2010[6].

Il est le directeur de campagne de Cécile Duflot en Île-de-France (16,58% au premier tour) et négocie la fusion d'entre deux tours en IdF avec Jean-Paul Huchon et au niveau national avec Claude Bartolone.

Il devient, le 26 mars 2010, deuxième vice-président de la région Île de France, chargé des transports et des mobilités. Il est élu sénateur aux élections sénatoriales de 2011 dans l'Essonne.

Notes et références

  1. Conseil de l’Union européenne « 2005/215/CE: Décision du Conseil du 17 février 2005 portant nomination de dix membres titulaires et de six membres suppléants français du Comité des régions », Journal officiel n° L 069, 16 mars 2005, pp.37-38.
  2. « Avis du Comité des régions sur "Un cadre stratégique actualisé pour la coopération européenne dans le domaine de l'éducation et de la formation" », EDUC-IV-037, Union européenne, Comité des régions, 81éme session plénière, 5-7 octobre 2009.
  3. « Avis du Comité des régions sur "Un cadre stratégique actualisé pour la coopération européenne dans le domaine de l'éducation et de la formation" », 2010/C 79/06, Journal officiel de l’Union européenne, 27 mars 2010, pp. 27-32 (version pdf).
  4. Cabanes, Louis « Europe écologie, des verts et des pas mûrs », Bakchich, 19 avril 2010.
  5. Audition de Cécile Duflot, Jean-Vincent Placé et de Jean-Marc Brulé devant le comité pour la réforme des collectivités territoriales Vidéo
  6. Interview de Jean-Vincent Placé, Le Monde, 17 juin 2009

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Vincent Placé de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean Vincent (footballeur) — Pour les articles homonymes, voir Jean Vincent (homonymie). Jean Vincent …   Wikipédia en Français

  • Jean Vincent — Pour les articles homonymes, voir Jean Vincent (homonymie). Jean Vincent …   Wikipédia en Français

  • Jean Vincent (footballer) — Football player infobox playername = Jean Vincent fullname = Jean Vincent nickname = dateofbirth = Birth date and age|1930|11|29|mf=y cityofbirth = La Beuvrière dateofdeath = countryofbirth = France height = | currentclub = position = Striker… …   Wikipedia

  • Jean-Pierre Chevènement — Jean Pierre Chevènement, le 31 mars 2007. Mandats Sénateur du …   Wikipédia en Français

  • Vincent Delahaye — Mandats Sénateur de l’Essonne Actuellement en fonction …   Wikipédia en Français

  • Vincent Capo-Canellas — Mandats Sénateur de la Seine Saint Denis Actuellement en fonction …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Raffarin — Mandats 17e Premier ministre français (165e chef du gouvernement) …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Caffet — Mandats Conseiller de Paris Actuellement en fonction …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Vial — Parlementaire français Date de naissance 17 février 1951 (1951 02 17) (60 ans) Mandat Sénateur Début du mandat 1995 Circonscription …   Wikipédia en Français

  • Jean Desessard — Jean Dessessard en 2006. Nom de naissance Jean Desessard Naissance …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.