Naturalisation


Naturalisation
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Naturalisation (homonymie).
Juge en son cabinet recevant le serment d'un nouveau naturalisé. New York, 1910

La naturalisation est l’acquisition d’une nationalité ou d’une citoyenneté par un individu qui ne la possède pas par sa naissance.

La naturalisation est en principe un acte souverain de l’État qui l’accorde. Les critères que le candidat à la naturalisation doit remplir sont définis dans le droit national, parfois dans un traité bi- ou multilatéral. Il doit généralement justifier d’une durée minimale de séjour sur le territoire de l’État dont il demande la nationalité et y être enregistré comme résident permanent. Certains États, n’admettant pas la double nationalité, exigent qu’il renonce aux autres nationalités et / ou citoyennetés qu’il possède au moment de sa naturalisation. Des aménagements existent parfois pour les naturalisations par mariage.

Sommaire

Naturalisation individuelle ou collective

Naturalisation individuelle

La naturalisation individuelle est le cas le plus fréquent.

Naturalisations collectives

Les naturalisations collectives sont rares et liées à un contexte politique particulier. En 1891, le Brésil accorda la nationalité brésilienne à tous les étrangers vivant sur son territoire. En 1922, la Grèce a naturalisé collectivement les réfugiés d’origine grecque revenant de Turquie. Plus récemment, un certain nombre d’Argentins d’origine espagnole ou portugaise ont pu réintégrer la nationalité de leurs ancêtres.

Droits nationaux

En Chine

En France

Article détaillé : Nationalité française.

Le mariage n'exerce pas d'effet immédiat sur la nationalité. Une personne étrangère qui épouse un(e) Français(e) ne peut obtenir la nationalité française qu'après un délai de 4 ans et sous réserve de remplir certaines conditions, par exemple avoir une connaissance suffisante de la langue française.

Le retrait du dossier de naturalisation se fait dans les préfectures (ou certaines sous-préfectures), qui instruisent le dossier et donnent un avis consultatif. Le dossier est ensuite réétudié dans les services ministériels de la Sous-direction de l'accès à la nationalité française installés à Rezé qui donnent un avis définitif d'acceptation ou de refus. Le décret de naturalisation est ensuite remis à l'intéressé pour faire éditer sa carte nationale d'identité.

Le Ministre de l'Immigration, de l'intégration, de l'Identité nationale et du Développement solidaire Éric Besson a annoncé en avril 2009 que la procédure sera progressivement prise totalement en charge par les Préfectures, la Sous-direction de l'accès à la nationalité française n'examinant plus que les recours administratifs exercés contre les décisions d'irrecevabilité, de rejet ou d'ajournement des demandes de naturalisation[1].

En 2008, la procédure a permis à 108.131 étrangers d'acquérir la nationalité française par naturalisation, ce chiffre comprenant les enfants mineurs des familles concernées[2].

Au Royaume-Uni

En Suisse

Article détaillé : Nationalité suisse.

La naturalisation en Suisse est essentiellement régie par la loi fédérale du 29 septembre 1952 sur l’acquisition et la perte de la nationalité suisse[3]. La naturalisation est octroyée par la commune de domicile du candidat, qui dispose d'une très large marge d'appréciation, l'Office fédéral des migrations se contentant de vérifier l'absence de contre-indication.

En procédure ordinaire, la nationalité suisse peut être octroyée à un étranger qui a séjourné douze ans sur le territoire suisse, dont trois au cours des cinq années précédant la requête. Les années passées entre l'âge de 10 et 20 ans comptent double. Une procédure accélérée est accessible à certaines catégories de personnes, en particulier les conjoints de citoyens suisses. Le nombre d'années de séjour est alors réduit à cinq ans. Dans tous les cas, il n'est pas nécessaire que l'étranger ait été au bénéfice d'une autorisation de séjour pour que la durée de ce dernier soit comptabilisée.

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

Cf. J-Philippe Thiellay, "Les clefs de la nationalité française", Ed Berger-Levrault


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Naturalisation de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • naturalisation — [ natyralizasjɔ̃ ] n. f. • 1566; de naturaliser I ♦ 1 ♦ « Concession par acte souverain du chef de l État de la nationalité d un pays donné à une personne qui ne possède pas cette nationalité à raison de sa naissance, si elle le demande et si… …   Encyclopédie Universelle

  • Naturalisation — (lat.), Verleihung der Staatsangehörigkeit an einen Ausländer; naturalisieren, in den Staatsverband aufnehmen; Naturalisationsurkunde ( Akte, Brief, franz. Lettre de n.), die hierüber ausgefertigte Urkunde. Die N. wird in den meisten Staaten nur… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Naturalisation — Naturalisation, naturalisieren (neulat.), Erteilung der Staatsangehörigkeit an einen Ausländer, im Reichsgesetz vom 1. Juni 1870 der Aufnahme eines Angehörigen eines deutschen Einzelstaates in einen andern entgegengestellt …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Naturalisation — Naturalisation, naturalisiren, die Aufnahme eines Fremden in den Staatsverband mit allen Rechten eines Einheimischen …   Herders Conversations-Lexikon

  • naturalisation — in the constitutional law of the UK, the process by which a person becomes a British citizen. It is granted at the discretion of the Secretary of State without regard to race, colour or religion. It involves five years residence, possession of a… …   Law dictionary

  • naturalisation — (Brit.) n. conferral of citizenship rights, process of becoming a citizen; process of acclimation (also naturalization) …   English contemporary dictionary

  • naturalisation — (na tu ra li za sion ; en vers, de sept syllabes) s. f. 1°   Action de naturaliser. Obtenir des lettres de naturalisation.    Effet des lettres de naturalisation. 2°   Action de naturaliser une race d animaux dans un pays où cette race est… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Naturalisation — Staatsbürgerschaft kennzeichnet die aus der Staatsangehörigkeit sich ergebenden Rechte einer natürlichen Person in dem Staat, dem sie angehört. Regeln, die an eine Staatsbürgerschaft anknüpfen, werden soweit möglich auf juristische Personen… …   Deutsch Wikipedia

  • NATURALISATION — n. f. Action de naturaliser ou le Fait d’être naturalisé. Obtenir des lettres de naturalisation. Depuis sa naturalisation, il est admissible aux emplois publics. Lettres de grande naturalisation se disait autrefois d’un Acte du chef de l’état… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Naturalisation — Na|tu|ra|li|sa|ti|on 〈f. 20〉 Einbürgerung; Sy Naturalisierung; Ggs Denaturalisation [frz.] * * * Na|tu|ra|li|sa|ti|on, die; , en [frz. naturalisation]: 1. Einbürgerung. 2. das ↑ Naturalisieren (3). * * * Naturalisati …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.