Jean Rottner


Jean Rottner
Jean Rottner
Jean Rottner, Maire de Mulhouse.jpg
Jean Rottner en 2011.

Mandats
Maire de Mulhouse
Actuellement en fonction
Depuis le mois de mai 2010
Prédécesseur Jean-Marie Bockel
Biographie
Date de naissance 28 janvier 1967
Lieu de naissance Mulhouse, France
Nationalité Français
Parti politique UMP
Profession Médecin

Jean Rottner, né à Mulhouse le 28 janvier 1967, est un médecin urgentiste et homme politique français.

Sommaire

Parcours politique avant 2010

Fils d'instituteurs, Jean Rottner fait ses études de médecine à l'Université Louis Pasteur de Strasbourg et entre en 1995 au service des urgences de l'hôpital de Mulhouse, dont il dirige le pôle Samu-Smur entre 2007 et 2009[1].

Entré en politique sous les couleurs de l'UDF, il adhère à l'UMP à sa création en 2002[1] après avoir été désigné suppléant de la candidate UMP à l'élection législative dans la cinquième circonscription du Haut-Rhin, Arlette Grosskost. Cette dernière est élue en 2002 après avoir battu le sortant Jean-Marie Bockel puis réélue en 2007, toujours avec Rottner pour suppléant.
Colistier d'Adrien Zeller (UMP) lors des élections régionales de 2004, Jean Rottner a été également le délégué du parti présidentiel dans sa circonscription de 2008 à 2010 avant de passer le relais à Roland Chaprier[2], l'un de ses conseillers municipaux délégués.

Élu au conseil municipal de Mulhouse sur la liste d'entente municipale (LGM-UMP-NC-MoDem) de Jean-Marie Bockel [3] lors des élections municipales de 2008, il devient dans la foulée premier adjoint du maire réélu.

Maire de Mulhouse (2010-)

Une élection en cours de mandat

En mai 2010, par 37 voix de conseillers municipaux sur 55[4], Jean Rottner est élu maire de Mulhouse après la démission de Bockel, qui choisit de se consacrer à ses fonctions gouvernementales et à la présidence de la communauté d'agglomération de Mulhouse.

Ce changement à la tête de la municipalité, opéré quatre ans avant les prochaines élections, doit faire face à certaines contestations, non seulement de la part de l'opposition (Gauche et FN) mais également au sein de la majorité. Ainsi, trois des élus centristes (Bernard Stoessel, Emmanuelle Suarez et Bernard Klein) décident de quitter la majorité d'entente municipale, tandis que la députée UMP Arlette Grosskost affirme que le changement de maire, profitable au parti de la majorité présidentielle, a été décidé à l'Élysée dès le mois d'août 2007, soit quelques semaines après l'entrée de Bockel au gouvernement mais plus de sept mois avant les élections municipales : « J'ai été reçue à l'Élysée par le président de la République en août 2007. Il m'a indiqué que Jean-Marie Bockel allait avoir l'investiture de l'UMP. En échange, il m'a proposé d'être sa première adjointe et de devenir dans un deuxième temps maire de Mulhouse. J'ai refusé [...] Le président de la République m'a alors demandé ce qu'il convenait de faire et je lui ai donné le nom de mon suppléant, Jean Rottner. »[5]
Arlette Grosskost sous-entend également que cette décision entrerait dans le cadre d'un marché conclu entre le président de La Gauche moderne et le président de la République : « Je pense que les électeurs de base ont été trahis. Il fallait évidemment organiser de nouvelles élections. [...] On est juste avant un grand remaniement… Je ne sais pas ce qu'on a promis [à Bockel], je ne suis plus dans la confidence. »[5]

Controversée, cette passation de la mairie de Mulhouse sans recours au suffrage universel direct a cependant un précédent, Émile Muller ayant démissionné en désignant Joseph Klifa comme son successeur en 1981.

Action municipale

Dans son premier discours de maire, Jean Rottner s'est fixé trois priorités :

  • la création d'un centre ville élargi (« Mulhouse Grand centre ») ;
  • la poursuite et l'amplification de la politique de renaissance de la ville (« Mulhouse A Venir ») ;
  • l'éducation et « l'action envers les familles comme ciment durable du vivre ensemble »[4].

Détail des mandats et fonctions

Mandat politique national

Mandats politiques locaux

Fonctions au sein de partis politiques

  • Secrétaire national de l'UMP en charge de la médecine d'urgence et du secours à personnes[6]

Notes et références

Précédé par Jean Rottner Suivi par
Jean-Marie Bockel
Blason Mulhouse.svg
Maire de Mulhouse
2010 – en cours
en cours

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Rottner de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean Rottner — Artikel eintragen …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Marie Bockel — Jean Marie Bockel, en septembre 2007. Mandats Sénateur du Haut Rhin …   Wikipédia en Français

  • Jean-Claude Gaudin — Jean Claude Gaudin, en 2008. Mandats Président du groupe UMP au Sénat …   Wikipédia en Français

  • Jean-Louis Fousseret — Parlementaire français Date de naissance 23 décembre 1946 …   Wikipédia en Français

  • Jean-Paul Bret — Parlementaire français Date de naissance 1er juillet 1946 Mandat Député 1990 1993 puis 1997 2002 Circonscription Sixième circonscription du Rhône Groupe parleme …   Wikipédia en Français

  • Jean-Marc Pujol — Jean Marc Pujol, né le 4 avril 1949 à Mostaganem[1], est un homme politique français, maire de Perpignan depuis le 22 octobre 2009. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Jean-Marc Ayrault —  Pour l’article homonyme, voir Ayrault.  Jean Marc Ayrault Mandats …   Wikipédia en Français

  • Jean-Paul Fournier — Pour les articles homonymes, voir Fournier. Jean Paul Fournier Parlementaire français Date de naissance …   Wikipédia en Français

  • Jean Germain —  Ne doit pas être confondu avec Jean Germain (linguiste). Jean Germain Jean Germain lors de l inauguration de la permanence de Jean Patrick Gille en 2 …   Wikipédia en Français

  • Jean-Claude Antonini — Pour les articles homonymes, voir Antonini. Jean Claude Antonini en 2009 Jean Claude Antonini, né le 20 mars 1940 à …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.