Service mobile d'urgence et de reanimation


Service mobile d'urgence et de reanimation

Service mobile d'urgence et de réanimation

Véhicule SMUR à Lausanne

Un service mobile d'urgence et de réanimation, ou SMUR, est une équipe médicale mobile destinée à délivrer une aide médicale urgente lors d'un accident ou d'un malaise, ou bien à effectuer des transports entre hôpitaux (transports secondaires) lorsqu'un patient nécessite des soins ou une surveillance médicale.

Le premier service mobile de réanimation fut créé à Paris, France, en 1956 par le professeur Maurice Cara (hôpital Necker), pour le transport inter-hôpitaux de patients sous assistance respiratoire lors d'une épidémie de poliomyélite.

Composition classique d'une équipe SMUR:

  • un médecin (urgentiste ou anesthésiste-réanimateur)
  • un infirmier (un infirmier anesthésiste de préférence)
  • un ambulancier (le plus souvent, mais pas systématiquement)

Moyen de transport habituels:

  • ambulance
  • voiture (le plus souvent de modèle break, mono-volume ou tous-terrains)
  • hélicoptère

Des équipes de type SMUR existent dans différents pays dont la Belgique, la France, la Suisse.


Sommaire

Les SMUR en Belgique

Le terme SMUR (en néerlandais MUG - Medische UrgentieGroep) est utilisé dans le même sens en Belgique. Les équipages sont composés d'office d'un médecin et d'un infirmier SISU. Dans certains hôpitaux, un chauffeur (souvent un ambulancier) vient compléter l'équipe. A défaut, l'infirmier est le chauffeur du véhicule, il n’y a cependant pas de contrainte légale à ce sujet.

L'équipe SMUR peut être envoyée en renfort de l'ambulance de plusieurs manières. Ainsi, elle peut être dépêchée sur les lieux :

  • à la demande des ambulanciers lorsque ceux-ci jugent que le renfort d'un médecin est nécessaire pour le cas en présence;
  • à la demande du centraliste lorsque celui-ci estime que la présence d'un médecin est requise. Il base son jugement sur le type d'intervention et les informations qu'il reçoit de l'appelant.

En Belgique, le service public fédéral de la santé publique a agréé certains hôpitaux comme étant des hôpitaux "100". Ces hôpitaux, s'ils en ont les moyens financiers et humains, peuvent demander l'autorisation de s'équiper d'un SMUR. L'autorisation dépendra essentiellement de leur localisation (pour éviter d'avoir trop de SMUR sur une région où le nombre d'interventions ne requiert pas la présence d'une unité supplémentaire) et des capacités d'accueil des victimes de tous types (U1, U2, U3).

SMUH-0800.JPG

Les véhicules répondent à des normes fédérales en matière d'équipement (standardisation des équipements).

Au niveau télécommunication, chaque véhicule est pourvu d'une radio ASTRID, d'une radio de type Astrid portable et d’un GSM. Cela permet à l'équipe de garder un contact permanent avec les centrales d'urgences, les cliniques, les autres SMUR et les ambulances.

La Belgique compte également 2 SMUH (Service Médical d'Urgence Héliporté) "satellites expérimentaux" qui sont des hélicoptères médicalisés. L'un est basé à l'hôpital de Bruges, l'autre dans les Ardennes, à Bra-sur-Lienne.

Dans les cas de grandes catastrophes, une fois le plan catastrophe (aussi appelé Plan Provincial Médical d'Urgence, PPMU) déclenché, les secours peuvent être renforcés par l'appui de l'armée belge qui dispose d'hélicoptères Sea King (SAR de la composante aérienne, basés à Coxyde) et Agusta 109 Medevacs (Composante Air - Unité: Wing Heli, basés à Bierset, l'aéroport de Liège).

A l’inverse de la France, la fonction SMUR n’est apparue que tardivement en Belgique. Jusque dans les années 1970, la réponse à un appel d’urgence consistait essentiellement en l’envoi d’une ambulance pour transporter le blessé ou le malade vers un hôpital. Ce n’est qu’au début des années 1980 que sont apparus les premiers véhicules d’intervention rapide transportant à leur bord une équipe médicale composée d’un médecin et d’un(e) infirmier(ère). Il faudra encore attendre 1995 pour que les SMUR bénéficient d’un cadre légal : définition, normes d’agrément, critères de programmation et répartition territoriale.

Selon l’arrêté royal du 10 avril 1995, la fonction SMUR en Belgique comprend :

  • le fait de se rendre immédiatement à l’endroit indiqué par le préposé du centre d’appel ;
  • les actes médicaux et infirmiers urgents ;
  • la surveillance et les soins au patient lors de son transfert vers l’hôpital.

Les SMUR en France

En France, les SMUR sont une composante de l'urgence médicale à côté des services spécialisés d'accueil et de traitement des urgences (SAU). Une équipe mobile se compose d'un médecin urgentiste, d'un(e) infirmier(e) et d'un ambulancier. Ils se déplacent dans une unité mobile hospitalière (UMH), qui peut être un véhicule terrestre (type ambulance de réanimation, véhicule léger (ou de liaison)), un hélicoptère, voir un moyen aéronautique où on trouve tout le matériel d'une chambre de réanimation (médicaments, matériel de ventilation artificielle, surveillance des paramètres vitaux etc.). Leur rôle est d'apporter au malade ou au blessé les meilleurs soins possibles sur place, de définir en accord avec le SAMU le service le plus adapté pour recevoir le patient et d'assurer le transport dans de bonnes conditions.

On distingue deux types d'interventions: Les interventions que l'on appelle « primaires », consistant en la médicalisation sur le lieu de l'accident, en renfort souvent d'une équipe de secouristes ( sapeurs-pompiers, ambulanciers privés, secouristes associatifs), et le transport vers un établissement de soin.

Ils peuvent également assurer des transferts de patients d'un établissement à un autre qui dispose de moyens techniques plus adaptés à l'état de santé du patient. Ce type d'intervention est appelés : « secondaire » . Les SMUR effectuent également des interventions au sein de l'hôpital, en cas de détresse vitale dans un service ou dans une partie commune de l'hôpital. Rôle qu'ils partagent avec les équipes des services de Réanimation dans certains établissements.

Les véhicules et vêtements des personnels portent souvent la mention « SAMU », il y a donc de fait fréquemment une confusion entre SMUR et Serevice Aide Médical Urgence. De fait, même s'ils sont intimement liés, les SAMU sont des réseaux fixes (administration et régulation) alors que les SMUR sont des unités mobiles. Il y a habituellement un SAMU par département et des SMUR dans plusieurs hôpitaux, ou comme à Marseille, dans les centres de secours des marins pompiers, afin de couvrir au mieux le territoire ; on dénombre environ 350 SMUR en France. Le SAMU est lié au " centre 15", le Centre de Réception et de Régulation des appels au numéro 15. Accessible gratuitement 7jours sur 7 et 24h/24h. Les appels sont réceptionnés par un PARM ( Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale)qui va prendre les principales informations utiles pour orienter l'appel ( nom de l'appelant, adresse, type d'accident ou de malaise, nombre de victimes). Il pourra alors déclencher l'envoi d'un moyen de secours ou passer l'appel au médecin régulateur ( situé également dans la salle de réception des appels) pour que celui-ci donne un conseil médical, oriente le diagnostic pour engager les moyens les plus appropriés au cas.

Le logo SAMU suivi du numéro du département est réglementé.

Jusqu'en 2006, la présence d'un infirmier n'était obligatoire dans l'équipage que lorsque des manœuvres de réanimation étaient envisagées (dans les faits, ils sortaient quasiment systématiquement). Le décret n°2006-577 du 22 mai 2006 relatif aux conditions techniques de fonctionnement applicables aux structures de médecine d’urgence et modifiant le code de la santé publique (dispositions réglementaires, Art. D. 6124-13) impose maintenant la présence systématique d'un infirmier. Ce décret, ainsi que le décret no 2006-576 du 22 mai 2006 relatif à la médecine d’urgence et modifiant le code de la santé publique (dispositions réglementaires, art. R. 6312-28-1) autorise le transport secondaire (inter-hôpitaux) avec un infirmier sans médecin, ce qui n'était réglementairement pas possible auparavant, mais se pratiquait tout de même. Pour des raisons budgétaires, les services de SMUR sont désormais de plus en plus phagocytés progressivement par les services d'urgences, dans le cadre de mutualisations ou "pôles". Ce qui laisse une place désormais aux pompiers qui se sont engagés dans une phase de para-médicalisation.

Les SMUR en Suisse

En Suisse, chaque canton est équipé d'au moins un véhicule SMUR, aussi appelé cardiomobile. Ils sont automatiquement engagés par la centrale d'alarme 144 (CASU) suivant les informations que le téléphoniste retire de l'appelant ou ils peuvent être appelés en renfort par les ambulanciers eux-mêmes, déjà sur site. Les SMUR sont normalement engagés sur une intervention dès le NACA 4 compris (Blessures et maladies graves pouvant évoluer vers un risque vital en l'absence de traitement hospitalier). L'équipage d'un SMUR est composé d'un ambulancier ou d'un infirmier et d'un médecin.

Voir aussi

Bibliographie

Service public fédéral Santé publique : Vade-Mecum de l’aide médicale urgente (en Belgique) - Anthémis, 2007, 12, 13

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des premiers secours et du secourisme Portail des premiers secours et du secourisme
Ce document provient de « Service mobile d%27urgence et de r%C3%A9animation ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Service mobile d'urgence et de reanimation de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Service mobile d'urgence et de réanimation — Véhicule du SMUR de Lausanne Une structure mobile d urgence et de réanimation, ou SMUR, est un Service hospitalier qui possède une ou plusieurs Unité mobile hospitalière (UMH) destinées à délivrer des soins intensifs aide médicale urgente sur les …   Wikipédia en Français

  • Service d'aide medicale urgente — Service d aide médicale urgente Selon la règle typographique française, l acronyme S.A.M.U. est lexicalisé, il s écrit donc « Samu », en minuscules et sans point. Le service d aide médicale urgente, ou SAMU, est, en France, l… …   Wikipédia en Français

  • Réanimation artificielle — Réanimation La réanimation est une discipline médicale qui s attache à prendre en charge les patients présentant ou susceptibles de présenter une ou plusieurs défaillances viscérales aiguës mettant directement en jeu le pronostic vital. Elle… …   Wikipédia en Français

  • urgence — [ yrʒɑ̃s ] n. f. • 1573, rare av. fin XIXe; de urgent 1 ♦ Caractère de ce qui est urgent. « comme si l urgence de leur besogne leur interdisait de vaines politesses » (Romains). 2 ♦ Nécessité d agir vite. Extrême urgence. Il y a urgence : c est… …   Encyclopédie Universelle

  • Service d'aide médicale urgente — Logo international des Samu Le service d aide médicale urgente, ou samu[1], est le centre de régulation médicale des urgences d une région sanitaire, il répond à la demande d aide médicale urgente (AMU), c est à dire l assistance pré hospitalière …   Wikipédia en Français

  • Réanimation — La réanimation est une discipline médicale qui s attache à prendre en charge les patients présentant ou susceptibles de présenter une ou plusieurs défaillances viscérales aiguës mettant directement en jeu le pronostic vital. Elle implique un… …   Wikipédia en Français

  • Service hospitalier — Les services hospitaliers sont un regroupement d unités médicales. Ils sont les unités fonctionnelles principales de l hôpital public français. Regroupement en pôles Selon le plan hôpital 2007, les services se regroupent en pôles hospitaliers. On …   Wikipédia en Français

  • Service d'accueil des urgences — Accueil et traitement des urgences Pour les articles homonymes, voir ATU. L accueil et le traitement des urgences (ATU) est une des fonctions des centres hospitaliers, publics ou privés ; il concerne l accueil des malades et de blessés se… …   Wikipédia en Français

  • Service des urgences — Accueil et traitement des urgences Pour les articles homonymes, voir ATU. L accueil et le traitement des urgences (ATU) est une des fonctions des centres hospitaliers, publics ou privés ; il concerne l accueil des malades et de blessés se… …   Wikipédia en Français

  • Service d’accueil des urgences — Accueil et traitement des urgences Pour les articles homonymes, voir ATU. L accueil et le traitement des urgences (ATU) est une des fonctions des centres hospitaliers, publics ou privés ; il concerne l accueil des malades et de blessés se… …   Wikipédia en Français