Duclair

49° 29′ 08″ N 0° 52′ 34″ E / 49.4855555556, 0.876111111111

Duclair
Quais de Seine à Duclair.
Quais de Seine à Duclair.
Armoiries
Administration
Pays France
Région Haute-Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Canton Chef-lieu du canton de Duclair
Code commune 76222
Code postal 76480
Maire
Mandat en cours
Joseph Macé
2008 - 2014
Intercommunalité Communauté d’agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe
Site web www.duclair.fr
Démographie
Population 4 163 hab. (1999)
Densité 415 hab./km²
Gentilé Duclairoises, Duclairois
Géographie
Coordonnées 49° 29′ 08″ Nord
       0° 52′ 34″ Est
/ 49.4855555556, 0.876111111111
Altitudes mini. 1 m — maxi. 122 m
Superficie 10,02 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Duclair est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime et la région Haute-Normandie.

Sommaire

Géographie

Situation

Sur les rives de la Seine et de l'Austreberthe, à leur confluent. La commune fait partie du Parc naturel régional des Boucles de la Seine normande.

Elle est située sur la route des Abbayes (entre l'abbaye Saint-Georges de Boscherville et l'abbaye de Jumièges) et au départ de la route des Fruits (Le Mesnil-sous-Jumièges, Jumièges).

Lieux-dits et écarts

Le Cat Rouge, Le Bocage, Les Monts, Le Maupas, La Grand Mare, Le Claquemeure, Le Vaurouy, Saint-Paul.

Communes limitrophes

Voies de communication et transports

Bac 14 entre Berville-sur-Seine et Duclair.

Duclair est relié à Rouen et au Havre par la route départementale 982 (ancienne route nationale 182).

À Duclair est exploité, par le Département de Seine-Maritime, un bac maritime permettant la traversée de la Seine pour les automobiles et les poids-lourds.

Article détaillé : Bacs de la Seine.

Les ponts les plus proches permettant de traverser la Seine sont le pont de Brotonne à Caudebec-en-Caux et le pont Gustave-Flaubert à Rouen.

Faune et flore

Le canard Duclair est une race de canard.

Toponymie

Duroclarus cité avant 811

Histoire

La commune résulte de la fusion des deux anciennes paroisses de Duclair et du Vaurouy (« Val Rouil » en 1469).

Existence d'une église et d'un monastère d'hommes en 671 ; l'abbaye fut détruite par les Normands au IXe siècle. Ravages de la peste au XIe siècle. Le baron de Duclair est cité parmi les guerriers de Hastings (1066). Occupé par les Anglais en 1360. Peste en 1479. Fabrique importante de bière aux XVe et XVIe siècles. Léproserie, jusqu'à la Révolution, au mont Davilette.

Une ligne de chemin de fer reliant Barentin et Duclair est inaugurée en 1881.

La clouterie Mustad est fondée en 1891[1]. Elle est victime d'un violent incendie en 1893.

Le 22 août 1896, la municipalité reçoit le président Félix Faure accompagné du ministre des Affaires étrangères, Gabriel Hanotaux.

En 1928, l'hôtel de ville et la salle des fêtes sont inaugurés en présence du ministre de l'intérieur Albert Sarraut.

Des bombardements durant la Seconde Guerre mondiale visent le bac. Le 11 juillet 1943, la clouterie est bombardée[2].

Héraldique

Armes de Duclair

Les armes de la commune de Duclair se blasonnent ainsi :
coupé : au 1) parti au I d’azur au canard contourné d’argent, en vol, posé en fasce les ailes vers la pointe, au II d’or au pommier feuillé et fruité au naturel, terrassé de sinople, au 2) d’azur aux trois poissons contournés d’argent.

Politique et administration

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1844   Queval    
1848 1850 Adolphe-Amédée Cavoret   médecin
1865 1886 Adolphe-Amédée Cavoret   médecin
1902   Allard   médecin
    Henri Denise   hôtelier
1925 1928 Jean Laporte   ingénieur
1936 1940 Charles de Heyn Radical agent d'assurances
1944   Auguste Engelhard   horticulteur
1945   Jules Lioux    
1949   Denise    
1967   Bourdon    
1983 1995 Joseph Macé    
1995 mars 2008 Raymond Foucault PS Agent administratif
mars 2008   Joseph Macé Divers gauche  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Administration municipale

Le nombre d'habitants à Duclair étant supérieur à 3 500 et inférieur à 4 999, le nombre de conseillers municipaux est de vingt-sept.

Jumelage

Drapeau de l'Allemagne Ronnenberg (de) (Allemagne)Sous-modèle utilisé pour la maintenance du modèle {{Jumelage}} via les pages liées.

Population et société

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[3])
1962 1968 1975 1982 1990 1999
2492 2705 2975 3487 3822 4163
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Enseignement

La commune relève de l'Académie de Rouen. Il y a dans la commune 3 établissements scolaires :

Manifestations culturelles et festivités

Santé

Sports

Médias

Personnalités liées à la commune

  • André Marescot (1709-1780), né à Duclair, curé de Saint-Nicaise à Rouen et professeur de théologie
  • Le peintre Paul Mascart habita Duclair.
  • Le musicien Pierre Villette est né à Duclair, près de la Cour du Mont.
  • L'ingénieur Jean Laporte, maire de Duclair.

Économie

Nombreux commerces.

Culture et patrimoine

Monuments et lieux touristiques

L'église

  • Église Saint-Denis à trois nefs. Nef principale du XIe siècle, clocher du XIIe siècle, portail Renaissance. Vitraux des XVe et XVIe siècles restaurés par Max Ingrand.

Le château du Taillis

Article détaillé : Château du Taillis.

Bâti sur les fondations d’une maison forte du XIIIe siècle, le château du Taillis a été édifié vers 1530 par Jehan du Fay du Tailly. La façade sculptée, présentent des blasons seigneuriaux, ainsi que des niches et des pilastres. Après une construction inachevée, le corps central fut agrandi par l’adjonction de deux pavillons au XVIIe siècle et finalisé par de nouvelles ailes au XVIIIe siècle. Ce sont ainsi 300 ans d’architecture qui se côtoient et se respectent par une même symétrie unique en France.

Certains des plus beaux arbres de la région rayonnent dans le parc du château du Taillis. Ainsi le sens de « l’arbre remarquable », y prend ici toute racine, à travers les plus belles essences tels que le Séquoia géant, le Tulipier de Virginie, le Cèdre de l'Atlas, … Parsemé de massifs, de platebandes, et de dépendances telles que l’orangerie en temple gréco-romain ou les écuries bâties dans une chapelle du XVIe siècle, toute la symbolique et l’esprit des parcs du XVIIIe siècle y sont implantés.

  • Dans les écuries du château du Taillis est installé depuis juin 2004 le Musée août 44 « L'enfer sur la Seine » : la bataille de Normandie, on ne le sait que trop peu, s’est terminée sur les rives de la Seine. Fin août 1944, se sont des dizaines de milliers de soldats allemands qui tentent de fuir l’avancée des Alliés, mais les ponts et bacs détruits en bordure de Seine ralentissent leur retraite.

Pendant plusieurs jours, les avions et l’artillerie pilonnent les troupes massées au bord du fleuve causant des pertes en hommes et en matériels très importantes.

Les armées anglo-canadiennes combattent victorieusement les derniers bastions de défense allemande, les conduisant par la suite à la libération tant attendue des populations civiles. Ce musée a donc pour but de rappeler ces heures tragiques de combat puis ces heures de soulagement de la libération. Grâce aux récits des soldats, des civils, tous témoins de ces terribles combats ; et au travers de milliers d’objets, d’armements et de tenues de soldats, il est possible de mieux comprendre l’histoire des derniers combats sur la Seine.

La Cour du Mont

La Cour du Mont est située sur les hauteurs de Duclair au hameau des Monts. Elle surplombe la vallée de la Seine.

Au Moyen Age, la Cour du Mont, siège de la baronnie de Duclair, était une dépendance de la célèbre abbaye de Jumièges toute proche. Le domaine était chargé d'assurer l'approvisionnement agricole des moines. Pendant un temps assigné, le moine ou le fermier responsable du domaine agricole devait fournir une quantité de blé, d'avoine ou de seigle aux religieux de Jumièges.

D'abord désignée par le terme de "grange" au XIIe siècle, la Cour du Mont fut ensuite appelée "Manoir ou Grange du Mont de Duclair" au XIVe siècle.

La porterie et la chapelle Sainte Austreberthe à la Cour du Mont.

Un manoir fut construit vers le XVe siècle mais il disparut dans un incendie en 1981.

Le domaine s'est donc développé et au XVIIe siècle, on pouvait compter entre dix et quinze bâtiments construits à la Cour du Mont. Une chapelle Sainte-Austreberthe et une porterie avec un grenier constituaient l'entrée du domaine qui s'étendait sur près de neuf hectares. On avait ensuite sous les yeux des granges, une bergerie, des étables, des écuries, une porcherie, un colombier, un poulailler et des remises [4].

Aujourd'hui, il ne reste plus que la grange dîmière (propriété de la commune de Duclair), la chapelle et la porterie (propriétés de la Maison des Jeunes et de la Culture de Duclair) [5].

Le château du Cat rouge

Le château, construit en 1776, est propriété privée[6].

Espaces verts

L'Archipel des eaux mêlées, jardin paysager ouvert en 2004 à l'emplacement de l'usine Mustad.

Annexes

Notes et références

  1. Notice no IA76001553, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  2. Gontran Pailhès (préf. Pierre Varenne), Rouen et sa région pendant la guerre 1939-1945, Rouen, Henri Defontaine, 1949, 309 p., p. 164 
  3. Duclair sur le site de l'Insee
  4. www.lacourdumont.fr
  5. www.mjc-duclair.asso.fr
  6. Notice no IA00023002, sur la base Mérimée, ministère de la Culture

Bibliographie

  • Francis Aubert (préf. Germaine Dumesnil), Duclair, un regard sur le passé, Duclair, 2002, 66 p. (ISBN 2-9519259-0-5) 
  • Paul Bonmartel, Histoire du patrimoine industriel de Duclair-Yainville-Le Trait 1891 - 1992, 1998 
  • Joseph Bunel et Albert Tougard, Géographie du département de la Seine Inférieure, Arrondissement de Rouen, Rouen, 1879 
  • Daniel Delattre, La Seine-Maritime, les 745 communes, Grandvilliers, 1999, 344 p. (OCLC 53292170), p. 100-101 
  • Ariane Duclert, « Le Caneton à la rouennaise, spécialité de Duclair », dans Pays de Normandie (ISSN 1266-1341), no 25, 2000
  • L. de Duranville, Duclair, Péron, Rouen, 1850
  • Philippe Feugère des Forts, Église de Duclair, Caen, H. Delesques, 1908, 20 p. (OCLC 457713200) 
  • Gilbert Fromager (préf. Charles Carré), Le Canton de Duclair à l'aube du XXe siècle, Duclair, 1986, 163 p. (ISBN 2-9501653-0-3) (OCLC 22642196), p. 19-55 
  • Gilbert Fromager, Le Canton de Duclair 1925-1950, Duclair, 1993, 204 p. (ISBN 2-9501653-1-1) (OCLC 36032690), p. 27-69 
  • Patrick Sorel, Histoire de Duclair 1789-1799, Duclair, 1979 (OCLC 8493861) 
  • Patrick Sorel, Histoire des moulins à eau de Duclair, 2006 
  • Patrick Sorel et Bruno Penna, Le Château du Taillis au Trait et à Duclair du XIIIe au XVIIIe siècle, Jumièges, 2004
  • « Duclair », dans Le Patrimoine des communes de la Seine-Maritime, Charenton-le-Pont, Éditions Flohic, coll. « Le Patrimoine des communes de France », 1997, 1389 p. (ISBN 2-84234-017-5)  vol. 1, p. 423-426
  • Emmanuelle Real, Le Paysage industriel de la Basse-Seine, Connaissance du patrimoine en Haute-Normandie, 2009, broché, 264 p. (ISBN 2-910316-33-5), p. 244-245.
    Sur la clouterie Mustad.
     

Au cinéma

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Duclair de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Duclair — Duclair …   Wikipedia

  • Duclair — Original name in latin Duclair Name in other language Duclair State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 49.48385 latitude 0.87617 altitude 9 Population 4248 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Canton De Duclair — Administration Pays France Région Haute Normandie Département Seine Maritime Arrondissement Rouen Code cantonal 76 16 Chef l …   Wikipédia en Français

  • Canton de duclair — Administration Pays France Région Haute Normandie Département Seine Maritime Arrondissement Rouen Code cantonal 76 16 Chef l …   Wikipédia en Français

  • Sainte-Marguerite-sur-Duclair — 49° 30′ 36″ N 0° 50′ 38″ E / 49.51, 0.843888888889 …   Wikipédia en Français

  • Canton de Duclair — Administration Pays France Région Haute Normandie Département Seine Maritime Arrondissement Rouen Code ca …   Wikipédia en Français

  • Épinay-sur-Duclair — Pour les articles homonymes, voir Épinay (homonymie). 49° 31′ 34″ N 0° 50′ 08″ E …   Wikipédia en Français

  • Kanton Duclair — Region Haute Normandie Département Seine Maritime Arrondissement Rouen Hauptort Duclair Einwohner 24.681 (1. Jan. 2008) Bevölk …   Deutsch Wikipedia

  • Sainte-marguerite-sur-duclair — Administration Pays France Région Haute Normandie Département Seine Maritime Arrondissement Rouen Canton …   Wikipédia en Français

  • Epinay-sur-Duclair — Épinay sur Duclair Pour les articles homonymes, voir Épinay (homonymie). Épinay sur Duclair …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”