Hautot-Sur-Seine

Hautot-sur-Seine

Hautot-sur-Seine
Carte de localisation de Hautot-sur-Seine
Pays France France
Région Haute-Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Arrondissement de Rouen
Canton Canton de Grand-Couronne
Code Insee 76350
Code postal 76113
Maire
Mandat en cours
Alain Gaudefroy-Demombynes
2008-2014
Intercommunalité
Latitude
Longitude
49° 21′ 44″ Nord
       0° 58′ 47″ Est
/ 49.3622222222, 0.979722222222
Altitude 1 m (mini) – 58 m (maxi)
Superficie 2,16 km²
Population sans
doubles comptes
352 hab.
(1999)
Densité 162 hab./km²

Hautot-sur-Seine est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime et la région Haute-Normandie. Elle fait partie du Parc naturel régional des Boucles de la Seine normande.

Sommaire

Géographie

Situation

Le village est situé en bordure de la Seine.

Voies de communication et transports

Les ponts les plus proches permettant de traverser la Seine sont le pont Gustave-Flaubert à Rouen et le pont de Brotonne à Caudebec-en-Caux. Les bacs les plus proches sont ceux de Val-de-la-Haye et de Sahurs.

Toponymie

Nom d'origine anglo-scandinave mentionné sous la forme Hotot en 1240, composé du vieil anglais hoh et du norrois topt et signifiant « maison sur la pente », ou « sur le rivage escarpé » ; la belle maison des Farceaux serait construite sur l'emplacement primitif.

Ce nom est homonyme des innombrables Hautot et Hotot de Normandie. Correspond à Huttoft (GB, Lincolnshire, Hotoft fin XIe siècle).

Histoire

  • Cure dépendant directement du roi de France jusqu'à la Révolution ; le curé d'Hautot avait le privilège de célébrer des mariages sans l'autorisation des parents. L'église paroissiale est devenue chapelle du château à la fin de la Révolution.
  • Un châtelain, sous Louis XVI, tua d'un coup de fusil un couvreur sur le toit de son château ; l'affaire fit grand bruit à la cour de Versailles.
  • Sous le mandat du maire Lézurier de la Martel, la commune s'est agrandie en 1822 en annexant, aux dépens du Val-de-la-Haye, le hameau du Rouage, ancienne dépendance de la commanderie de Sainte-Vaubourg.
  • La commune fait désormais partie du parc naturel régional des Boucles de la Seine normande, ainsi que de l'"Agglo de Rouen".

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1820 Louis Lézurier de la Martel
Brunel
Martel
mars 1995 Louis Thillaye du Boullay
mars 2001 Bruno Arriaga
mars 2008 Alain Gaudefroy-Demombynes
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[1])
1962 1968 1975 1982 1990 1999
206 207 223 278 360 352
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Hautot, dessin et lavis par Constance de La Martel, 1806 (coll. privée).
  • L'église d'Hautot, du XVe siècle, possède des fragments des vitraux templiers du XIIIe siècle provenant de la chapelle détruite de la commanderie de Sainte-Vaubourg, au Val-de-la-Haye. Beau mobilier du XVIIIe siècle. Statues de saint Louis et de sainte Constance par Constance de la Martel, fille des châtelains, époque Empire. Ex-voto marin de Maurice Obselin, vers 1910.
  • Le château, exemple parfait du classicisme sous Louis XV, a été construit pour les Le Couteulx, puissante famille de Finances de Rouen. Le riche mobilier a été transféré au château de Ste-Vaubourg, voisin, au milieu du XIXe siècle (il a depuis peu été dispersé). Les lucarnes de la façade ont été remaniées au Second Empire. L'édifice a été attribué à la Sous-Préfecture après la Seconde Guerre mondiale, tandis que les espaces intérieurs étaient profondément modifiés. La commune est désormais propriétaire et loue l'ensemble pour des réceptions (pour mise à disposition, téléphoner au 06.99.20.95.55). À noter, faisant partie de l'ensemble, un pavillon de musique au bout de la terrasse, mais hélas dans un état de délabrement avancé.
  • Le moulin du Temple, dont l'édifice originel, en bois, a disparu à la fin du XIXe siècle, a été remplacé vers 1970 par une tour en maçonnerie ; ce moulin appartenait aux Templiers de la Commanderie de Sainte-Vaubourg, sur la paroisse du Val-de-la-Haye.
  • Le château des Farceaux, sur le coteau dominant la Seine, bel édifice du XIIe siècle, transformé en habitation à la Renaissance, servait de retraite aux religieux de l'Ordre de Malte occupant la Commanderie de Sainte-Vaubourg.
  • Le château du Lieu-Cadet, édifice composite du XIXe siècle, domine le vallon où se situe la mairie.
  • La grande maison du Mont-Miré, de la fin du XVIIIe siècle, situé en bordure du hameau du même nom et à l'orée des bois de la Commanderie, est un exemple de belle demeure bourgeoise dominant le village du haut de ses terrasses. Lui est annexé un curieux pavillon, « genre suisse », en briques vernissées et pierres, typique du Second Empire.
  • De belles maisons, dont les plus anciennes paraissent du XVIe siècle, sont à remarquer dans le hameau du Rouage.
  • Un puits commun, ou puits banal, est à l'angle de la place de la mairie.

Personnalités liées à la commune

  • Les rois de France détenaient directement la cure d'Hautot.
  • Constance de La Pierre, fille des châtelains sous l'Empire, était une remarquable dessinatrice, élève de Lemoine à Rouen; elle épousa Louis Lézurier, baron de La Martel, maire de Rouen et propriétaire du château de l'ancienne commanderie de Sainte-Vaubourg dans la commune voisine du Val-de-la-Haye. Ce dernier devint maire d'Hautot sous la Restauration.
  • Au milieu du XIXe siècle, le comte de Bailleul a eu de longs démêlés avec la commune au sujet d'un terrain situé devant le portail de sa propriété du Mont-Miré ; la justice lui a donné raison.
  • Le conseiller d'État Bataille a été propriétaire du château d'Hautot entre les deux guerres mondiales.
  • M. Gaudefroy-Demombynes, de l'Institut, grand érudit dont l'œuvre est consacrée à l'Islam et à sa civilisation, a écrit nombre de ses ouvrages au château des Farceaux.
  • La comtesse de la Croix-Vaubois a réuni en 1954 au Mont-Miré les mères des officiers prisonniers pendant la guerre d'Indochine.

Voir aussi

Notes et références

Liens externes

Ce document provient de « Hautot-sur-Seine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hautot-Sur-Seine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hautot-sur-seine — Pays   …   Wikipédia en Français

  • Hautot-sur-Seine — País …   Wikipedia Español

  • Hautot-sur-Seine — is a village and commune of France, in the département of Seine Maritime.ee alsoCommunes of the Seine Maritime department …   Wikipedia

  • Hautot-sur-Seine — 49° 21′ 44″ N 0° 58′ 47″ E / 49.3622222222, 0.979722222222 …   Wikipédia en Français

  • Hautot-Sur-Mer — Vue de Pourville sur Mer, commune de Hautot Administration Pays France Région Haute Normandie Départem …   Wikipédia en Français

  • Hautot-sur-mer — Vue de Pourville sur Mer, commune de Hautot Administration Pays France Région Haute Normandie Départem …   Wikipédia en Français

  • Hautot-sur-Mer — 49° 53′ 51″ N 1° 02′ 05″ E / 49.8975, 1.03472222222 …   Wikipédia en Français

  • Hautot-sur-Mer — Infobox Commune de France|nomcommune=Hautot sur Mer région=Haute Normandie département=Seine Maritime arrondissement=Dieppe canton=Offranville insee=76349 cp=76550 maire=Jean Jacques Brument mandat=2001 2008 intercomm=Communauté d agglomération… …   Wikipedia

  • Berville-sur-Seine — Pour les articles homonymes, voir Berville. 49° 28′ 23″ N 0° 54′ 09″ E …   Wikipédia en Français

  • Yville-sur-Seine — 49° 24′ 03″ N 0° 52′ 47″ E / 49.4008333333, 0.879722222222 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”