Arette
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arette (homonymie).

43° 05′ 46″ N 0° 42′ 56″ W / 43.0961, -0.715555555556

Arette
Administration
Pays France
Région Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement Oloron-Sainte-Marie
Canton Aramits
Code commune 64040
Code postal 64570
Maire
Mandat en cours
Pierre Casabonne
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de la Vallée de Barétous
Démographie
Population 1 092 hab. (2007)
Densité 12 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 05′ 46″ Nord
       0° 42′ 56″ Ouest
/ 43.0961, -0.715555555556
Altitudes mini. 292 m — maxi. 2315 m
Superficie 92,23 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Arette est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine.

Le gentilé est Arettois[1].

La mairie.
Le monument aux morts.
L'école primaire.
L'église d'Arette.
Le fronton.
Dans Arette.

Sommaire

Géographie

La commune d'Arette appartient à l'arrondissement d'Oloron-Sainte-Marie et fait partie du canton d'Aramits qui compte six communes : Ance, Aramits, Arette, Féas, Issor et Lanne-en-Barétous.

Ce village est situé dans la vallée de Barétous entre la vallée d'Aspe à l'est et la Soule à l'ouest (l'une des provinces du Pays basque français). Située aux confins du Béarn, elle est au contact du Pays basque et de l'Espagne, et comprend la station d'altitude de La Pierre Saint-Martin.

Avec ses 9 223 hectares, c'est une très vaste commune de montagne. Elle culmine à 2 315 mètres d'altitude au Soum de Couy à proximité du Pic d'Anie (2 504 m), point le plus élevé à l'ouest de la chaîne pyrénéenne et qui s'étend de part et d'autre du Vert d'Arette sur une vingtaine de kilomètres jusqu'au fond de la vallée, où l'on trouve le bourg ancien d'Arette à la cote 316 m.

Au sud de la commune, la frontière espagnole et la vallée de Roncal (en particulier la commune d'Isaba) permettent des échanges internationaux de plus en plus importants[réf. nécessaire].

Hydrographie

La commune est traversée par un affluent du gave d'Oloron, le Vert, et ses affluents:

  • l'Abat Daurèye et son affluent :
    • l'arrèc de Benou et son affluent :
      • le ruisseau d'Aurèye
  • l'arrèc de Ibarcis
  • le Lancy
  • le ruisseau de Gurré et son affluent :
    • le ruisseau de Lagaretche
  • le ruisseau de Hournères et son affluent :
    • l'Ouettone
  • le ruisseau de Légorre et son affluent :
    • le Cassiau de Ber
  • le ruisseau de Nécore
  • le ruisseau de Soulayets
  • le ruisseau de Talou Gros
  • le Virgou et son affluent :
    • l'Arrigau et son affluent :
      • le Bachère

La commune est également arrosée par :

  • le gave de Lourdios, affluent du gave d'Aspe, et ses affluents :
    • l'Arric
    • le Moulia et ses affluents :
      • l'arrèc de Casteigt
      • le ruisseau de Poussious

Lieux-dits et hameaux

  • Aureye
  • Benou
  • Bihoueyt-Lachègue
  • Bissarroutce
  • Bit de Bat
  • Casteigt-Ibarcis
  • Chousse
  • Hournères-Liorry
  • Ibarry-Coigt de Hecore
  • Lancy
  • Lèche-Soudet
  • Létone
  • Lourdios d'Arette
  • Ordette
  • Ourdie
  • Plaine supérieure
  • Soulaing
  • Soumcouy-Arlas
  • Village

Communes limitrophes

La commune est frontalière avec l'Espagne (commune d'Isaba, Navarre) qui se situe au sud.

Toponymie

Le toponyme Arette apparaît[2] sous les formes Areta (1186, titres de Barcelone[3]), Rete (1383, contrat de Luntz[4]), Arete (1385, cencier de Béarn[5]), Erete (1440, titres de la vallée de Barétous), Aretha et Eretha (1444, règlements de la Cour Majour de Béarn[6]), Hereta (1538, réformation de Béarn[7]).

Le toponyme vient du basque ar- (= pierre) et du suffixe locatif -eta, ce qui signifie lieu pierreux[8].

Son nom béarnais est Arèta.

Histoire

En 1385[2], Arette comptait 87 feux et dépendait du bailliage d'Oloron.
Le 13 août 1967, le village d'Arette est détruit à 80% par un séisme qui tua une personne. L'horloge du clocher de l'église (détruite) indique l'heure exacte du sinistre : 23h10. Les ondes sismiques se ressentent à Pau, à Tarbes et à Bayonne.

Héraldique

Blason Blasonnement
Écartelé : au premier et au quatrième de gueules aux deux vaches d'or, la queue pendante, passant l'une sur l'autre, accornées, colletées et clarinées d'azur, au deuxième et au troisième d'argent au sanglier de sable.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1793 1800 Ignace Camou    
1800 1807 Jean Lassalle    
1808 1813 Pierre Hum    
1813 1831 Jean-Pierre Salet    
1831 1835 Jean Carrère    
1835 1837 Pierre Camgros    
1837 1843 Étienne Superville    
1843 1848 Jean-François Sérée    
1848 1853 Pierre-Joseph Castéran    
1853 1856 Jean-François Sérée    
1857 1861 Philippe Salies    
1861 1872 Charles-Henri Fischer    
1872 1877 Jean Bergé    
1877 1884 Charles-Henri Fischer    
1884 1890 Emmanuel Salet    
1890 1892 François Dabancens    
1892 1894 Charles-Henri Fischer    
1894 1906 Jean-Baptiste Labourdette    
1906 1907 Vincent Lagrave    
1907 1916 Bernard Trébucq    
1919 1942 Pierre Casabonne    
1942 1952 Michel Lagrave    
1952 1989 Jean-Marie Lonne-Peyret    
1989 2001 Joseph Arrègle    
2001 2008 Pierre Casabonne DVD Conseiller général
2008 2014 Pierre Casabonne DVD Conseiller général

Intercommunalité

Arette fait partie de 6 structures intercommunales :

  • communauté de communes de la Vallée de Barétous
  • SIVU La Verna
  • syndicat départemental d'électrification
  • syndicat intercommunal d'études et d'aménagements du bassin versant du Vert et de ses affluents
  • syndicat mixte de la Pierre Saint-Martin
  • syndicat mixte du Haut-Béarn.

Démographie

Évolution démographique

D’après le recensement Insee de 2007, Arette compte 1 092 habitants (soit une stagnation par rapport à 1999). La commune occupe le 8 672e rang au niveau national, alors qu'elle était au 7 972e en 1999, et le 91e au niveau départemental.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Arette depuis 1793. Le maximum de la population a été atteint en 1841 et en 1846 avec 2 300 habitants.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 1 762 1 561 1 826 2 014 2 139 2 176 2 245 2 245 2 218
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 2 069 2 113 2 078 2 065 1 982 1 990 2 050 1 905 1 851
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 1 743 1 734 1 761 1 444 1 452 1 404 1 377 1 309 1 171
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 -
Population 1 189 1 055 1 166 1 117 1 137 1 094 1 092 1 092 -
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusque 1962[9], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[10],[11]

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (28,8 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (25,9 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,9 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,1 % d’hommes (0 à 14 ans = 14,9 %, 15 à 29 ans = 13,7 %, 30 à 44 ans = 19,2 %, 45 à 59 ans = 24,2 %, plus de 60 ans = 28,1 %) ;
  • 51,9 % de femmes (0 à 14 ans = 15,2 %, 15 à 29 ans = 13,4 %, 30 à 44 ans = 18,7 %, 45 à 59 ans = 23,1 %, plus de 60 ans = 29,5 %).
Pyramide des âges à Arette en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,2 
10,7 
75 à 89 ans
12,2 
17,0 
60 à 74 ans
16,1 
24,2 
45 à 59 ans
23,1 
19,2 
30 à 44 ans
18,7 
13,7 
15 à 29 ans
13,4 
14,9 
0 à 14 ans
15,2 
Pyramide des âges du département des Pyrénées-Atlantiques en 2007 en pourcentage[13]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,5 
90  ans ou +
1,6 
7,7 
75 à 89 ans
11,5 
14,6 
60 à 74 ans
15,8 
21,4 
45 à 59 ans
20,9 
20,6 
30 à 44 ans
19,5 
18,0 
15 à 29 ans
15,6 
17,3 
0 à 14 ans
15,2 

Économie

L'économie de la commune est essentiellement orientée vers l'agriculture et l'élevage (bovins et ovins), ainsi que l'exploitation forestière. La commune fait partie de la zone d'appellation de l'ossau-iraty.

Culture et patrimoine

Patrimoine civil

  • Musée du Barétous, musée de la mémoire.

Patrimoine religieux

Ancienne abbaye laïque du XVIIe siècle, inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques le 28 octobre 1968.

Patrimoine environnemental

  • Sentier botanique

Événements sportifs

Équipements

Il y a un collège public à Arette, le collège d'Arette Barétous[14], ainsi qu'une école primaire, et un club de chistera.

Personnalités liées à la commune

Notes

  1. Gentilé sur habitants.fr
  2. a et b Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque - Paul Raymond
  3. cité par Pierre de Marca dans son Histoire de Béarn
  4. Luntz, notaire de Béarn, manuscrit du XIVe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  5. Manuscrit de 1385 - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  6. Manuscrits du XVe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  7. Manuscrits du XVI au XVIIIe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  8. Michel Grosclaude, Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, edicions reclams Escola Gaston Febus, 2006 p.52
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 6 août 2010
  10. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 6 août 2010
  11. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 6 août 2010
  12. Évolution et structure de la population à Arette en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 6 août 2010
  13. Résultats du recensement de la population des Pyrénées-Atlantiques en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 6 août 2010
  14. Site du collège d'Arette

Pour approfondir

Article connexe

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arette de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arette — Saltar a navegación, búsqueda Arette Areta …   Wikipedia Español

  • Arette — is a commune in the Pyrénées Atlantiques department in southwestern France.ee also* Col de la Pierre St Martin * GR 10 footpath * Vert River …   Wikipedia

  • Arette — Original name in latin Arette Name in other language Arette State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 43.1 latitude 0.71667 altitude 360 Population 1185 Date 2011 09 11 …   Cities with a population over 1000 database

  • arette — …   Useful english dictionary

  • Arette (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Jacques 1er d Arette de Béarn Bonasse, né vers 1600 et mort en 1666, fut seigneur de Bonasse et abbé laïc d Arette. Toponyme Arette est une… …   Wikipédia en Français

  • Arette (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Jacques Ier d Arette de Béarn Bonasse, né vers 1600 et mort en 1666, fut seigneur de Bonasse et abbé laïc d Arette. Toponyme Arette est une… …   Wikipédia en Français

  • Arette-la-Pierre-Saint-Martin — La Pierre Saint Martin La Pierre Saint Martin La Pierre Saint Martin en hiver depuis les pistes Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Alexis Arette — ou Arette Landresse est un agriculteur, poète, écrivain et homme politique français, né en 1927, ancien membre du Front national et ayant appartenu à l Organisation armée secrète (OAS). Sommaire 1 Biographie 2 Théories 3 Œuvres …   Wikipédia en Français

  • Jacques 1er d'Arette de Béarn-Bonasse — Jacques Ier d Arette de Béarn Bonasse Pour les articles homonymes, voir Arette (homonymie). Jacques 1er d Arette de Béarn Bonasse est baptisé vers 1600 en Béarn et décède le 16 février 1666 à Saint Castin, en France. Il fut seigneur de Bonasse et …   Wikipédia en Français

  • Jacques Ier D'Arette De Béarn-Bonasse — Pour les articles homonymes, voir Arette (homonymie). Jacques 1er d Arette de Béarn Bonasse est baptisé vers 1600 en Béarn et décède le 16 février 1666 à Saint Castin, en France. Il fut seigneur de Bonasse et abbé laïc d Arette. En 1654, sa… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”