Julien Benneteau


Julien Benneteau
Julien Benneteau
Julien Benneteau
Julien Benneteau à Wimbledon en 2011.
Carrière professionnelle
2000 – aujourd'hui
Pays Drapeau de France France
Naissance 20 décembre 1981 (1981-12-20) (29 ans)
Drapeau : France Bourg-en-Bresse
Taille / poids 185 cm / 77 kg
Prise de raquette droitier, revers à deux mains
Gains en tournois 4 274 374 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 5
Meilleur classement 32e (12/07/2010)
En double
Titres 6
Finales perdues 5
Meilleur classement 15e (13/09/2010)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R.-G. Wim. US
Simple 1/16 1/4 1/8 1/16
Double 1/4 1/4 1/4 1/2
Mise à jour de la boîte : 14/11/2011 • Actualiser
Consultez la documentation du modèle

Julien Benneteau, né le 20 décembre 1981 à Bourg-en-Bresse, est un joueur français de tennis. Il a gagné le Masters France 2009.

Sommaire

Carrière

Débuts sur le circuit ATP

En 1999, il remporte avec Nicolas Mahut le tournoi junior de l'US Open[1].

En 2004, Julien Benneteau bat un jeune Rafael Nadal classé 50e mondial à Lyon 6-3, 6-0 ; en 2005, à l'Open d'Australie, l'Espagnol prend sa revanche en lui infligeant aussi un 6-0 dans le premier set puis 6-4, 6-2.

Sa notoriété tient en partie à sa performance lors des Internationaux de France de tennis 2006 lorsqu'il atteint les quarts de finale suite à l'abandon de l'Espagnol Alberto Martín (no 49), mené 5-1 dans le 1er set, blessé au dos. Il s'était qualifié pour les huitièmes de finale en battant le numéro 11 mondial Radek Štěpánek en 4 sets en seizièmes. En trente-deuxièmes de finale (2e tour), il avait battu le numéro 19 mondial, dernier finaliste de l'Open d'Australie, Márcos Baghdatís, à l'issue d'une longue bataille de 5 sets de près de 4 heures. En 2008, il parvient une nouvelle fois en huitièmes de finale du tournoi de Roland-Garros, où il s'incline face à Roger Federer. Il atteint deux finales cette année-là à Casablanca et au Grand Prix de Tennis de Lyon. Il finit également 3e du Masters France.

2009

En 2009, il perd au premier tour à l'Open d'Australie face à Márcos Baghdatís. Il participe ensuite au tournoi de Rotterdam : ses victoires sur Feliciano López et Nikolay Davydenko (tête de série n° 3) lui permettent d'atteindre les quarts de finale, où il échoue face à Gaël Monfils (7-6, 6-1).

En août 2009, il réalise un très bon tournoi lors du Masters de Cincinnati 2009, où il est entré dans le tableau en tant que "lucky loser" et où il n'échoue qu'en quart de finale contre Andy Murray (4-6, 6-3, 6-1), après avoir battu Guillermo García-López. A noter que dans ce match, le Français menait 6-4, 2-0 face au joueur britannique. En novembre 2009, aux Masters de Paris-Bercy, il s'offre un exploit face au n°1 mondial suisse Roger Federer en seizièmes de finale, en remportant le match en un peu moins de deux heures de jeu et en 3 sets (3-6, 7-64, 6-4)[2].

Il s'offre le jour de ses 28 ans, le 20 décembre à Toulouse, la seconde édition des Masters France face à Arnaud Clément en finale, en deux sets (7-6, 6-2).

2010

Pour la saison 2010, Loïc Courteau est son entraineur[3]. Il atteint sa quatrième finale en simple lors de l'Open 13 qu'il perd contre Michaël Llodra (6-3, 6-4) après avoir battu successivement Florent Serra (6-4, 6-4), Gaël Monfils (6-3, 7-5) et Jo-Wilfried Tsonga (7-611, 5-7, 7-63) aux tours précédents. Il atteint également les huitièmes de finales du tournoi de Wimbledon pour affronter Jo-Wilfried Tsonga.

Il est deux fois l'artisan de la victoire française en Coupe Davis, en double avec Michaël Llodra, une fois au premier tour contre l'Allemagne, puis en quarts de finales contre l'Espagne. Lors des Masters du Canada, il fait un très beau résultat en double en atteignant la finale toujours avec le même partenaire. La semaine suivante, il atteint les huitièmes de finale des Masters de Cincinnati en battant successivement Michaël Llodra, puis Stanislas Wawrinka (6-4, 6-2), mais s'incline lors d'un match intense et offensif face à Rafael Nadal après avoir pourtant eu une balle de match (sur le service adverse à 6-5) dans le jeu décisif du deuxième set (7-5, 66-7, 2-6)[4]. Il joue ensuite à l'US Open, passe le premier tour mais doit ensuite interrompre sa saison suite à une blessure au poignet gauche face à Tommy Robredo (4-6, 6-6).

2011

Benneteau fait son retour sur le circuit principal dès le début de la saison mais, mis à part un match de qualification à Rotterdam, il ne parvient à remporter son premier affrontement qu'en mars au Masters d'Indian Wells, face à Feliciano Lopez. Entre temps, il a du déclarer forfait quelques minutes avant son entrée à l'Open d'Australie contre Juan Monaco, victime d'une blessure à l'auriculaire de la main droite, en manipulant des baguettes chinoises, ce qui a nécessité une intervention chirurgicale, et il a perdu au premier tour de Marseille où il était finaliste en titre contre Michael Llodra[5].

Il est battu au deuxième tour à Indian Wells et Miami, et s'incline d'entrée à Casablanca, Monte-Carlo et Munich. Il décide alors de se tourner vers le circuit Challenger et repasse au-delà de la 100e place mondiale pour la première fois depuis février 2006[6].

Lors de la saison nord-américain sur dur, il se qualifie pour le tableau final du Masters de Cincinnati et élimine Guillermo Garcia-Lopez (6-3, 1-0ab) au premier tour mais perd au tour suivant contre Rafael Nadal (4-6, 5-7). Une nouvelle fois issu des qualifications lors du tournoi de Winston-Salem, il enchaine huit victoires consécutives - notamment en huitième contre Igor Andreev (2-6, 6-1, 7-65), en quart contre Sergiy Stakhovsky (3-6, 7-69, 6-2, en sauvant une balle de match), et en demie contre Robin Haase (3-6, 7-67, 7-66 en sauvant deux balles de match) pour atteindre la cinquième finale de sa carrière contre John Isner[7] qu'il perd 6-4, 3-6, 4-6 en cédant physiquement dans le second set après s'être procuré une balle de break au début de la manche. Disposant d'une wild card lors de l'US Open de tennis, il crée l'exploit en éliminant dès le premier tour Nicolas Almagro (6-2, 6-4, 6-3), tête de série no 10, puis Denis Istomin (6-4, 6-4, 6-4) pour affronter Andy Roddick qui le bat au troisième tour 6-1, 6-4, 7-65.

En double, il atteint la finale avec son partenaire Nicolas Mahut. Les deux français s'inclinent 6-2, 6-4 contre l'Indien Rohan Bopanna et le Pakistanais Aisam-Ul-Haq Qureshi[8].

Style de jeu

Julien Benneteau est un joueur de fond de court ne possédant pas de réelle faiblesse. Semblable dans le jeu à David Ferrer, il possède un jeu très régulier avec un service à la fois puissant en première balle, régulièrement au-dessus de 200 km/h, et varié en seconde balle[réf. nécessaire].

Palmarès

Titre en simple (0)

Challenger

Titres

Finales

  • Mons 2011
  • Bergame 2008
  • Doha 2005
  • Besançon 2004

Finales en simple (5)

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score Tableau
1 19/05/2008 Grand-Prix Hassan II, Casablanca Terre battue Drapeau : France Gilles Simon 7-5, 6-2 Tableau
2 26/10/2008 Grand Prix de Tennis de Lyon, Lyon Synthétique Drapeau : Suède Robin Söderling 6-3, 65-7, 6-1 Tableau
3 18/05/2009 Interwetten Austrian Open Kitzbühel, Kitzbühel Terre battue Drapeau : Espagne Guillermo García-López 3-6, 7-61, 6-3 Tableau
4 15/02/2010 Open 13, Marseille Dur Drapeau : France Michaël Llodra 6-3, 6-4 Tableau
5 21/08/2011 Open de Winston-Salem, Winston-Salem Dur Drapeau : États-Unis John Isner 4-6, 6-3, 6-4 Tableau

Titres en double (6)

Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Finalistes Score Tableau
1 05/10/2003 Open de Moselle, Metz Dur Drapeau : France Nicolas Mahut Drapeau : France Michaël Llodra
Drapeau : France Fabrice Santoro
7-6, 6-3
2 29/10/2006 Grand Prix de Tennis de Lyon, Lyon Synthétique Drapeau : France Arnaud Clément Drapeau : République tchèque František Čermák
Drapeau : République tchèque Jaroslav Levinský
6-2, 6-7, [10-7]
3 09/03/2008 Tennis Channel Open, Las Vegas Dur Drapeau : France Michaël Llodra Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
6-4, 4-6, [10-8] Tableau
4 10/10/2009 Shanghai ATP Masters 1000,
Presented by Rolex
, Shanghai
Dur Drapeau : France Jo-Wilfried Tsonga Drapeau : Pologne Mariusz Fyrstenberg
Drapeau : Pologne Marcin Matkowski
6-2, 6-4 Tableau
5 26/10/2009 Grand Prix de Tennis de Lyon, Lyon Dur (int.) Drapeau : France Nicolas Mahut Drapeau : France Arnaud Clément
Drapeau : France Sébastien Grosjean
6-4, 7-66 Tableau
6 15/02/2010 Open 13, Marseille Dur (int.) Drapeau : France Michaël Llodra Drapeau : Autriche Julian Knowle
Drapeau : Suède Robert Lindstedt
6-4, 6-3 Tableau

Finales en double (5)

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 06/10/2003 Grand Prix de Tennis de Lyon, Lyon Synthétique Drapeau : Israël Jonathan Erlich
Drapeau : Israël Andy Ram
Drapeau : France Nicolas Mahut 6-1, 6-3
2 15/04/2007 Masters Series Monte-Carlo, Monte-Carlo Terre battue Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
Drapeau : France Richard Gasquet 6-2, 6-1
3 09/08/2010 Rogers Cup, Toronto Dur Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
Drapeau : France Michaël Llodra 7-5, 6-3
4 14/02/2011 Open 13, Marseille Dur (int.) Drapeau : Pays-Bas Robin Haase
Drapeau : Royaume-Uni Ken Skupski
Drapeau : France Jo-Wilfried Tsonga 6-3, 64-7, [13-11]
5 06/11/2011 BNP Paribas Masters, Paris Dur (int.) Drapeau : Inde Rohan Bopanna
Drapeau : Pakistan Aisam-Ul-Haq Qureshi
Drapeau : France Nicolas Mahut 6-2, 6-4

Résultats en Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2002 - 1er tour (1/64) Drapeau : France Arnaud Clément - -
2003 1er tour (1/64) Drapeau : Équateur Nicolas Lapentti 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque Jiri Novak - 1er tour (1/64) Drapeau : France Fabrice Santoro
2004 - 3e tour (1/16) Drapeau : Russie Igor Andreev 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie Mario Ančić 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne Philipp Kohlschreiber
2005 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Rafael Nadal 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine Gaston Gaudio 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne Nicolas Kiefer -
2006 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis Andy Roddick 1/4 de finale Drapeau : Croatie Ivan Ljubicic 2e tour (1/32) Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Robby Ginepri
2007 1er tour (1/64) Drapeau : Chili Paul Capdeville 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine Carlos Berlocq 1er tour (1/64) Drapeau : France Jo-Wilfried Tsonga 1er tour (1/64) Drapeau : Italie Simone Bolelli
2008 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse Stanislas Wawrinka 4e tour (1/8) Drapeau : Suisse Roger Federer 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne Nicolas Kiefer 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie Marin Čilić
2009 1er tour (1/64) Drapeau : Chypre Márcos Baghdatís 1er tour (1/64) Drapeau : France Jo-Wilfried Tsonga 1er tour (1/64) Drapeau : Serbie Novak Đoković 3e tour (1/16) Drapeau : France Jo-Wilfried Tsonga
2010 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie Ivo Karlović 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine Leonardo Mayer 4e tour (1/8) Drapeau : France Jo-Wilfried Tsonga 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne Tommy Robredo
2011 - 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne David Ferrer 2e tour (1/32) Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis Andy Roddick

En double

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2000 - 2e tour (1/16)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Suède Nicklas Kulti
Drapeau : Suède Mikael Tillstrom
- -
2001 - 1er tour (1/32)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Afrique du Sud Jeff Coetzee
Drapeau : Afrique du Sud Brent Haygarth
- -
2002 - 2e tour (1/16)
Drapeau : France Arnaud Di Pasquale
Drapeau : Australie Wayne Arthurs
Drapeau : Australie Paul Hanley
- -
2003 - 2e tour (1/16)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
- -
2004 2e tour (1/16)
Drapeau : France Arnaud Clement
Drapeau : Inde Mahesh Bhupathi
Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi
1er tour (1/32)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Roumanie Andrei Pavel
Drapeau : Pays-Bas Raemon Sluiter
2e tour (1/16)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : États-Unis Jared Palmer
Drapeau : République tchèque Pavel Vízner
1/2
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Bahamas Mark Knowles
Drapeau : Canada Daniel Nestor
2005 2e tour (1/16)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Espagne Albert Costa
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
1er tour (1/32)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Afrique du Sud Robbie Koenig
Drapeau : Espagne Alberto Martin
1er tour (1/32)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Royaume-Uni Mark Hilton
Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Marray
1/4
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
2006 1er tour (1/32)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Espagne David Ferrer
Drapeau : Espagne Fernando Vicente
1/4
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
1er tour (1/32)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : République tchèque Lukáš Dlouhý
Drapeau : République tchèque Pavel Vízner
1er tour (1/32)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Allemagne Christopher Kas
Drapeau : Allemagne Philipp Petzschner
2007 1/4
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Australie Paul Hanley
Drapeau : Zimbabwe Kevin Ullyett
2e tour (1/16)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Afrique du Sud Jeff Coetzee
Drapeau : Pays-Bas Rogier Wassen
1er tour (1/32)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Brésil Marcelo Melo
Drapeau : Brésil Andre Sa
1/2
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Suède Simon Aspelin
Drapeau : Autriche Julian Knowle
2008 3e tour (1/8)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
- 3e tour (1/8)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Israël Jonathan Erlich
Drapeau : Israël Andy Ram
2e tour (1/16)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Suède Robert Lindstedt
Drapeau : Finlande Jarkko Nieminen
2009 1er tour (1/32)
Drapeau : France Florent Serra
Drapeau : Brésil Bruno Soares
Drapeau : Zimbabwe Kevin Ullyett
3e tour (1/8)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : République tchèque Lukáš Dlouhý
Drapeau : Inde Leander Paes
- 1er tour (1/32)
Drapeau : France Jérémy Chardy
Drapeau : Afrique du Sud Wesley Moodie
Drapeau : Belgique Dick Norman
2010 2e tour (1/16)
Drapeau : Belgique Steve Darcis
Drapeau : États-Unis John Isner
Drapeau : États-Unis Sam Querrey
3e tour (1/8)
Drapeau : France Michaël Llodra
Drapeau : Afrique du Sud Wesley Moodie
Drapeau : Belgique Dick Norman
1/4
Drapeau : France Michaël Llodra
Drapeau : Argentine Juan Ignacio Chela
Drapeau : Argentine Eduardo Schwank
2e tour (1/16)
Drapeau : France Michaël Llodra
Drapeau : Portugal Frederico Gil
Drapeau : Espagne Daniel Gimeno-Traver
2011 - 3e tour (1/8)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Suède Robert Lindstedt
Drapeau : Roumanie Horia Tecău
2e tour (1/16)
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : Suède Robert Lindstedt
Drapeau : Roumanie Horia Tecău
-

Classement ATP en fin de saison

Simple

Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Rang 420 en augmentation 271 en augmentation 253 en augmentation 138 en augmentation 65 en diminution 165 en augmentation 40 en diminution 68 en augmentation 43 en diminution 46 en augmentation 44

Double

Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Rang 200 en diminution 304 en augmentation 268 en augmentation 94 en augmentation 50 en diminution 59 en diminution 67 en augmentation 26 en diminution 51 en augmentation 32

Victoires sur le top 8

# Drapeau : France Lieu Année Surface Adversaire Tour Score
1 no 122 Drapeau : États-Unis Memphis 2006 Dur indoor Drapeau : États-Unis Andy Roddick no 3 1/4 3-6, 6-4, 7-64
2 no 42 Drapeau : France Paris 2006 Synthétique Drapeau : Chili Fernando Gonzalez no 8 1/16 3-6, 6-4, 7-5
3 no 46 Drapeau : États-Unis Indian Wells 2007 Dur Drapeau : États-Unis James Blake no 6 1/16 6-2, 7-61
4 no 74 Drapeau : Nouvelle-Zélande Auckland 2008 Dur Drapeau : Espagne David Ferrer no 5 1/4 6-4, 6-0
5 no 50 Drapeau : Pays-Bas Rotterdam 2009 Dur indoor Drapeau : Russie Nikolay Davydenko no 5 1/8 6-3, 6-2
6 no 49 Drapeau : France Paris 2009 Dur indoor Drapeau : Suisse Roger Federer no 1 1/16 3-6, 7-64, 6-4

Autres performances

Notes et références

  1. Profile de Julien Benneteau sur le site de l'ATP Tour.
  2. Julien Benneteau triomphe de Federer dans Le Figaro du 12 novembre 2009
  3. Des changements en douceur sur lequipe.fr du 19 décembre 2009.
  4. Benneteau, si près... sur lequipe.fr du 20 août 2010.
  5. Benneteau a été opéré sur rmcsport.fr du 17 janvier 2011
  6. (en) Classement de Julien Benneteau sur le site de l'ATP Tour.
  7. Benneteau en finale dans L'Équipe du 28 août 2011.
  8. La paire Mahut/Benneteau battue en finale du double sur http://www.opl.fr/sports/. Mis en ligne le 13 novembre 2011, consulté le 13 novembre 2011

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Julien Benneteau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Julien Benneteau — Spitzname: Bennet, Muffle …   Deutsch Wikipedia

  • Julien Benneteau — Apodo Bennet,Muffle País …   Wikipedia Español

  • Julien Benneteau — Infobox Tennis player playername= Julien Benneteau country=flagicon|FRA France residence= Boulogne Billancourt, France datebirth= December 20, 1981 placebirth= Bourg en Bresse, France height= 5 ft 10 in (178 cm) weight= 170 lb (77 kg) turnedpro=… …   Wikipedia

  • Benneteau — Julien Benneteau Spitzname: Bennet, Muffle Nationalität:  Frankreich Geburtstag: 20. Dezember 1981 Größe: 185 cm Gewicht: 79 …   Deutsch Wikipedia

  • Julien Boutter — Apodo Jules, Boots País  Francia …   Wikipedia Español

  • Nicolas Mahut — Pour les articles homonymes, voir Mahut. Nicolas Mahut …   Wikipédia en Français

  • Meilleures performances des joueurs français de tennis — Sommaire 1 Classement ATP 2 Top 100 3 Top 100 détaillé 4 Records de présence 4.1 …   Wikipédia en Français

  • Open 13 2010 — Open 13 2010 …   Wikipédia en Français

  • Jo-Wilfried Tsonga — Country  France Residence Gingins …   Wikipedia

  • US Open 2007/Herrendoppel — Dieser Artikel beschreibt das Herrendoppel der US Open 2007. Titelverteidiger waren Martin Damm und Leander Paes. Sie schieden jedoch bereits in der ersten Runde gegen Julien Benneteau und Nicolas Mahut aus. Im Finale konnten sich Simon Aspelin… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.