1210 Bruxelles

Saint-Josse-ten-Noode

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Josse.
Drapeau communal Saint-Josse-ten-Noode
(nl) Sint-Joost-ten-Node
Belgium location map.svg
Saint-Josse-ten-Noode
Armoiries Situation de la commune au sein de la Région de Bruxelles-Capitale
Géographie
Pays Flag of Belgium (civil).svg Belgique
Région Drapeau de la Région Bruxelles-Capitale Bruxelles-Capitale
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Drapeau de la Communauté flamande de Belgique Communauté flamande
Arrondissement Bruxelles-Capitale
Coordonnées 50°51′N 04°22′E / 50.85, 4.367
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
1,14 km² (2005)

0,84 %
0,00 %
96,47 %
2,69 %

Données sociologiques (source : statbel.fgov.be)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
24.078 (1er janvier 2008)

51,37 %
48,63 %
21121 hab./km²

Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
65 ans et +
(1er janvier 2008)

25,80 %
66,07 %
8,13 %

Étrangers 33,08 % (1er janvier 2008)
Économie
Taux de chômage 32,24 % (janvier 2009)
Revenu annuel moyen 7.079 €/hab. (2005)
Politique
Bourgmestre Jean Demannez (PS)
Majorité LB
Sièges
LB
cdH
Ecolo
FDF
27
17
5
4
1
Sections de commune
Section Code postal
Saint-Josse-ten-Noode 1210
Autres informations
Gentilé Tennoodois(-e)
Zone téléphonique 02
Code INS 21014
Site officiel www.stjosse.irisnet.be

Saint-Josse-ten-Noode (en néerlandais Sint-Joost-ten-Node), le plus souvent dénommée Saint-Josse, est l'une des 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale.

Elle est limitrophe des communes de Bruxelles-ville et Schaerbeek, et fait partie de la zone de police 5344 avec Evere et Schaerbeek. La commune est nommée en l'honneur de saint Josse, moine breton.

Sommaire

Histoire

Le village de Ten-Noode apparaît au XIIIe siècle, comme Ixelles, entre les paroisses d’Uccle, d’Etterbeek et Sainte-Gudule à Bruxelles. À cette époque, à l’exception de la vallée du Maelbeek et du Schaerbeek, on y rencontrait que des champs à peine cultivés à cause de la mauvaise qualité du sol, étant trop sablonneux. De là le nom Nude, Noede, Oede, qui signifie « besoin », et par extension, « misère ». La première trace de l’existence de cette localité apparaît dans une convention faite entre le chapitre de Saint-Gudule et le Coudenberg, à Bruxelles, en 1254. Cent ans plus tard, un faubourg s’y était formé, principalement le long du chemin conduisant de Bruxelles à Louvain. Là, près de la Maelbeek, s’élève alors la chapelle de Saint-Josse, qui prit de plus en plus d’importance, mais qui ne devint une paroisse qu’en 1803, après le Concordat.[1]

La vallée de la Maelbeek devient, avec ses hauteurs couronnées par le bois de Linthout, avec ses grands étangs et ses chemins pittoresques transformés en rues, le lieu de la vie champêtre à quelques pas de la capitale, du palais du souverain. Au XVe siècle, les ducs de Bourgogne y ont un hôtel ; au XVIe, les Nassau, le cardinal Granvelle, le poète Houwaert, la famille Marnix et les Croÿ y habitent des villas, qu’ils se plaisent à embellir, mais celle-ci furent négligées lorsque les Pays-Bas furent privés de la présence de la cour.[1]

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, Saint-Josse s’étendait jusqu’aux confins d’Ixelles et d’Etterbeek, et incluait notamment la majeure partie de l’actuel quartier européen de Bruxelles, le rond-point Schuman, le parc du Cinquantenaire et la place du Luxembourg. Elle fut forcée de vendre ces terrains à la Ville de Bruxelles pour pouvoir rembourser des dettes contractées suite à une gestion peu judicieuse des finances communales.

Démographie

Église de Saint-Josse-ten-Noode, aquarelle par l'architecte Léon van Dievoet.
La Maison communale de Saint-Josse

La commune comptait officiellement 26 493 habitants au 1er août 2009. Elle couvre une superficie de 1,12 km² (c'est la plus petite des 19 communes, mais aussi la plus densément peuplée).

Commune la plus allochtone de Belgique

Pays d'origine 1979 1995
Belgique 12 222 (54,5 %) 9 231 (42,1 %)
Turquie 2 304 (10,3 %) 3 904 (18,1 %)
Maroc 2 664 (11,9 %) 3 761 (17,5 %)
Italie 1 661 (7,4 %) 785 (3,6 %)
Espagne 840 (3,7 %) 443 (2,1 %)
Portugal ... 209 (1 %)
Congo (RDC) 198 (0,9 %)
Population totale 22 409 21 522
Source: Institut National de Statistiques, chiffres au 1er janvier.
Square Armand Steurs à Saint-Josse-ten-Noode, encre par l'architecte Léon van Dievoet, 1968


À une époque, elle a été la seule commune de Belgique dont la population était majoritairement étrangère, principalement d'origine turque et marocaine. Actuellement, l'électorat d'origine étrangère est devenu majoritaire par le biais des acquisitions de nationalité et la majorité des conseillers communaux, ainsi que la moitié du collège échevinal, est originaire du Maroc, de Turquie et du Congo (RDC).


Jean Demannez, bourgmestre : « La population de Saint-Josse est belge à 64 %. Mais cela ne veut pas dire grand-chose. La carte d’identité belge n’implique pas pour autant que les gens n’aient pas conservé le mode de vie et les traditions propres à leur pays d’origine. À Saint-Josse, il n’y a plus que 20 % de la population dont le grand-père était belge. Pour huit concitoyens sur dix, l’aïeul était un immigré : français, italien, turc ou marocain, espagnol, etc. C’est donc un brassage culturel excessivement important, avec, qui plus est, une population jeune. »[2]

Commune la plus pauvre de Belgique ?

Statistique fiscale des revenus, exercice 2000 : « En termes de revenus par habitant, si Laethem-Saint-Martin demeure la commune la plus riche du pays, Saint-Josse-ten-Noode reste bonne dernière. » [3]

Jean Demannez, bourgmestre : « il faut relativiser : si le revenu moyen des habitants est de 227 000 franc belge par an, c’est dû entre autres à cette forte proportion de moins de vingt-cinq ans, dont beaucoup n’ont pas encore de revenus. De plus, de nombreuses familles avec beaucoup d’enfants ne sont pas soumis à l’impôt. C’est important à dire : Saint-Josse n’est pas la commune la plus pauvre du pays, contrairement à ce que l’on pourrait véhiculer comme information. »[2]

Hommes célèbres

Vie politique

De 1953 à 1999, le bourgmestre de Saint-Josse est le socialiste Guy Cudell, à la tête de coalitions diverses, la dernière (1994) avec le PSC et le SP (Jules Spooren, unique élu sur la liste de cartel flamand PLU).

C'est son premier échevin, également PS, Jean Demannez, qui lui succède après son décès en mai 1999. Il est reconduit à la tête d'une Liste du bourgmestre (PS, SP, PRL) en octobre 2000. Saint-Josse est l'une des rares communes bruxelloises (avec Koekelberg) où le FDF et le PRL ne se sont pas présentés sur une liste commune en 2000, le FDF étant resté dans l'opposition avec 2 sièges sur 27.

Fin décembre 2005 quatre mandataires communaux dont l'échevine de la Propreté publique Nezahat Namli, élus sur la Liste du bourgmestre au titre du quota MR-PRL, décident de siéger désormais en tant qu'indépendants en raison de désaccords qui les opposent au chef de file local du MR, l'échevin Geoffroy Clerckx.

Après les élections communales d'octobre 2006, une majorité se met en place entre la Liste du bourgmestre (PS et indépendants ex-MR) et le CDH, relégant dans l'opposition le MR et y maintenant Ecolo. Le nouveau collège se compose dès lors de Jean Demannez (PS), Emir Kir (PS, "échevin empêché" car secrétaire d'Etat régional, remplacé par Havva Ardiçlik pendant la durée de son mandat exécutif régional), Mohamed Jabour (PS), Ahmed Medhoune (PS), Eric Jassin (CDH), Nezahat Namli (LB-indépendante, puis PS), Mohamed Azzouzi (PS, par ailleurs député régional), auxquels il faut ajouter la présidente du CPAS, Anne-Sylvie Mouzon (PS, par ailleurs députée régionale).

Liste des bourgmestres de Saint-Josse

Sources : Van Bemmel, Histoire de Saint Josse Ten Noode et de Schaerbeek (1869), et autres sources non publiées disponibles à la Bibliothèque de la Commune.

Jumelage

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. a  et b Histoire des environs de Bruxelles ou description historique des localités qui formaient autrefois l’ammannie de cette ville. Tome troisième, pp. 5-6. Alphonse Guillaume Ghislain Wauters, C. Vanderauwera, 1855
  2. a  et b Jean Demannez, interview du 24/11/2003)
  3. INS : Statistiques
  • Portail de Bruxelles Portail de Bruxelles
  • Portail de la Belgique Portail de la Belgique
Ce document provient de « Saint-Josse-ten-Noode ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1210 Bruxelles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bruxelles-Capitale — Région de Bruxelles Capitale Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Bruxelles (région) — Région de Bruxelles Capitale Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Bruxelles capitale — Région de Bruxelles Capitale Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Madou (métro de Bruxelles) — Pour les articles homonymes, voir Madou. Madou …   Wikipédia en Français

  • Region de Bruxelles-Capitale — Région de Bruxelles Capitale Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Région Bruxelles-Capitale — Région de Bruxelles Capitale Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Région de Bruxelles — Capitale Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Région de Bruxelles-Capitale — Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Région de Bruxelles-capitale — Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

  • Région de bruxelles-capitale — Pour les articles homonymes, voir Bruxelles (homonymie). Région de Bruxelles Capitale (nl) Brussels Hoofdstedelijk Gewest …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”