Autrans

45° 10′ 33″ N 5° 32′ 34″ E / 45.1758333333, 5.54277777778

Autrans
Vue de la commune de loin.
Vue de la commune de loin.
Armoiries logo
Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Grenoble
Canton Villard-de-Lans
Code commune 38021
Code postal 38880
Maire
Mandat en cours
Gabriel Tatin
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du massif du Vercors
Site web www.autrans.fr
Démographie
Population 1 681 hab. (2008)
Densité 38 hab./km²
Gentilé Autranais
Géographie
Coordonnées 45° 10′ 33″ Nord
       5° 32′ 34″ Est
/ 45.1758333333, 5.54277777778
Altitudes mini. 1 005 m — maxi. 1 711 m
Superficie 44 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Autrans est une commune française, située dans le département de l'Isère, en région Rhône-Alpes.

Sommaire

Géographie

Situation

Autrans est un village du massif du Vercors. Le territoire d'Autrans fait partie du parc naturel régional du Vercors.

Hydrographie

Hameaux de la commune

  • L'Achard
  • Les Ronins
  • Les Prud'hommes
  • Villeneuve
  • Eybertière
  • Le Bourg du dessus
  • Les Eperousses
  • Le Bourg du dessous
  • Le Bouchet
  • Andrevières
  • Les Gonnets
  • Les Tranchants
  • Les Vernes
  • Les Gaillards
  • Le Mollaret
  • Le Tonkin

Communes limitrophes

Autrans est situé[1] à environ 35 km de Grenoble.

Transports et voies de communications

Réseau routier

La commune est desservie par la route départementale 531, par la route départementale 106 qui relie Méaudre à Autrans, en provenance du Sud (Royans, Valence, Diois) et par la route départementale 531, puis 106 qui relie Autrans à Sassenage, en provenance de l'est (Grenoble, Grésivaudan).

Les D531 et D106 traversent le Vercors et sont les moyens d'accès à Autrans, depuis la Vallée du Rhône (Valence), comme depuis la vallée du Grésivaudan (Grenoble).

La route départementale 218 qui reliait autrefois Saint-Quentin-sur-Isère à Autrans est aujourd'hui fermée au tunnel du Mortier suite à un éboulement qui en 1992 emporte une portion de la route en aval du tunnel au dessus de Montaud.

Desserte ferroviaire

La gare ferroviaire la plus proche est la gare de Grenoble qui est située à 36 km de la commune.

Bus

La commune est desservie par :

  • la ligne 5120 du réseau Transisère ;
  • une navette assurant l'hiver la liaison entre Autrans centre et les Domaines skiables alpin et fond.

Aéroport

L'aéroport le plus proche est l'aéroport de Grenoble-Isère situé à environ 72 km.

Sentiers de randonnées

Le territoire communal est traversé par :

Histoire

Héraldique

Blason Autrans.svg

Taillé: au premier burelé d’argent et d’azur de 10 pièces, brochant sur le tout un lion de gueule, armé, lampassé et couronné d’or, au deuxième d'azur au cristal de neige argent.

Étymologie

Son nom serait un dérivé du nom du village de Lans (village le plus ancien du plateau) et serait à l'origine de oultre-Lans c'est-à-dire au delà du village de Lans, qui au cours des temps se serait transformé en Autrans.

Historique

Les tremplins vues de loin.
Les tremplins vues de loin.
  • Les jeux olympiques de 1968 à Grenoble (ils furent les premiers à être diffusés à la télévision) :
    • le ski de fond, de biathlon, de saut (tremplin de 70 m) et de combiné nordique (saut et fond). Pour beaucoup de Français ces images de ski nordique à Autrans ont été une révélation. Cela devait marquer le début du développement du ski de fond en France et partout en Europe ;
    • les tremplins des Jeux Olympiques d'hiver de Grenoble 1968. Ces tremplins, toujours en activité, représentent une longue tradition locale de saut à skis (premiers concours de ski en 1911). Aujourd'hui, les tremplins de 70 m, 56 m et 20 m sont équipés pour être utilisés hiver comme été et accueillent de nombreuses compétitions nationales et internationales. Vous trouverez une table d'orientation au sommet du tremplin de 70m.

Administration

Maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 1983 Gilbert Michel    
1983 2008 Jean Faure UMP Sénateur
2008 en cours Gabriel Tatin[2] DVG  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Services publics

La commune dispose des services suivants :

Démographie

Évolution démographique

En 2008, Autrans comptait 1 681 habitants (soit une augmentation de 9 % par rapport à 1999). La commune occupait le 5 902e rang au niveau national, alors qu'elle était au 5 826e en 1999, et le 159e au niveau départemental sur 533 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Autrans depuis 1793.

Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par loi du 27 février 2002, dite loi de démocratie de proximité[4], afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises.

Pour les communes dont la population est inférieure à 10 000 habitants, les enquêtes sont exhaustives et ont lieu chaque année par roulement au cours d'une période de cinq ans[5]. Pour Autrans, le premier recensement a été fait en 2008[6], les suivants étant en 2013, 2018, etc. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006, qui, pour Autrans, est une évaluation intermédiaire[7].

Le maximum de la population a été atteint en 2008 avec 1 681 habitants.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 1 001 1 100 1 103 1 047 1 107 1 117 1 181 1 219 1 290
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 1 201 1 204 1 173 1 118 1 092 1 071 999 1 000 961
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 946 926 901 801 808 890 857 1 114 1 359
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 -
Population 980 988 1 330 1 370 1 406 1 544 1 663 1 681 -
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[8], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[9],[10]

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (22,8 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,7 % contre 48,4 % au niveau national et 49,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,7 % d’hommes (0 à 14 ans = 20,3 %, 15 à 29 ans = 17,5 %, 30 à 44 ans = 18,7 %, 45 à 59 ans = 21,2 %, plus de 60 ans = 22,3 %) ;
  • 48,3 % de femmes (0 à 14 ans = 19,3 %, 15 à 29 ans = 14,2 %, 30 à 44 ans = 19,7 %, 45 à 59 ans = 23,5 %, plus de 60 ans = 23,3 %).
Pyramide des âges à Autrans en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
0,9 
7,8 
75 à 89 ans
8,1 
14,2 
60 à 74 ans
14,3 
21,2 
45 à 59 ans
23,5 
18,7 
30 à 44 ans
19,7 
17,5 
15 à 29 ans
14,2 
20,3 
0 à 14 ans
19,3 
Pyramide des âges du département de l'Isère en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
0,9 
5,2 
75 à 89 ans
7,9 
12,0 
60 à 74 ans
12,7 
19,6 
45 à 59 ans
19,6 
21,8 
30 à 44 ans
21,0 
20,7 
15 à 29 ans
19,2 
20,4 
0 à 14 ans
18,6 

Économie

Sports d'hiver

  • Domaine skiable alpin, grand domaine de la Sure, petit domaine du Claret, ski nocturne, excellent parc débutant.
  • Domaine skiable nordique, ski de fond, raquette, capitale française nordique.
  • Économie essentiellement touristique.

Le tourisme du début du siècle à Autrans était axé essentiellement sur le climatisme, ainsi la station accueillait de nombreux enfants qui avaient des problèmes de santé et plus particulièrement respiratoires.

Agriculture

  • Au début des années 1900, Autrans comptait près de 130 exploitations agricoles. Aujourd'hui 17 exploitations agricoles dont 13 exploitations laitières se partagent le territoire d'Autrans. La production laitière du Vercors est transformée en Bleu du Vercors-Sassenage AOC, en Col Vert, Brique, Saint Marcellin. Autrans compte aussi des exploitations bovines pour la viande et une exploitation produisant des pigeons qui se retrouvent dans les assiettes des plus grands restaurants. Tous les ans, le 1er week-end de mai, l'opération "Prenez la clé des champs" vous permet de visiter les fermes du plateau du Vercors et de découvrir leur production.
  • Économie forestière

Enseignement

La commune possède[13] :

Sport

Lieux et monuments

L'église romane.
L'église romane.
  • Église romane :

Elle est située au centre du village, sur une butte afin que tous les Autranais puissent la voir. Seul le clocher peut prétendre être du Moyen Âge (XIIe et XIIIe siècles), sa flèche de pierre daterait des XVIIe et XVIIIe siècles, le chœur et la nef du bâtiment sont de 1875.

Activités festives

Chaque année, au mois de janvier, le village d'Autrans accueille la Foulée blanche, course de ski de fond à laquelle participent près de 5000 sportifs ou amateurs.

Événement annuel dédié à l'appréhension de l'Internet de demain, les Rencontres d'Autrans, initiées en 1997, se déroulent chaque année, au mois de janvier.

Jumelages

Personnalités liées à la commune

Notes et références

  1. La distance entre la commune et : la préfecture, le chef-lieu d'arrondissement et le chef-lieu du canton avec Mappy.fr.
  2. Résultats des élections municipales de mars 2008 sur le site officiel de la préfecture de l'Isère.
  3. Annuaire des centres d'entretiens routiers sur le site du conseil général de l'Isère.
  4. Loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V "des opérations de recensement".
  5. INSEE : Les grandes étapes : 2002 – 2009.
  6. Calendrier des recensements des communes du département de l'Isère sur www.insee.fr, Insee. Consulté le 23 juillet 2011.
  7. Par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de 5 ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 d’afficher dans le tableau des recensements : la population 2006, première population légale connue post-1999, les populations légales suivantes correspondant aux années réelles de recensement et enfin la dernière population légale publiée par l’INSEE. Dans le graphique sont par contre représentés l’ensemble des populations légales connues.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 23 juillet 2011.
  9. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 23 juillet 2011.
  10. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee. Consulté le 23 juillet 2011.
  11. Évolution et structure de la population à Autrans en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 23 juillet 2011.
  12. Résultats du recensement de la population de l'Isère en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 23 juillet 2011.
  13. Site officiel de l'académie de Grenoble.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Autrans de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Autrans — Autrans …   Deutsch Wikipedia

  • Autrans — Saltar a navegación, búsqueda Autrans …   Wikipedia Español

  • Autrans — is a town and commune in the Isère department in southeastern France.At the 1968 Winter Olympics in Grenoble, it hosted the biathlon, cross country skiing, and the ski jumping normal hill events.References Based on the article in the French… …   Wikipedia

  • Autrans — Original name in latin Autrans Name in other language Autrans State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 45.17704 latitude 5.54424 altitude 1046 Population 1756 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Rencontres Internet d'Autrans — Les rencontres Internet d Autrans sont la plus ancienne manifestation française de l Internet. Créées en 1997, elle se déroulent sur 3 jours chaque année au mois de janvier dans le village d Autrans, dans le Vercors. Historique Les rencontres ont …   Wikipédia en Français

  • Maeva Le Sornin Residence Autrans (Alps) — Maeva Le Sornin Residence Autrans country: France, city: Alps (Autrans) Maeva Le Sornin Residence Autrans The Maeva Le Sornin Residence is located in Autrans, which is 35 km from Grenoble and 1050 metres above sea level. Autrans has the perfect… …   International hotels

  • Résidence Autrans — (Autrans,Франция) Категория отеля: Адрес: Different locations in Autrans , 38880 …   Каталог отелей

  • Grenoble 1968 — X. Olympische Winterspiele Teilnehmende Mannschaften 37 Teilnehmende Athleten 1158 (947 Männer, 211 Frauen) Wet …   Deutsch Wikipedia

  • Massif Du Vercors — Pour les articles homonymes, voir Vercors. Vercors Massifs des Alpes occidentales …   Wikipédia en Français

  • Massif du Vercors — 44° 58′ 00″ N 5° 25′ 00″ E / 44.9667, 5.41667 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”