Arrobe

Arrobase

@

Ponctuation

Accolades ( { } ) · Parenthèses ( ( ) ) 
Chevrons ( < > ) · Crochets ( [ ] ) 
Guillemets ( « » ou “ ” ) 
Apostrophe ( ' ou ’ ) · Virgule ( , ) 
Barre oblique ( / ), inversée ( \ ) 
Espace (   ) · Point médian ( · ) 
Espace insécable (   ) 
Point ( . ) · Points de suspension ( … ) 
Point-virgule ( ; ) · Deux-points ( : ) 
Point d’exclamation ( ! ), d’interrogation ( ? ) 
Point exclarrogatif ( ‽ ), d’ironie ( Point d'ironie de Alcanter de Brahm.svg
Trait d’union ( - ) · Tiret ( – )
Autres signes de ponctuation

Diacritique

Accent aigu ( ´ ), double (  ̋  ) 
Accent grave ( ` ), double (  ̏  )
Accent circonflexe ( ^ ) · Hatchek ( ˇ ) 
Barre inscrite ( - ) · Brève ( ˘ ) 
Cédille ( ¸ ) · Macron ( ˉ ) · Ogonek ( ˛ ) 
Corne (  ̛  ) · Crochet en chef (  ̉ ) 
Point souscrit ( ִ ), suscrit ( ˙ ) 
Rond en chef ( ˚ ) · Tilde ( ~ ) 
Tréma ( ¨ ) · Umlaut ( ˝ )

Symbole typographique

Arrobase ( @ ) · Esperluette ( & ) 
Astérisque ( * ) · Astérisme ( ⁂ ) 
Barre verticale ( | ou ¦ ) 
Cœur floral (❦❧ ) 
Croisillon ( # ) · Numéro ( № ) 
Copyright ( © )   Marque ( ® )  
Degré ( ° ) · Celsius ( ℃ ) 
Prime : minute, seconde et tierce ( ′ ″ ‴ ) 
Obèle ( † et ‡ ) · Paragraphe ( § ) 
Par conséquent ( ∴ ) · Parce que ( ∵ ) 
Pied de mouche ( ¶ ) · Puce ( • )  
Tiret bas ( _ ) 

Symboles typographiques japonais
Symbole mathématique

Plus et moins ( + − ) · Plus ou moins ( ± ) 
Multiplié ( × ) · Divisé ( ÷ ) · Égal ( = ≠ ) 
Pour cent ( % ) · Pour mille ( ‰ )
Carré ( ² ) · Cube ( ³ ) · Micro ( µ )

Symbole monétaire

Dollar ( $ ) · Euro ( € )
Livre sterling ( £ ) · Yen ( ¥ )

L'arrobase[1] (également appelé arobase[2], arrobe[3], arobas[4], arrobas[1], a rond ou a commercial[1]) est le caractère typographique @. Selon Le Ramat de la typographie 2005, l'emploi du terme a commercial est réservé aux cas dans lesquels le sigle signifie « le prix unitaire d'un article »[5]. L'arobase est un logogramme formé d'un a écrit en minuscule de l'alphabet latin dont la patte du coin bas-droit est prolongée jusqu'à faire le tour de la lettre en revenant au coin bas-droit : @.

Sommaire

Origine

Son nom provient de l'arroba, unité de mesure de masse et de capacité en usage en Espagne et au Portugal (entre 11,5 et 15 kg selon les régions) et qui était désignée par le même symbole @.

Ce terme vient de l'arabe الربع (ar-rubʿ, « le quart », un quart de quintal, soit 25 livres, poids équivalent à 11,502 kg12,5 kg en Aragon). Il servait aussi comme unité de volume pour les liquides, mais la quantité qu'il représentait variait selon les provinces.

Arroba est attesté en Espagne depuis 1088. @ n'est pas une unité de mesure, mais la notation abrégée d'une unité de mesure. La même référence[6] indique que @ abrège arrobe au moins depuis 1775. Le signe lui-même, qui à l'origine ne signifie pas arrobe, est « une graphie onciale ». Cette graphie « se développe entre les IIIe et IVe siècles ».

D'après une étymologie populaire, arobase proviendrait de la contraction du terme typographique « a rond bas » (bas pour bas-de-casse, caractère minuscule).

Une hypothèse prétend qu'il s'agit d'une ancienne ligature latine pour ad (« près de », « à », « chez »), la boucle rappelant celle d'un d en onciale. Il existe quelques documents attestant cette thèse. C'est au Moyen Âge que les moines copistes l'auraient utilisée pour la première fois.

Informatique

Il est utilisé sur Internet principalement dans les adresses de courrier électronique comme séparateur entre le nom d'utilisateur et le nom du domaine de messagerie.

En 1972, Ray Tomlinson, l'inventeur du courrier électronique, eut en premier l'idée d'utiliser ce signe ne figurant dans aucun nom propre. Il cherchait un séparateur dans une adresse de courriel qui soit absent de tous les alphabets traditionnels.

Exemple : util@dom.org désigne l'utilisateur util « chez » dom.org (c'est-à-dire dans le domaine dom.org).

Plus généralement, il est utilisé pour relier un utilisateur « à » un domaine, d'où son nom anglais at mark (par exemple sur FTP). Il semble logique de le lire à ou chez, de même que les anglophones disent at.

Sur un clavier AZERTY français de plate-forme PC, on obtient le signe @, par la combinaison des touches Alt Gr et à. Sur un clavier AZERTY belge, on l'obtient par la combinaison des touches AltGr et é. Sur un clavier QWERTZ suisse, on l'obtient par la combinaison des touches Alt Gr et 2. Sur un clavier QWERTY canadien-français, on l'obtient par la combinaison des touches AltCar et 2. Sur un clavier de Macintosh français, ce signe est directement accessible (première touche, à gauche, sur la rangée alphanumérique supérieure), ou obtenu par la combinaison Maj et 2. Sur un clavier Macintosh suisse, il est accessible par la combinaison option Alt et G. Sur un clavier BÉPO français l'arrobase est directement accessible : il s'agit du « 6 minuscule ».

Avec Microsoft Windows, on peut aussi obtenir le signe @ par son code ASCII avec la combinaison de touches Alt 64.

L'entité HTML correspondant à @ est &#64;.

Unicode possède un arrobase minuscule : ﹫(FE6B) et un arrobase pleine chasse : @ (FF20).

Dénominations

Le logogramme @ est utilisé dans de nombreuses aires linguistiques comme symbole du courrier électronique, voire d'Internet dans son ensemble. L'aire anglo-saxonne, où ce signe était demeuré dans l'usage courant avant d'être utilisé par l'informatique (6 eggs @ $1, six œufs pour un dollar, où @ est lu at), fait exception, comme dans une bien moindre mesure le monde hispanique et lusophone. Dans de nombreuses langues, des dénominations imagées, d'usage plus ou moins familier, se sont répandues pour désigner le @ ; elles s'inspirent le plus souvent du tracé spiralé du signe et se réfèrent fréquemment au monde animal.

  • Allemand : At (usuel) ou Klammeraffe (familier) ou Affenschwanz (familier) (atèle ou « singe araignée », « queue de singe »)
  • Alphabet morse : ·--·-· (AC sans espace entre les lettres, caractère ajouté à l'alphabet en 2004).
  • Anglais : commercial at, at sign ou simplement at (« chez », « auprès de ») arrow back, dans les années 1990, par analogie avec une flèche empennée s'éloignant du tireur
  • Basque : a bildua (« a roulée »)
  • Bulgare : кльомба (kliomba), pas d'autres significations
  • Catalan : arrova (arrobe), ensaimada (pâtisserie en forme de spirale)
  • Coréen : 골뱅이 (golbaengi) (escargot de mer)
  • Chinois : 小老鼠 (xiao laoshu) (petite souris), ou 老鼠號 (laoshu hao) (souris)
  • Danois : snabel-a (trompe d'éléphant)
  • Espagnol : arroba (arrobe)
  • Espéranto : heliko (escargot)
  • Finnois : miukumauku (signe du miaou)
  • Grec : παπάκι (papáki) (petit canard)
  • Hongrois : kukac (ver de terre)
  • Italien : chiocciola (escargot)
  • Japonais : アットマーク (attomāku)
  • Néerlandais : apenstaartje (petite queue de singe)
  • Polonais : małpa (singe)
  • Roumain : coadă de maimuţă (queue de singe)
  • Russe : собака (sobaka) (chien)
  • Suédois : Snabel-a, (a avec une trompe)
  • Tchèque : závináč (enroulade, le závin étant l'équivalent de l'Apfelstrudel, pâtisserie viennoise où de la compote de pomme est enroulée dans une pâte feuilletée)
  • Turc : et (usuel, emprunt à l'anglais) ou güzel a (bel a), ou même kuyruklu a (a à queue)

Autres utilisations

L'arrobe s'utilise principalement dans les adresses de courrier électronique, mais peut aussi s'employer autrement.

En PHP

En PHP, l'opérateur de contrôle d'erreurs est l'arrobe. Il sert à empêcher l'affichage des messages d'erreurs que pourrait engendrer une portion de code. Voici un exemple d'utilisation :

<?php
//La fonction strlen(x) retourne normalement la taille de la chaîne x.
 
//Ici, une erreur s'affichera, car le paramètre x n'a pas été envoyé à la fonction
strlen();
 
//Ici, php ne retourne aucune erreur car l'opérateur "@" a bloqué les messages d'erreurs :
@strlen();
?>

Cependant, cet opérateur ne supprime pas les erreurs de syntaxe ou erreurs d'analyse (les parse error).

En RGGS/Ruby

En RGGS ou en Ruby, l'arrobe est le caractère qui, placé devant le nom d'une variable, indique que celle-ci est une variable d'instance dont la portée est limitée aux classes. Par exemple :

@ma_variable = 5
//On définit la variable "ma_variable" et on indique le type 
//(la portée) de la variable par l'arrobe.

Le langage non sexiste

Dans le cadre de la lutte contre le langage sexiste, les Espagnols devaient employer des expressions répétées du type « queridos amigos, queridas amigas » (chers amis, chères amies). Comme souvent on passe du masculin au féminin en remplaçant le « o » par un « a », les Espagnols ont eu l'idée de remplacer la répétition par un mot avec un « @ » (car ce caractère ressemble à un « a » dans un « o »), ce qui donne « querid@s amig@s »[7].

Voir aussi

Liens internes

Lien externe

Notes et références

  1. a , b  et c Le Nouveau Petit Robert de la langue française (2008)
  2. Orthographe préférée par Le Petit Larousse illustré (2009) et Le Nouveau Petit Robert de la langue française (2008).
  3. Le Petit Larousse illustré (2009)
  4. Le Petit Larousse illustré (2009), Le Nouveau Petit Robert de la langue française (2008)
  5. « On dira donc : a commercial s'il s'agit de prix unitaire, arobas dans une adresse de courriel. », Le Ramat de la typographie 2005.
  6. Pourquoi le signe @ s'appelle-t-il arrobe dans l'ISO/CEI 10646
  7. L'Express, @robase politiquement correcte
  • Portail de l’écriture Portail de l’écriture
Ce document provient de « Arrobase ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arrobe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • arrobe — ou arobe [ arɔb ] n. f. • 1555; esp. arroba, ar. ar roub « le quart » ♦ Mesure espagnole de poids valant ordinairement 12,780 kg. ⇒AROBE, ARROBE, ARROBA, subst. fém. Ancienne mesure de poids (variant de 11 à 15 kg) et de capacité (valant de 10 à… …   Encyclopédie Universelle

  • arrobe — ARROBE. s. mas. Mesure de poids, usitée dans les possessions d Espagne et de Portugal, et qui varie suivant les différens lieux. Vingt arrobes de sucre …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • arrobe — |ô| s. m. 1. Xarope (do suco da amora, da uva ou de qualquer outra fruta). 2. Xarope de aguardente queimada. 3. Geleia ou conserva de frutas …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • arrobe — (a ro b ) s. f. Mesure de poids usitée dans les possessions d Espagne et de Portugal. L arrobe est de 11 kilog. 500. ÉTYMOLOGIE    Espagn. et portug. arroba, de l arabe al reba a, le quart, de l article al, le, et de reba a, quatrième, de arba a …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ARROBE — s. f. Mesure de poids usitée dans les possessions d Espagne et de Portugal, et qui varie suivant les différents lieux. Vingt arrobes de sucre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • arrobe — ● n. f. ►CHAR Variante de arobase, consacrée par l ISO et reprise par Microsoft …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • rrobe — arrobe …   Dictionnaire des rimes

  • arobe — arrobe ou arobe [ arɔb ] n. f. • 1555; esp. arroba, ar. ar roub « le quart » ♦ Mesure espagnole de poids valant ordinairement 12,780 kg. ⇒AROBE, ARROBE, ARROBA, subst. fém. Ancienne mesure de poids (variant de 11 à 15 kg) et de capacité (valant… …   Encyclopédie Universelle

  • Arroba — L’arrobe, ou arobe (arroba en castillan et portugais, arrova en catalan) est une ancienne unité de mesure de masse et de volume toujours utilisé en Espagne, au Portugal, et dans certains pays d Amérique latine et au Maroc où elle est prononcée… …   Wikipédia en Français

  • @ — Arrobase @ Ponctuation Accolades ( { } ) · Parenthèses ( ( ) )  Chevrons ( < > ) · Crochets ( [ ] )  Guillemets ( « » ou “ ” ) … …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”