Séfarades


Séfarades

Séfarade

Les Juifs et le judaïsme
Généralités
Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion
Judaïsme : Principes de foi
Diaspora juive
Groupes ethniques


Culture juive
Courants du judaïsme
Orthodoxe · Massorti · Réformé · Libéral · Karaïte
Langues juives
Histoire du peuple juif
Antiquité juive
Histoire moderne
Israël
Voir aussi
 Cette boîte : voir • disc. • mod. 

Les Séfarades (parfois orthographié sépharade) constituent une branche du peuple juif qui suit le judaïsme liturgique espagnol et portugais (en particulier dans la prononciation des mots des prières). Ils ont contribué de façon significative aux sciences et techniques en al-Andalus avec des érudits comme Maïmonide, Abraham ibn Ezra, Juda Halevi, Nahmanide, Salomon ibn Gabirol, Moïse de Léon et bien d'autres. Le terme "Sépharade" désigne aussi souvent les Juifs originaire du Maghreb.

Sommaire

Étymologie

Les Séfarades tirent leur nom de l'hébreu Sefarad qui désigne la Péninsule Ibérique. Ce mot est un hapax, c'est-à-dire un terme qui n'apparaît qu'une seule fois, dans la Bible et désignerait Sardes, la capitale de la Lydie sur le fleuve Pactole, dont le fameux Crésus fut roi au VIe siècle av. J.-C. Un rapprochement de sonorité avec les Hespérides, nymphes de l'occident, n'est pas exclu.

Il est possible aussi de voir dans le mot « séfarade » un lien avec l'akkadien et surtout l'arabe safar (« voyage »), qu'on retrouve dans safari en swahili. En effet, l'idée du perpétuel exil, du Juif errant, la nécessité de fuir sans cesse les persécutions peut avoir produit une appropriation patronymique du concept de voyage, d'errance (ce que ce mot signifie aussi en akkadien).

Au sens étroit, Sefarad qui en hébreu, veut dire Espagne, désigne ce pays et les Juifs originaires de cette région.

Une autre origine possible voudrait que le mot "sfarad" soit un anagramme du mot "pardes" en permuttant le p avec le s pour donner la racine trilitère "spard" puis sepharad désignant ceux qui étudient le sod, littéralement la kabale

Dans un sens plus élargi, le mot a progressivement désigné toutes les communautés juives pratiquant les formes rituelles propres au Juifs originaires d'Espagne et du Portugal. Ceux-ci, après leurs exils de 1492-1493, se sont en effet répandus à travers le bassin méditerranéen (et dans une moindre mesure à travers l'Europe du Nord-Ouest), influençant les populations juives locales arabo-berbère. En Israël, le grand rabbin séfarade représente surtout les Juifs issus des anciens pays arabes, bien plus que ceux se réclamant d'une origine ibérique de plus en plus diluée avec le temps.

Histoire

« Un nouveau mouvement religieux rigide chez les Berbères de l’Atlas, le mouvement Almohade dirigé par Ibn Tûmart, se substitue aux Almoravides ; le roi almohade Abd el-Moumein occupe l’Afrique du Nord tout entière. N’admettant pas l’existence de non-musulmans, il oblige tous les Juifs d’Afrique du Nord à se convertir ou mourir; c’est alors que des communautés entières sont mises à mort. À Sijilmassa – au Sud du Maroc – prend fin ce qui semble être jusqu’alors l'âge d'or juif vécu depuis l'arrivée des musulmans en Espagne à l’époque romaine. » [1]

Diaspora

Contraints par le décret de l'Alhambra signé par la reine Isabelle la Catholique en 1492 de quitter l'Espagne, les Séfarades conservent néanmoins une langue proche du castillan du XVIe siècle que l'on nomme judéo-espagnol, encore parlées aujourd'hui, et qui connaît des variantes dialectales que sont le judéo-catalan, le judéo-portugais et le ladino.

Les juifs d'Espagne s'exilent essentiellement en Afrique du Nord, dans les Balkans, en Grèce et en Anatolie alors sous le contrôle de l'Empire ottoman, mais aussi en Italie. Les juifs du Portugal l'emmenèrent vers les Pays-Bas. Les séfarades émigrent aussi dans le Nouveau Monde ; ce furent les premiers juifs d'Amérique.

Le décret de l'Alhambra de 1492, responsable de l'expulsion des Séfarades d'Espagne, est resté en vigueur officiellement jusqu'en 1967.

Spécificités

Outre les différences de prononciation avec les ashkénazes, il existe des différences mineures dans les programmes de prières et dans la façon de pratiquer certains commandements de la loi juive[2]. Les différences majeures entre séfarades et ashkénazes ne sont pas dans le domaine religieux, mais surtout dans le domaine culturel et physique : langue vernaculaire, chansons, musique, poésie, littérature, nourriture, pilosité plus développée, type plus sémite, etc...

Notes

Voir aussi

Bibliographie

  • Eva Touboul-Tardieu, Séphardisme et hispanité, Paris, PUPS, 2009
  • Philippe Bouba, L'arrivée des Pieds-Noirs en Roussillon, en 1962, éditions Trabucaire, 2009

Articles connexes

liens externes

  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
Ce document provient de « S%C3%A9farade ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Séfarades de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Quatre synagogues séfarades — Diagramme montrant l imbrication des quatre synagogues Les Quatre synagogues séfarades sont situées dans le Quartier juif de la vieille ville de Jérusalem. Elles forment un ensemble de quatre synagogues juxtaposées, construites à différentes… …   Wikipédia en Français

  • Communautés séfarades et orientales — Le parti Communautés séfarades et orientales (hébreu : ספרדים ועדות מזרח, Sfaradim VeEdot Mizrah) était un parti politique israélien, et l un des ancêtres de l actuel Likoud. Histoire Le parti Communautés sephardim et orientales représentait …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Juifs en Espagne — Les Juifs d Espagne ont constitué l une des plus importantes et des plus prospères communautés juives de la Diaspora, sous la domination successive de royaumes musulmans et chrétiens. Depuis leur conversion forcée suite au décret de l Alhambra,… …   Wikipédia en Français

  • SÉFARADE — Substantif et adjectif, l’appellation «séfarade» est appliquée aux Juifs dont les ancêtres vécurent dans l’Espagne médiévale, et plus généralement les membres des communautés juives non ashkénazes. Dans le livre du prophète Abdias (verset 20), le …   Encyclopédie Universelle

  • Histoire Des Juifs En Espagne — ██████████5 …   Wikipédia en Français

  • Histoire des juifs en espagne — ██████████5 …   Wikipédia en Français

  • Histoire Du Sionisme —  Sionisme  …   Wikipédia en Français

  • Histoire du Sionisme —  Sionisme  …   Wikipédia en Français

  • Histoire du sionisme — Le sionisme est une idéologie politique nationaliste, apparue au XIXe siècle, et qui entend permettre aux Juifs d avoir un État. Cet article s intéresse essentiellement à trois problématiques au cœur de l histoire du sionisme : Les… …   Wikipédia en Français

  • Synagogue — Vitrail de la synagogue Sixth and I, Washington D.C. Une synagogue (du grec Συναγωγή / Sunagôgê, « assemblée » adapté de l hébreu …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.