Judeo-arabe


Judeo-arabe

Judéo-arabe

Feuillet trouvé dans la Gueniza du Caire, dont une partie est rédigée en judéo-arabe

En linguistique, le terme « judéo-arabe » regroupe l'ensemble des dialectes parlés par les Juifs du Maghreb et mizrahim vivant ou ayant vécu dans des pays de langue arabe, empruntant généralement la forme de l'arabe parlé dans la ou les régions dans lesquelles ces Juifs avaient résidé, et qu'ils emportaient au cours de leurs migrations.

Ces langues étaient le plus souvent transcrites en caractères hébraïques légèrement modifiés pour les accommoder au système d'oralisation de la langue arabe, incluant les points distinguant les consonnes dans l'alphabet arabe pour noter des phonèmes inexistants en hébreu. L'alphabet arabe lui-même était assez peu utilisé car son usage a été largement proscrit pour les populations juives des pays islamiques.

Les langues judéo-arabes furent donc naturellement les idiomes de prédilection des auteurs juifs pour une diffusion aisée auprès de leurs coreligionnaires. Une importante partie d'ouvrages rabbiniques fut originellement écrite en judéo-arabe.

Sommaire

Histoire

Les dialectes judéo-arabes (Al Yahudiyya) furent parlés dans la péninsule arabique, avant même les conquêtes islamiques. Il n'est pas certain que celles-ci aient contribué directement à leur propagation, bien qu'elles se soient accompagnées de migrations de Juifs emportant leur langage. Toutefois, les dialectes naquirent pour la plupart par adoption puis adaptation de la langue des conquérants.

Vers la fin du quinzième siècle de l'ère commune (coïncidant avec l'arrivée en terre d'Islam des Juifs d'Espagne et du Portugal), les Juifs commencent à se dissocier des Arabes, aussi bien dans la langue que dans la culture. Le judéo-arabe devient alors plus dialectal, et de plus en plus de travaux apparaissent en hébreu.

Œuvres importantes rédigées en judéo-arabe

Nombre de textes fondamentaux de la pensée juive médiévale furent à l'origine rédigés en judéo-arabe « classique », de même que certains ouvrages halakhiques et que certains commentaires bibliques. Ce n'est que plus tard qu'ils furent traduits en hébreu médiéval, principalement par les communautés juives provençales, en particulier celle de Lunel, et purent être lus en Europe par les juifs ashkénazes.

Parmi les œuvres les plus notables :

Les langues judéo-arabes de nos jours

Dans les années qui suivirent la guerre israélo-arabe de 1948, la plupart des Juifs arabophones résidant en pays arabe émigrèrent, principalement pour la France et Israël. Leurs dialectes judéo-arabes dépérirent dans ces nouveaux pays, et sont de nos jours menacés d'extinction, la quasi-totalité des descendants de ces Juifs ayant aujourd'hui le français ou l'hébreu moderne comme langue maternelle.

Caractéristiques

À l'instar du monde arabe en général, le dialecte des Juifs arabophones variait en fonction de leur lieu de résidence, dans des proportions plus importantes que les variations entre les différents dialectes judéo-espagnols ou judéo-allemands. Par exemple, la langue des Juifs de la côte septentrionale du Maroc n'est pas un dialecte judéo-arabe mais judéo-espagnol, appelé ladino occidental ou haketia, le ladino oriental étant le ladino "classique". Les Juifs habitant la partie méridionale du Maroc parlaient une variante juive de l'arabe marocain.

Les dialectes arabes des communautés juives différaient de l'Arabe de leurs voisins musulmans :

  • en partie du fait d'emprunts à l'Hébreu ou à l'Araméen, principalement dans les domaines culturels et rituels, mais aussi dans la phonologie, la morphologie, et la syntaxe. Par exemple,
    • le ila arabe était souvent utilisé par analogie au marqueur direct hébreu d'objet ett.
    • des locutions typiquement arabes entrecoupées d'hébreu, comme ליגי וקת אל משיח Li iji oukt Mashiah, afin que le temps du Mashiah arrive
    • à l'inverse des locutions typiquement hébraïques ou judéo-araméennes entrecoupées d'arabe comme בנאדר ברק Bnadir Braq, "traduction" judéo-arabe de Bnei Brak
    • une prononciation de mots ou noms hébreux arabisée: Massa pour matsa (NdL: à moins qu'il s'agisse d'une conservation de la prononciation hébraïque ou araméenne antique du ,צ , la réalisation [ts] de l'hébreu moderne étant probablement une innovation européenne), Amin pour amen
    • une prononciation de mots ou noms arabes hébraïsée : Zenzlane pour Jenjlane, le son J n'existant pas en hébreu[1]
  • et d'autre part du fait de leur géographie reflétant l'histoire des migrations juives. Par exemple, le judéo-arabe des Juifs d'Égypte, y compris des Juifs cairotes, ressemblait au dialecte alexandrin, qui est plus proche de l'arabe maghrébin que de l'arabe égyptien. De même, l'idiome des Juifs de Bagdad ressemblait davantage à l'arabe de Mossoul et en général des parler arabes de la vallée supérieure du Tigre et d'Anatolie, qu'à l'arabe irakien.
    Par exemple, « J'ai dit » se dit qeltu dans le dialecte des Juifs et des chrétiens d'Irak, comme dans les parlers de la haute vallée du Tigre, tandis que les Musulmans disent gilit comme dans les dialectes bédouins de la péninsule arabique (ce phénomène s'expliquerait par une bédouinisation récente des parlers des musulmans d'Irak, tandis que les parlers des communautés chrétiennes et juives conserveraient un état linguistique plus ancien de l'Irak, marqué d'influences araméennes).

Expressions usuelles dans un dialecte judéo-arabe : le judéo-marocain

Traduction française Translittération Judéo-marocain[2]
Bonjour šlāma שלמה
Salut à toi šlāma ʿlik שלמה עליכ
Au revoir bšlāma (ʿlik) ( בשלמה (עליכ
Merci mersi מרסי
Oui ēywa ייוה
Non לא
Comment allez-vous ? āš iḫbark? אשכברכ?
Bien / Pas de problème lābaš לבש
Bien, merci lābaš, mersi לבש, מרסי
Bien, Dieu Soit loué lābaš, hamdul'Illah לבש, המדול'ילה

Notes et références

Cet article comprend du texte provenant de la Jewish Encyclopedia de 1901–1906, une publication tombée dans le domaine public.

  1. Tous ces exemples sont tirés du site dafina.net sur le judéo-arabe, le judéo-arabe marocain en particulier.
  2. Le Maghreb ayant fait partie de l'empire colonial français, ce dialecte emprunte à l'arabe, l'hébreu, l'araméen, mais aussi au français.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
Ce document provient de « Jud%C3%A9o-arabe ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Judeo-arabe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Judéo-Arabe — Feuillet trouvé dans la Gueniza du Caire, dont une partie est rédigée en judéo arabe En linguistique, le terme « judéo arabe » regroupe l ensemble des dialectes parlés par les Juifs du Maghreb et mizrahim vivant ou ayant vécu dans des… …   Wikipédia en Français

  • judéo-arabe — [ ʒydeoarab ] adj. et n. • mil. XXe; de judéo et arabe ♦ Relatif à la fois aux Juifs et aux Arabes. La civilisation judéo arabe en Espagne. Relatif aux communautés juives des pays arabes (notamment au Maghreb). La culture judéo arabe de Tunisie.… …   Encyclopédie Universelle

  • Judéo-arabe — Feuillet trouvé dans la Gueniza du Caire, dont une partie est rédigée en judéo arabe En linguistique, le terme « judéo arabe » regroupe l ensemble des dialectes parlés par les Juifs du Maghreb et mizrahim vivant ou ayant vécu dans des… …   Wikipédia en Français

  • Judéo-tunisien — Parlée en  Israël,  Tunisie …   Wikipédia en Français

  • judéo- — ♦ Élément, du lat. judaeus « juif ». ⇒JUDÉO , élém. formant Élém. tiré du lat. judaeus « juif » et entrant dans la constr. de quelques mots sav. désignant notamment une communauté ou une langue parlée ou écrite, d orig. médiév. et encore vivante… …   Encyclopédie Universelle

  • Arabe (langue) — Arabe Pour les articles homonymes, voir Arabe (homonymie). Arabe العربية [al …   Wikipédia en Français

  • Arabe standard moderne — العربية [al ʿarabīya] Parlée dans 22 Pays arabes, ainsi qu en …   Wikipédia en Français

  • Arabe Littéral — Arabe standard moderne Arabe standard moderne العربية [al ʿarabīya] Parlée dans 22 Pays arabes (y compris …   Wikipédia en Français

  • Arabe litteral — Arabe standard moderne Arabe standard moderne العربية [al ʿarabīya] Parlée dans 22 Pays arabes (y compris …   Wikipédia en Français

  • Arabe littéral — Arabe standard moderne Arabe standard moderne العربية [al ʿarabīya] Parlée dans 22 Pays arabes (y compris …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.