Gare de Brive-la-Gaillarde


Gare de Brive-la-Gaillarde
Brive-la-Gaillarde
Vue générale de la gare.
Vue générale de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Brive-la-Gaillarde
Quartier La Gare
Adresse Avenue Jean Jaurès
19100 Brive-la-Gaillarde
Coordonnées géographiques 45° 09′ 09″ N 1° 31′ 42″ E / 45.15239, 1.52820445° 09′ 09″ N 1° 31′ 42″ E / 45.15239, 1.528204  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV
Téoz
Lunéa
Intercités
TER Aquitaine
TER Auvergne
TER Midi-Pyrénées
TER Limousin
Service auto-train
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Les Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon
Coutras à Tulle
Brive à Toulouse via Capdenac
Nexon à Brive
Voies 9 dont une en impasse + voies de service
Quais 5
Transit annuel 1,5 million (2010)
Altitude 142 m
Historique
Mise en service 17 septembre 1860
Correspondances
Bus oui

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Gare de Brive-la-Gaillarde

La gare de Brive-la-Gaillarde est une gare ferroviaire des lignes des Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon, de Coutras à Tulle, de Brive à Toulouse via Capdenac et de Nexon à Brive, située sur le territoire de la commune française de Brive-la-Gaillarde, dans le département de la Corrèze, en région Limousin.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains des réseaux TGV, Téoz, Lunéa, Intercités, TER Aquitaine, TER Auvergne, TER Midi-Pyrénées, TER Limousin et Service auto-train.

Sommaire

Situation ferroviaire

Gare de bifurcation, elle est située au point kilométrique (PK) 499,959[1] de la ligne des Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon, au PK 147,580[2] de la Ligne de Coutras à Tulle et au PK 503,205 de la ligne de Nexon à Brive-la-Gaillarde. Enfin elle est à l'origine de la ligne de Brive-la-Gaillarde à Toulouse-Matabiau via Capdenac. Son altitude est de 142 m.

Le parking de la gare.
Le parking de la gare.

Historique

  • Le 17/09/1860, mise en service de la ligne de Périgueux à Brive-la-Gaillarde, par la Compagnie PO.
  • Le 10/11/1862, mise en service de la ligne de Brive-la-Gaillarde à Capdenac, par la Compagnie PO.
  • Le 28/08/1871, mise en service de la ligne de Brive-la-Gaillarde à Tulle, par la Compagnie PO.
  • Le 20/12/1875, mise en service de la ligne de Brive-la-Gaillarde à Nexon, par la Compagnie PO.
  • Le 01/06/1891, mise en service de la ligne Souillac - Brive-la-Gaillarde - Cahors, par la Compagnie PO.
  • Le 01/07/1893, mise en service de la ligne Limoges - Uzerche - Brive-la-Gaillarde, par la Compagnie PO.
  • Le 13/05/1954, la RGP2 X 2701 + XR 7701 relie Lyon-Perrache à Bordeaux.
  • Le 15/11/1960, création du train de 1ère classe "Le Capitole" Paris-Austerlitz - Toulouse via Limoges, Brive-la-Gaillarde et Montauban.
  • Le 28/05/1967, le train "Le Capitole" Paris-Austerlitz - Toulouse circule pour la 1ère fois en France à la vitesse commerciale de 200 km/h sur une ligne classique.
  • Le 27/09/1970, le train "Le Capitole" devient un Trans-Europ-Express (TEE) Paris-Austerlitz - Toulouse via Limoges, Brive-la-Gaillarde et Montauban.
  • Le 30/09/1984, dernier jour de circulation du Trans-Europ-Express (TEE) "Le Capitole" Paris-Austerlitz - Toulouse via Limoges, Brive-la-Gaillarde et Montauban.
  • Le 15/12/2002, dernier jour de la circulation des trains-autocouchettes Bressoux/Denderleeuw - Tarbes/Lourdes, (Latour de Carol durant le service hiver) et de l'autoSlaap s'Hertogenbosch - Narbonne.
  • Le 12/08/2003, la locomotive diesel CC 72059 tracte le train 4490/1 "Le Ventadour" Bordeaux - Grenoble via Clermont-Ferrand et Lyon.
  • Le 09/12/2007, création d'un TGV direct Lille-Europe - Brive-la-Gaillarde via Juvisy-sur-Orge.
  • Le 23/09/2009, dernier jour de la circulation du train-autocouchette 24539/40 Calais - Narbonne.
  • Le 21/05/2010, création d'une nouvelle relation Paris-Austerlitz - Toulouse avec le nouveau service Téoz Éco. Ce dernier train emprunte du matériel Lunéa en V 160.

Service des voyageurs

Accueil

Dessertes

L'autorail X 2104 TER Midi-Pyrénées sous la verrière.
L'autorail X 2104 TER Midi-Pyrénées sous la verrière.

La desserte voyageurs de l'étoile ferroviaire briviste est très largement dominée par les services corail et TER. Malgré une baisse significative du nombre de trains corail depuis le début des années 2000(avec une quasi disparition de la desserte de nuit), la gare de Brive voit passer depuis 2004 des trains corail rénovés dits Téoz. L'implication croissante des régions dans la gestion des transports express régionaux a permis une légère optimisation de la desserte TER dans l'ensemble des gares Limousines. En attendant la LGV Limoges - Poitiers pour 2016, un TGV reliant Lille Europe à Brive été symboliquement mis en place, il permet de relier la sous-préfecture de la Corrèze à Lille-Europe en 5h50min environ.

Intermodalité

La gare est desservie par les lignes 3 et 6 du réseau de bus Libéo, par les lignes 1, 6 et 13 du réseau interurbain de Corrèze et par la ligne 24 du réseau Les bus du Lot.

Service des marchandises

Cette gare est ouverte au service du fret[3].

Projet

Aujourd'hui, la gare de Brive est, avec plus d'un million de passagers par ans, l'une des gares les plus importantes du Massif Central. Avec la mise en place de la LGV Poitiers Limoges à l'horizon 2016, une augmentation du trafic de la liaison Paris - Brive et une optimisation du trafic des TER auraient lieu.

Malgré l'opposition de nombreux élus pour ce projet, la LGV Poitiers Limoges placerait Paris à 3h de la cité Gaillarde et offrirait de nombreuses correspondantes avec les principales villes de L’Ouest français.

Notes et références

  1. Livre : Nouvelle géographie ferroviaire de la France par Gérard Blier, tome 2, planche 50.
  2. Nouvelle géographie ferroviaire de la France par Gérard Blier, tome 2, planche 46.
  3. Site Fret SNCF : gare de Brive-la-Gaillarde.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • La France des gares, collection Guides Gallimard, 2001.
  • Patricia et Pierre Laederich, André Jacquot et Marc Gayda, Histoire du réseau ferroviaire français, Ormet, Valignat, 1996.
  • Jacques Defrance, Le matériel moteur de la SNCF, N.M., Paris, 1969, réédité en 1978.
  • Maurice Mertens et de Jean-Pierre Malaspina, La légende des Trans-Europ-Express (TEE), LR-Presse, 2007.
  • Revue : Le train avec numéro hors série sur les autorails X 2700 et X 2770).
  • Revue : "Voies Ferrées", avec article « Lyon - Bordeaux : la revanche de l'X-TER » par Denis Vuagnoux, dans revue Voie Ferrée, n° 171, janvier-février 2009, pp. 31-38.
  • Hebdomadaire : La Vie du Rail avec plusieurs articles de 1955 à 2008.
  • Indicateurs horaires SNCF de 1938 à 2005.


Direction précédente Gare précédente Trains Gare suivante Direction suivante
Terminus Terminus TGV Limoges-Bénédictins Lille-Europe
Cerbère Souillac Téoz Limoges-Bénédictins Paris-Austerlitz
Toulouse-Matabiau Cahors
Souillac
Téoz Limoges-Bénédictins
Uzerche
Paris-Austerlitz
Cahors Souillac Téoz Uzerche Paris-Austerlitz
Terminus Terminus Téoz Uzerche Paris-Austerlitz
Latour-de-Carol Foix Lunéa
(Saisonnier l'hiver)
Les Aubrais - Orléans Paris-Austerlitz
Bordeaux-Saint-Jean Périgueux Intercités
(Week-ends et vacances)
Tulle Clermont-Ferrand
Bordeaux-Saint-Jean
Périgueux
Niversac
Larche
TER Aquitaine /
Limousin
Terminus Terminus
Terminus Terminus TER Auvergne /
Limousin
St-Denis-près-Martel Aurillac
ou Le Lioran
Terminus Terminus TER Auvergne /
Limousin
Aubazine - Saint-Hilaire Clermont-Ferrand
Toulouse-Matabiau Gignac - Cressensac
Souillac
TER Midi-Pyrénées /
Limousin
Terminus Terminus
Terminus Terminus TER Midi-Pyrénées /
Limousin
Capdenac Rodez
Terminus Terminus TER Limousin Aubazine - Saint-Hilaire Ussel
Tulle
Terminus Terminus TER Limousin Allassac Limoges-Bénédictins

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gare de Brive-la-Gaillarde de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brive-La-Gaillarde — Pour les articles homonymes, voir Brive (homonymie).  Pour l’article homophone, voir Brives (homonymie). Brive la Gaillarde …   Wikipédia en Français

  • Brive la Gaillarde — Pour les articles homonymes, voir Brive (homonymie).  Pour l’article homophone, voir Brives (homonymie). Brive la Gaillarde …   Wikipédia en Français

  • Brive la gaillarde — Pour les articles homonymes, voir Brive (homonymie).  Pour l’article homophone, voir Brives (homonymie). Brive la Gaillarde …   Wikipédia en Français

  • Brive-la-Gaillarde — Pour les articles homonymes, voir Brive (homonymie).  Pour l’article homophone, voir Brives (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Ligne de Brive-la-Gaillarde à Toulouse-Matabiau via Capdenac — Ligne de Brive à Toulouse via Capdenac Carte de la ligne …   Wikipédia en Français

  • Ligne de Nexon à Brive-la-Gaillarde — Ligne Nexon Brive la Gaillarde Arrivée en gare de Saint Yrieix la Perche d un autorail X2200 avec remorque XR en provenance de Brive et à destination de Limoges 23 aout 2003 Pays …   Wikipédia en Français

  • Foire du livre de Brive-la-Gaillarde — Pour les articles homonymes, voir Foire du livre. Entrée de la foire en 2007 …   Wikipédia en Français

  • Brive — la Gaillarde Pour les articles homonymes, voir Brive (homonymie).  Pour l’article homophone, voir Brives (homonymie). Brive la Gaillarde …   Wikipédia en Français

  • Gare de Limoges-Bénédictins — Limoges Bénédictins La gare de Limoges Bénédictins au coucher du soleil. Localisation Pays France Ville Limoges …   Wikipédia en Français

  • Gare en Mouvement — Gares en mouvement Logo de Gares en mouvement Gares en mouvement est un programme lancé en 2003[1] par la SNCF, plus précisément par la Direction des gares et de l’escale (DGE), pour rénover l …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.