Cairanne (AOC)


Cairanne (AOC)

Cairanne (AOC)

Côtes-du-rhône
méridionales
Désignation(s) Côtes-du-rhône
méridionales
Appellation(s) principale(s) Cairanne
Type d'appellation(s) Côtes-du-rhône villages avec nom de commune
Reconnue depuis 1967
Pays France France
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Région parente Vignoble de la vallée du Rhône
Localisation nord Vaucluse
Saison deux saisons sèches (hiver et été)
deux saisons pluvieuses (automne et printemps)
Climat méditerranéen sous influence du mistral
Sol terres rouges sur grès, terrasses argileuses, caillouteuses et sols maigres sur mollasses sableuses
Superficie plantée 760 ha
Cépages dominants cépages rouges :
Grenache noir (60 à 70 %), syrah (20 à 30 %), mourvèdre (10 à 20%)
cépages blancs :
grenache blanc (50%), clairette (25%), marsanne, roussanne, bourboulenc, viognier
Vins produits rouge, rosé, blanc
Production 31 600 hl
Rendement moyen à l'hectare 42 hl/ha

Le cairanne[1] est une appellation d'origine contrôlée, faisant partie des côtes-du-rhône villages avec nom de commune.

Sommaire

Histoire

Antiquité

Des fouilles au quartier Saint-Michel, au lieu-dit des Plantades, ont mis au jour des débris d'amphores et une statuette de bronze. Un monument élevé à son fils par Cassius Severianus, intendant de la Narbonnaise pour l'empereur Probus, est la preuve de son passage ou de sa résidence en ce lieu[2].

Moyen Âge

Le village fut un fief de l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui dut le rétrocéder au pape Jean XXII en 1320. Le souverain pontife se réserva la dîme annuelle qui s'élevait à douze tonneaux de vin du cru.

Période moderne

En 1766, une délibération du Conseil de Ville ordonna que désormais : « Les aubergistes et cabaretiers ne pourront vendre aux particuliers que du vin du lieu et en bouteilles cachetées. Les messieurs de la police sont chargés de mettre le sceau aux dites bouteilles et les vendeurs devront justifier l'origine de leur vin ». Au siècle suivant, vers 1850, il y eut une forte demande de vin blanc. Celui-ci était consommé « bourru » sur les places de Saint-Étienne et Lyon.

Période contemporaine

Les vignerons de la commune obtinrent la dénomination côtes-du-rhône cairanne en 1953, puis fut classé en AOC côtes-du-rhône villages cairanne en 1967. En 2009, le dimanche 26 juillet, se tient la 35e Fête du Vin avec comme invité d’honneur l’A.O.C. Languedoc.

Étymologie

La plus anncienne graphie attestée est castri Cairane (1123), provenant du nom d'un homme gaulois Carius avec le suffixa -ana[3].

Situation géographique

La commune étend son vignoble entre le talweg de l'Aygues, rivière torrentueuse et ses dépôts alluvionnaires. Ses vignes ont conquis garrigues et coteaux.

Orographie

Le point culminant du terroir de Cairanne, le belvédère des Côtes-du-Rhône, est situé à 320 mètres d'altitude. Il s'abaisse graduellement de la colline de Ventabren[4] par terrasses et coteaux jusqu'à la plaine caillouteuse du Plan-de-Dieu.

Géologie

C'est un terroir composite formé de terres rouges (argilo-calcaires) reposant sur un substrat de grès, quand le relief s'élève, la vigne est implantée sur des terrasses argileuses et caillouteuses où se mêlent des mollasses sableuses.

Climatologie

Ce terroir est située dans la zone d’influence du climat méditerranéen. Les étés sont chauds et secs, liés à la remontée en altitude des anticyclones subtropicaux, entrecoupés d’épisodes orageux parfois violents. Les hivers sont doux. Les précipitations sont peu fréquentes et la neige rare.

Mois
Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures maximales moyennes (°C) 10 12 16 18 23 27 30 30 25 20 13 10 19,5
Températures minimales moyennes (°C) 2 3 6 8 12 15 18 18 14 11 6 3 9,7
Températures moyennes (°C) 6 7,5 11 13 17,5 21 23 23 19,5 15,5 9 6,5 14,3
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 36,5 23,3 24,9 42,7 45,6 25,4 20,9 29,1 65,8 59,6 52,8 34,0 460.6
Source : Données climatologiques de Vaison-la-Romaine 2000-2007


Mois Jan Fev Mar Avr Mai Jui Jui Aou Sep Oct Nov Dec
Records de températures minimales °C (Année) -13,4 (1985) -14,5 (1956) -9,7 (2005) -2,9 (1970) 1,3 (1979) 5,7 (1984) 9,0 (1953) 8,3 (1974) 3,1 (1974) -1,1 (1973) -5,4 (1952) -14,4 (1962)
Records de températures maximales °C (Année) 20,3 (2002) 23,0 (1960) 27,2 (1990) 30,7 (2005) 34,5 (2001) 38,1 (2003) 40,7 (1983) 42,6 (2003) 35,1 (1966) 29,6 (1985) 24,6 (1970) 20,2 (1983)
Source: http://www.linternaute.com/ville/ville/climat/25721/orange.shtml

Vignoble

Présentation

Le vignoble s'étend sur la commune de Cairanne. Il s'étend sur 760 hectares et produit 24 540 hectolitres par an.

Encépagement

Grenache noir (60 à 70 %), syrah (20 à 30 %), mourvèdre (10 à 20%)

Grenache blanc (50%), clairette (25%), marsanne, roussanne, bourboulenc, viognier

Méthodes culturales et réglementaire

Le décret du 12 février 1999, impose un cahier des charges précis, dans le cadre de l'appellation avec un rendement maximum de 42 hl/ha, une taille courte en gobelet ou en cordon, un degré alcoolique minimum, pour les rouges de 12,5%, pour les rosés et les blancs de 12%. À ceci s'ajoutent un contrôle analytique des vins et un agrément après dégustation.

Terroir et vins

Plusieurs terroirs composent la commune. Au nord, les coteaux du versant sud de la Montagne, mêlant argile blanche et calcaire, qui s'affaisse vers le sud sur une terrasse caillouteuse, interland entre l'Aigues et l'Ouvèze, dénommée le Plan de Dieu.

Au sud et à l'ouest, les Garrigues formées d'argiles rouges, qui jouxtent les terrasses de l'Aygues, formées d'alluvions du diluvium alpin. Au nord-ouest de la commune, les Hautes-Rives et les Bayes sont composées de terres siliceuses.

Structure des exploitations

Le syndicat des vignerons de Cairanne, créé en 1929, regroupe actuellement 22 vignerons indépendants et 200 coopérateurs.

Type de vins et gastronomie

Les rouges évoluent des arômes de fruits à noyaux en leur prime jeunesse vers des notes de cuir et de truffes en vieillissant. Ce sont des vins de grande garde - dix ans et plus - traditionnellement conseillé sur du gibier et de la venaison et il s'accorde parfaitement avec les daubes (avignonnaises ou provençale), les civets de lièvre ou de sanglier et avec une gardianne de taureau.

Le rosé, en fonction de sa vinification - par saignée ou par pressurage - peut se garder entre 2 ou 4 ans. C'est un vin à boire à table avec les charcuteries et les fromages. Il s'accorde parfaitement avec la cuisine asiatique.

Le blanc, traditionnellement, est conseillé soit en apéritif, soit sur des poissons, coquillages et crustacé&s. Il se révèle parfait en accompagnement d'un fromage de chèvre.

Commercialisation

La commercialisation, sur le marché intérieur, se fait à partit des CHR, cavistes, grande distribution, salons pour les particuliers et les professionnels.

A l'exportation, les plus importants marchés se trouvent en Suisse, aux Etats-Unis, au Canada et dans l'Asie du Sud-Est.

Dans le village, le Caveau du Belvédère a été le premier caveau créé en Côtes du Rhône en 1959, il regroupe actuellement vingt vignerons et commercialise une soixantaine de vins différents.

Les principaux producteurs de l'appellation

  • Cave des vins de Cairanne
  • Cave des Vignerons Réunis à Sainte-Cécile-les-Vignes
  • Domaine Marcel Richaud
  • Domaine Frédéric Alary
  • Domaine de l'Oratoire Saint-Martin
  • SCEA de l'Ameillaud
  • Domaine de la Présidente
  • Domaine Philippe Plantevin
  • Domaine Les Grands Bois
  • Domaine de la Grand'Ribe
  • Earl Vincent Moreau
  • Domaine Jean-Claude Beaumet

Notes

  1. Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine
  2. En 280, l’empereur Probus avait annulé le décret de Domitien sur les vignes, mettant fin à la pénurie créée par l’édit de Dèce, trente ans plus tôt. Le gouverneur de la Narbonnaise Cassius Severianus ordonna de replanter massivement le vignoble en Narbonnaise et en Aquitaine.
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Éd. Larousse, 1968, p. 1724.
  4. D'après le toponymiste Charles Rostaing, Ventabren trouve ses racines dans un nom pré-celtique VIN-T, signifiant hauteur et que l'on retrouve dans Ventoux, et un suffixe celte bren désignant une colline.

Bibliographie

  • Pierre Le Roy de Boiseaumarié, Histoire de l'appellation Côtes du Rhône, Éd. Reflets Méditerranées, Avignon, 1978.
  • Robert Bailly, Histoire de la vigne et des grands vins des Côtes du Rhône, Avignon, 1978.
  • Pierre Charnay, Vignobles et vins des Côtes-du-Rhône, Éd. Aubanel, Avignon, 1985.
  • Robert W. Mayberry, Wines of the Rhône Valley, a guide to origins, Rowman & Littlefield Publishers, Totawa, New Jersey, U.S.A. , 1987.
  • Guy Jacquemont et Patrick Galant, Le Grand Livre des Côtes-du-Rhône, Éd. du Chêne, Paris, 1988.
  • Charles Pomerol, sous la direction de, Terroirs et vins de France. Itinéraires œnologiques et géologiques, Éd. du BRGM, Orléans, 1990.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

  • Portail de Vaucluse Portail de Vaucluse
  • Portail de la vigne et du vin Portail de la vigne et du vin
Ce document provient de « Cairanne (AOC) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cairanne (AOC) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cairanne — Pour le vin, voir cairanne (AOC). 44° 14′ 02″ N 4° 56′ 03″ E …   Wikipédia en Français

  • Cairanne (Côtes-du-rhône villages) — Pour la commune, voir Cairanne. Côtes du Rhône méridionales …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-Rhône villages (AOC) — Côtes du rhône méridionales Le vignoble de Sablet, producteur d une appellation villages Désignation(s) Côtes du rhône méridionales …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-rhône villages (AOC) — Côtes du rhône méridionales Le vignoble de Sablet, producteur d une appellation villages Désignation(s) Côtes du rhône méridionales …   Wikipédia en Français

  • Côtes du Rhône Villages AOC — (wine region) Official name Côtes du Rhône Villages AOC Type …   Wikipedia

  • Rasteau (AOC) —  Pour l’article homonyme, voir Rasteau.  Côtes du Rhône méridionales …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-Rhône (AOC) — Côtes du rhône Le vignoble de l Hermitage vu de Tournon Désignation(s) Côtes du rhône App …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-rhône 'AOC) — Côtes du rhône (AOC) Côtes du rhône Le vignoble de l Hermitage vu de Tournon Désignation(s) Côtes du rhône App …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-rhône (AOC) — Côtes du rhône Le vignoble de l Hermitage vu de Tournon Désignation(s) Côtes du rhône App …   Wikipédia en Français

  • Plan-de-dieu (AOC) — Côtes du rhône méridionales Le vignoble du Plan de Dieu[1] Désigna …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.