Côtes-du-vivarais (AOC)


Côtes-du-vivarais (AOC)

Côtes-du-vivarais (AOC)


Vallée du Rhône
Côtes du Vivarais.png
Situation géographique de l'AOC côtes-du-vivarais
Désignation(s) Vallée du Rhône
Appellation(s) principale(s) Côtes-du-vivarais
Type d'appellation(s) AOC
Reconnue depuis 23 septembre 1999
Pays France France
Rhône-Alpes
Languedoc-Roussillon
Région parente Vignoble de la vallée du Rhône
Sous-région(s) Vivarais
Localisation Ardèche Gard
Saison deux saisons sèches (hiver et été)
deux saisons pluvieuses (automne et printemps)
Climat méditerranéen à tendance continentale
Superficie plantée 750 ha
Cépages dominants rouges :
grenache, syrah, pour les vins rosés : grenache, syrah, cinsaut
blancs :
clairette, grenache blanc, marsanne.
Vins produits rouges (70%), rosés (26%), blancs (4%)
Production 30 000 hl

La dénomination côtes-du-vivarais[1] constitue depuis 1999 une appellation d'origine contrôlée (A.O.C.) qui concerne les vins du sud de l'Ardèche, en France. L'aire d'appellation s'étend sur 14 communes de l'Ardèche et du Gard, de part et d'autre des gorges de la rivière Ardèche. La production approche 30 000 hectolitres par an pour une surface d'environ 750 hectares : il s'agit pour 70% de vins rouges et pour 26% de rosés, avec une production marginale de blancs (4 %).

Les vins du Vivarais dans le sud-est du Massif Central ont une origine assez ancienne qui remonte à l'époque romaine mais son implantation s'est réellement développée au Moyen-âge. Ils ont constitué longtemps une production de petite qualité qui servait au coupage des vins du Midi : la production assez abondante était vendue en vrac aux grossistes ou consommée localement (« l'horrible piquette » dont parle Jean Ferrat). Les cépages nombreux et rustiques résistant bien aux maladies et au gel étaient alors économiques à produire.

Sommaire

Histoire

Préhistoire et antiquité

Moyen-Âge

Renaissance

Époque moderne

Époque contemporaine

Dès la fin des années 1950 des vignerons ardéchois choisissent une politique nouvelle de production de qualité en implantant des cépages nobles et obtiennent le 8 août 1962 une appellation de vin de qualité supérieure (VDQS). Le débouché nouveau que constitue le tourisme qui se développe à l'époque en Ardèche et les incitations à la restructuration vinicole comme le « plan Chirac » de 1972 et les aides de la Communauté européenne vont permettre la transformation du vignoble du Vivarais et son amélioration qui justifieront le classement en A.O.C en 1999.

Situation géographique

Orographie

Géologie

Climatologie

Le climat de ce terroir est soumis à un rythme à quatre temps : deux saisons sèches (une brève en hiver, une très longue et accentuée en été), deux saisons pluvieuses, en automne (pluies abondantes et brutales) et au printemps.

Vignoble

Présentation

L'appellation d'origine contrôlée "AOC côtes-du-vivarais" a été obtenue par le décret du 23/09/1999 par 14 communes et représente une surface de 750 hectares. Trois territoires ont été classés en crus particuliers : Orgnac l'Aven, Saint-Montan et Saint-Remèze qui peuvent ajouter leur nom à l'appellation [2].

L'aire de l'appellation concerne :

voir carte générale

Terroir et vins

La région bénéficie d'un fort ensoleillement et les sols sont calcaires  : ils sont constitués majoritairement par les coteaux pierreux du plateau des Gras à proximité de l'Ardèche, pays des avens karstiques, et dans une moindre mesure par les terrasses de galets qui dominent de la vallée du Rhône (Saint-Montan), et la vallée de l’Ibie, (Lagorce).

Il s'agit surtout de vins rouges (70%) et de rosés (26%). La production de vins blancs est quant à elle marginale (4%) [3]

Encépagement

Les cépages retenus pour l'A.O.C. sont pour les vins rouges : grenache, syrah, pour les vins rosés : grenache, syrah, cinsaut et pour les vins blancs : clairette, grenache blanc, marsanne.

Bouteilles de l'AOC côtes-du-vivarais

Structure des exploitations

La production actuelle est d'environ 30.000 hectolitres [4] : elle est assurée très majoritairement par de petites exploitations (10-15 hectares) regroupées en caves coopératives qui vinifient et commercialisent plus de 80% des "côtes-du-vivarais".

Commercialisation

L'ordre de grandeur des prix d'une bouteille est de 4 à 6 € en avril 2008, et ces vins peuvent se garder 3 ou 4 ans La consommation se fait surtout dans l'aire régionale mais aussi par les touristes qui apprécient ces vins expressifs au coût modéré. La diffusion reste plus limitée au plan national mais l'exportation commence vers les pays européens proches.

Types de vins et gastronomie

Les vins rouges présentent selon les terroirs et les vinifications des variations de robe (rouge soutenu, rouge violet) et d'arômes. Les rosés ont pour leur part une robe soutenue. Les "côtes-du-vivarais" constituent des vins assez charpentés qui expriment la minéralité rocailleuses des sols et les vins rouges s'associent bien avec le gibier ou les viandes rouges et les magrets de canard alors que les rosés se marient agréablement avec la cuisine méridionale [5]

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Portail de la vigne et du vin Portail de la vigne et du vin
  • Portail de l’Ardèche Portail de l’Ardèche
Ce document provient de « C%C3%B4tes-du-vivarais (AOC) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Côtes-du-vivarais (AOC) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Côtes du Vivarais AOC — (wine region) Official name Côtes de Vivarais AOC Type AOC Year established VDQS 1962; AOC 1999 Years of wine industry 2,000 …   Wikipedia

  • Côtes-du-Rhône (AOC) — Côtes du rhône Le vignoble de l Hermitage vu de Tournon Désignation(s) Côtes du rhône App …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-rhône 'AOC) — Côtes du rhône (AOC) Côtes du rhône Le vignoble de l Hermitage vu de Tournon Désignation(s) Côtes du rhône App …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-rhône (AOC) — Côtes du rhône Le vignoble de l Hermitage vu de Tournon Désignation(s) Côtes du rhône App …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-luberon (AOC) — Vallée du rhône Vignes en automne, à Goult avec en fond le Luberon Désignation(s) Val …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-ventoux (AOC) — Ventoux (AOC) Vallée du Rhône Le mont Ventoux dominant le vignoble du Barroux Désignation(s) …   Wikipédia en Français

  • Côtes du Vivarais — (AOC) Vallée du Rhône Situation géographique de l AOC côtes du vivarais Désignation(s) Vallée du Rhône Appellation(s) principale(s) …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-vivarais — Vallée du Rhône Vignoble d Orgnac l Aven Désignation(s) Vallée du Rhône Appellation(s) principale(s) C …   Wikipédia en Français

  • Côtes du Vivarais — Eine Übersicht der einzelnen Appellationen des Weinbaugebiets Rhône. Zoom A zeigt die südlich gelegenen Appellationen bei Avignon und Zoom B stellt die nahe Lyon gelegenen Weinbaugebiete dar. Die Appellation Côtes du Vivarais ist im Zoom A… …   Deutsch Wikipedia

  • Vivarais — (Occitan: Vivarés ) refers to a part of France: *a traditional region in the south east of the country, covering the département of Ardèche, named after its capital Viviers on the river Rhône. In feudal times part of the Holy Roman Empire with… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.