Séguret (AOC)


Séguret (AOC)

Séguret (AOC)

Côtes-du-rhône
méridionales
Séguret.JPG
Le village Séguret, sur sa butte, dominant son vignoble
Désignation(s) Côtes-du-rhône
méridionales
Appellation(s) principale(s) Séguret
Type d'appellation(s) Côtes-du-rhône villages avec nom de commune
Reconnue depuis 1967
Pays France France
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Région parente Vignoble de la vallée du Rhône
Localisation nord Vaucluse
Climat méditerranéen sous influence du mistral
Sol coteaux caillouteux et terrasses argilo-calcaires
Superficie plantée 268 ha
Cépages dominants Cépages rouges
Grenache noir, Syrah et Mourvèdre
Cépages blancs
Grenache blanc, Clairette, Marsanne, Roussanne, Bourboulenc et Viognier
Vins produits rouge, rosé, blanc
Production 9 176 hl
Rendement moyen à l'hectare 34 hl/ha

Le séguret[1] est une appellation d'origine contrôlée, faisant partie des côtes-du-rhône villages avec nom de commune.

Sommaire

Histoire

Antiquité au Moyen-Âge

La colonisation romaine fut importante. Elle se concentra dans l'actuel quartier d'Aubusson, où ont été retrouvé de nombreuses traces d' vicus ainsi qu'une statue colossale de Jupiter et un autel à Silvain, le dieu au maillet de tonnelier.

En 611 est fondé le monastère de Prébayon, réservée aux moniales. La charte accordée par Artemius, évêque de Vaison, à l'abbesse Rusticule, de Saint-Césaire d'Arles et compagne de la reine Radegonde, mentionne la présence de vignes dans ses domaines. C'est la plus ancienne trace écrite d'un vignoble lié à une appellation dans la région.

Le 25 février 1364, Bertrand III des Baux, frère de Raymond V, prince d’Orange, rendit hommage à Urbain V pour son fief viticole d’Olonne qu’il avait acquis à Séguret. Ce vignoble passait pour fournir un « vin de requête », c'est-à-dire un vin fort renommé.

Renaissance

Création en 1685 de la première confrérie de vignerons qui plaça à sa tête une femme, la « bailleresse ».

Période moderne

Le 28 mai 1755, Benoît XIV, érige en marquisat le fief viticole d'Olonne en faveur de Joseph-Siffrein de Tillia, de Carpentras.

Période contemporaine

La cave coopérative de Roaix-Séguret a été fondée en 1960. C'est la plus récente du départemrnt. Le 2 novembre 1966, les vins de la commune eurent droit à postuler à l'appellation côtes-du-rhône villages. Ce décret à depuis été modifié le 12 février 1999[2].

En Modèle:1985, renaissance de la « Confrérie des Chevaliers du Gouste-Séguret, Compagnons de Saint-Vincent ».

Étymologie

La plus ancienne graphie est attestée en 1076 sous la forme de Secureto. Ce qualificatif provient du latin securus (sûr), appliqué à un château fort[3].

Situation géographique

Le terroir, situé dans le Nord Vaucluse, domine la vallée de l'Ouvèze.

Orographie

La chaîne des Dentelles de Montmirail est la partie la plus occidentale du massif des Baronnies et constitue la première avancée des Alpes dans la vallée du Rhône.

Géologie

Le sol de ce terroir repose sur une série de dalles rocheuses du Tithonien (Jurassique). Il s'étage en coteaux caillouteux et terrasses argilo-calcaires.

Climatologie

Le climat de ce terroir est soumis à un rythme à quatre temps : deux saisons sèches (une brève en hiver, une très longue et accentuée en été), deux saisons pluvieuses, en automne (pluies abondantes et brutales) et au printemps[4]. Sa spécificité est son climat méditerranéen qui constitue un atout exceptionnel :

  • Le mistral assainit le vignoble ;
  • La saisonnalité des pluies est très marquée ;
  • Les températures sont très chaudes pendant l'été.
Mois
Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures maximales moyennes (°C) 10 12 16 18 23 27 30 30 25 20 13 10 19,5
Températures minimales moyennes (°C) 2 3 6 8 12 15 18 18 14 11 6 3 9,7
Températures moyennes (°C) 6 7,5 11 13 17,5 21 23 23 19,5 15,5 9 6,5 14,3
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 36,5 23,3 24,9 42,7 45,6 25,4 20,9 29,1 65,8 59,6 52,8 34,0 460.6
Source : Données climatologiques de Vaison-la-Romaine 2000-2007
Tableau comparatif des précipitations relevées en nord Vaucluse lors de l'année 2006[5].
Pluie. Oct. Nov. Dec. Jan. Fev. Mars. Avril. Mai Juin Juil. Août Sept.
% de précipitations
comparé à la normale[6]
90% 100% 48% 103% 61% 84% 16% 42% 5% 174% 60% 175%
Fort orage
(grêle)
0 0 0 0 0 0 0 0 0 7 2 2


Températures relevées en nord Vaucluse lors de l'année 2006[7].
Température. Oct. Nov. Dec. Jan. Fev. Mars. Avril. Mai Juin Juil. Août Sept.
t° la plus chaude
(date)
25,2°
(le 09)
21,7°
(le 03)
14,2°
(le 04)
13,3°
(le 19)
15,5°
(le 13)
23,9°
(le 31)
26,7°
(le 26)
30,9°
(le 17)
35,2°
(le 28)
38,9°
(le 21)
34,1°
(le 01)
34,2°
(le 04)
Nombre de jours
t° > à 30°
0 0 0 0 0 0 0 2 16 31 2 8
t° la plus froide
(date)
6,6°
(le 05)
-5,8°
(le 28)
-6,9°
(le 30)
-6,8°
(le 15)
-4,7°
(le 03)
-3,2°
(le 02)
-2,8°
(le 08)
4,9°
(le 01)
9,4°
(le 02)
17°
(le 07)
11,1°
(le 15)
10,3°
(le 01)
Nombre de jours
t° < à -6° (forte gelée)
0 1 2 5 0 0 0 0 0 0 0 0


Tableau des différentes vitesses du mistral enregistrées et à sa fréquence au cours de l'année 2006. Une partie du vignoble est protégée du mistral par les arrêtes rocheuses des Dentelles de Montmirail.

"=" : idem à la normale ; "+" : supérieur à la normale ; "-" : inférieur à la normale.

Mistral. Oct. Nov. Dec. Jan. Fev. Mars. Avril. Mai Juin Juil. Août Sept.
Vitesse maximale relevée sur le mois 87 km/h 91 km/h 118 km/h 96 km/h 97 km/h 112 km/h 97 km/h 94 km/h 100 km/h 90 km/h 90 km/h 90 km/h
Tendance : jours
avec une vitesse >
16 m/s (58 km/h)
--- = ++ -- +++ --- ++++ ++++ = = ++++ +

Vignoble

Présentation

Le vignoble s'étend sur la seule commune de Séguret.

Encépagement

  • Cépages rouges, Grenache noir, Syrah, Mourvèdre.
  • Cépages blancs, Grenache blanc, Clairette, Marsanne, Roussanne, Bourboulenc et Viognier.

Méthodes culturales et réglementaires

Les vignes sont conduites en taille courte gobelet ou cordon), chaque cep devant comporter au maximum six coursons à deux yeux francs. Seul le viognier peut être mené en taille Guyot[8].

Terroir et vins

Des terrasses caillouteuses et des coteaux argilo-calcaires montant à l’assaut des Dentelles de Montmirail composent ce terroir.

Les rouges ont une robe profonde à la couleur chatoyante. Ces vins équilibrés et charpentés, sont caractérisés par un nez qui évolue d’un bouquet juvénile de fruits où domine la marasque (cerise noire) vers des nuances de menthe sauvage, de sous-bois et de venaison en vin de garde.

Le rosé, capiteux et généreux, à la couleur soutenue et ensoleillée, se distingue par des arômes marqués d’amande et de fruits compotés. Ne manquant pas de corps, d'esprit et de bouquet c'est un vin à boire à table avec les charcuterie et les fromages. Il s'accorde parfaitement avec la cuisine asiatique.

Le blanc, traditionnellement, est conseillé soit en apéritif, soit sur des poissons, coquillages et crustacé&s. Il se révèle parfait en accompagnement d'un fromage de chèvre.

Structure des exploitations

La production viti-vinicole est assurée par une cave coopérative et plusieurs domaines indépendants.

Type de vins et gastronomie

Les rouges évoluent des arômes de fruits à noyaux en leur prime jeunesse vers des notes de cuir et de truffes en vieillissant. Ce sont des vins de grande garde - dix ans et plus - traditionnellement conseillé sur du gibier et de la venaison et il s'accorde parfaitement avec les daubes (avignonnaises ou provençale), les civets de lièvre ou de sanglier et avec une gardianne de taureau.

Le rosé, en fonction de sa vinification - par saignée ou par pressurage - peut se garder entre 2 ou 4 ans. C'est un vin à boire à table avec les charcuteries et les fromages. Il s'accorde parfaitement avec la cuisine asiatique.

Le blanc, traditionnellement, est conseillé soit en apéritif, soit sur des poissons, coquillages et crustacé&s. Il se révèle parfait en accompagnement d'un fromage de chèvre.

Commercialisation

La commercialisation, sur le marché intérieur, se fait à partit des CHR, cavistes, grande distribution, salons pour les particuliers et les professionnels. À l'exportation, les plus importants marchés se trouvent en Europe.

Les principaux producteurs de l'appellation

  • Cave des Vignerons de Roaix-Séguret
  • Domaine les Paillons
  • Domaine l'Amandine
  • Domaine Jean David
  • Domaine de Cabasse
  • Domaine de Mourchon
  • Domaine du Souverain

Notes

  1. Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine
  2. Décret concernant les AOC villages des côtes-du-rhône
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Éd. Larousse, 1928, p. 1707.
  4. La climatologie du Vaucluse
  5. Source : Services techniques d'Inter Rhône Données météorologiques concernant le millésimes 2006
  6. La normale correspond à la moyenne des 53 dernières années pour les relevés météorologiques d'Orange et à celle des 42 dernières pour Carpentras (Sources : Services techniques d'Inter Rhône).
  7. Source : Services techniques d'Inter Rhône Données météorologiques concernant le millésimes 2006
  8. Pour le viognier, le législateur indique que la taille Guyot doit être faite à un long bois comportant huit yeux francs au maximum, ou à deux longs bois avec six yeux francs au maximum et un ou deux coursons à deux yeux francs au maximum.

Bibliographie

  • Pierre Le Roy de Boiseaumarié, Histoire de l'appellation Côtes du Rhône, Éd. Reflets Méditerranées, Avignon, 1978.
  • Robert Bailly, Histoire de la vigne et des grands vins des Côtes du Rhône, Avignon, 1978.
  • Pierre Charnay, Vignobles et vins des Côtes-du-Rhône, Éd. Aubanel, Avignon, 1985.
  • Robert W. Mayberry, Wines of the Rhône Valley, a guide to origins, Rowman & Littlefield Publishers, Totawa, New Jersey, U.S.A. , 1987.
  • Guy Jacquemont et Patrick Galant, Le Grand Livre des Côtes-du-Rhône, Éd. du Chêne, Paris, 1988.
  • Charles Pomerol, sous la direction de, Terroirs et vins de France. Itinéraires œnologiques et géologiques, Éd. du BRGM, Orléans, 1990.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes


  • Portail de Vaucluse Portail de Vaucluse
  • Portail de la vigne et du vin Portail de la vigne et du vin
Ce document provient de « S%C3%A9guret (AOC) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Séguret (AOC) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Séguret — Pour le vin, voir séguret (AOC). 44° 12′ 24″ N 5° 01′ 25″ E …   Wikipédia en Français

  • Séguret (Côtes-du-rhône villages) — Pour la commune, voir Séguret. Côtes du Rhône méridionales …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-Rhône villages (AOC) — Côtes du rhône méridionales Le vignoble de Sablet, producteur d une appellation villages Désignation(s) Côtes du rhône méridionales …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-rhône villages (AOC) — Côtes du rhône méridionales Le vignoble de Sablet, producteur d une appellation villages Désignation(s) Côtes du rhône méridionales …   Wikipédia en Français

  • Ventoux (AOC) — Vignobles du Mont Ventoux Désignation(s) Ventoux (AOC) Appellation(s) principale(s) …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-ventoux (AOC) — Ventoux (AOC) Vallée du Rhône Le mont Ventoux dominant le vignoble du Barroux Désignation(s) …   Wikipédia en Français

  • Côtes du Rhône Villages AOC — (wine region) Official name Côtes du Rhône Villages AOC Type …   Wikipedia

  • Roaix (AOC) — Côtes du rhône méridionales Le vignoble de Roaix Désignation(s) Côtes du rhône méridionales Appellation(s) principale(s) …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-Rhône (AOC) — Côtes du rhône Le vignoble de l Hermitage vu de Tournon Désignation(s) Côtes du rhône App …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-rhône 'AOC) — Côtes du rhône (AOC) Côtes du rhône Le vignoble de l Hermitage vu de Tournon Désignation(s) Côtes du rhône App …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.