Brézème (AOC)


Brézème (AOC)

Brézème (AOC)


Côtes-du-rhône
septentrionales
Désignation(s) Côtes-du-rhône
septentrionales
Appellation(s) principale(s) AOC Côtes-du-rhône
Type d'appellation(s) côtes-du-rhône avec ajout du nom de Brézème
Reconnue depuis 1943
Pays France France Rhône-Alpes
Région parente Vignoble de la vallée du Rhône
Sous-région(s) côtes-du-rhône
Climat Tempéré à légère tendance continentale
mais sous influence du mistral (100 jours/an)
Sol marnes calcaires
Superficie totale 84 ha
Superficie plantée 22 ha
Nombre de domaines viticoles Trois vignerons
+ une cave coopérative à Livron
Cépages dominants rouge : syrah
blanc : roussanne, marsanne, viognier
Vins produits rouge et blanc
Production 250 hl à la cave + (à préciser) chez les vignerons indépendants
Rendement moyen à l'hectare 45 hl / ha

Le brézème[1], sur les coteaux de Livron dominant la vallée de la Drôme, est un vin AOC produit par le vignoble le plus méridional des côtes-du-rhône septentrionales.

Sommaire

Histoire

Si l'on peut considérer que la vigne fut implanté sur le terroir de Livron sous l'antiquité romaine comme dans l'ensemble de la vallée du Rhône, les premières traces écrites n'apparaissent qu'au XVe siècle.

En 1422, est rédigée une décharge pour Jean de Nant[2], l'archevêque de Vienne concernant une redevance sur les dîmes du vin[3]. Deux siècles plus tard, en 1666, une charte de location institue une rente de 88 charges de vin sur ce terroir[4].

Le cépage syrah est introduit au XVIIIe siècle par les familles Cartier et Sinard[5].Ce qui vaudra ennoblissement à leurs descendants.

Vers 1810, le comte J.J. de Sinard[6], put commenter :

« Le meilleur vignoble de ce canton se nomme Brézème. Son exposition est des plus heureuses. Elle est au pied et sous la pente d'une montagne qui la garantit des vents du nord... Depuis quelques années on a planté des plants de l'Hermitage et de Cornas appelés ciras, noirs et blancs, et on s'aperçoit que le vin qui en est provenu est augmenté en qualité et qu'il se conserve mieux. »

Un demi-siècle plus tard, paraît une nouvelle étude sur le vin de Livron rédigée par Armand Blanc-Montbrun et intitulée « Notice historique concernant le vignoble de la Rolière situé sur la commune de Livron ».

En 1850, Eugène de Monicault, propriétaire du château de Fongrand, fait planter sur le coteau qui domine sa propriété et le hameau un vignoble de 10 hectares. Il commercialise sa récolte sous l'étiquette « Château Fongrand ». C'est ce vignoble qui fut le premier classé en appellation en 1943.

Géographie

Le vignoble est situé sur la rive droite de la Drôme sur des coteaux exposés plein sud. Il regroupe quatre quartiers :

  • Le coteau de Brézème qui domine la vallée de la Drôme.
  • Les terrasses de Fongrand.
  • Le château de la Rolière.
  • Le quartier de l’Hermitage.

Depuis 1978, sur décision du Syndicat des Vignerons des Coteaux de Brézème, tous les vins de quartiers ont droit de porter sur leurs étiquettes la mention « Brézème - Appellation Côtes du Rhône contrôlée ».

Terroir et vin

C'est le plus petit vignoble de la rive gauche du Rhône. Implanté sur des marnes calcaires, la syrah conduite en taille longue est vendangée fin septembre / début octobre. Vieillie en fût, elle donne un vin à la robe pourpre et brillante qui dégage des arômes où se retrouvent les petits fruits rouges (fraise des bois, framboise) et qui évolueront vers des touches de sous-bois et de venaison au fil des années.

Dans ses commentaires de dégustation, Paul Chauvel, a indiqué :

« C'est un vin souple et puissant avec un bon rapport acidité/tanin et une longue persistance en bouche. Son ampleur se développe après une ou deux années de séjour en fûts de chêne. »

Un cas à part dans les côtes-du-rhône

L'AOC côtes-du-rhône Brézème est et reste un cas d'espèce dans le vignoble rhodanien. La mention d'une entité géographique sur son étiquette est unique pour une appellation régionale. Il n'est ni classé dans les Côtes du Rhône Villages, ce qu'il pourrait être, ni dans une appellation locale, ce à quoi il aspire[7].

Notes et références

  1. Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine
  2. Jean de Nant fut ensuite transféré, en 1423, sur le siège de Paris.
  3. Elle concernait aussi les taxes qu'il percevait sur les poids du moulin et sur l'abattoir.
  4. La charge ou anée correspondait environ à 100 litres.
  5. La syrah était venue de Cornas et fut cultivée sur le terroir de Brézème par des viticulteurs de ce village.
  6. Il avait rédigé une monographie intitulée : Notes sur les vignobles et les vins de la commune de Livron et notamment sur le vin et le vignoble de Brézème.
  7. Paul Chauvel indiquait déjà en 1988 : « Le rêve de cette équipe de viticulteurs est d'arriver au classement comme cru de leur production. Un long chemin reste à parcourir, à la fois administratif, bien sûr, mais également quantitatif : à peine le dixième de la capacité du vignoble est utilisé et commercialisé, pour faire connaître leur production. En ce qui concerne la qualité, sur ce plan-ci, ils paraissent toucher au but ».

Bibliographie

  • P. Chauvel, Sites et vins des côtes-du-rhône. Zone septentrionale, Éd. Curandera, Voreppe, 1988.
  • Y. Stéphan, Permanences et mutations d'un vignoble de la Côte du Rhône au XIXe siècle, Livron-sur-Drôme, in Clio dans les vignes : Mélanges offerts à Gilbert Garrier, Presses Universitaires de Lyon, 1998.
  • J. P. Bernard et R. Serre, Le Brézème : aux origines d'un vin, Études drômoises, n° 1999/4, 1998.
  • J. C. Alcamo, Livron, le terroir de Brézème du XVe au XVIIIe siècle, Revue drômoise, vol 94, n° 506, 2002.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens internes

Liens externes

  • Portail de la vigne et du vin Portail de la vigne et du vin
  • Portail de la Drôme Portail de la Drôme
Ce document provient de « Br%C3%A9z%C3%A8me (AOC) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Brézème (AOC) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brézème — Côtes du Rhône septentrionales {{{légende}}} Désignation(s) Côtes du Rhône septentrionales Appellation(s) principale(s) …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-Rhône villages (AOC) — Côtes du rhône méridionales Le vignoble de Sablet, producteur d une appellation villages Désignation(s) Côtes du rhône méridionales …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-rhône villages (AOC) — Côtes du rhône méridionales Le vignoble de Sablet, producteur d une appellation villages Désignation(s) Côtes du rhône méridionales …   Wikipédia en Français

  • Liste des vins AOC français — Cette liste des vins AOC français est constituée de produits français identifiés sous le terme de « vin » et jouissant d une appellation d origine contrôlée (AOC). Le vin est avant tout une boisson obtenue uniquement par fermentation de …   Wikipédia en Français

  • Châteauneuf-du-pape (AOC) —  Pour l’article homonyme, voir Châteauneuf du Pape.  Châteauneuf du pape …   Wikipédia en Français

  • Ventoux (AOC) — Vignobles du Mont Ventoux Désignation(s) Ventoux (AOC) Appellation(s) principale(s) …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-ventoux (AOC) — Ventoux (AOC) Vallée du Rhône Le mont Ventoux dominant le vignoble du Barroux Désignation(s) …   Wikipédia en Français

  • Vacqueyras (AOC) — 44°08′20″N 4°58′59″E / 44.13889, 4.98306 …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-vivarais (AOC) — Vallée du Rhône Situation géographique de l AOC côtes du vivarais Désignation(s) Vallée du Rhône Appellation(s) principale(s) …   Wikipédia en Français

  • Tavel (AOC) — 44°00′43″N 4°42′02″E / 44.01194, 4.70056 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.