Craon (Mayenne)

Craon (Mayenne)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Craon.

47° 50′ 56″ N 0° 56′ 55″ W / 47.8488888889, -0.948611111111

Craon
Armoiries
Administration
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Château-Gontier
Canton Craon (chef-lieu)
Code commune 53084
Code postal 53400
Maire
Mandat en cours
Paul Chaineau
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays du Craonnais
Site web www.ville-craon53.fr
Démographie
Population 4 629 hab. (2008)
Densité 188 hab./km²
Gentilé Craonnais
Géographie
Coordonnées 47° 50′ 56″ Nord
       0° 56′ 55″ Ouest
/ 47.8488888889, -0.948611111111
Altitudes mini. 32 m — maxi. 83 m
Superficie 24,56 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Craon est une commune française, située dans le département de la Mayenne et la région Pays de la Loire.

Craon se trouve dans le pays du Craonnais, situé dans la partie occidentale de la Mayenne angevine.

Sommaire

Géographie

Situation

Craon est situé au sud-ouest de la Mayenne, à 30 km au sud-ouest de Laval, 20 km à l'ouest de Château-Gontier, 20 km au nord de Segré et 23 au nord-est de Pouancé.

Les communes limitrophes sont Athée, Denazé, Pommerieux, Bouchamps-lès-Craon, Chérancé, Niafles et Livré-la-Touche.

Selon le classement établi par l’Insee en 1999[1], Craon est une ville isolée, c’est-à-dire une unité urbaine d’une seule commune ; c'est une commune urbaine non polarisée, qui ne fait donc partie d’aucune aire urbaine ni d'aucun espace urbain.

Toponymie

Le nom de Craon est ancien. On le retrouve au VIIe siècle sur une monnaie mérovingienne : Cr[od]eno, ainsi qu'au IXe siècle, Ciron pour Credonem.

Histoire

Préhistoire et Antiquité

Le territoire est défriché à partir du IIIe millénaire av. J.‑C..

De l'époque gallo-romaine, subsiste une inscription au dieu Mars.

Haut Moyen Âge

Au IXe siècle, à l'époque des guerres entre Francs et Bretons, Craon fut la ville de Lambert, comte des marches nantaises où il s'installa en 847. Lambert s'empara du Mans en 850 et fut tué par le comte du Maine Gausbert, le 1er mai 852. Après la défaite de Charles le Chauve face aux Bretons, en 851 le traité d'Angers concède à Erispoë de Bretagne, fils de Nominoë, la possession de tout le territoire du Maine et de l'Anjou jusqu'à la Mayenne : Craon était compris dans cette concession. Le successeur d'Erispoë, Salomon, fut confirmé dans les mêmes droits en 883 par le traité d'Entrammes ; il ne faut cependant pas en conclure que le cours supérieur de la Mayenne était alors la limite de la Bretagne[2][réf. incomplète], d'autant plus que les Bretons durent abandonner ces territoires au début du Xe siècle.

Moyen Âge

Ce fut une redoutable forteresse médiévale composée de 27 tours et de 1 600 mètres de murailles, servant à garder la frontière angevine face à la Bretagne. Ce fut une ville marchande très importante (connue pour son fil de lin blanchi) dotée de halles fondées au XIIe siècle et réputées parmi les plus grandes de France. Craon qui fut le siège de la première baronnie d'Anjou était une force politique, judiciaire et religieuse importante, gérant une quarantaine de paroisses.

Au Moyen Âge puis sous l'Ancien Régime, le fief de la baronnie angevine de Craon dépendait de la sénéchaussée principale d'Angers et du Pays d'élection de Château-Gontier. La baronnie était qualifiée de « Première baronnie d'Anjou ».

Armoiries : Losangé d'or et de gueules.

En 1343, le sel devient un monopole d'État par une ordonnance du roi Philippe VI de Valois, qui institue la gabelle, la taxe sur le sel. L’Anjou fait partie des pays de grande gabelle et comprend seize tribunaux spéciaux ou greniers à sel, dont celui de Craon.

XVe siècle, XVIe siècle

Au XVe siècle, la ville placée aux confins de la Bretagne, duché longtemps allié aux Anglais, devint une place importante à conserver. Les passages des troupes royales et les montres d'hommes d'armes y sont fréquentes.

Lors de la huitième guerre de religion, la ville est assiégée par l’armée royale, mais dégagée par les Espagnols débarqués en Bretagne le 24 mai 1592[3].

Article détaillé : Bataille de Craon.
Carte de l'Anjou au XVIIIesiècle. (Cliquez pour agrandir)
Sénéchaussées de l'Anjou au XVIIIesiècle.
(cliquez pour agrandir)

Craon, qui était aussi une ville de grenier à sel et d’hôpitaux vit sa puissance décliner avec la Révolution française.

Elle fut chef-lieu de district de 1790 à 1795.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 1989 Henri de Gastines UDR puis RPR député et conseiller général
1989 en cours Paul Chaineau[4] DVD Conseiller général

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[5])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
4 146 4 482 4 661 4 829 4 767 4 659 4 629[6]
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Économie

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Liens internes

Bibliographie

Liens externes

Sources

Altitudes, superficie : IGN[7].

Notes

  1. Page INSEE statistiques-locales.insee.fr
    Cheminement : sur la petite carte de France, onglet Départements, puis choisir le département, puis menu déroulant Couches d'aide à la sélection.
  2. Abbé Angot.
  3. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980 (ISBN 978-2-7242-0785-9) p 382
  4. réélection 2008 : Liste des maires de la Mayenne actualisée au 16 septembre 2009, site de la préfecture de la Mayenne, consulté le 19 septembre 2009
  5. INSEE : Population depuis le recensement de 1962
  6. http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/recensement/populations-legales/departement.asp?dep=53#dep_B Populations légales 2006 publiées par l’Insee le 1er janvier 2009
  7. Répertoire géographique des communes (http://professionnels.ign.fr/42/produits-gratuits/produits-gratuits-a-telecharger.htm).

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Craon (Mayenne) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Craon (Mayenne) — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Craon. Craon …   Wikipedia Español

  • Craon, Mayenne — Craon …   Wikipedia

  • Craon (Mayenne) — Craon …   Deutsch Wikipedia

  • Craon — ist Name oder Namensbestandteil einer Reihe geografischer Objekte in Frankreich: Craon (Mayenne), Gemeinde im Département Mayenne Craon (Meurthe et Moselle), ehemalige Gemeinde im Département Meurthe et Moselle, heute Ortsteil von Sionviller… …   Deutsch Wikipedia

  • Craon — is the name of several communes in France: Craon, Mayenne, in the Mayenne department Craon, former commune of the Meurthe et Moselle department, now part of Sionviller Craon, Vienne, in the Vienne department This disambiguation page lists… …   Wikipedia

  • Craon — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Communes françaises Craon, commune française de la Mayenne Craon, commune française de la Vienne Deux localités de l ancien duché de Lorraine (dans l… …   Wikipédia en Français

  • Mayenne Angevine — Localisation de la Mayenne angevine au Nord de l Anjou Sommaire 1 Présentation générale …   Wikipédia en Français

  • Mayenne (Département) — Pour les articles homonymes, voir Mayenne. Mayenne …   Wikipédia en Français

  • Mayenne (departement) — Mayenne (département) Pour les articles homonymes, voir Mayenne. Mayenne …   Wikipédia en Français

  • Mayenne, Mayenne — Mayenne …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.