Abbé Angot

Alphonse-Victor Angot

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Angot.

Alphonse-Victor Angot, dit aussi l'abbé Angot, né le 10 février 1844 à Montsûrs, mort en 1917 à Saint-Fraimbault de Lassay, est un historien français, spécialisé dans l'histoire de la Mayenne (département).

Sommaire

Origine

À l'âge de onze ans, il entra au petit séminaire de Précigné. Sa mère avait été pensionnaire chez les Augustines de Baugé et il y comptait une tante parmi elles. En 1863, il entra au grand séminaire.

La Religion

Tonsuré le 6 juin 1865, promu aux ordres mineurs le 26 mai suivant, au sous-diaconat le 22 décembre 1866 et au diaconat le 2 juin 1867, il fut ordonné prêtre dans l'église des Cordeliers à Laval, le 6 juin 1868 et nommé vicaire de la paroisse de Pré-en-Pail le 19 février 1869.

En 1871, l'abbé décida de se replonger dans les études, notamment en grec et en sciences, disciplines dans lesquelles il se sentait défectueux. Aussi, alors qu'il avait pris ses fonctions de vicaire à l'Église Saint-Vénérand de Laval, il se laissa tenter par le monde de la recherche historique.

Historien

Quant il est nommé à Laval, il fréquente les Archives et entame son travail de recherche. Il écrit une suite de monographies sur l'histoire de la région. Pendant des années, il recueille des documents et des renseignements. Il se lie avec Célestin Port, auteur du Dictionnaire historique, géographique et biographique du Maine-et-Loire.

C'est une fois installé au presbytère de Louverné, aidé par l'abbé Gaugain, qu'il décide de composer son Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne, auquel l'ont préparé ses travaux précédents. À la fin de 1897, le troisième volume est sous presse, et il songe à réunir les portraits des personnalités marquantes de la Mayenne. Il en résulte une somme de documents qui forme l’Épigraphie de la Mayenne.

L'abbé Angot à la fin du XIXe siècle fit des recherches sur le Chartrier de Goué qu'il qualifia de « faux ». Au début du XXe siècle, la polémique remonta à la surface lorsque Alain de Goué exhuma Les Croisés de Mayenne en 1158. Ce fut Ernest Laurain, directeur des Archives départementales de la Mayenne qui, par une étude complète en 1912, enterra définitivement cette histoire.

Sa biographie a été publiée après sa mort (en 1917) par Ernest Laurain.

Publications

  • Épigraphie de la Mayenne Tome I et II ;
  • Monographie paroissiale : Saint-Gervais et Saint-Protais de Brée, diocèse de Laval. Mamers, G. Fleury et A. Dangin, 1884 [1] ;
  • Monographie paroissiale : Saint-Martin de Préaux, diocèse de Laval, suivie des Mémoires du colonel Lebaillif : 1792-1822. Mamers, G. Fleury et A. Dangin, 1884 [2] ;
  • Les Bénédictines du couvent de Sainte-Scholastique de Laval (1621-1795). Mamers, G. Fleury et A. Dangin, 1885 ;
  • Monographie paroissiale : Saint-Pierre de Senonnes. Mamers, Fleury et Dangin, 1885 ;
  • Le catéchisme au diocèse du Mans depuis 1508. Leguicheux, 1886. Goupil, 1914.
  • Les Pocquelin, ecclésiastiques dans le Maine., extrait de la Revue historique et archéologique du Maine, Mamers, G.Fleury et A. Dangin, 1887, 22 p. [3] ;
  • Variétés sur le Maine. 1887-1893 ;
  • Essai sur l'instruction primaire avant 1789, dans le doyenné de Grez-en-Bouère. Mamers, G. Fleury et A. Dangin, 1888 ;
  • Le cidre, son introduction dans le pays de Laval. Mamers, G. Fleury et A. Dangin, 1889 [4] ;
  • L'instruction populaire dans le département de la Mayenne avant 1790. Picard, 1890 ;
  • Les châteaux et les châteliers dans la Mayenne. Laval, L. Moreau, 1890 ;
  • La Révolution et l'instruction populaire dans le département de la Mayenne. Goupil, 1891. [5] ;
  • Guy XX de Laval. Sa conversion. Son expédition en Hongrie. Sa mort, Laval, A. Goupil, libraire-éditeur, 1891. [6] ;
  • Notes sur saint Fraimbault. 1892 ;
  • Simon et David de Heemsce, peintres-verriers à Moulay (1543-1567). Mamers, G. Fleury et A. Dangin, 1893 [7] ;
  • Histoire de l'imprimerie à Laval jusqu'en 1789, Laval, imprimerie L. Moreau, 1892, extrait du Bulletin historique et archéologique de la Mayenne, 2e série, t. 6, 1893. [8] ;
  • Deux vies rhytmées de Saint Melaine à l'usage de l'église de Laval. Mamers,Fleury et Dangin, 1893 ;
  • La charité de Notre-Dame de Pritz. 4 p., v. 1893 ; Le Mans, imprimerie Leguicheux. [9] ;
  • Thiphaine Arnoul, aïeule d'Ambroise de Loré, dans La Province du Maine, 1894, p. 168-174. [10] ;
  • Anecdotes mancelles. Goupil, 1895 ;
  • Réception d'un chevalier de l'Ordre de Saint-Michel en 1571, dans Revue historique et archéologique du Maine, 1895, t. 38, p. 262-268. [11]
  • Les Croisés de Mayenne en 1158. Étude critique. Goupil, 1896 [12] ;
  • Un soldat catholique de la bataille de Craon (23 mai 1592), 1896 [13].
  • Mémoires épistolaires sur la Révolution à Laval, avec notice sur M. Duchemin de Villiers. Picard, 1896 ;
  • Les nouvelles verrières de Louverné : le Credo. Goupil, 1897 ;
  • Quiberon, du 6 juin au 25 juillet 1795, dans Revue historique et archéologique du Maine, t. XLI (1897), p. 335-347. [14] ;
  • Les croisés et les premiers seigneurs de Mayenne : origine de la légende. Goupil, 1897. [15] ;
  • La tombe d'un abbé de Clermont. E. Lelièvre, 1897 ;
  • Note sur une statue du Grand Condé, conservée dans l'église de Saulges, dans Bulletin Archéologique du Comité des travaux historiques et scientifiques, 1897, p. 547-549 et planche XII. [16] ;
  • L'église de la Trinité de Laval : sa construction et son plan primitif. Goupil, 1898 ;
  • Une statue du Grand Condé dans l'église de Saulges. Goupil, 1898 [17] ;
  • Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne. 4 tomes, 1900-1910 ;
  • Note sur la Croisade apocryphe de Mayenne en 1158, dans le Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1900, n° 16, p. 439-441. [18] ;
  • Le balneum de Rubricaire. Goupil. 1903, dans Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1903, p. 310-315. [19] ;
  • Montaigu. Goupil. 1904 [20] ;
  • Sites, monuments et souvenirs du département de la Mayenne. 1907 ;
  • La toponymie des ‘Actus P.C.’ Réponse à MM. Busson et Coueffin, dans Les Annales fléchoises et la Vallée du Loir, t. VIII (1907), p. 393-399. [21] ;
  • Remarques sur la toponymie des Actus P.C., dans Les Annales fléchoises et la Vallée du Loir, t. VIII (1907), p. 75-88. [22]
  • L'autel de Saint-Eustache Page d'aide sur l'homonymie dans l'église d'Hambers, 1909 [23] ;
  • Association générale des médecins de France, société locale de la Mayenne : petit historique de 1862 à 1909. Laval, Chailland, 1909 ;
  • Notes bibliographiques sur un ouvrage liturgique manceau, dans Revue historique et archéologique du Maine, 1909, n° 66, p. 89-93. [24] ;
  • Les deux faussaires et le pseudo-trésor de Goué (1614-1690), dans le Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1911, t. 27, p. 341-370 [25].
  • La tour renaise. Goupil, 1912 ;
  • L'assassinat de Criqueboeuf au château de Montjean, dans Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1912, tome 28, p. 298-314 ; [26] ;
  • Le restaurateur de l'abbaye d'Évron, dans Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1913, n° 29, p. 443-493. [27] ;
  • Note sur une charte du cartulaire de Saint-Julien de Tours, dans Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1913, n° 29, p. 121 [28] ;
  • Armorial monumental de la Mayenne. Laval, 1913, Editions Régionales de l'Ouest, 1997
  • Les lech’s bretons et leurs similaires au Maine (Extrait de la Semaine religieuse de Laval), Laval, Goupil, 1913 [29] ;
  • Monseigneur Pierre de Laval, 1913 [30] ;
  • Les vicomtes de Beaumont, seigneurs de La Flèche, dans Les Annales fléchoises et la Vallée du Loir, t. XV (1914), p. 46. [31] ;
  • Les vicomtes du Maine, dans Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1914, n° 30, p. 180-232, 320-342, 404-424. [32] ;
  • La poterie à l'œil de perdrix, 1914, p. 342-359, 18 p. [33] ;
  • Monuments épigraphiques et héraldiques de François de Laval, évêque de Dol, à Olivet, dans La Province du Maine, t. XXII (1914), p. 13-19. [34] ;
  • Baronnie de Château-Gontier, dans le Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1915, t. 31, p. 15-46 [35] ;
  • Sablé, dans Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1919, n° 35, p. 166-189, 266-278, 369-380 [36] ;
  • La station romaine de Rubricaire : le camp, la voie, les bains ; les villas. Goupil, 1919 [37] ;
  • Baronnie de Sillé, dans Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne, 1920, n° 36, p. 135-152. [38]
  • La Mayenne illustrée au temps des chemins de fer, éditions Siloë, Laval 1995.

Bibliographie

  • Portail de la Mayenne Portail de la Mayenne
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail du Maine Portail du Maine
Ce document provient de « Alphonse-Victor Angot ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbé Angot de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbé Auger — Athanase Auger Pour les articles homonymes, voir Auger. Athanase Auger, dit l abbé Auger, né à Paris le 12 décembre 1734 et mort le 7 février 1792, est un helléniste et traducteur français, auteur également d opuscules politiques et pédagogiques… …   Wikipédia en Français

  • Abbé Tronchay — Michel Tronchay Pour les articles homonymes, voir Tronchay. Michel Tronchay (octobre 1668, Mayenne 30 octobre 1703, château de Nonant, diocèse de Bayeux) est un écrivain français. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Abbé Gérault — François Augustin Gérault François Augustin Gérault (° Ernée 31 mars 1801 † Vulaines 28 mai 1875) est un prêtre et historien mayennais. Chevalier de la légion d honneur en 1863. Sommaire 1 Biographie 2 Publications 3 Notes …   Wikipédia en Français

  • Alphonse-Victor Angot — Pour les articles homonymes, voir Angot. Alphonse Victor Angot, dit aussi l abbé Angot, né le 10 février 1844 à Montsûrs, mort en 1917 à Saint Fraimbault de Lassay, est un historien français, spécialisé dans l histoire de la Mayenne… …   Wikipédia en Français

  • Alphonse-Victor Angot — Alphonse Victor Angot, or l abbé Angot, (10 February 1844, Montsûrs 1917, Saint Fraimbault de Lassay), is a French historian who specializes in the history of Mayenne (département). Origins At age eleven, he enetered a small seminary in Précigné …   Wikipedia

  • Les Croisés de Mayenne en 1158 — est un ouvrage de l abbé Charles Pointeau publié en 1878, qui décrit un épisode qui s avéra être une invention. La mention du départ en 1158 d une troupe de croisés de Mayenne apparut en 1683 dans l Histoire de Sablé de Gilles Ménage. Ce… …   Wikipédia en Français

  • Les Croises de Mayenne en 1158 — Les Croisés de Mayenne en 1158 Sommaire 1 Introduction 2 Résumé 3 Controverse historique 3.1 Origine 3.2 …   Wikipédia en Français

  • Les Croisés De Mayenne En 1158 — Sommaire 1 Introduction 2 Résumé 3 Controverse historique 3.1 Origine 3.2 …   Wikipédia en Français

  • Les croisés de Mayenne en 1158 — Sommaire 1 Introduction 2 Résumé 3 Controverse historique 3.1 Origine 3.2 …   Wikipédia en Français

  • Les croisés de mayenne en 1158 — Sommaire 1 Introduction 2 Résumé 3 Controverse historique 3.1 Origine 3.2 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”