Abbaye Saint-Arnoul

Abbaye de Saint-Arnould

L’abbaye Saint-Arnould, Saint-Arnoul, Saint-Arnoult ou abbaye des Saints-Apôtres, est une abbaye bénédictine fondée à Metz au VIe siècle.

Sommaire

Historique

Les origines de l’abbaye sont assez troubles, on en trouve aucune trace avant le VIe siècle, elle portait jusqu’en 715 le nom d’église des Saints-Apôtres. Elle se trouvait devant les remparts à l’emplacement de l’hôpital Bon-Secours[1], à proximité de la voie romaine vers& Toul et Lyon. D’après une autre source, elle se trouvait à l'emplacement de l’actuelle église Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus[2].

En 717, elle prit le nom de Saint-Arnoul, en raison des reliques d’Arnoul de Metz, évêque de Metz au VIIe siècle, déposées en 641.

Charlemagne fit de cette abbaye la nécropole de sa famille : sa femme Hildegarde, ses sœurs, ses fils, l’empereur Louis le Pieux et l’évêque Drogon y furent enterrés[1].

Elle fut détruite, peut-être par les Normands, dont il est connu qu’ils cherchèrent à piller Metz au IXe siècle, ou bien par les Hongrois un peu plus tard, l’abbaye fut reconstruite au même emplacement. Nouvelle reconstruction au Xe siècle, puis en 1049 consécration d’une église plus grandiose qui a subi un incendie en 1097.

Au XIe siècle, des reliques de Gorgon, un martyr romain du IVe siècle, furent transférées à l’abbaye[3].

Le siège de Metz par Charles Quint en 1552 entraîna la destruction de l’abbaye. Elle fut transférée, avec les tombeaux impériaux, à l’intérieur des remparts dans le couvent dominicain des Prêcheurs, construit en 1221, couvent qui, à l’exception de l’église, fut reconstruit au XVIIe siècle. On peut aujourd’hui voir ces bâtiments, avec en particulier le cloître, l’ancien réfectoire et l’ancienne sacristie[1].

L’abbaye appartient au diocèse de Metz, province de Trèves, jusqu’en 1780. Puis au diocèse de Metz, province de Besançon à partir de 1801.[4]

Lors de la Révolution, elle fut confisquée comme bien national, les religieux furent expulsés et les tombeaux impériaux détruits. Une partie du tombeau de Louis le Pieux se trouve au musée de Metz. Après la Révolution, des vignes ont été plantées à l’emplacement de l’abbaye.

Le cercle des officiers

En 1794, l’école d’application de l’artillerie et du génie s’installa dans les bâtiments du couvent.

Au XIXe siècle siècle, l’église disparut et sous Napoléon III, une tourelle fut élevée pour observer les manœuvres des artilleurs sur le mont Saint-Quentin.

Depuis 1919, l’ancienne abbaye est le siège du Cercle des Officiers[1].

Fiefs de l’abbaye

Villages du Haut-Chemin donnés à l’abbaye :

  • Vigy, par Arnoul, le 23 juin 715 ;
  • Rémilly et sa chapelle Saint-Martin, par une charte de Charles II le Chauve du 24 février 842 ;
  • Jussy, par l’empereur Charles II le Chauve en 869 ;
  • Sanry[Quand ?] ;
  • Befey, annexe de la commune de Saint-Hubert ;

Notes et références

Bibliographie

  • Isabelle Bardiès-Fronty, Pierre Édouard Wagner, Le retour à Metz d’un coffret reliquaire de l’abbaye Saint-Arnould : une importante acquisition pour les musées de Metz, La revue du Louvre et des musées de France, nº 4, p. 36-42, 2005. (ISSN 0035-2608).
  • Portail de Metz Portail de Metz
Ce document provient de « Abbaye de Saint-Arnould ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbaye Saint-Arnoul de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbaye Saint-Arnould — Abbaye de Saint Arnould L’abbaye Saint Arnould, Saint Arnoul, Saint Arnoult ou abbaye des Saints Apôtres, est une abbaye bénédictine fondée à Metz au VIe siècle. Sommaire 1 Historique 2 Le cercle des officiers …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Saint-Arnould de Metz — Abbaye de Saint Arnould L’abbaye Saint Arnould, Saint Arnoul, Saint Arnoult ou abbaye des Saints Apôtres, est une abbaye bénédictine fondée à Metz au VIe siècle. Sommaire 1 Historique 2 Le cercle des officiers …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Saint-Martin de Sées — Présentation Culte Catholique romain Type Abbaye Protection  Classé MH (1968 …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Saint-Pierre de Gand — Abbaye Saint Pierre Église Saint Pierre et ancienne abbaye vues de l Escaut Présentation Nom local Sint Pietersabdij Culte Catholicisme …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Saint-Bavon de Gand — Abbaye Saint Bavon Le lavabo dans le cloitre de l ancienne abbaye Présentation Nom local Sint Baafsabdij Culte Catholicisme …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Saint-Bavon — L abbaye Saint Bavon Saint Amand, qui, soutenu par l’évêque de Noyon et par le roi Dagobert, avait entrepris de christianiser le pagus gandensis, construisit aux alentours de 630 une église près de l’embouchure de la Lys et de l’Escaut. Bavon,… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Saint-Sauveur de Villeloin — Article principal : Villeloin Coulangé. Pour les articles homonymes, voir Abbaye Saint Sauveur. Abbaye Saint Sauveur de Villeloin …   Wikipédia en Français

  • Olifante de Saint-Arnoul de Metz — Olifante de Saint Arnoul de Metz, tallado en el sur de Italia, (Imperio bizantino) …   Wikipedia Español

  • Saint-arnoult —  Cette page d’homonymie répertorie les différentes communes ou anciennes communes françaises partageant un même nom. Saint Arnoult, commune française du Calvados Saint Arnoult, commune française de Loir et Cher Saint Arnoult, commune… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Arnual — Arnoald Arnoald Naissance v. 560 Décès 610  Nationalité gallo romaine Fête le 17 avril …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”