Abbaye de Saint-Arnould
Abbaye de Saint-Arnould
Image illustrative de l'article Abbaye de Saint-Arnould
Présentation
Culte Catholique romain
Type Cathédrale
Rattaché à Diocèse de Metz
Début de la construction XVIIe siècle
Style(s) dominant(s) classique
Protection Monument historique (Journal officiel du 24/021986
Géographie
Pays Drapeau de France France
Région Lorraine
Département Moselle
Ville Metz
Coordonnées 49° N 6° E / 49, 649° Nord
       6° Est
/ 49, 6
  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye de Saint-Arnould

L’abbaye Saint-Arnould, Saint-Arnoul, Saint-Arnoult ou abbaye des Saints-Apôtres, est une abbaye bénédictine fondée à Metz au VIe siècle.

Sommaire

Historique

Les origines de l’abbaye sont assez troubles, on en trouve aucune trace avant le VIe siècle, elle portait jusqu’en 715 le nom d’église des Saints-Apôtres. Elle se trouvait au-devant des remparts, à l’emplacement de l’hôpital Bon-Secours[1], à proximité de la voie romaine vers Toul et Lyon. D’après une autre source, elle se trouvait à l’emplacement de l’actuelle église Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus[2] juste en face de l’hôpital.

En 717, elle prit le nom de Saint-Arnoul, en raison des reliques d’Arnoul de Metz, évêque de Metz au VIIe siècle, déposées en 641.

Charlemagne fit de cette abbaye la nécropole de sa famille : sa femme Hildegarde, ses sœurs, ses fils, l’empereur Louis le Pieux et l’évêque Drogon y furent enterrés[1].

Elle fut détruite, peut-être par les Normands, dont il est connu qu’ils cherchèrent à piller Metz au IXe siècle, ou bien par les Hongrois un peu plus tard, l’abbaye fut reconstruite au même emplacement. Nouvelle reconstruction au Xe siècle, puis en 1049 consécration d’une église plus grandiose qui a subi un incendie en 1097.

Au XIe siècle, des reliques de Gorgon, un martyr romain du IVe siècle, furent transférées à l’abbaye[3].

Le siège de Metz par Charles Quint en 1552 entraîna la destruction de l’abbaye. Elle fut transférée, avec les tombeaux impériaux, à l’intérieur des remparts dans le couvent dominicain des Prêcheurs, construit en 1221, couvent qui, à l’exception de l’église, fut reconstruit au XVIIe siècle. On peut aujourd’hui voir ces bâtiments, avec en particulier le cloître, l’ancien réfectoire et l’ancienne sacristie[1].

L’abbaye appartient au diocèse de Metz, province de Trèves, jusqu’en 1780. Puis au diocèse de Metz, province de Besançon à partir de 1801[4].

Lors de la Révolution, elle fut confisquée comme bien national, les religieux furent expulsés et les tombeaux impériaux détruits. Une partie du tombeau de Louis le Pieux se trouve aux musées de Metz. Après la Révolution, des vignes ont été plantées à l’emplacement de l’abbaye.

L’abbaye Saint-Arnould possède une piéta sculptée aux environs de 1520. Emmurée au dessus de l’une des entrées de la chapelle de l’abbaye au moment de la Terreur (1793-94) à la suite d’un édit du maire de Metz demandant que les représentations religieuses soient cachées à la vue du public, elle a été redécouverte en 1990 au cours de travaux (l’emplacement de la chapelle correspond à l’actuel terrain de tennis derrière le palais du Gouverneur). Elle fait partie des plus belles piéta polychromes datant du quinzième siècle connues à ce jour dans le monde d’après les experts participant au colloque organisé par Renaissance du vieux Metz en association avec la ministère de la Défense et le Commandemant de la région terre Nord-Est le 11 mai 2007[5].

Le cercle des officiers

En 1794, l’école d’application de l’artillerie et du génie s’installa dans les bâtiments du couvent.

Au XIXe siècle siècle, l’église disparut et sous Napoléon III, une tourelle de 42 m fut élevée pour observer les manœuvres des artilleurs sur le mont Saint-Quentin.

Depuis 1919, l’ancienne abbaye est le siège du Cercle des Officiers[1].

Fiefs de l’abbaye

Villages du Haut-Chemin donnés à l’abbaye :

Notes et références

  1. a, b, c et d Mairie de Metz - Le Cercle des Officiers
  2. Journées européennes du patrimoine 19 et 20 septembre 2009 — 3. Église Sainte Thérèse, dans Metz Magazine, hors série no 3, 2009, p. 5.
  3. François-Yves Le Moigne, Histoire de Metz, 2003, p. 116
  4. cartulR - Répertoire des cartulaires médiévaux et modernes, entité 2149
  5. Laurendin Bernard, Piéta de Metz, éd. Serpenoise.
  6. Petit cartulaire de Saint-Arnoul fol 51v. Cunegondis matrona, Luxembourg.

Bibliographie

  • Isabelle Bardiès-Fronty, Pierre Édouard Wagner, Le retour à Metz d’un coffret reliquaire de l’abbaye Saint-Arnould : une importante acquisition pour les musées de Metz, La revue du Louvre et des musées de France, nº 4, p. 36-42, 2005. (ISSN 0035-2608).

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbaye de Saint-Arnould de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbaye de Saint-Mihiel — Vue de l aile abritant l hôtel de ville ainsi que le chœur de l abbatiale Présentation Culte Catholicisme Type …   Wikipédia en Français

  • Abbaye De Saint-Benoît-en-Woëvre — L abbaye de Saint Benoît en Woëvre, dans le diocèse de Metz, fondée en 1132, fut l une des 4 filiales de l abbaye cistercienne de la Crête, située elle même près de Bourdons sur Rognon. Histoire Les religieux de Saint Benoît en Woëvre furent… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Saint-Benoit-en-Woevre — Abbaye de Saint Benoît en Woëvre L abbaye de Saint Benoît en Woëvre, dans le diocèse de Metz, fondée en 1132, fut l une des 4 filiales de l abbaye cistercienne de la Crête, située elle même près de Bourdons sur Rognon. Histoire Les religieux de… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Saint-Benoît-en-Voivre — Abbaye de Saint Benoît en Woëvre L abbaye de Saint Benoît en Woëvre, dans le diocèse de Metz, fondée en 1132, fut l une des 4 filiales de l abbaye cistercienne de la Crête, située elle même près de Bourdons sur Rognon. Histoire Les religieux de… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Saint-Benoît-en-Woëvre — Façade de l ancien palais abbatial Présentation Culte Catholicisme Type …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de saint-benoît-en-woëvre — L abbaye de Saint Benoît en Woëvre, dans le diocèse de Metz, fondée en 1132, fut l une des 4 filiales de l abbaye cistercienne de la Crête, située elle même près de Bourdons sur Rognon. Histoire Les religieux de Saint Benoît en Woëvre furent… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Saint-Pierremont — Colombier de l ancienne Abbaye de Saint Pierremont Présentation Culte Catholicisme Type Abbaye …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Saint-Symphorien de Metz — Pour les articles homonymes, voir Saint Symphorien. L’abbaye Saint Symphorien est une abbaye de l Ordre de Saint Benoît fondée par l’évêque de Metz saint Papoul[1] en 609. C est la première abbaye bénédictine pour hommes construite en Austrasie …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Saint-Sauveur — Pour les articles homonymes, voir Abbaye Saint Sauveur. Abbaye de Saint Sauveur Présentation Nom local Saint Sauveur Culte Catholique romain avant et après le schisme avec l orthodoxie T …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Saint-Arnould — Abbaye de Saint Arnould L’abbaye Saint Arnould, Saint Arnoul, Saint Arnoult ou abbaye des Saints Apôtres, est une abbaye bénédictine fondée à Metz au VIe siècle. Sommaire 1 Historique 2 Le cercle des officiers …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”