Collégiale Saint-Laurent de Dieulouard

Dieulouard

Dieulouard

Le château de Dieulouard en 2008
Le château de Dieulouard en 2008

Armoiries
Administration
Pays France
Région Lorraine
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Nancy
Canton Dieulouard (chef-lieu)
Code Insee abr. 54157
Code postal 54380
Maire
Mandat en cours
Henri Poirson
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes des Vals de Moselle et de l'Esch
Démographie
Population 4 838 hab. (2004)
Densité 273 hab./km²
Gentilé Déicustodiens ou Scarponais
Géographie
Coordonnées 48° 50′ 26″ Nord
       6° 04′ 14″ Est
/ 48.8405555556, 6.07055555556
Altitudes mini. 177 m m — maxi. 307 m m
Superficie 17,69 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Dieulouard est une commune française d'environ 5 000 habitants située dans le département de Meurthe-et-Moselle et la région Lorraine.

Sommaire

Géographie

Dieulouard se situe entre Pont-à-Mousson et Nancy, sur la rive gauche de la Moselle, au pied d'une falaise calcaire au sommet de laquelle se trouve le monument de Notre-Dame des Airs. Cette petite ville d'environ 5 000 habitants est très bien desservie, notamment par la N411 qui va de Toul à Dieulouard. Pour aller à Nancy ou à Metz, qui ne sont qu'à une trentaine de minutes de Dieulouard, les habitants disposent de nombreux moyens routiers (A31, N57) et ferroviaires (TER).

Dieulouard est la capitale de la bergamote, fruit qui est cultivé sur la cote de Dieulouard. Entre les deux bras de la Moselle, en amont de Dieulouard, se trouvent des étangs où l'on peut se livrer à la pêche. Située au cœur de la petite Suisse lorraine, cette ville verdoyante est le point de départ de plusieurs randonnées. Elle est également dotée de petits commerces qui évitent aux habitants d'aller faire leurs courses à Nancy, à Toul où à Pont-à-Mousson.

Communes limitrophes

Rose des vents Blénod-lès-Pont-à-Mousson / Pont-à-Mousson Rose des vents
Jezainville N Ville-au-Val
O    Dieulouard    E
S
Pompey / Frouard / Nancy
Enclave: {{{enclave}}}

Histoire

L'actuelle ville de Dieulouard a pris la suite de la cité antique de Scarpone (Scarponna sur la carte de Peutinger), située sur l'un des seuls points de franchissement de la Moselle pendant la période gallo-romaine. Celle-ci a donné son nom à la Porte Serpenoise à Metz.

Selon une légende évoquée par l'abbé Melnotte dans sa notice historique sur Scarpone et Dieulouard (1895), la ville de Scarpone aurait été fondée par une colonie de Troyens fugitifs, ayant à leur tête un dénommé Serpanus. À l'époque celtique, elle était un poste avancé important, situé dans une île au confluent de la Moselle et de la Meurthe, à la limite du pays des Médiomatriques et de celui des Leuques. De ce fait, l'appartenance de Scarpone à l'un ou l'autre de ces peuples n'est pas établie avec certitude, même s'il est aujourd'hui généralement admis que les Leuques seraient à l'origine de la fondation de la ville.

À l'époque romaine, Scarpone fait partie de la province de Gaule Belgique, dont la capitale est Durocortorum (Reims), puis de la province de Belgique Première, dont la capitale est Augusta Treverorum (Trèves). Décrite parfois comme la troisième ville de la région, elle rivalise alors avec Divodurum (Metz), Tullum (Toul) et Verodunum (Verdun). Dans sa notice de 1895, l'abbé Melnotte fait état d'une tradition locale selon laquelle le fameux « Labarum » annonçant la victoire de Constantin serait apparu dans les environs de Scarpone en 311.

Voici, résumée en quelques dates, l'histoire de Scarpone depuis les premières invasions barbares jusqu'à la destruction de la ville, étant précisé que la plupart de ces dates sont approximatives :

  • 366 : Jovin défait les Alamans près de Scarpone : il en sera récompensé l'année suivante par le titre de consul.
  • 451 : Siège de Scarpone par les Huns.
  • 511 : Scarpone fait partie du royaume de Reims (ou royaume d’Austrasie), dont la capitale sera transférée à Metz en 561.
  • 625 : Création du comté de Scarpone (« Pagus Scarponensis »), détaché de Toul qui dépendait alors du royaume de Bourgogne (date proposée par l'historien Louis Davillé).
  • 855 : Le comté de Scarpone fait partie du royaume de Lotharingie, qui sera réduit au rang de duché germanique en 925.
  • 890 : Incursion des Vikings à Scarpone.
  • 945 : Le comté de Scarpone passe aux mains de la maison d'Ardenne (ou Ardenne-Verdun), d'où sont issus notamment Sigefroid, premier comte de Luxembourg, et Godefroy de Bouillon, fondateur du royaume latin de Jérusalem.
  • 954 : Siège de Scarpone par les Hongrois.
  • 965 : Le comté de Scarpone fait partie du duché de Haute-Lotharingie ou Haute-Lorraine (appelé aussi duché de Mosellane et correspondant à peu près à la Lorraine actuelle).
  • 985 : Le roi de France, Lothaire, s'empare de Verdun, fait prisonnier le comte Godefroy et vient mettre le siège devant Scarpone.
  • 997 : Frédéric, fils de Godefroy le Captif, cède le comté de Scarpone à Heimon (ou Haimon), évêque de Verdun et fondateur du village de Dieu-le-Wart (Dieulouard) : cette cession deviendra effective à la mort de Frédéric, en 1022. La tradition locale fait remonter à la même époque la construction du château actuel et l’érection de Dieulouard en village distinct de Scarpone.
  • 1007 : Prise et destruction de Scarpone par Henri II, roi de Germanie.

L’ancienne cité gallo-romaine ne sera plus désormais qu’un simple hameau dépendant de la prévôté de Dieulouard. Celle-ci sera réunie à la France par Henri II avec les Trois-Évêchés de Metz, Toul et Verdun, en 1552. Comprise dans le département de la Meurthe en 1790, la commune de Dieulouard fait partie du département de Meurthe-et-Moselle depuis 1871.

Jumelage

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1995 mars 2001 Yvon Biston PS Commission Hygiène et Sécurité
mars 2001 mars 2008 Yvon Biston PS Commission Hygiène et Sécurité
mars 2008 2014 Henri Poirson Divers Droite
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique (Source : INSEE[1])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2008
4854 5332 5372 5212 4903 4767 4838 4885
Nombre retenu à partir de 1968 : Population sans doubles comptes

Sport

  • Dieulouard est très bien connue en Meurthe-et-Moselle pour le Handball avec une équipe en nationale 3 l'ESS Dieulouard HB
  • Il y a eu aussi le club de football Etoile sportive qui a eu des résultats honorifiques dans les années 1970 avec le 7e tour de la Coupe de France atteint plusieurs fois. Malheureusement cette association sportive fut dissoute tant par manque de finances que de jeunes et de dirigeants.
  • Enfin le tennis est assez bien pratiqué.

Lieux et monuments

  • Voie romaine Reims-Metz.
  • Château de Dieulouard : ancien château épiscopal bâti aux environs de l'an mil (plus précisément en 997, selon la tradition locale) pour protéger les habitants du nouveau village de Dieulouard ; héberge l'Association des Amis du Vieux Pays.
  • Notre-Dame des Airs : monument aux morts inauguré en 1920, supportant une statue de la Vierge haute de trois mètres et dominant l'ancien site de Scarpone et la vallée de la Moselle.
  • Eglise Saint-Sébastien : église de style gothique (1504) édifiée sur un escarpement rocheux au-dessus d'une crypte médiévale ; les enveloppes métalliques de deux torpilles aériennes allemandes, tombées en 1917 sur l’église sans exploser, ont été conservées et fixées à deux piliers de la nef ; la crypte renferme une statue de la Vierge en terre cuite ; deux vitraux évoquent des épisodes de l'histoire locale, la victoire de Jovin sur les Alamans (366) et le concile de Dieulouard (1140).
  • Plusieurs immeubles remarquables.
  • Plusieurs calvaires (tous disparus).

Personnalités liées à la commune

  • Jean Coulon, dit Jean de Dieulouard : écuyer de René d'Anjou (gendre du duc de Lorraine et beau-frère de Charles VII), il aurait fait partie de l'escorte chargée d'accompagner Jeanne d'Arc à Chinon en 1429 (1428, ancien style).
  • Pierre André (1903-1983)

Notes et références

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

  • Portail de la Lorraine Portail de la Lorraine
Ce document provient de « Dieulouard ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Collégiale Saint-Laurent de Dieulouard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”