Salival (Moselle)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salival.
Salival2.jpg

Salival est une ancienne commune de la Moselle, aujourd'hui rattachée à Moyenvic dont elle forme l'un des écarts. On y trouve les restes d'une ancienne abbaye.

Sommaire

Situation géographique

Salival1.jpg

Salival (48°48′10″N 6°33′59″E / 48.80278, 6.56639) se trouve au nord du village de Moyenvic, à droite de la route D955 menant vers Château-Salins. Le nom de Salival, provient vraisemblablement du mot sel, qui est commun dans ce pays du Saulnois.

Arrivé au hameau de Salival, en suivant la petite route qui s'ouvre à droite sur quelques centaines de mètres, on rejoint la côte Saint-Jean où, selon la légende, Saint Livier fut exécuté.

On trouve également à proximité une ancienne villa gallo-romaine[1].

Histoire administrative

Salival s'élève sur le territoire d'un ancien village nommé Bourmont qui fut vraisemblablement détruit lors de la guerre de Trente Ans[2].

En 1820, Salival comprenait 10 maisons de fermes, un moulin et une chapelle à l'intérieur d'une enceinte possédant une seule porte d'entrée. Elle abritait 81 habitants, pour 13 ménages. La superficie communale totalisait 357 hectares, dont 210 en labours et 100 en forêts. Elle était une annexe de Morville-lès-Vic[3].

La commune de Salival a fusionné en 1888 avec Morville-lès-Vic. Avant son rattachement la commune comptait 95 habitants en 1876, puis seulement 48 en 1881[4]. En 1928, le hameau et le territoire de Salival passent à la commune de Moyenvic.

Abbaye de Salival

Salival3.jpg

À Salival se trouve l'ancienne abbaye Notre-Dame de la Nativité, de l'ordre des Prémontrés.

Histoire

Moyen Age

L'abbaye de Salival fut fondée en 1156[5] par Mathilde de Salm-Hombourg, à proximité d'une chapelle dédiée à Saint Fiacre. Les premiers chanoines venaient de l'abbaye de Justemont. L'abbaye est rapidement prospère, grâce notamment à l'exploitation des salines de Saléaux[6]. En 1316, une église neuve est consacrée. Tout au long de son histoire, l'abbaye de Salival administrera les paroisses de Tarquimpol, Moncourt, Lagarde ainsi que la chapelle de Saint Livier.

XVIe siècle

Elle fut fortement endommagée en 1590 par des calvinistes qui s'étaient installés à Marsal.

XVIIe siècle

Jamais Salival ne fut soumise au système de la commende. Au début du XVIIe siècle, l'abbaye se réforma en rejoignant la Congrégation de l'antique rigueur. La séparation entre mense abbatiale et mense conventuelle fut effective à partir de 1614. En 1698, l'abbaye comptait 7 religieux.

XVIIIe siècle

En 1768, il y a 20 religieux à l'abbaye. D'importants travaux de restauration sont réalisés au cours de ce siècle. L'architecte prémontré, Nicolas Pierson rénove la façade de l'église conventuelle et reconstruit le logis abbatial.

L'abbaye de Salival est supprimée à la Révolution ; en 1790, juste avant la suppression, il y a à Salival 7 chanoines résidents, 10 frères et un convers[5]. Bâtiments et terres furent confisqués et revendus le 26 juillet 1796. Les gisants de Jean VIII[7], comte de Salm, maréchal de Lorraine, et de Louise de Stainville, son épouse, furent jetés dans un champ, avant d'être transférés dans l'église de Marsal où ils se trouvent encore aujourd'hui.

Du XIXe siècle à nos jours

Sous le Premier Empire, on y fabriqua du sucre à partir de betteraves. Il subsiste encore aujourd'hui une des six cheminées de la fabrique.

Aujourd'hui Salival est une exploitation agricole, et les bâtiments, privés, ne sont pas ouverts à la visite ; ils sont peu visibles des abords.

Architecture

L'église abbatiale et le cloître furent détruits en 1822, car ils menaçaient ruine. Aujourd'hui, seul subsiste le logis abbatial.

Les stalles du chœur furent déposées à l'église des Cordeliers de Nancy ; d'autres éléments de boiserie se trouvent aujourd'hui dans l'église de Marsal (Moselle) ainsi qu'à la Chartreuse de Pleterje près de Šentjernej en Slovénie.

Les orgues de l'abbaye, construites entre 1773 et 1780 par Nicolas Dupont, ont été transférées en 1795-1798 dans l'église Saint-Jean-Baptiste de Château-Salins[8] ; certains jeux ont aussi été transférés à Vic-sur-Seille et Moyenvic[2].

Références

  1. L'abbaye de Salival
  2. a et b Moyenvic, Charles Penin, 1988
  3. Statistique administrative et historique du département de la Meurthe, 1822 Louis-Antoine Michel
  4. Salival - Notice Communale
  5. a et b Bernard Ardura, Abbayes, prieurés et monastères de l'ordre de Prémontré en France des origines à nos jours, 1993
  6. Saléaux ou Salées-Eaux, saline à proximité de Lezey, mais sur le ban de Ley
  7. Ou Jean VII, selon Gilbert NOËL, « Période d'influence française de 1273 à 1766 ».
  8. Les Grandes Orgues de Château-Salins (57)

Bibliographie

  • Bernard Ardura, Abbayes, prieurés et monastères de l'ordre de Prémontré en France des origines à nos jours : dictionnaire historique et bibliographique, Presses universitaires de Nancy, 1993, 734 p.
  • Philippe Bonnet, Les constructions de l'ordre de Prémontré en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, Droz, Genève, 1983, VIII-281 p. (Bibliothèque de la Société française d'archéologie, 15.)
  • Charles Penin, Moyenvic : passé et présent d'un village lorrain du Saulnois, Pierron, Sarreguemines, 1988, 129 p.
  • G. Pierson, L'abbaye de Salival, Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, 2e série, t. X, 1968, p. 170-193.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Salival (Moselle) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Salival — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Musique Salival, coffret collector du groupe américain Tool Toponymie Salival, ancienne commune française et abbaye des Prémontrés, située en Moselle,… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Salival — Salival (Moselle) Pour les articles homonymes, voir Salival. Salival est une ancienne commune de la Moselle, aujourd hui rattachée à Moyenvic dont elle forme l un des écarts. On y trouve les restes d une ancienne abbaye. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Anciennes Communes De La Moselle — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département de la Moselle qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications du… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes de la Moselle — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département de la Moselle qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications du… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes de la moselle — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département de la Moselle qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications du… …   Wikipédia en Français

  • Liste des anciennes communes de la Moselle — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département de la Moselle qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications du… …   Wikipédia en Français

  • Prieuré de Flavigny-sur-Moselle — Présentation Culte Catholique romain Type Prieuré Rattaché à Ordre bénédictin Début de la construction 1190 Fin des travaux 1710 …   Wikipédia en Français

  • Coutures (Moselle) — Château Salins Pour les articles homonymes, voir Salins. Château Salins …   Wikipédia en Français

  • Morville-Lès-Vic — Pays   …   Wikipédia en Français

  • Morville-les-Vic — Morville lès Vic Morville lès Vic Pays   …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”