-404

Années :
-407 -406 -405  -404  -403 -402 -401

Décennies :
-430 -420 -410  -400  -390 -380 -370
Siècles :
VIe siècle av. J.‑C.  Ve siècle av. J.‑C.  IVe siècle av. J.‑C.
Millénaires :
IIe millénaire av. J.‑C.  Ier millénaire av. J.‑C.  Ier millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année -404 du calendrier julien proleptique.

Sommaire

Événements

Proche-Orient

  • Cyrus le Jeune retrouve son commandement de Sarde où il s’oppose au satrape Tissapherne. Les Grecs d’Asie ont alors la possibilité de faire allégeance à Cyrus (notamment les oligarques, amis de Lysandre), à Tissapherne (souvent le choix des démocrates), ou d’attendre.

Monde grec


  • Traité de Paix : Athènes est épargnée et conserve son enceinte (Sparte se méfie de Thèbes qui voulait, avec Corinthe, raser la ville). Seul les Longs Murs[2] et les fortifications du Pirée sont détruits. Les vaisseaux qui restent sont livrés, sauf douze, les exilés sont autorisés à revenir. Athènes devient une alliée de Sparte, placée sous son hégémonie.
  • Lysandre impose à Athènes le conseil oligarchique des Trente (Critias, Théramène, etc.). Ceux-ci désignent eux-mêmes les 500 membres du Conseil ainsi que les magistrats et s’entourent d’une garde de 300 « porte-fouet », complétée plus tard par une garnison spartiate. Les Trente commencent par massacrer les sycophantes et les « démagogues ». Puis ils s’en prennent, en partie pour des raisons financières, aux métèques et aux citoyens riches (1500 personnes sont massacrées). Un corps civique de 3000 citoyens, seul autorisé à rester à Athènes et à jouir de garanties judiciaires, est créé. Théramène, qui avait négocié la reddition d’Athènes, s’oppose à Critias. Considéré comme trop modéré, il boit la ciguë.
  • Arrestation de Lysias et de son frère Polémarque par les Trente. Polémarque est mis à mort mais Lysias s'enfuit.
  • Désertion des 20 000 esclaves des mines du Laurion.
  • Institution par Sparte de décarchies (oligarchies extrémistes gouvernées par dix personnes) dans les cités anciennement démocrates. Les crimes commis par les décarchies ne tardent pas à jeter de l’ombre sur la réputation de Lysandre et sur celle de Sparte.
  • À la fin de l’année, les plaintes du satrape Pharnabaze, qui reproche à Lysandre de laisser piller son territoire, servent de prétexte aux éphores pour rappeler ce dernier à Sparte. Ses adversaires, inquiets de sa puissance, s’attaquent aussi à son entourage : son lieutenant Thorax, accusé de corruption, est condamné à mort.
  • Après la guerre du Péloponnèse, si Athènes connaît une relative stabilité, de nombreuses cités grecques se déchirent entre les citoyens riches, partisans de l’oligarchie et les pauvres, qui réclament l’abolition des dettes et le partage des terres. Du fait de la misère ou des guerres civiles, le nombre de mercenaires grecs se multiplie. Ces hommes, facilement enrôlés par quiconque a de l’argent (Jason de Phères, les Phocidiens, Philippe II de Macédoine, etc.) et sinon constitués en bandes errantes vivant de pillage, constituent un important facteur d’instabilité politique.

Monde romain

Art et culture

  • La doctrine de l'âme de Démocrite fonde le matérialisme historique.
  • Des statues et des autels sont élevés en l’honneur de Lysandre à Sparte et dans de nombreuses cités.
  • À Athènes, les Héliastes sont tirés au sort quotidiennement.
  • Les pratiques magiques commencent à se répandre en Attique.
  • Reliefs en briques émaillées (archers) du palais de Suse (-404/-359).

Naissances

Décès en -404

Notes et références

  1. François Clément, Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates des faits historiques, des inscriptions, des chroniques et autres anciens monumens, avant l'ère chrétienne..., Moreau, 1820 [présentation en ligne] 
  2. information à vérifier et à dater : au moment de la prise du pouvoir par les Trente et du discours de Lysandre à la tribune ces Murs semblent encore debout -source : Isaac, "Les oligarques", Calmann-Lévy, p125
  • Portail du monde antique Portail du monde antique

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article -404 de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”