Tribun militaire a pouvoir consulaire


Tribun militaire a pouvoir consulaire

Tribun militaire à pouvoir consulaire

rmn-military-header.png

Monarchie romaine
753509 av. J.-C.
République romaine
50927 av. J.-C.
Empire romain
27 av. J.-C.476
Empire byzantin
3951453

Magistratures ordinaires
Consul
Proconsul
Préteur
Propréteur
Censeur
Tribun
Édile
Questeur
Magistratures extraordinaires
Dictateur
Maître de cavalerie
Tribun consulaire
Interroi
Décemvir
Triumvir
Titres et honneurs
Empereur romain
Auguste
César
Préfet du prétoire
Tétrarque
Dux
Magister militum
Princeps senatus
Pontifex maximus
Préfet de Rome
Imperator
Légat
Licteur
Institutions et lois
Constitution romaine
Sénat romain
Assemblées
Magistrats
Cursus honorum
Auctoritas
Droit romain
Mos majorum
Citoyenneté
Imperium
Potestas
Série Rome antique

Les tribuns militaires à pouvoir consulaire furent des magistrats suprêmes dans les premiers temps de la République romaine, entre les années 444 av. J.-C. et 367 av. J.-C.

Cette magistrature fut mise en place sous la pression des tribuns de la plébe dans la série d'avancées démocratiques qui suivit la chute des décemvirs despotiques, en 444 av. J.-C.[1]. Eutrope date cette innovation un peu plus tard, 365 années après la fondation de Rome et la première année après le sac de Rome par les Gaulois, soit vers 389 av. J.-C.[2].

Comme les consuls, les tribuns militaires à pouvoir consulaire étaient élus par les comices centuriates pour un mandat de un an, et partageaient le pouvoir suprême (l'imperium consulaire). Toutefois, les candidatures d'origine plébéienne étaient acceptées, ce qui n'est pas le cas pour les élections au consulat, réservées à cette époque aux seuls patriciens. Une autre différence réside dans la collégialité des tribuns militaires à pouvoir consulaire : alors que les consuls étaient toujours au nombre de deux, les tribuns pouvaient être au nombre de trois, quatre ou cinq, selon les besoins militaires et le nombre de fronts sur lesquels Rome devait combattre. Le nombre record de huit tribuns militaires fut atteint en 403 av. J.-C. durant la guerre contre Véies[3]. Selon certaines sources, il y aurait eu neuf tribuns consulaires en 380 av. J.-C.[4]

Pendant cette période de 77 ans, les Romains élirent 51 fois des tribuns militaires à pouvoir consulaire, le Sénat romain décidant à chaque renouvellement électoral si l’on élirait des tribuns militaires ou des consuls, selon les tensions politiques du moment.

Malgré l'ouverture des candidatures, les plébéiens furent rarement élus car le système électoral privilégiait le vote des patriciens, ce qui généra des frustrations parmi les plébéiens.

Cette magistrature fut supprimée définitivement et remplacée par le consulat en 367 av. J.-C. par les tribuns de la plèbe Caius Licinius Stolon et Lucius Sextius Lateranus, qui firent voter les lois licinio-sextiennes imposant qu'un des deux consuls serait obligatoirement plébéien[5].

Voir aussi

Notes

  1. Tite-Live, Histoire romaine, Livre IV, 6
  2. Eutrope, Abrégé de l'histore romaine, livre II, 1
  3. Tite-Live, Histoire romaine, Livre V, 1
  4. 380 : Selon Tite-Live, il y a six tribuns consulaires cette années là (Tite-Live, Histoire romaine, Livre VI, 27). Selon la liste des tribuns consulaires, il y en aurait eu neuf, soit un record.
  5. Tite-Live, Histoire romaine, Livre VI, 42
  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
Ce document provient de « Tribun militaire %C3%A0 pouvoir consulaire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tribun militaire a pouvoir consulaire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tribun militaire à pouvoir consulaire — Monarchie romaine 753 – 509 av. J. C. République romaine 509 – 27 av. J. C. Empire romain 27 av. J. C. – 476 Empire byzantin …   Wikipédia en Français

  • Tribun militaire — Les tribuns sont des magistrats qui ont servi sous la Rome antique. Les tribuns peuvent être civils ou militaires. Sommaire 1 Histoire 1.1 Période monarchique 1.2 Début de la République …   Wikipédia en Français

  • Tribuns militaires à pouvoir consulaire — Tribun militaire à pouvoir consulaire Monarchie romaine 753 – 509 av. J. C. République romaine 509 – 27 av. J. C. Empire romain 27 av. J. C. – 476 Empire byzantin 395 – 1453 …   Wikipédia en Français

  • Liste des tribuns militaires à pouvoir consulaire — Cet article présente la liste des tribuns militaires à pouvoir consulaire élus sous la République romaine à la place du consulat. An Noms des tribuns militaires à pouvoir consulaire Histoire romaine 444[1]’[2] …   Wikipédia en Français

  • Tribun consulaire — Tribun militaire à pouvoir consulaire Monarchie romaine 753 – 509 av. J. C. République romaine 509 – 27 av. J. C. Empire romain 27 av. J. C. – 476 Empire byzantin 395 – 1453 …   Wikipédia en Français

  • Tribun — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Tribun », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Les tribuns occupent différentes fonctions dans …   Wikipédia en Français

  • Tribun de la plebe — Tribun de la plèbe Monarchie romaine 753 – 509 av. J. C. République romaine 509 – 27 av. J. C. Empire romain 27 av. J. C. – 476 Empire byzantin 395 – 1453 …   Wikipédia en Français

  • Tribun de la plèbe — Monarchie romaine 753 – 509 av. J. C. République romaine 509 – 27 av. J. C. Empire romain 27 av. J. C. – 476 Empire byzantin …   Wikipédia en Français

  • Lucius julius iullus (tribun consulaire en -401) — Lucius Julius Iullus fils de Lucius Julius Vopisci Iulus (tribun militaire à pouvoir consulaire en 403 av. J. C.) et père de Lucius Julius Iullus (tribun militaire à pouvoir consulaire en 388 et 379 av. J. C.). En 401 av. J. C., il est tribun… …   Wikipédia en Français

  • Lucius Julius Iullus (tribun consulaire en -401) — Lucius Julius Iullus fils de Lucius Julius Vopisci Iulus (tribun militaire à pouvoir consulaire en 403 av. J. C.) et père de Lucius Julius Iullus (tribun militaire à pouvoir consulaire en 388 et 379 av. J. C.). En 401 av. J. C., il est tribun… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.