-367

-367

Années :
-370 -369 -368  -367  -366 -365 -364

Décennies :
-390 -380 -370  -360  -350 -340 -330
Siècles :
Ve siècle av. J.‑C.  IVe siècle av. J.‑C.  IIIe siècle av. J.‑C.
Millénaires :
IIe millénaire av. J.‑C.  Ier millénaire av. J.‑C.  Ier millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année -367 du calendrier julien proleptique.

Sommaire

Événements

Monde grec

  • Épaminondas fait campagne contre la Ligue achéenne. Les oligarques modérés qui gouvernent les villes achéennes se rallient à Épaminondas, mais les autorités de Thèbes soutiennent leurs opposants démocrates dans la guerre civile qui s’ensuit. Les oligarques triomphent et s’allient avec Sparte.
  • Échec d’un projet de paix commune favorable à Thèbes (367–366 av. J.-C.) : l’envoyé du roi de Perse à Sparte, Philiscos, qui tente d’imposer un renouvellement de la paix de 371 av. J.-C. se heurte au refus de Thèbes. Il laisse à Sparte 2000 mercenaires, dont la solde était payée par le satrape Ariobarzanès. Le Grand Roi soupçonnant Ariobarzanès de préparer une révolte, cette aide provoque sa méfiance à l’égard de Sparte. Les Thébains envoient alors Pélopidas à Suse, où se tient un congrès des ambassadeurs des cités grecques. Les conditions dictées par Artaxerxès II (autonomie de Messène et mise à sec de la flotte d’Athènes), sont favorables aux Thébains. Les cités grecques refusent de prêter serment.
  • Athènes lève le bannissement de Xénophon qui serait alors retourné dans la capitale attique.
  • Denys le Jeune succède à Denys l'Ancien à Syracuse (fin en 344 av. J.-C.)
    • Denys le Jeune, fils de Denys l’Ancien et de son épouse locrienne Doris hérite de la tyrannie à la mort de son père. Il obtient la bienveillance de l’assemblée de Syracuse. Dion, frère d’Aristomachè, l’épouse syracusaine de Denys l’Ancien, et époux d’Arétè, sœur de Denys le Jeune, pense pouvoir exercer une véritable tutelle sur son beau-frère. Il le persuade de faire revenir Platon à Syracuse. Le philosophe accepte, espérant pouvoir mettre ses théories politiques en pratique.
    • Denys intercepte un message que Dion aurait envoyé aux Carthaginois, leur demandant de ne pas conclure de paix sans qu’il ne participe aux négociations. Dion est exilé en Grèce. Platon, qui comprend qu’il ne pourra pas conduire ses reformes, obtient de Denys de rentrer à Athènes.
    • De 367 à 357 av. J.-C., Denys, sur les conseils de l’historien Philistos revenu d’exil, exerce une politique extérieure avisée : paix de statu quo avec Carthage, guerre contre les Lucaniens pour protéger les cités italiotes, alliance étroite avec Tarente gouvernée par le philosophe pythagoricien Archytas, expansion en Adriatique (fondation de deux colonies en Apulie).
  • Appauvrissement et dépeuplement de la Sicile. Denys le Jeune ne suit pas les conseils de Platon qui lui suggère de faire appel à des colons venus de Grèce pour « refonder » les cités de l’île.

Monde romain

  • Bataille de l'Anio. Nouvelle invasion gauloise stoppée devant Rome par Camille.
  • Lois Liciniennes-sextiennes à Rome : les deux tribuns de la plèbe Caius Licinius Stolon et Lucius Sextius Lateranus font accepter, après dix ans d'obstruction politique, une loi sur les dettes, une loi agraire (accès de la plèbe à l’ager publicus ou plutôt loi sur les modalités juridiques de l’appropriation du sol et le cadastre) et des lois constitutionnelles rétablissant le consulat et l’ouvrant aux plébéiens. Les deux consuls sont les chefs de l’exécutif et de l’armée pendant un an. Mais ils sont entourés d’autres magistrats recrutés parmi le patriciat : les censeurs et les questeurs, déjà en fonction depuis le Ve siècle et, apparus en 367–366 av. J.-C., les édiles curules (ravitaillement, police et hygiène de la cité) et le préteur (pouvoir judiciaire).
  • Les lois Liciniennes interdisent de posséder plus de cinq cent jugères de terres communes et prescrivent la distribution des terres devenues disponibles aux citoyens pauvres à raison de sept jugères par tête. Elles règlent la question des dettes : les débiteurs reçoivent l’autorisation de se libérer en trois années, les intérêts déjà payés venant en déduction du capital exigible.
  • Le territoire de Rome s’étend sur 1900 km².

Monde celte

  • Terror Gallicum en Italie avec de nombreux raids gaulois (fin en -349).
  • Le casque de Canossa, retrouvé dans les Pouilles, prouve la présence celte en Italie du sud entre 367 et 349 av. J.-C.
  • Des mercenaires celtes sont engagés contre les Thébains dans un corps expéditionnaire de Syracuse.

Moyen-Orient

Art & culture

Naissances en -367

Décès en -367


  • Portail du monde antique Portail du monde antique

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article -367 de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”