Ptolemee Ier

Ptolémée Ier

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ptolémée (homonymie).
Cartouche pharaon.jpg
Articles de la série Pharaon
Classements
alphabétique - chronologique
Dynasties
0 - Ire - IIe - IIIe - IVe - Ve - VIe - VIIe - VIIIe - IXe - Xe - XIe - XIIe - XIIIe - XIVe - XVe - XVIe - XVIIe - XVIIIe - XIXe - XXe - XXIe - XXIIe - XXIIIe - XXIVe - XXVe - XXVIe - XXVIIe - XXVIIIe - XXIXe - XXXe - XXXIe - Les Ptolémées
Buste de Ptolémée Ier Sôter, IIIe siècle av. J.-C., musée du Louvre

Ptolémée Ier Sôter, en grec Πτολεμαος / Ptolemaios, né en -367, mort en -283, est un général d'Alexandre le Grand et l'un des diadoques. Satrape puis pharaon d'Égypte, il est le fondateur de la dynastie lagide.

Sommaire

Généalogie

Voir l’article annexe : Arbre généalogique des Lagides.
Ptolémée Ier Sôter
Naissance -367 Décès -283
Père Lagos Grands-parents paternels
Grand-père paternel inconnu
Grand-mère paternelle inconnue
Mère Grands-parents maternels
Grand-père maternel inconnu
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie
1re épouse Thaïs Enfant(s) *
*
*
2e épouse Artacama, fille d'Artabase Enfant(s)
3e épouse Eurydice, fille d'Antipater Enfant(s) Ptolémée Kéraunos
Ptolémaïs
Lysandra
4e épouse Bérénice Ire, suivante d'Eurydice Enfant(s) Ptolémée II
Argées
Arsinoé II
Philatéra
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Titulature

Nom de Nesout-bity
Hiéroglyphe
M23
X1
L2
X1
Hiero Ca1.svg
C1 C12 U21
N35
N36
Hiero Ca2.svg
Codage ( C1 C12 U21:N35:N36 )
Translittération (Unicode) Stp-n-Rˁ Mr(y)-Jmn
Translittération (ASCII) '
Transcription
Traduction « L'élu de Rê. L'aimé d'Amon. »


Nom de Sa-Rê
Hiéroglyphe
G39 N5
Z1
Hiero Ca1.svg
Q3
X1
V4 E23
Aa15
M17 M17 S29
Hiero Ca2.svg
Codage ( Q3:X1 V4 E23:Aa15 M17 M17 S29 )
Translittération (Unicode) Ptwlmys
Translittération (ASCII) '
Transcription
Traduction « Ptolémée »


Biographie

Carrière sous Alexandre

Ptolémée naît en Macédoine vers l'an -367. Fils légitime de Lagos (d'ou provient le terme « lagide » qui désigne cette lignée), il pourrait être en fait, selon Pausanias, un enfant bâtard de Philippe II, père d'Alexandre (Lagos n'aurait fait qu'assumer la paternité pour son roi). Ami d'enfance d'Alexandre, il en devient l'un des Sômatophylaques (gardes du corps) et des plus proches lieutenants. Son ascension est autant due à ses valeurs militaires qu'à son amitié avec Alexandre. Il s'occupe du siège d'Halicarnasse en l'absence d'Alexandre (qui ironie du sort est parti dans le futur royaume de Ptolémée, l'Égypte). Au partage de Babylone qui suit la mort d'Alexandre en -323, il reçoit la riche satrapie d'Égypte au nom des rois Philippe III et Alexandre IV. Lors du conseil de Babylone, Ptolémée aurait proposé que les délibérations soient conduites autour du trône et des attributs royaux d’Alexandre[1].

Satrape d'Égypte

Dès -323, il s'empare au mépris des accords de Babylone de la Cyrénaïque. Surtout, vers -322, il détourne le convoi funéraire qui doit conduire la dépouille sacrée d'Alexandre de Babylone jusqu'en Macédoine[2]. Ce qui suscite la réaction immédiate de Perdiccas, chiliarque de l'empire, qui porte son armée contre l'Égypte tandis que son allié, Eumène de Cardia, lutte en Asie Mineure contre la coalition menée par Antipater, Cratère et Antigone. Mais en -321, Perdiccas échoue à envahir l'Égypte dont la frontière orientale est bien défendue par Ptolémée. Perdiccas échoue devant Péluse, puis tente en vain de faire passer le Nil à son armée, ce qui sonne le glas de son offensive. Après l'assassinat de Perdiccas en Égypte, Ptolémée refuse intelligemment la régence de l'empire. Entre -319 et -318, il s'empare de la Syrie puis se retire face à l'avancée d'Antigone. En -312, il reprend la Syrie avant de se replier en Égypte en -311. En -308, il mène une campagne mitigée en Grèce continentale contre les possessions de Cassandre. Il comprend alors que l'Égypte doit devenir une thalassocratie mais en -306, il subit au large de Chypre une cuisante défaite maritime face à Démétrios Ier Poliorcète, mais prend néanmoins le titre de roi avec les autres diadoques à la suite d'Antigone en -305. Grâce à sa puissante flotte, il conquiert Chypre, aux dépens de Démétrios, de manière définitive en -295.

Roi d'Égypte

Ptolémée Ier Sôter
Période Période lagide
Dynastie Dynastie des Ptolémées
Fonction Pharaon
Prédécesseur Alexandre le Grand
Prise du pouvoir Après la mort d'Alexandre
Dates de règne -305 à -283
Durée du règne Inconnue
Successeur Ptolémée II
Passation du pouvoir Mort naturelle
Sépulture Non trouvé
Date de découverte Inconnue
Découvreur Inconnu
Fouillée par ?

Ptolémée reçoit l'épithète de Sôter (Σωτήρ, « le sauveur ») par les Rhodiens auxquels il porte secours en -305 alors qu'ils étaient assiégés par la flotte de Démétrios. Puis il se fait proclamer pharaon en -305/-304. En -302, Lysimaque, Séleucos et Ptolémée se liguent contre Antigone, mais Ptolémée montre peu d'empressement à combattre et après la bataille d'Ipsos en -301, ses alliés refusent de lui donner la Cœlé-Syrie, qui sera désormais l'enjeu d'une dispute permanente entre Lagides et Séleucides durant les six guerres de Syrie.

Il institue comme capitale Alexandrie dont il est le grand constructeur et fonde une colonie de vétérans à Ptolémaïs, au sud de Memphis. Il poursuit la construction du phare qu'il relie à la terre. En -288, il lance la construction de la bibliothèque d'Alexandrie, qui fait partie du Museion, le Temple des Muses, comprenant l'université d'Alexandrie, une des premières de l'histoire, et une Académie, où se donnent rendez-vous les poètes, scientifiques et artistes invités par les Ptolémées. Il accueille à sa cour des historiens, tels que Clitarque, afin de glorifier la mémoire d'Alexandre et d'asseoir son prestige. Il fait également construire le majestueux tombeau (sêmaa) d'Alexandre. C'est à sa demande que le prêtre Manéthon rédige en grec une Histoire de l'Égypte recensant le nom des pharaons antiques. Il met en place une administration efficace combinant le rationalisme grec et la tradition égyptienne. Enfin, Ptolémée fait restituer au clergé égyptien les statues des dieux, le mobilier et les livres précédemment volés dans les temples par Xerxès Ier et récupérés depuis la conquête macédonienne. Et pour marquer son appartenance aux coutumes égyptiennes, il fait célébrer sa fête-Sed et lance un programme de restauration et de constructions de temples de tradition égyptienne.

Vers -285, Ptolémée publie ses Mémoires, aujourd'hui perdues, où il narre avec précision les campagnes militaires menées par Alexandre. Ses Mémoires, bien que forcément partiales, ainsi que celles rédigées par Aristobule, inspirent l'Anabase d'Arrien qui offre le plus fiable des récits antiques (conservés à nos jours) de la conquête macédonienne. Arrien considère Ptolémée comme un témoin digne de foi puisqu'il a non seulement pris part à l’expédition, mais que, roi lui-même, il lui est déshonorant de mentir ; en outre, Ptolémée ayant transmis ses Mémoires longtemps après la mort d’Alexandre, déformer les faits ne représente pas pour lui une nécessité. Les Mémoires de Ptolémée sont aussi l'une des sources principales de Plutarque dans la Vie d'Alexandre. Elles représentent au final, via Arrien et Plutarque, une tradition historique différente de celle issue de Clitarque que Diodore de Sicile, Quinte-Curce et Trogue-Pompée (auteurs de la Vulgate d'Alexandre) ont largement consulté.

À sa mort, Ptolémée laisse un État florissant. Ptolémée II Philadelphe lui succède sur le trône d'Égypte en -283. C'est à l'occasion de son enterrement que le corps d'Alexandre est rapatrié de Memphis à Alexandrie où la construction du tombeau a été achevée.

Avec la courtisane Thaïs, il a trois enfants : deux fils et une fille, qui épouse le roi de Chypre Eunoste. Il se marie ensuite trois fois. D'abord avec Artacama, fille du satrape Artabase, épousée sur l'ordre d'Alexandre lors des noces de Suse en -324. Puis en -321 il épouse Eurydice, fille d'Antipater dont il a un fils, Ptolémée Kéraunos (surnommé « la Foudre » à cause de son caractère violent), et deux filles, Ptolémaïs et Lysandra. Enfin, il épouse, entre -316 et -310, une suivante d'Eurydice, Bérénice, dont il a quatre enfants : deux fils, le futur Ptolémée II et Argées, et deux filles, Arsinoé et Philatéra.

Notes

  1. Quinte-Curce, Histoire d'Alexandre, X, 6, 15. On remarque ici la trace d'une tradition favorable au lagide, lié à Alexandre même après sa mort.
  2. Sur cet épisode dont il faut bien saisir toute la portée symbolique et politique voir Diodore de Sicile, Bibliothèque historique [détail des éditions] [lire en ligne], XVIII, 28, 2-3 ; Photius, Bibliothèque, II, 92, 70 b.

Sources

Bibliographie

  • Pierre Cabanes, Le Monde hellénistique de la mort d’Alexandre à la paix d’Apamée, Seuil, coll. « Points Histoire / Nouvelle histoire de l’Antiquité », 1995 (ISBN 2-02-013130-7)  ;
  • Pierre Lévêque, Le Monde hellénistique, Pocket, coll. « Agora », 2003 (4e édition) (ISBN 2266101404) ;
  • Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-30 av. J.-C., Seuil, coll. « Points Histoire », Paris, 2003 (ISBN 202060387X) .

Voir aussi

Lien interne

Lien externe


nothumb  Histoire • Géographie • Mythologie • Dieux • Art / Pyramides • Sciences • Vie quotidienne / Organisation politique / Pharaons  Égyptologie • BibliographieLexique • Index
Egyptopedia Un article égyptologique au hasard :

Héracléion

Modifications du jour
  • Portail de l’Égypte antique Portail de l’Égypte antique
  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
Ce document provient de « Ptol%C3%A9m%C3%A9e Ier ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ptolemee Ier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ptolémée Ier — Pour les articles homonymes, voir Ptolémée (homonymie). Buste de Ptolémée Ier Sôter, musée du Louvre …   Wikipédia en Français

  • PTOLÉMÉE Ier SÔTER — (PTOLÉMÉE Ier SÔTER 365 env. PTOLÉMÉE Ier SÔTER 282) roi d’Égypte (PTOLÉMÉE Ier SÔTER 305 PTOLÉMÉE Ier SÔTER 282) Général d’Alexandre le Grand, satrape (PTOLÉMÉE Ier SÔTER 323 PTOLÉMÉE Ier SÔTER 305) puis roi d’Égypte (PTOLÉMÉE Ier SÔTER 305… …   Encyclopédie Universelle

  • Ptolémée Ier Soter — Ptolémée Ier Pour les articles homonymes, voir Ptolémée (homonymie). Articles de la série Pharaon Classements …   Wikipédia en Français

  • Ptolémée Ier Sôter — Ptolémée Ier Pour les articles homonymes, voir Ptolémée (homonymie). Articles de la série Pharaon Classements …   Wikipédia en Français

  • Lysandra (fille de Ptolemee Ier) — Lysandra (fille de Ptolémée Ier) Lysandra est une princesse lagide, fille de Ptolémée Ier et d Eurydice. Elle est successivement l épouse de son cousin le co roi de Macédoine Alexandre V, fils de Cassandre, puis, après le meurtre de ce dernier… …   Wikipédia en Français

  • Lysandra (fille de Ptolémée Ier) — Lysandra est une princesse lagide, fille de Ptolémée Ier et d Eurydice. Elle est successivement l épouse de son cousin le co roi de Macédoine Alexandre V, fils de Cassandre, puis, après le meurtre de ce dernier par Démétrios Poliorète en 294,… …   Wikipédia en Français

  • Lysandra (fille de ptolémée ier) — Lysandra est une princesse lagide, fille de Ptolémée Ier et d Eurydice. Elle est successivement l épouse de son cousin le co roi de Macédoine Alexandre V, fils de Cassandre, puis, après le meurtre de ce dernier par Démétrios Poliorète en 294,… …   Wikipédia en Français

  • Lysandra fille de Ptolémée Ier — Lysandra (fille de Ptolémée Ier) Lysandra est une princesse lagide, fille de Ptolémée Ier et d Eurydice. Elle est successivement l épouse de son cousin le co roi de Macédoine Alexandre V, fils de Cassandre, puis, après le meurtre de ce dernier… …   Wikipédia en Français

  • Ptolemais (fille de Ptolemee Ier) — Ptolémaïs (fille de Ptolémée Ier) Pour les articles homonymes, voir Ptolémaïs. Article détaillé : Généalogie des Lagides. Ptolémaïs est une princesse Lagide et reine de Macédoine, fille de Ptolémée Ier et de sa deuxième épouse Eurydice. Elle …   Wikipédia en Français

  • Ptolémaïs (fille de ptolémée ier) — Pour les articles homonymes, voir Ptolémaïs. Article détaillé : Généalogie des Lagides. Ptolémaïs est une princesse Lagide et reine de Macédoine, fille de Ptolémée Ier et de sa deuxième épouse Eurydice. Elle fut fiancée à Démétrios …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”