Libation
Scène de libation, médaillon d'un kylix de Macron, v. 480 av. J.-C., musée du Louvre

Une libation est un rituel religieux consistant en la présentation d'une boisson en offrande à un dieu, en renversant quelques gouttes sur le sol ou sur un autel. Les liquides offerts en libations étaient variés, le plus souvent du vin, du lait ou de l'huile d'olive. C'est une forme de sacrifice. Il fut très pratiqué dans les religions de l'Antiquité.

La Bible évoque la libation à plusieurs reprises.

«  Et Jacob dressa un monument dans le lieu où Dieu lui avait parlé, un monument de pierres, sur lequel il fit une libation et versa de l'huile.  »

— Genèse, 35.14

«  Car pour moi, je sers déjà de libation, et le moment de mon départ approche.  »

— 2 Timothée, 4.6

Un holocauste est toujours accompagné d'une libation de vin[1].

Dans sa Lettre aux Romains, Ignace d'Antioche compare le martyre des chrétiens à une libation.

En Grèce antique, la libation (spondè) est accompagnée d'une prière ou d'un vœu. Elle peut être accomplie à tout moment de la journée, pour invoquer la bienveillance divine. Lors des banquets, elle clôt le dîner (δεῖπνον / deĩpnon) et débute la beuverie (πότος / pótos)[2],[3]. Théophraste la décrit comme un « toast en l'honneur du bon démon »[4].

Dans la culture hip-hop américaine, la libation consiste à verser une petite quantité de liqueur de malt, ou autre alcool, sur le sol, en hommage à des camarades enterrés (« dead homies ») ou en prison, ou simplement pour consacrer une nouvelle entreprise.

La libation a toujours été très pratiquée dans les traditions africaines. On la retrouve encore de nos jours en Afrique Noire. En Amérique Latine, et notamment au Pérou et au Chili, elle perdure en hommage à la "Pacha Mama", déité de la terre, à laquelle sont offertes quelques gouttes de vin ou de bière avant leur consommation.

Notes

  1. (en) « But every holocaust or thank-offering was to be accompanied with a libation of wine »  : Emil G. Hirsch, Kaufmann Kohler, M. Seligsohn, Isidore Singer Jacob Zallel Lauterbach, Joseph Jacobs, Jewish Encyclopedia, 1901-1906, Sacrifice
  2. Plutarque, Banquet des sept sages, 5, 150d ; Xénophane, frag. B1 (Diels-Kranz) = Athénée, Deipnosophistes [détail des éditions] [lire en ligne] XI, 462c.
  3. Robin Nadeau, Les manières de table dans le monde gréco-romain, Rennes, 2010, p. 174.
  4. Théophraste, frag. 572 Fortenbaugh = Athénée XV, 693c-d.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Libation de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • libation — [ libasjɔ̃ ] n. f. • 1488; lat. libatio 1 ♦ Antiq. Action de répandre un liquide (vin, lait, huile) en l honneur d une divinité. Les Grecs et les Romains faisaient des libations lors des sacrifices. 2 ♦ Loc. (1750) Faire des libations, de… …   Encyclopédie Universelle

  • Libation — Li*ba tion (l[ i]*b[=a] sh[u^]n), n. [L. libatio, fr. libare to take a little from anything, to taste, to pour out as an offering: cf. F. libation.] The act of pouring a liquid or liquor, usually wine, either on the ground or on a victim in… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • libation — (n.) late 14c., pouring out of wine in honor of a god, from L. libationem (nom. libatio) a drink offering, noun of action from pp. stem of libare pour out (an offering), from PIE * (s)leib to pour, drop (Cf. Gk. leibein to pour, make a libation ) …   Etymology dictionary

  • Libation — (v. lat.), Gebrauch, den Göttern zu Ehren bei Opfern, feierlichen Verträgen, Gastmahlen etc. Wein, Milch etc. auszugießen. Man goß dabei; bevor man trank, einen Theil ins Feuer od. auf die Schenkel des Opferthiers, od. man träufelte ihn, gen… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Libation — (lat.), Trankopfer der alten Römer, bestand im Ausgießen einiger Tropfen von einer Flüssigkeit (besonders Wein), um damit der Gottheit ihren Anteil zu widmen. Die Griechen hatten dieselbe Sitte und pflegten namentlich beim Übergang vom Gastmahl… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Libation — (lat.), Trankopfer, den Göttern oder Verstorbenen dargebracht durch Ausgießen eines Teiles des Weines vor dem Trinken; auch s.v.w. Gelage …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Libation — Libation, lat. dtsch., Trankopfer. religiöser Brauch bei den Alten, indem man Wein od. Milch auf den Altar der Götter goß, oder auch nur einige Tropfen aus dem Becher fließen ließ. L. bedeutet wohl auch im jetzigen Sprachgebrauche dasselbe was… …   Herders Conversations-Lexikon

  • libation — index grant Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • libation — LIBATION. s. f. Effusion, espanchement de quelque peu de vin ou autre liqueur que les Payens offroient à leurs dieux. On faisoit des libations dans les sacrifices. il y avoit des libations particulieres pour les Dieux Manes …   Dictionnaire de l'Académie française

  • libation — ► NOUN 1) the pouring out of a drink as an offering to a deity. 2) a drink poured out as such an offering. 3) humorous an alcoholic drink. ORIGIN Latin, from libare pour as an offering …   English terms dictionary

  • libation — [lī bā′shən] n. [ME libacioun < L libatio < libare, to taste, pour out < IE base * lei , to pour > Gr leibein] 1. the ritual of pouring out wine or oil upon the ground as a sacrifice to a god 2. the liquid so poured out 3. an… …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”