Phrygie
Emplacement de la région traditionnelle de Phrygie en Asie Mineure (jaune) et expansion maximale du royaume Phrygien (orange)

La Phrygie (du grec ancien : Φρυγία) est un ancien pays d’Asie Mineure, situé entre la Lydie et la Cappadoce, sur la partie occidentale du plateau anatolien. Selon Hérodote (Historien grec, v.484-v.425), ils avaient au début le nom de "Briges" et auraient séjourné en Macédoine, puis ils seraient passés en Thrace, avant de migrer, via l'Hellespont, un peu avant la guerre de Troie dans cette ville en Asie Mineure. Si Hérodote a raison, il est possible que les Phrygiens aient fait partie des Peuples de la mer.

Sommaire

Histoire

Les Phrygiens sont un peuple indo-européen venu de Thrace ou de la région du Danube. Ils ont occupé vers -1200 la partie centrale et occidentale de l'Asie Mineure, profitant de l'effondrement de l'Empire hittite.

Bryges, les Phrygiens Européens

Selon la légende, à l'époque archaïque (avant la guerre de Troie), le plus grand roi phrygien est Gordias, un paysan qui reçoit le trône suite à un oracle. C'est lui qui fonde la capitale, Gordion. Sans enfant, il adopte Midas. Bacchus lui accorde un vœu, après que Midas eut recueilli Silène alors qu'il était ivre, qui lui donne le pouvoir de transformer tout ce qu'il touche en or. Par la suite, les rois phrygiens portent alternativement les noms de Gordias et Midas. Certaines légendes font également de Tantale un roi phrygien.

Le royaume phrygien domine l'Asie Mineure depuis la chute des Hittites jusqu'aux invasions cimmériennes de la fin du VIIIe siècle av. J.‑C. / début du VIIe siècle. En -696, Gordion tombe. L'hégémonie passe alors à la Lydie. Elle passe ensuite sous domination perse en -546, lors de la conquête de Cyrus II. La Phrygie devient une satrapie sous Darius, avec pour capitale Dascylion. La route royale des Achéménides qui relie Sardes à Suse traverse la Phrygie via Gordion.

En -333, Alexandre le Grand passe par Gordion et, dans le sanctuaire de Zeus, tranche le fameux nœud gordien. La Phrygie se retrouve englobée dans son empire et Antigone le Borgne en devient le satrape. À la mort du conquérant, ses diadoques se disputent la Phrygie, qui revient finalement aux Séleucides. En -188, elle passe au royaume de Pergame. En -275, sa partie orientale est envahie par les Celtes. Gordion est prise et rasée, seul un petit village subsiste de la capitale à l'époque romaine, tandis que la région conquise est rebaptisée Galatie.

En -103, la Phrygie devient une partie de la province romaine d'Asie.

Le nom est ensuite utilisé de temps à autres sous l'Empire byzantin, mais c'en est définitivement fini du royaume phrygien. En particulier, au IVe siècle la Phrygie fut scindée en deux provinces :

  • la Phrygie Salutaire à l'est, avec pour capitale Synnada
  • la Phrygie Pacatienne, à l'ouest, avec pour capitale Laodicée.

Culture

La langue phrygienne est une langue indo-européenne dont la classification n'est pas certaine, elle serait peut-être en relation avec le grec. La culture phrygienne a beaucoup influencé la culture grecque. Elle est très développée à l'âge du bronze, notamment dans le domaine de la musique. Midas est supposé avoir été l'élève d'Orphée. Le roi, après avoir été dégoûté de l'or par son aventure avec Bacchus, part vivre dans la forêt et assiste à un concours entre Apollon et le dieu Pan (à qui on attribue l'invention de la flûte de Pan, l’aulos). Le vieux Tmolos, esprit de la montagne, est le juge de ce concours. Il déclare Apollon vainqueur et Midas, mécontent du résultat, le dit haut et fort. Apollon, furieux de son audace, transforme les oreilles de ce roi en celles d'un âne.

La grande déesse phrygienne est Cybèle, la « grande-mère », qui selon la mythologie grecque, initie Dionysos à ses mystères. Les phrygiens vénèrent aussi Sabazios, identifié ensuite par les Grecs à Zeus et à Dionysos.

Pâris, fils de Priam, est réputé être phrygien, ce que montre sa représentation habituelle, portant le célèbre bonnet du même nom, qui fut ensuite repris par les affranchis romains, en signe de liberté, puis par les révolutionnaires français. Les Patriotes de la rébellion de 1837-39 du Bas-Canada ont aussi utilisé ce symbole.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Phrygie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • PHRYGIE — La Phrygie, région de l’Asie Mineure, a connu une extension variable suivant les époques. Au sens large, elle s’étendait sur la plus grande partie du plateau anatolien, de part et d’autre de l’Halys (actuel Kizil Irmak). Le nord ouest de l’Asie… …   Encyclopédie Universelle

  • PHRYGIE (géographie) — PHRYGIE, géographie Province du centre ouest de l’Asie Mineure, la Phrygie recouvre la partie occidentale de l’Anatolie centrale. Elle doit son nom au peuple antique des Phrygiens, venu de Thrace vers PHRYGIE (géographie) 1200, qui s’y établit… …   Encyclopédie Universelle

  • Montanus de Phrygie — Montan ou Montanus de Phrygie était une personnalité du christianisme ancien du IIe siècle, initiateur d un courant spirituel, prophétique et eschatologique connu de ses contemporains sous le nom de « christianisme phrygien », se… …   Wikipédia en Français

  • Eulamios de Phrygie — Eulamios (grec : Eὐλάμιος ), né en Phrygie, fut, avec Damascios, l un des philosophes athéniens qui ont cherché asile à la cour de Khosro Ier de Perse en 532, lorsque Justinien Ier ferma la dernière école païenne philosophique d Athènes[1].… …   Wikipédia en Français

  • Adauque de Phrygie — Adauque ou Saint Adauque († vers 305), issu d une illustre famille d Italie, fait partie des martyrs de Phrygie, sous Dioclétien et Maximien pour s être opposé à ces empereurs dans le domaine de la foi. C est un saint chrétien reconnu par les… …   Wikipédia en Français

  • Dares de Phrygie — Darès le Phrygien Darès le Phrygien, grand prêtre Troyen d Héphaïstos d après l Iliade, vivait au temps de la guerre de Troie. Il écrivit, au rapport d Élien, une histoire de cette guerre. Le texte qui nous est parvenu (Ve siècle ou début… …   Wikipédia en Français

  • Darès De Phrygie — Darès le Phrygien Darès le Phrygien, grand prêtre Troyen d Héphaïstos d après l Iliade, vivait au temps de la guerre de Troie. Il écrivit, au rapport d Élien, une histoire de cette guerre. Le texte qui nous est parvenu (Ve siècle ou début… …   Wikipédia en Français

  • Darès de Phrygie — Darès le Phrygien Darès le Phrygien, grand prêtre Troyen d Héphaïstos d après l Iliade, vivait au temps de la guerre de Troie. Il écrivit, au rapport d Élien, une histoire de cette guerre. Le texte qui nous est parvenu (Ve siècle ou début… …   Wikipédia en Français

  • Darès de phrygie — Darès le Phrygien Darès le Phrygien, grand prêtre Troyen d Héphaïstos d après l Iliade, vivait au temps de la guerre de Troie. Il écrivit, au rapport d Élien, une histoire de cette guerre. Le texte qui nous est parvenu (Ve siècle ou début… …   Wikipédia en Français

  • Ipsos (Phrygie) —  Pour l’article homonyme, voir Ipsos.  Ipsos (aujourd’hui Ipsili) est un village situé en Phrygie dans l’actuelle Turquie, célèbre pour avoir été le théâtre de la bataille d’Ipsos en 301 av. J. C. durant laquelle Antigone le Borgne… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”