?

Point d'interrogation

¿ ?

Ponctuation

Accolades ( { } ) · Parenthèses ( ( ) ) 
Chevrons ( < > ) · Crochets ( [ ] ) 
Guillemets ( « » ou “ ” ) 
Apostrophe ( ' ou ’ ) · Virgule ( , ) 
Barre oblique ( / ), inversée ( \ ) 
Espace (   ) · Point médian ( · ) 
Espace insécable (   ) 
Point ( . ) · Points de suspension ( … ) 
Point-virgule ( ; ) · Deux-points ( : ) 
Point d’exclamation ( ! ), d’interrogation ( ? ) 
Point exclarrogatif ( ‽ ), d’ironie ( Point d'ironie de Alcanter de Brahm.svg
Trait d’union ( - ) · Tiret ( – )
Autres signes de ponctuation

Diacritique

Accent aigu ( ´ ), double (  ̋  ) 
Accent grave ( ` ), double (  ̏  )
Accent circonflexe ( ^ ) · Hatchek ( ˇ ) 
Barre inscrite ( - ) · Brève ( ˘ ) 
Cédille ( ¸ ) · Macron ( ˉ ) · Ogonek ( ˛ ) 
Corne (  ̛  ) · Crochet en chef (  ̉ ) 
Point souscrit ( ִ ), suscrit ( ˙ ) 
Rond en chef ( ˚ ) · Tilde ( ~ ) 
Tréma ( ¨ ) · Umlaut ( ˝ )

Symbole typographique

Arrobase ( @ ) · Esperluette ( & ) 
Astérisque ( * ) · Astérisme ( ⁂ ) 
Barre verticale ( | ou ¦ ) 
Cœur floral (❦❧ ) 
Croisillon ( # ) · Numéro ( № ) 
Copyright ( © )   Marque ( ® )  
Degré ( ° ) · Celsius ( ℃ ) 
Prime : minute, seconde et tierce ( ′ ″ ‴ ) 
Obèle ( † et ‡ ) · Paragraphe ( § ) 
Par conséquent ( ∴ ) · Parce que ( ∵ ) 
Pied de mouche ( ¶ ) · Puce ( • )  
Tiret bas ( _ ) 

Symboles typographiques japonais
Symbole mathématique

Plus et moins ( + − ) · Plus ou moins ( ± ) 
Multiplié ( × ) · Divisé ( ÷ ) · Égal ( = ≠ ) 
Pour cent ( % ) · Pour mille ( ‰ )
Carré ( ² ) · Cube ( ³ ) · Micro ( µ )

Symbole monétaire

Dollar ( $ ) · Euro ( € )
Livre sterling ( £ ) · Yen ( ¥ )

Un point d'interrogation est un signe de ponctuation qui se met à la fin d'une phrase interrogative, à la place du point.

Sommaire

Usage

En français, il est d'usage de placer une espace fine insécable (code HTML : &thinsp;) avant le point d'interrogation, comme pour tout signe composé de deux parties superposées[1]. Ce n'est pas le cas dans toutes les langues, comme en anglais, en italien ou le français québécois où le point d'interrogation se place, sans espace, directement après la dernière lettre de la phrase.

Comme le point d'interrogation finit une phrase, il est suivi d'une majuscule. Néanmoins il arrive qu'on emploie le point d'interrogation sans finir une phrase. À l'oral, ce point d'interrogation correspond à une pause plus courte. Dans ce cas, le point d'interrogation a valeur de virgule, et est suivi d'une minuscule. Exemple : « De quelle couleur était-il ? bleu ? rouge ? vert ? ». Il en va de même lorsque la phrase interrogative est suivie d'une incise, quelle que soit la longueur de celle-ci (« Pourrais-je avoir à boire ? dit-il. Que veux-tu ? répondit la maman qui était en train de parer le gigot. »).

Une virgule interrogative a été proposée, mais il s'agit d'un exemple parmi d'autres de signe non retenu.

Origine

Ce symbole viendrait de l'abréviation qo du latin quaestio qui signifie « question ». Le « q » minuscule était écrit au-dessus du « o » minuscule et se transforma progressivement en point d'interrogation moderne. Selon une autre hypothèse, le signe trouverait son origine au IXe siècle, sous la forme d'un point suivi d'une sorte de tilde. Le point marquait simplement la fin de la phrase, tandis que le « tilde » représentait l'intonation de la question à l'oral.

Questio.PNG

Emploi

Dans les langues étrangères

Dans certaines langues, comme en espagnol depuis le XVIIIe siècle, la phrase interrogative commence par un point d'interrogation inversé (¿) et se termine par un point d'interrogation classique. Cependant, cette convention orthographique est parfois ignorée en dactylographie rapide.

En grec, le point-virgule est utilisé à la place du point d'interrogation. En arabe, où l'on écrit de droite à gauche, le point d'interrogation est inversé : « ؟ » . Le point d'interrogation est aussi utilisé en chinois, en japonais et en coréen.

En mathématiques

La notation ?(x) est utilisée en mathématique pour représenter la fonction « point d'interrogation » de Hermann Minkowski.

En informatique

?
Question mark alternate.svg
Unicode
Code : U+003F
Nom : Point d'interrogation
Bloc : Ponctuation générale
(U+2000 à U+206F)
Voir : {{{voir}}}
Tracé
Symétrie : aucune
Trait : courbe

Le point d'interrogation est représenté en informatique par le caractère Unicode et ASCII 63 ou 0x003F.

Le point d'interrogation inversé correspond au caractère Unicode 191 (0x00BF), et peut être saisi sur certaines versions de Microsoft Windows en maintenant appuyée la touche [Alt] et en tapant 0 1 9 1 sur le pavé numérique. Dans les applications GNOME, on peut le saisir en maintenant appuyées les touches [Ctrl] et [Shift] et en tapant le code hexadécimal Unicode correspondant au caractère. Et plus généralement dans X(avec la disposition clavier fr-latin9) on peut le saisir en maintenant la combinaison Alt Gr + ,.

Le symbole « ? » est aussi employé dans différents langages de programmation. Notamment, en C, il est utilisé dans l'opérateur ?:, qui sert à transcrire des conditions booléennes. Il est utilisé dans les expressions rationnelles pour désigner la présence zéro ou une fois de ce dont il est suffixe.

Dans de nombreux navigateurs internet, « ? » permet de représenter un symbole absent de la table de caractères utilisée par le programme.

En php, le point d'interrogation sert de délimiteur au code php.

Exemple :

<?php 
//instructions
?>

Aux échecs

Article détaillé : Annotation (jeu d'échecs).

Aux échecs, en notation algébrique :

  • « ? » signale un mauvais coup,
  • « ?? » une erreur grossière,
  • « ?! » un coup douteux,
  • « !? » un coup intéressant.

Notes et références

  1. Lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale, Imprimerie nationale, 2002 (ISBN 978-2-7433-0482-9), 3e édition, octobre 2007, chap. « Ponctuation », p. 148-149

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

  • Portail de l’écriture Portail de l’écriture
Ce document provient de « Point d%27interrogation ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article ? de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”