92e régiment d'infanterie de ligne
92e Régiment d'Infanterie de ligne
92e Régiment d'Infanterie
0642903001175656643.jpg
Insigne régimentaire du 92e régiment d'infanterie.jpg

insigne régimentaire du 92e RI (1936)
insigne régimentaire du 92e RI (insigne actuel)

Période 1698
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de terre
Type Régiment d'infanterie
Rôle Infanterie
Fait partie de 3e brigade mécanisée
Garnison Clermont-Ferrand
Quartier Desaix
Ancienne dénomination Le régiment d'Auvergne
Devise Debout soldat d'Auvergne; debout ça va bander
Inscriptions sur l’emblème Rivoli 1797
Austerlitz 1805
Iéna 1806
Constantine 1837
Ypres 1914
Verdun 1916-1917
La Somme 1916
L'Ourcq 1918
Résistance Auvergne 1944
Anniversaire Saint-Maurice
Équipement mise en place progressive en 2009-2010 de 64 VBCI.
2 AMX 30 D (char de dépannage)
5 VAB
8 VPC :Véhicule Poste de Commandement (VBCI dont la tourelle de tir a été remplacé par un mitrailleuse de 12,7 téléopérée) entièrement informatisé, il utilise les dernières technologies de numérisation du champ de bataille
29 VBL (véhicule blindé léger)
34 poids lourds (2,4 et 10 tonnes)
28 P4 (véhicule léger tout terrain)
5 motos.
Guerres Première Guerre mondiale
bataille de France
Seconde Guerre mondiale
Fourragères Aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1914-1918
Décorations Croix de guerre 1914-1918
trois palmes
Croix de guerre 1939-1945
une palme

Le 92e régiment d'infanterie de ligne est un régiment français créé sous l'ancien régime à partir du régiment Walsh de la brigade irlandaise.

Sommaire

Création et différentes dénominations

  • 1698 : Création de la brigade irlandaise
Article détaillé : Brigade irlandaise.
  • 1775 : Devient légion du Dauphiné
  • 1770 : Est renommée en régiment de Walsh
  • 1791 : Devient le 92e régiment d'infanterie
  • 1794 : Formation de la 92e demi-brigade de bataille, formée à partir des unités suivantes :
  • 1796 : Transformée en 92e demi-brigade d'infanterie de ligne, formée à partir des unités suivantes :
    • 71e demi-brigade de bataille (comprenant les 1er bataillon du 36e régiment d'infanterie, 2e bataillon de volontaires de la Meuse, 13e bataillon de volontaires des Fédérés)
    • 3e bataillon de la 177e demi-brigade de bataille
    • 3e bataillon de la 181e demi-brigade de bataille
  • 1803 : 92e régiment d'infanterie de ligne

Colonels/chef de brigade

insigne de béret d'infanterie
  • .
  • 1980 à 1982 : Colonel Favreau
  • 2006 à 2008 : Colonel Olivier Carneau
  • 2008 à 2010 : Colonel Claude Minjoulat-Rey
  • 2010 à ….  : Colonel Gilles Haberey




(*) Officiers qui deviendront par la suite généraux de brigade.


Colonels tués et blessés à la tête du 92e régiment d'infanterie de ligne pendant cette période :

  • Colonel Nagle : blessé le 16 avril 1809 puis le 6 juillet 1809
  • Colonel Lanier : blessé le 26 juillet 1812


Officiers tués et blessés au sein du 92e régiment d'infanterie de ligne pendant la période 1804-1815 :

  • Officiers tués : 24
  • Officiers morts de leurs blessures : 16
  • Officiers blessés : 146

Historique des garnisons, combats et bataille du 92e régiment d'infanterie

Ancien régime

Révolution et Empire

Restauration

2e république et Second Empire

1870 - 1914

La Bataille de Villersexel durant la tragique guerre franco-prussienne de 1870-1871.
En 1881 il est installé à Clermont-Ferrand. Mis à part un intermède à Lyon de 1884 à 1887, il y tient garnison depuis cette date, d'abord au quartier d'Assas, puis de nos jours au quartier Desaix.

Première Guerre mondiale

Il appartient à la 26e Division d'Infanterie d'août 1914 à novembre 1918

Entre-deux-guerres

Seconde Guerre mondiale

  • Le 10 mai 1940 le 92e régiment d'infanterie motorisée sous les ordres du colonel Damidaux, fait partie de la 25e division d'infanterie motorisée (25e DIM) du général Molinié dont le QG est situé à Dehlingen. La 25e DIM faisant partie du 1er corps d'armée motorisé (Ier CA) du général de division Sciard. il entre en Belgique, où il se trouve bientôt aux prises avec un ennemi cuirassé, supérieur en nombre et en matériel. Talonné par l’avance allemande, il prend part au dur combat des débouchés nord d’Anvers et fait face avec la 25e D.I. à l’effort principal de l’ennemi. Opiniâtrement accroché au sol, sous les feux de l’aviation adverse, il réagit par de violentes contre-attaques.

Il participe à Wavrechain sous Faulx (Nord) à la bataille de l'Escaut avec les 45e et 121e RI. Au cours de la retraite sur Dunkerque, il est encerclé dans les faubourgs de Lille par des forces ennemies considérables. Malgré des pertes très lourdes, il leur oppose pendant quatre jours, jusqu’à épuisement de leurs munitions, une résistance farouche.

  • Un groupe d’officiers, de sous-officiers et de soldats réussit à se frayer un passage sur Dunkerque et à embarquer avec le drapeau sur le patrouilleur Sirocco. Mais le navire est coulé corps et biens, engloutissant avec lui le glorieux emblème et sa garde. La belle conduite du régiment au cours de ces combats lui vaut une citation l’ordre de l’Armée.
  • Le 1er septembre 1940, le 92e RI est reformé à Clermont-Ferrand. En 1942, l’ennemi, qui occupe déjà une partie du territoire national, envahit tout le pays. Le régiment est dissous, mais son nouveau drapeau et ses fanions ont été camouflés avant que l’ennemi ne vienne occuper le quartier d’Assas. En septembre 1944, constituée de jeunes maquisards ayant participé aux combats des Monts d’Auvergne, en particulier à ceux de Mont Mouchet, la 1re Colonne Rapide d’Auvergne s’installe au quartier d’Assas et devient, par décision ministérielle, le 1er Bataillon du 92e R.I.

1945 à nos jours

  • Avant 1999 le régiment d'infanterie mécanisée de la 27e division d'infanterie de montagne, au sein du 3e corps d'armée, le 92e RI est équipé en véhicules de l'avant blindés. Il est apte à combattre dans tous les milieux et plus particulièrement en zone montagneuse.

Il peut être engagé dans toutes les missions où la rapidité d'action et le contrôle continu du terrain dominent, allant de l'engagement total face à un ennemi blindé mécanisé, aux actions de combat plus ponctuelles en milieux froids et hostiles, ainsi que des actions humanitaires ou de maintien de la paix partout dans le monde.

1200 hommes répartis en :

  • 3 compagnies de combat
  • 1 compagnie d’éclairage et d’appui
  • 1 compagnie antichars
  • 1 compagnie de commandement et de logistique
  • 1 compagnie de défense et d’instruction.
  • Depuis 1999 le régiment d'Infanterie appartient à la 3e brigade mécanisée. Équipé de 65 de véhicules de combat blindés, chenillés (AMX10), ils sont progressivement remplacés depuis 2009 par le VBCI. Cette unité de l'Armée de Terre, riche d'une culture du combat mécanisé, peut être engagée partout dans le monde, dans toute mission où la rapidité d'action et le contrôle continu du terrain dominent, allant de l'engagement dit de haute intensité face à un ennemi blindé mécanisé, aux actions de combat plus ponctuelles en milieux hostiles dites actions de basse intensité, passant inévitablement par des opérations à caractère humanitaire ou de maintien de la paix. Polyvalent et puissant, le régiment est entraîné pour mener une opération de haute intensité au sein d'un dispositif interarmées. Il mène le combat depuis les préliminaires jusqu'à l'action finale… Garnison à Clermont-Ferrand, dans le quartier Desaix.

Sa structure a progressivement évolué en abandonnant au profit du Groupement de Soutien de la Base de Défense les fonctions dite du socle (administration financière, Direction des ressources humaines, service de santé, des essences, de l'infrastructure), il est aujourd'hui organisé au plus près de sa fonction opérationnelle avec:

  • 4 compagnies de combat mécanisées. matériel majeur le VBCI
  • 1 compagnie d’éclairage et d’appui. matériel majeur le VBL
  • 1 compagnie de commandement et de logistique.

Missions extérieures

Drapeau

Fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1914-1918

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[1]:


92e régiment d'infanterie drapeau.svg

Décorations

Le 92e R.I. est titulaire de quatre citations à l’ordre de l’armée.

Le régiment reçoit la Croix de guerre 1914-1918 avec les trois premières citations à l'ordre de l'armée le 14 juillet 1917.

Il est décoré de la Croix de guerre 1939-1945 avec la quatrième citation à l'ordre de l'armée au cours de la campagne de France 1940.

Il a le droit au port de la fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1914-1918.

Devise

Debout soldats d'Auvergne; debout ça va barder!

Le régiment aujourd'hui

Subordinations

Le régiment est subordonné à la 3e brigade mécanisée elle même composante de la force d'action terrestre.

Composition

  • 1000 hommes et femmes répartis en :
    • 4 compagnies d'infanterie blindées
    • 1 compagnie d'éclairage et d'appui
    • 1 compagnie de commandement et de logistique
    • 1 compagnie d'intervention de réserve

Matériels

  • 64 VBCI (Véhicule Blindé de Combat de l'Infanterie). 32 sont en service au Régiment, les autres sont pré-positionnés dans les camps d'entraînement et les plateformes de pré-déploiement opérationnel.
  • 2 AMX 30 D (char de dépannage)
  • 5 VAB, dont 2 VAB SAN: véhicule de l'avant blindé équipés de tout le matériel nécessaire à l'évacuation des blessés de tout type.
  • 8 VPC : Véhicule Poste de Commandement (VBCI dont la tourelle de tir a été remplacé par un mitrailleuse de 12,7 téléopérée) entièrement informatisé, il utilise les dernières technologies de numérisation du champ de bataille
  • 29 VBL (véhicule blindé léger)
  • 34 poids lourds (2,4 et 10 tonnes)
  • 25 P4 (véhicule léger tout terrain)
  • 5 motos
  • Transmissions, optiques, optronique (Lucie, Ugo, sophie, JIMLR, Vector)
  • Mitrailleuse 12,7mm, Minimi, FRF2
  • Milan, Eryx; AT4CS

Stationnement

92e régiment d'infanterie
Quartier Desaix
BP 106
63035 Clermont-Ferrand Cedex

Tél. : 04 73 99 24 99

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au régiment

Le régiment a connu les batailles de Wagram et de la Moskova. Il s’éteint en 1815. La 17e demie brigade légère, créée en 1792, devient en 1855 le 92e Régiment d’infanterie. À Rivoli, le 14 janvier 1797, la 17e a dès l’aube bousculé à la baïonnette les postes avancés autrichiens. Elle est lancée sur une colonne ennemie de renfort et l’attaque furieusement en la précipitant dans les gradins de l’Incanal. Une nouvelle attaque confirme la victoire. À Austerlitz, c’est sur l’appel de Napoléon lui-même que la 17e occupe le poste de Santon, point d’appui au Nord du dispositif. Tous les efforts de l’Armée austro-russe viennent s’y briser. À Iena, la demi-brigade attaque la ligne prussienne et l’enfonce en la poursuivant victorieusement jusqu’à Issersdaet. Il se distingua lors de la prise de Constantine le 13 octobre 1837. À Constantine, le régiment s’illustre à l’assaut légendaire de cette inexpugnable forteresse. Ses braves voltigeurs se ruent sur la brèche, neutralisent les canonniers ennemis et pénètrent dans la place après une lutte acharnée. Le duc d’Aumale, propre fils du roi, devient colonel du 17e Régiment d’Infanterie Légère. Au lendemain de la guerre de Crimée en 1855, Napoléon III transforme les 25 régiments d’infanterie légère en Régiments d’Infanterie de Ligne. Ainsi, le 17e Léger devient le 92e R.I. de Ligne. C’est le numéro qu’il conservera jusqu’à aujourd’hui. Durant la guerre franco-prussienne, en 1870, il quitta Alger, pour soutenir l’armée de la jeune IIIe République. Il se distingua dans l’armée de l’Est de Villersexel, Héricourt et la Cluse.

Personnages célèbres ayant servi au 92e RI

Le régiment a eu pour marraine madame Pompidou, veuve du président de la République. Rappelons qu'en 1933, le sous-lieutenant Pompidou, futur Président de la République, effectuait ainsi son service militaire au 92e. Actuellement, madame Godard, présidente de l'association cadets de la résistance est marraine du régiment d'Auvergne.

Notes et références

  1. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 92e régiment d'infanterie de ligne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 92e regiment d'infanterie de ligne — 92e régiment d infanterie de ligne 92e Régiment d Infanterie de ligne 92e Régiment d Infanterie …   Wikipédia en Français

  • 102e regiment d'infanterie de ligne — 102e régiment d infanterie de ligne L article ignore le vrai 102e RI de ligne que l on retrouve: 102e Regiment d Infanterie de Ligne que l on trouve de 1793 à 18014 1791: 102e Regiment d Infanterie 1793: 102e demi brigade de bataille formé à… …   Wikipédia en Français

  • 102e régiment d'infanterie de ligne — 102eRégiment d Infanterie Pays  France Branche Armée de terre Type Régiment d Infanterie Rôle Inf …   Wikipédia en Français

  • 152e regiment d'infanterie de ligne — 152e régiment d infanterie de ligne 152e Régiment d Infanterie insigne régimentaire Période 1794 Pays …   Wikipédia en Français

  • 152e régiment d'infanterie de ligne — 152e Régiment d Infanterie insigne régimentaire du 152e Régiment d Infanterie Période …   Wikipédia en Français

  • 51e Régiment d’Infanterie de ligne — 51e régiment d infanterie de ligne Le 51e Régiment d’Infanterie de ligne est une unité de l’armée de terre française, créée sous le nom de régiment de la Sarre sous le règne de Louis XIV. Il a notamment participé à la défense de la Nouvelle… …   Wikipédia en Français

  • 51e regiment d'infanterie de ligne — 51e régiment d infanterie de ligne Le 51e Régiment d’Infanterie de ligne est une unité de l’armée de terre française, créée sous le nom de régiment de la Sarre sous le règne de Louis XIV. Il a notamment participé à la défense de la Nouvelle… …   Wikipédia en Français

  • 51e régiment d'infanterie de ligne — Le 51e Régiment d’Infanterie de ligne est une unité de l’armée de terre française. 51e Régiment d Infanterie …   Wikipédia en Français

  • 51e régiment d'infanterie de ligne. — Le 51e Régiment d’Infanterie de ligne est une unité de l’armée de terre française, créée sous le nom de régiment de la Sarre sous le règne de Louis XIV. Il a notamment participé à la défense de la Nouvelle France durant la guerre de Sept Ans. 51e …   Wikipédia en Français

  • 51e régiment d’infanterie de ligne — 51e régiment d infanterie de ligne Le 51e Régiment d’Infanterie de ligne est une unité de l’armée de terre française, créée sous le nom de régiment de la Sarre sous le règne de Louis XIV. Il a notamment participé à la défense de la Nouvelle… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”