Surplis

Surplis
Servants d'autel revêtus du surplis.
Priest or seminarian with censor.jpg

Le surplis, du latin super pelliceum, c'est-à-dire qui se porte par dessus le pelliceum ou tunique de peau, est un vêtement liturgique catholique. Il s'agit d'une aube raccourcie s'arrêtant à la hauteur des genoux avec de larges manches. Pour les clercs ordonnés, il doit être en toile de lin.

Sommaire

Histoire

Avant les réformes liturgiques

Le surplis était, avant les réformes liturgiques des années 1960, le vêtement de chœur commun de tous les clercs (en dehors des prélats et des évêques) et de ceux qui les remplacent (laïcs servants). Seul le prêtre, le diacre et le sous-diacre revêtant l'aube pour la messe.

Depuis les réformes liturgiques

Les rubriques du missel de 1969 et le Cérémonial des évêques de 1984 prévoient maintenant le port généralisé de l'aube par tous ceux qui participent à la liturgie, sans toutefois exclure d'autres solutions, faisant explicitement référence au surplis porté sur la soutane, par exemple, pour les servants remplissant les offices d'acolyte ou de lecteur.

Les prêtres et les diacres peuvent également toujours revêtir le surplis avec l'étole pour l'administration des sacrements mais dans certains pays comme la France, ils le remplacent par l'aube, surtout lorsque l'usage de porter la soutane s'est perdu.

Avant la réforme liturgique des années 1960, le surplis était également porté aux vêpres sous la chape. Les rubriques actuelles prévoient le port de l'aube pour le prêtre et le diacre aux vêpres. Sous le pluvial, les moines remplacent le surplis par l'aube avec cordon.

Annexes

Notes et références

Liens internes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Surplis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • surplis — [ syrpli ] n. m. • sorpliz v. 1170; adapt. lat. médiév. superpellicium « ce qui est sur la pelisse » ♦ Vêtement de lin à manches larges, souvent plissé, que les prêtres portent sur la soutane, et qui descend à mi jambe. Surplis de prélat. ⇒ 1.… …   Encyclopédie Universelle

  • surplis — SURPLIS. s. m. Sorte de vestement de toile fort large qui ne va que jusqu aux genoux, & dont les manches sont longues, ouvertes & volantes. Estre en surplis. il porte le surplis dans une telle paroisse. il vint en surplis & en bonnet carré …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Surplis — (fr., spr. Sürplih), 1) ein Chorhemd; 2) ein Reitrock …   Pierer's Universal-Lexikon

  • SURPLIS — s. m. Sorte de vêtement d église, qui est fait de toile, qui va à mi jambes, et qui a ordinairement, au lieu de manches, des espèces d ailes longues et plissées qui pendent par derrière. Être en surplis. Il vint en surplis et en bonnet carré.  … …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • surplis — (sur plî) s. m. Vêtement d église fait de toile, qui, au lieu de manches, a des espèces d ailes longues et plissées, et qui va à mi jambes. •   Louis XI demanda au pape le droit de porter le surplis, VOLT. Moeurs, 94.    Cet ecclésiastique porte… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SURPLIS — n. m. Sorte de vêtement d’église, qui est fait de toile blanche plissée et qui se porte par dessus la soutane. être en surplis. Porter le surplis …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Surplis — Messesærk …   Danske encyklopædi

  • surplis — nm. sorplè (Saxel), sorplyi (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • rplis — surplis …   Dictionnaire des rimes

  • Costume ecclésiastique — Cet article est consacré aux costumes en usage dans le clergé catholique. Les formes, coupes, dénominations et coutumes liées au costume ecclésiastique ont fait l objet de nombreux changement au cours des siècles. La grande diversité observée… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.